Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pour nos anges, Lola et Emeline...

Partagez | 
 

 Notes sur le DVD de Silke Valentin - Online : A Mental Connexion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mysou
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 5333

Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Notes sur le DVD de Silke Valentin - Online : A Mental Connexion   Jeu 19 Nov - 20:10

Il y a quelques temps déjà que j'ai regardé le DVD de Silke Valentin (instructrice Parelli spécialisée dans le travail à pied, car en chaise roulante). C'est tellement dense que j'avais pris quelques notes. C'est parfois un mix anglais/français, c'est pas forcément suivi, mais je trouve que ce sont plein d'idées intéressantes, donc je vous les met ici. Le jour où je continuerai mes notes, je viendrais les rajouter à la suite!

Je précise que c'est un DVD dans l'idée d'aller au-delà du Level 4 Online, donc ce ne sont pas forcément des principes à appliquer lorsqu'on commence le travail online on lorsqu'on n'est pas encore très avancé. Mais j'ai toujours été super curieuse de voir ce qui se faisait "plus loin" pour avoir une idée de ce vers quoi on peut tendre, donc je partage pour les intéressés


Introduction
Il y a 4 qualités à un exercice :
- Récompenser le plus petit effort de la part du cheval
- Maintenir l’allure, uniquement à l’énergie, lent et droit
- Accélérer, uniquement à l’énergie, rapide et droit
- Enseigner des mouvements sains pour son physique
On travaille toujours sur une de ces 4 qualités pour chaque exercice. Si la première qualité est ok, alors on recherche la suivante. Si le cheval nous offre un meilleur mouvement, même d’une qualité supérieure à ce qu’on voudrait travailler, on l’accepte. Si on veut travailler sur le speed up mais que le cheval nous donne une flexion verticale, récompenser !!

On cherche à pouvoir faire toutes nos demandes sans stick, uniquement à l’énergie. Dès que l’on doit utiliser le stick, c’est que le cheval n’a pas bien compris, donc on recommence la même demande juste après, jusqu’à ce qu’on puisse obtenir une bonne réponse sans utiliser le stick. C’est la qualité n°2. On demande toujours en évitant de brusquer le cheval mentalement car une crispation mentale résulte toujours ensuite en une crispation physique, ce que l’on veut éviter.

La meilleure façon de voir si un cheval a compris ce qu’on lui demande, c’est d’observer un « lick and chew » (le cheval mâchouille) dans les 10 secondes après avoir terminé l’exercice, parfois 20 secondes pour un cheval très introverti. Si on n’en obtient pas durant ce laps de temps, c’est qu’on n’a pas eu un bon timing, ou que le cheval n’a pas percuté sur l’exercice, sur le « pourquoi » du relâchement de la pression ou de l’arrêt de la demande. Ou encore, parce que l’exercice est trop facile, pas assez challenging, qu’il le connait par cœur et qu’il n’apprend plus rien. On ne va pas chercher la qualité suivante tant qu’on n’a pas de lick and chew.
Il faut toujours avoir un plan, avoir quelque chose à améliorer avec notre cheval.

Jeu de l’amitié
Friendly game (rythm, relaxation & retreat) : pour montrer au cheval qu’on est relax, plier une jambe, épaules baissées, bailler…
Quand le cheval n’a pas « peur », on peut toujours améliorer le jeu de l’amitié. La moindre petite tentative vers du « mieux » doit être récompensée : le cheval baisse la tête, étend l’encolure, pointe ses oreilles vers l’avant, ses yeux clignent si jamais il était figé, il respire profondément, il détends ses muscles...

Les massages sont un autre genre de jeu de l’amitié : peut aider à relaxer un cheval. Massage du garrot, des vertèbres de gauche à droite pour descendre l’encolure. Vérifier qu’on peut lever le dos en porc-épic avec la zone 3 : mains sur le ventre, rentrer les abdo et monter le dos. S’il ne sait pas le faire sans cavalier il ne pourra pas le faire avec un cavalier ! Apprendre d’abord à pied avant de le faire à cheval : on demande au cheval de baisser la tête, monter le dos et les abdo lorsqu’on est en selle ; il doit pouvoir le faire à pied d’abord. Pour tous les mouvements qu’on enseigne au cheval, on a deux techniques : avec le porc-épic et avec la conduite (en suivant une sensation ou une intention).

Jeu du porc-épic
Donne la légèreté. Beaucoup de gens l’oublient mais c’est un de des jeux les plus importants pour le cavalier : contact sur les rênes, contact avec les jambes… tout ça c’est du porc-épic.

Reculer en porc-épic : pression sur le chanfrein ou sur le mousqueton, vers l’arrière. À partir d’un certain niveau, on ne veut plus apprendre au cheval à reculer, mais on veut qu’il recule de manière saine pour son corps. On va alors parler des différentes flexions possibles pour le cheval : flexion longitudinale (étire la ligne du dessus), flexion latérale (incurvation) et flexion verticale (vers le placer). À chaque fois que le cheval utilise sa ligne du dessus, on donne un micro-relâchement dans la demande.

Lorsqu’on veut bouger une partie du cheval, on doit toujours penser dans le même ordre : esprit, flexion, poids, pieds. On doit d’abord attendre le mental, puis la tête peut donner une flexion pour aider le mouvement, le poids du corps se déplace dans la direction voulue et finalement les pieds bougent.

Bending Reflex : on peut changer l’incurvation du cheval sur plusieurs positions dans le corps du cheval. On appuie légèrement sur un point stratégique dans chaque zone et dès qu’il se plie dans notre direction, on arrête la pression. En zone 2, on appuie juste devant l’épaule (un peu en dessous de SB21). On commence par le faire à l’arrêt, puis en mouvement. On se met sur un cercle en stick to me au pas et on demande l’incurvation. Puis on passe à la qualité suivante et on demande l’accélération pour avoir un cercle au trot, et on demande l’incurvation. Quand le cheval répond, on relâche notre demande et on s’arrête. Attention à s’arrêter en faisant un « arrêt passif » (retomber lentement en énergie, fondre sur le cercle) et pas un « arrêt actif » (genre sliding stop) pour que le cheval comprenne que c’est une récompense et pas qu’il a fait quelque chose de mal sur son cercle ! Ensuite, on récompense le plus petit essai de « mieux », vers une meilleure attitude physique.

Petting condition / confort spot : lorsqu’on caresse le cheval à un endroit de son corps, on conditionne le cheval à venir placer cette partie de son corps près de nous. Si on caresse son épaule, on le conditionne à venir mettre son épaule près de nous. Si on caresse sa tête, il va venir mettre sa tête près de nous. Lorsqu’on demande au cheval de venir vers nous, il devrait s’arrêter pour qu’on puisse caresser sa tête, pas son épaule. Si on caresse son épaule, on lui apprends à venir trop près. Il y a trois raisons pour lesquelles un cheval ne nous regarde pas : il ne peut pas, il ne veut pas, ou on l’a conditionné à ne pas le faire. On peut également apprendre au cheval à rester derrière notre épaule en lui donnant la tête comme zone de confort. Si on caresse l’épaule, on change la zone de confort et on lui demande d’avancer par rapport à nous. On conditionne le cheval à mettre la zone que l’on caresse près de nous.

Sur le cercle en stick to me, on peut soit regarder vers le cheval, ce qui nous permet de voir ce qu’il fait, mais parfois le cheval a besoin qu’on regarde plutôt vers l’intérieur du cercle pour enlever la pression que l’on pourrait mettre sur son avant-main. Parfois, c’est tout ce qu’il faut pour que le cheval ait une meilleure attitude, que les oreilles reviennent vers l’avant et qu’il se détende. Il faut alors travailler sur la douceur de son regard et de son expression faciale, lui donner un grand sourire !

We need to be mentally, physically and emotionally connected pour que le cheval le soit aussi.
- Emotion : ne pas se mettre en colère
- Physique : avoir un bon timing, savoir quand relâcher
- Mental : avoir un plan

Différentes manières de faire tourner un cheval :
- Le postérieur intérieur ne bouge pas, le postérieur extérieur avance (sur les hanches)
- Le postérieur extérieur ne bouge pas, le postérieur intérieur avance (sur les hanches)
- Le postérieur interne engage sous la masse vers l’antérieur externe (sur les épaules)
- Le cheval peut aussi tourner en bougeant ses 4 pieds

Différence entre épaule en dedans et hanches en dedans :
- Épaule en dedans : le cheval a la tête et les épaules orientés vers l’intérieur de la piste, les hanches restent droites le long de la piste
- Contre épaule en dedans : le cheval a la tête, les épaules et les hanches orientés vers l’extérieur de la piste
- Hanche en dedans : la tête et les épaules sont droites le long de la piste et les hanches sont orientées vers l’intérieur de la piste ; mène vers le galop à juste
- Hanche en dehors : la tête et les épaules sont droites le long de la piste et les hanches sont orientées vers l’extérieur de la piste ; mène vers le galop à faux

Améliorer le spin :
- Vérifier que les hanches sont équilibrées : le postérieur intérieur doit être en avant et fixe, le postérieur extérieur doit avancer pendant le mouvement
- Faire un pas de reculer chaque fois que le cheval sort de l’équilibre
- Plier la tête dans le sens du mouvement, sinon il part en DL
- Demander le déplacement des épaules en tenant la longe sous la tête pour donner la flexion et l’autre main derrière l’épaule, à la place de la jambe
- Relâcher à la moindre bonne tentative, continuer s’il penser « vers l’avant » ou « reculer » et pas « tourner ».

Porc-épic en zone 3
- Commencer par vérifier que le friendly game est ok (avec rythme, relaxation, retrait)
- Passer la longe autour de la zone 3, comme une sangle. Certains chevaux peuvent avoir de fortes réactions à cet emplacement, donc bien vérifier le friendly game.
- On monte l’énergie dans son nombril, on sort de la relaxation et on aspire les épaules du cheval vers nous, en s’aidant de la corde si besoin. On se tourne vers le cheval avec le nombril pour lui parler. Faire la même chose des deux côtés.
- Toujours tourner son nombril vers la partie du cheval à laquelle on veut parler.
- Pour faire bouger les hanches, la corde doit aller vers la fin de la cage thoracique, à une place très réactive et délicate (place de la sangle qu’on met aux chevaux de rodéo). Pour être en sécurité si jamais le cheval chotte, on fait attention à rester devant la drive line. Pour demander aux hanches de bouger, le plus facile est de mettre le cheval le long d’une barrière. Une fois que le mouvement est bien compris et la réponse légère, on peut demander les hanches sans barrière.
- Une autre manière de déplacer les hanches est de faire une boucle avec la corde autour de la croupe du cheval, la longe passant au-dessus des jarrets.
- Pour aller vers le DL, on combine l’aspiration des hanches tout en gardant la tête droite vers la barrière.


Revenir en haut Aller en bas
Sakayawa
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 10361

Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Notes sur le DVD de Silke Valentin - Online : A Mental Connexion   Ven 20 Nov - 12:07

Merci Mysou, ce sont des paramètres bien intéressants à prendre en compte
Revenir en haut Aller en bas
 
Notes sur le DVD de Silke Valentin - Online : A Mental Connexion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Technique/ Mental: Quel est le pire ennemi ?
» Annabelle, Dina et Silke
» [GTturbo-online] Quelques nouveautés... et avantages! + Inox
» www.pneus-online.fr
» [Notes] Lyon - Lille (Lloris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Autour du cheval :: Comptes rendus d'événements-
Sauter vers: