Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pour nos anges, Lola et Emeline...

Partagez | 
 

 Soulager les symptôme de Cushing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6101

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Soulager les symptôme de Cushing   Sam 26 Mar - 20:50

Hello,
Ma ponette Polish est atteinte du syndrome de Cushing. C'est une maladie dégénérescente, ça ne se guérit pas, on peut seulement en soulager les symptômes. Elle est sous traitement allopathique à vie (Prascend) pour traiter la cause de tous les dérèglements (hyperplasie d'une partie de l'hypophyse, provoquant une sécrétion trop importante d'une hormone, l'ACTH) mais les désagréments continuent au quotidien...

Néanmoins on peut faire plein de choses pour soulager les chevaux atteints et ça fait longtemps que je voulais partager ça avec vous : il y a tellement peu d'informations qui circulent, et ça concerne tellement de pathologies, que mon expérience pourrait servir à quelques personnes peut-être et à nous tous ici on a un savoir considérable qu'il faut pouvoir mettre en commun ! J'essaie d'écrire ici les résultats de mes tests et recherches biblio... et mes questionnements aussi. Je vous encourage à me reprendre, à donner vos idées, vos propres expériences... pour qu'on enrichisse tout ça à fond, car c'est passionnant !

1/ La fourbure
Un des principaux symptômes du Cushing sont des fourbures chroniques. La fourbure est due à un afflux de toxines, que le foie ne parvient plus à endiguer, et qui provoque une inflammation des chairs feuilletées du pied. Au début, ça peut être causé par l'alimentation (herbe de printemps), mais avec le temps, ça l'est de moins en moins.

Ma Polish a fait des fourbures à cause de l'alimentation étant plus jeune, et elle a toujours été grasse - pas toujours obèse mais jamais fit, même l'hiver. Avec l'âge et la maladie, malgré un suivi dentaire, ma Polish a perdu du poids et a maintenant atteint son poids de forme, avec juste un peu de graisse interne (dixit ma véto, car moi je n'en sens plus du tout !!!). Et pourtant, elle fait des fourbures à répétition...

Plusieurs hypothèses non-exclusives :
- sa graisse contenait des toxines (emmagasinées il y a longtemps) et en fondant, les libère dans l'organisme
- un impact direct de Cushing
- le traitement médicamenteux lui-même fait bosser le foie, qui est plus faible, et les fourbures se déclenchent plus facilement

Dans tous les cas, pour aider, il faut contrôler l'afflux de nourriture, un parage adapté (j'essaierai d'écrire là dessus aussi !) mais aussi aider l'organisme à se nettoyer, donc drainer le foie !!
D'autre part (c'est difficile de compartimenter car tout est lié...), Polish est devenue beaucoup plus difficile sur les compléments. Avant, je lui faisais avaler n'importe quoi les yeux fermés... maintenant, c'est la croix et la bannière pour le moindre granulé ! Or... un foie surchargé peut provoquer des sensations de dégoût, des nausées (cf lendemains de cuite !). Donc ici aussi, tout semble indiquer qu'il faut drainer le foie... (tu me corriges Mirza si nécessaire hein !)
Enfin, aujourd'hui en balade, Mademoiselle s'est plantée devant une touffe de pissenlit et l'a engloutie sans traîner. Propriétés du pissenlit : vertus dépuratives, stimule et apaise le foie... Oui oui, on draine, on draine !! bounce

Ainsi, on est partis pour 6 semaines de drainage avec le Détox gold de chez Hilton Herbs. Habituellement je donnais un drainage durant 2 à 3 semaines, mais ici je me dis que j'ai tout à gagner à le faire durer un peu plus (comme indiqué sur le produit). Ca fait 2 semaines qu'on a commencé, pour l'instant pas de changement.

Enfin, aujourd'hui en balade, elle s'est aussi goinfrée de capselle bourse à pasteur (plante à fleurs blanches dont les fruits sont en forme de coeur) en les sélectionnant soigneusement dans la végétation. Je me rue sur Internet, et bingo : Capsella bursa pastoris, "la plante du sang" : action hémostatique (stoppe les hémorragies) et action circulatoire (indiqué pour les jambes lourdes, varices, hémorroïdes). C'est quoi déjà, la fourbure ? Ah oui, les toxines véhiculées par le sang... bounce Banco !!
Je ne trouve rien sur cette plante concernant les chevaux, mais je lui fais confiance...sunny

Dans le chapitre "fourbure" on peut discuter aussi du contrôle intelligent de l'alimentation et le parage adapté... qui concerne à nouveau plein de gens !! Mais j'écrirai une tartine sur mon expérience une autre fois Razz car j'ai RDV avec une DAEP (formée KC Lapierre) vendredi ! J'espère avoir plein de choses à vous raconter !
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1634

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Dim 27 Mar - 21:18

Une question sur les plantes, la santé des chevaux, j'interrogerais le puits de science qu'est Oskarnika...
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1634

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Dim 27 Mar - 21:41

Le hasard j'ai toujours dit que je n'y croyais pas, seulement d'heureuses conjonctions.

Je viens de me connecter sur le jardin des plantes d'Oskarnika, et qu'y lis-je..... une question de Véronika, déjà très spécialiste... sur :

(je copie la réponse d'Oskarnika):

"Hallo chère Veronika !

L'appellation "Schäferskraut" est certainement d'origine locale car le nom vulgaire en allemand de cette plante est "Hirtentäschel" (Bourse à pasteur).

Son nom vient de la ressemblance de ses fruits avec la bourse que portaient les bergers autrefois (voir le cliché) :

La Bourse à pasteur (Capsella Bursa Pastoris) est utilisée surtout pour les problèmes circulatoires mais elle doit être mélangée à d'autres plantes à visée tonique valvulaire."

A chaque question sa réponse, le tout est de savoir à qui demander!
Revenir en haut Aller en bas
marion
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 28
Nombre de messages : 3997

Localisation : 57/54

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Lun 28 Mar - 9:42

j'ai une connaissance qui avait un cheval de selle avec un cushing, elle me disait que chez lui il était surtout sujet au abcès et que le cushing avait tendance a amplifier ce phénomène (les abcès était plus important, plus nombreux et plus compliqué à faire partir).

diva chez moi a un cushing aussi, c'est une jument anglo arabe on l'a eu a 19ans et elle avait le poil un peu frisé sur l'encolure mais rien de particulier. au fil des an les poils sont devenus plus longs et plus compliqué à perdre avec la mue, mais 2015 a marqué la flambée de son cushing, elle est frisé de chez frisé. elle a tendance à boire un peu plus je dirais. sinon rien d'autre de particulier.
je l'avais suivit régulierement en shiatsu depuis 2 ans donc ça avait peu etre aidé à ralentir. la je dois dire qu'il serait grand temps que je m'y remette. elle a 26ans cette année. par contre il faut que je la tombe 2 fois par an maintenant, car on avait pas de tondeuse dispo cet hiver donc pas tondu mais c'est la cata avec ses boucles, ça garde toute la saleté qd elle se roule en carriere et la peau ne respire plus donc la on attend la douche du printemps pour laver et tondre.
(on a deja commencé à couper le plus gros des poils aux ciseaux et ba c'est pas pratique, lol)
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6101

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Lun 28 Mar - 23:13

Tu dis que le shiatsu l'avait aidée ? A quel niveau ?

Idem je viens de la tondre, mais à rebrousse poil, ainsi je lui laisse encore des centimètres de poils à cause du froid (c'est moche mais tant pis lol). Et en effet ça évite de garder toute la saleté dans les boucles... Je la tondrai vraiment court vers mi-mai !
Revenir en haut Aller en bas
marion
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 28
Nombre de messages : 3997

Localisation : 57/54

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Mer 30 Mar - 21:00

j'ai dit que ça "avait peut etre aidé".
car elle n'a pas de symptômes particulier mis à part ses poils et elle n'a pas de traitement.


Revenir en haut Aller en bas
Cavalcadour
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 2060

Localisation : Montpellier - La Camargue

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Lun 4 Avr - 13:13

J'ai déjà un eu un poney Cushing, et je suspecte un de mes Camargues d'en prendre le sens... Une amie donnait un complément (CushX je crois le nom) de chez Hilton, magique sur la peau et le poil de son poney (qui avait un poil très long, qui faisait des bourres entrainant une macération dessous). Elle a réussi avec ce complément à ne plus avoir besoin de le tondre.
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 655

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Mar 5 Avr - 11:45

J'ai l'expérience sur 2 chevaux.

La première sur une ponette achetée chez une de mes amies comme ponette de compagnie et souffrant de cushing depuis plusieurs années sans être diagnostiquée. Elle était tondue durant l'hiver a démarré chez moi une dermite estivale.
Ne connaissant pas non plus cette pathologie, soignée par un mauvais véto avec injection de cortisone, le truc à ne pas faire et fourbure médicamenteuse.
Retour à la véto que je prenais pour les soucis plus sérieux et qui reste maintenant ma véto pour tous les bobos. Diagnostic : cushing
on a d'abord du soigner cette fourbure qui a failli être fatale et puis soignée au prascend. Cette ponette a toujours développé un poil épais (lié à la rusticité normale de l'animal ?) et n'a plus jamais eu de fourbure, plus d'épandage d'azote en prairie, nourriture spécifique sans sucre.
Cette ponette nous a quitté d'un AVC en 2015.

Qlq jours après le décès de la ponette, ma jument retraitée de presque 26 ans à l'époque me semble abattue, je mets ça sur le compte du décès de la ponette (elle n'était pourtant pas seule mais avec sa super pote, ma jeune jument Festiva.) et puis roulage dans la boue et je vois les poils boucler. Symptômes de cushing : abattement et poils bouclés.
Prise de sang et elle était devenue cushing. Prise de Prascend. Elle avait un poil plus épais et un peu plus long, a mué correctement au printemps 2016.
Cet automne, son poil a poussé un peu plus qu'avant 2015 mais moins qu'en 2015 et mue parfaitement cette année.
Au niveau soins, chez moi, je n'ai rien remarqué de particulier, j'ai bien eu un peu de conjonctivite en janvier-février mais soignée en nettoyant 2 x par jour avec un coton imbibé de camomille.
Elle a une nourriture pauvre en sucre, du foin à volonté. Elle a un gros souci de tendinite chronique qui fait qu'elle reste sur la dalle de béton devant les boxes et se démuscle en hiver. J'ai donné des macrobiotiques et cela a bien fonctionné, maintien du poids et des muscles.
Elle a retrouvé son caractère de battante et de dominante par rapport à Festiva.
Revenir en haut Aller en bas
marion
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 28
Nombre de messages : 3997

Localisation : 57/54

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Mar 5 Avr - 17:13

ça vous coute combien par mois le traitement prascend ?
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 655

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Mer 6 Avr - 10:00

la boite coute 300 €, je ne sais plus le nombre de comprimés

pour un cheval de 600 kg, c'est un comprimé du 1er septembre au 1er mars et 1/2 comprimé du 1er mars au 1er septembre.

Variation en fonction de la luminosité journalière

Je dois être à 450 € de traitement par an.
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 655

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Mer 6 Avr - 10:02

Une de mes amies a aussi sa jument cushing et elle a le même traitement au prascend. Nourriture pauvre en sucre aussi et pas d'autres compléments à donner non plus. Plus de fourbure non plus et plus de ferrage orthopédique (qui soulageait au moment du diagnostic)
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6101

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Ven 8 Avr - 21:40

Festiva a écrit:
Retour à la véto que je prenais pour les soucis plus sérieux et qui reste maintenant ma véto pour tous les bobos. Diagnostic : cushing
on a d'abord du soigner cette fourbure qui a failli être fatale et puis soignée au prascend. Cette ponette a toujours développé un poil épais (lié à la rusticité normale de l'animal ?) et n'a plus jamais eu de fourbure, plus d'épandage d'azote en prairie, nourriture spécifique sans sucre.
Cette ponette nous a quitté d'un AVC en 2015.
Intéressant car le Prascend est très controversé, justement pour le risque accru d'AVC...

Bon clairement chez moi, ça va. Avec 1/4 de comprimé de Prascend par jour, elle a retrouvé son comportement normal (vif et enjoué) et le taux d'ACTH est dans la norme au dernier dosage.
Bon à savoir, Boehringer (le fabricant du Prascend) recherche des cas cliniques pour leurs études, donc il suffit de remplir un bon et ils offrent le dosage de l'ACTH ! (on ne paie que la prise de sang et les frais de port)

Sinon, clairement le petit "rafraîchissement" que je lui ai fait l'autre jour a fait du bien : tonte des longs poils sur toutes les parties basses (bas de l'encolure, épaules, passage de sangle, ventre, poitrail, cuisses). Donc elle accumule beaucoup moins l'humidité quand elle se couche, elle sèche plus vite, mais elle conserve du poil sur les parties hautes pour se protéger de la pluie et du froid. ET ça a clairement boosté sa mue de printemps, je suis super contente !!

Enfin, elle a été parée par une pareuse KC Lapierre, car j'étais dépassée avec sa maladie (fourbures métaboliques avec rotation de la 3ème phalange, grosses difficultés à se déplacer sur sol dur). SUPER, super contente, super rencontre, quasiment 2h de consultation avec bilan complet du cheval. Je suis ravie du parage qu'elle a fait, et je suis sûre qu'on va réussir à la remettre d'aplomb. Elle m'a aussi donné des conseils de parage et va revenir faire des contrôles réguliers.
Je vous mettrai les radios et l'évolution pour visualiser le changement
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1634

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Dim 17 Avr - 20:19

Formidable Nuts!
Revenir en haut Aller en bas
marion
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 28
Nombre de messages : 3997

Localisation : 57/54

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Dim 17 Avr - 21:56

nuts pour le dosage d4acth ça te permet de dire si oui ou non il y a cushing ou le stade d'évolution de la maladie ?
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6101

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Sam 21 Mai - 23:08

Pardon pour le délai : oui !! C'est en fait une hyperplasie (=surdéveloppement) de la partie intermédiaire de l'hypophyse (dans le cerveau) qui modifie les productions d'hormones en cascade. La surproduction d'une de ces hormones, l'ACTH, donne différents symptômes (hypersudation, fourbures...) qui pris ensemble sont appelés "syndrôme de Cushing".
En revanche, je ne crois pas que le taux d'ACTH soit corrélé au stade d'avancement de la maladie...

Petite mise à jour en ce qui concerne Polish : je suis absolument ra-vie du travail de la podologue KC Lapierre. Elle a fait un super boulot sur Polish ET de conseil à la suite de notre RDV. J'ai paré 2 fois depuis son passage, et l'évolution est im-pres-sion-nan-te, même sur Cassis qui n'avait pas spécialement de problèmes à mon sens. Bref : n'hésitez pas une seconde...
Du coup j'ai un poney qui remarche normalement, qui oublie progressivement son appréhension sur les sols durs, qui galope à nouveau dans tous les sens et - du coup - qui retrouve un moral d'enfer ET l'appétit !!! Donc lui donner des compléments est plus facile et elle va encore mieux... un beau cercle vertueux.

Enfin, ma petite expérience perso : vive la tonte !!! Autant j'étais férocement contre pour le confort du cavalier, autant dans le cas d'un syndrome de Cushing, mamma mia... quel soulagement !!! La production de poils est tellement anarchique que tondre est un vrai soutien.
Pour témoignage, 3 photos parlantes :

Mi-mars, des poils partout, plus de 10 cm de long, on ne peut pas distinguer le grasset ni l'épaule. Quand elle se couche, l'humidité se stocke dans le poil, ne sèche pas, elle est donc trempée toute la journée, ça forme des grosses bourres pleines de boue, elle sue dès qu'elle fait un effort... elle perd beaucoup d'état à cette période, elle est léthargique (car elle meurt de chaud en fait !).


Début avril, j'ai donc tondu toutes les parties basses : encolure, épaules, ventre, cuisses. J'ai laissé un quantité importante de poils (3-4 cm) mais on devine déjà mieux sa silhouette. Son poil sèche plus facilement, ne forme plus de grosses bourres, elle récupère de l'état !!


Passé les saints de glace (9-11 mai) j'ai décidé de la tondre entièrement car il ne gèle plus, son poil est rêche, bien trop épais par rapport à son collègue de pré, elle sue... Et je redécouvre mon poney sous les poils !


Ca lui a fait un bien fou... plus de grosses suées qui la refroidissent dangereusement ensuite, plus d'énergie perdue dans la régularisation de la chaleur, plus de grosses démangeaisons (et donc plus de plaies sur le corps).
Je pense la tondre à nouveau à l'automne, pour éviter qu'elle ne fasse du poil trop tôt (l'an dernier, en août elle avait déjà mis la moumoute...) et que le poil ne soit plus si épais.
C'était ma première tonte, j'avais un peu la frousse des premiers nuits passées dans sa moumoute... Et en fait elle a tout de suite repris de l'état, je n'aurai pas cru que ça aurait un impact si important sur sa silhouette !!
Revenir en haut Aller en bas
marion
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 28
Nombre de messages : 3997

Localisation : 57/54

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Dim 22 Mai - 19:43

je te conseille également de tondre en automne. je ne l'avais pas fait cette année à ma jument car pas de tondeuse sous la main et j'ai bien regretté.

par contre la mienne a fait une infection avec abcès au niveau des ganglions et malgrés les antibio sont état ne s'est pas amélioré, elle s'est affaiblie car elle avait du mal a boire et à manger et au final on a du l'euthanasier. elle avait 25 ans.
le véto à dit que dans les cas de cushing, si une infection vient se greffer dessus le pronostic est tout de suite pas bon, car le cheval n'a plus de défenses immunitaires.
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 655

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   Lun 23 Mai - 9:07

C'est le souci du cushing, risque de surinfection.

Nuts, si tu donnes du prascend, tu ne devrais plus avoir de poils trop épais. Pour la ponette, je gardais un poil plus fourni mais bon à la base, elle faisait une plus grosse doudoune.

Ma jument de 27 ans, sbs, race plus près du sang et son père était pur-sang, elle a un poil assez ras et cet automne, comme elle prend du prascend depuis déc 2014, elle n'a pas développé un long poil et elle a super bien mué au printemps comme mes 2 autres chevaux. l'hiver passé, elle avait eu un plus long poil, normal vu que sa maladie a été diagnostiquée seulement cet hiver là.

Tu devrais voir une amélioration de son état de poil pour l'automne prochain.

Concernant le risque d'AVC, je ne savais pas, je préfère la voir partir comme cela que de devoir la traiter pour une surinfection et puis son état amorphe, je ne pouvais pas le supporter. Je préfère retrouver son état mordant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soulager les symptôme de Cushing   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soulager les symptôme de Cushing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soulager les symptôme de Cushing
» Cushing
» Mal après les entrainements... Comment soulager ?
» Soulager la pousse des dents...
» petite methode pour alleger meule et soulager vos pneus !!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Santé générale-
Sauter vers: