Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Happy Horse Clinic - Linda Parelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June_57
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 2210

Localisation : Metz

MessageSujet: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Mar 31 Oct - 12:32

Happy Horse Clinic, Linda Parelli - Octobre 2017, Suisse.

Jour 1 :
Heure de départ 3h30, début de journée un peu piquant ! Heureusement c’est M. June qui conduit, et je vais pouvoir (quand je ne fais pas madame GPS) terminer un peu ma nuit - enfin rajouter 30 minutes de pseudo sommeil une fois qu’on avait passé la frontière.
On arrive, pas impressionné du tout, devant une grande structure équestre… plusieurs bâtiments pour loger les chevaux, carrières/manèges/rond de longe… et surtout des prés à perte de vue (avec les chevaux dedans !). Chanceux qu’on est, on avait pris la petite carte envoyée par email par les organisateurs et on a trouvé le grand manège où avait lieu le Clinic.
Je récupère les bracelets pour l’évènement, on attrape un café chacun en attendant le début et M. June finit par m’abandonner au milieu de tout ce monde.
Linda Parelli… et ben c’est tout comme dans les vidéos ! Un petit bout de femme hyper animée qui saute partout, raconte des anecdotes marrantes, donne des exemples hyper imagés pour fixer les notions et surtout.. elle a un charisme que je lui envie !
Du coup on a commencé comme ça, en écoutant des anecdotes sur le comment du pourquoi elle en est là et sur le comment du pourquoi on finira par avoir un cheval heureux, et c’est quand même le but !

On commence avec la pyramide des besoins : Sécurité > Confort > Jeu
S’il n’y a qu’une chose à retenir du stage, c’est ça. Dans cet ordre. Tant que le cheval ne se sent pas en sécurité, il ne cherchera pas le confort, et donc … pas de jeu !

Le jeu : pour qu’il y ait un jeu, il faut qu’il y ait… un/des but(s) !

Le « leader » c’est celui qui a le plan, et qui s’y tient ! Et pour avoir un plan, il faut une image claire et détaillée de ce qu’on veut obtenir/faire.

On essaie au maximum d’éviter de dire Non à notre cheval, parce qu’on abime sa confiance en lui, en nous et son envie d’être avec nous. « Non » ici c’est bien l’arrêt de l’activité, voir la punition, la claque, etc… Par contre on ne le laisse pas faire ce qu’il veut non plus, on redirige et on corrige les comportements non désirés.

La première matinée, on a vu les 18 élèves évoluer à pied avec leur chevaux sur ce thème de la sécurité.
Et là, je retiendrai une chose qu’on oublie trop souvent mais parfois le mieux à faire dans une situation de stress c’est de ne RIEN faire. Se poser, se calmer et attendre que le cheval en face autant.
(quand on peut le faire bien sûr, sans que ça devienne hors de contrôle)
C’est comme ça qu’on a vu des chevaux qui avait peur de la foule ou des autres se calmer, le propriétaire s’adossait au mur et attendait que le cheval finisse par se calmer.

L’après-midi, à cheval pour les participants, en deux groupe. Pareil le but c’est d’avoir des chevaux relax, en confiance, on marche, on fait du Touch It, on occupe l’esprit du cheval. Et surtout, on a toujours un plan, on vagabonde pas dans le manège sinon on se laisse distraire et notre cheval va se laisse distraire aussi.
On évite de demander quelque chose quand on voit que le cheval n’est pas en confiance.

On a vu quelques chevaux mâchouiller fort sur le mors, elle a proposé une solution qui avait l’air de marcher pas mal : redonner une rêne, quelques secondes et la reprendre doucement, de préférence celle sur laquelle le cheval s’appuie, pour lui montrer qu’il n’a pas à se sentir piéger dans le contact. Mais une rêne à la fois, par forcément toujours la même, reprendre le contact délicatement, et répéter autant de fois que nécessaires.

La premier jour elle a beaucoup travaillé sur la position des gens à cheval, pour elle c’est essentiel à la sensation de sécurité du cheval : il ne peut pas se sentir bien s’il se sent piéger dans des rênes, un mors, des jambes… Il faut que le cavalier soit en harmonie avec son cheval.

Et bien sûr intercalées dans tout ça, les fameuses simulations qu’on voit régulièrement dans les vidéos. Le premier jour c’était par deux, en se tenant par le bras, avancer d’un bon pas en regardant son objectif alors que notre binôme essaie de nous faire dévier de la trajectoire (avoir un plan quoi ).
Dans l’idée, faut surtout pas arrêter de marcher (même si on en vient à faire du sur place) et ne jamais lâcher son objectif des yeux !

A retenir :
- Approche/retrait : Plus de retraits que d’approche pour qu’un cheval se sente en confiance, ne pas forcer l’approche.
- Ne pas punir !
- Etre patient, aller au plus simple
- Si le cheval est effrayé ou tendu, on ne peut pas lui apprendre quelque chose
- La connexion et le lien passe avant le reste !


Jour 2:
Rendez vous même heure ! 9h début du stage.
On commence par un petit récapitulatif de la veille pour ceux qui n’étaient pas là et un question/réponse pour avoir des précisions ou pour éclaircir des choses qu’on aurait pas bien compris.

Le thème de la deuxième journée c’est le CONFORT ! Logique, c’est le deuxième dans la pyramide des besoins à satisfaire.

Donc on va essayer au maximum de rechercher l’harmonie, le matin les cavaliers sont à pied et l’après-midi à cheval et divisés en deux groupes de 9.
On va voir beaucoup de Porc-épic, de driving et de sideways, à pied ou en selle d’ailleurs.

En vrac :
- On note nos exercices sur 10, ça va nous aider à être plus juste dans nos demandes. On recherche un 7 minimum pour dire que le cheval est en harmonie avec notre demande (en on a une image bien détaillé de ce qu’on cherche à obtenir !!)
- On évite de dire NON, on corrige ce qui ne va pas.
- On évite de dire « fais ça, fais ça !! «  à notre cheval, on se met en position, où on le fait dans notre corps et on attend que notre cheval face la même chose => harmonie !
- Etre neutre c’est apporter du confort !!

Si sur le jeu du cercle notre cheval regarde à l’extérieur (contre incurvation), on peut soit pointer ses côtes avec le stick et attendre qu’il regarde vers nous, soit utiliser la psychologie inversée et l’encourager à regarder à l’extérieur jusqu’à ce qu’il demande à regarder vers nous.

Il y a 3 catégories de réponses :
1. Pas de réponse/défense/fuite
2. Cède à la pression
3. Attendre jusqu’à ce que le cheval cherche le confort = harmonie

Ces réponses arrivent dans cet ordre, on cherche la catégorie 3.

L’expression de notre cheval c’est un retour sur ce qu’on fait !

La phrase magique à retenir : « Moi je fais ça, et toi ? » on continue d’attendre dans la bonne position, on maintient notre demande et on attend que notre cheval soit avec nous = PASSIVE PERSISTANCE (comme le dit si bien Big Moustache)

On rend la mauvaise chose difficile à faire.
Passive = se concentrer sur son plan et ne pas être agressif.


Qu’est ce qui fait qu’un cheval n’est pas dans le confort ?
- la pression
- les courbatures, la fatigue, les douleurs
- la confusion, le manque de compréhension, de clarté
- l’équipement mal ajusté, qui ne va pas
- la position, l’attitude du cavalier
- le manque de « sensation »

Comment on peut aider ?
- on applique la pression lentement, on relâche rapidement
- les pauses, le repos
- on laisse le mors tranquille
- on garde des jambes fixes
- on cesse toute pression dès que le cheval répond
- on lui apprend à chercher des réponses de catégories 3
- notre attitude (calme, heureux)
- on apprend à être un bon cavalier


Elle a demandé 20 pas en reculer (à pied et à cheval) pour tester la qualité de la réponse.

A pied sur le cercle : pour les transitions on essaie de ne plus agiter sa corde, on descend l’énergie, en rend la mauvaise chose difficile à faire et on conserve sa position. On se relax dès que la transition arrive !!

Pour les DL, elle conseille de les faire une fois par semaine au trot parce que ça à tendance à faire monter les émotions chez les chevaux. Donc on essaie de faire ça calmement, pas plus d’une fois par semaine par contre parce que c’est physiquement compliqué. On ne cherche pas à avoir une tête au mur (c’est toujours bon de le rappeler).

A cheval :
On tourne avec son corps, la jambe entière et pas juste la cheville.

On doit être fluide pour ne pas gêner le cheval et pour qu’il y trouve du confort.

Les coudes sont en arrières et bas, ça aide à garder le dos droit.

Pour les DL à cheval, on reste droit ! On a vu beaucoup de cavalier se tordre, ça n’aide pas le cheval, ça donne même des indications contradictoires. Et pareil, on met du contact avec toute la jambe, en partant de la hanche et pas juste la cheville.

A retenir :
Il faut absolument avoir un but et laisser son cheval faire des erreurs pour qu’on puisse les corriger. Corriger avant ne sert pas à faire avancer l’apprentissage, on va lui faire perdre sa confiance en lui. On met tout en place pour qu’il comprenne et on attend qu’il trouve la bonne réponse et le confort !


Et je vous poste le dernier jour très vite
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10757

Localisation : 66

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Mar 31 Oct - 20:58

A y est, j'ai lu !
Merci beaucoup pour ce début de compte-rendu

Plein de "bases" pleines de bon sens, mais tellement nécessaires de se rappeler régulièrement. Voir faire a dû être super intéressant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6521

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Mar 31 Oct - 21:01

J'adore, je le relirai
Revenir en haut Aller en bas
doudie
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 42
Nombre de messages : 935

Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Mar 31 Oct - 21:54

J'aime le côté "ne pas dire non", la recherche de l'harmonie et du confort. Le calme qu'on ressent à ta lecture.

Ce que j'aime moins, c'est toujours l'impression que la communication va les demandes vont toujours dans le sens humain -> cheval. Mais je n'ai pas assisté à un stage, peut-être que je changerais d'avis en échangeant avec des pros. Et j'ai toujours une réticence à utiliser le mot jeu. Je lis pas mal sur le jeu en ce moment (aspect humain, développement, apprentissage), et une notion fondamentale, c'est que dans le jeu chacun est libre de le quitter à n'importe quel moment. Dans le jeu libre on rajoute en plus que les règles sont négociées par toutes les parties et renégociables à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Mysou
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 5391

Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Dim 5 Nov - 18:13

Merci pour ce CR que j'ai enfin pris le temps de lire! Je relis les mêmes choses que lorsqu'elle était venue en Belgique, mais ça fait toujours du bien de se remettre tout ça en tête de temps en temps!

Bientôt le troisième jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 33081

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Dim 5 Nov - 18:49

Ouups, j'avais pas lu le jour 2. C'est marrant, elle est quand même très classique, très académique sur plein d'aspect. Mais j'aime bien, elle est de bon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
June_57
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 2210

Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Mer 22 Nov - 19:38

Oups... j'avais oublié de poster le troisième jour silent ....

Je vous le laisse là, discrètement, ni vi ni connu.... !

Et oui effectivement elle est très "classique" mais finalement c'est une bonne chose aussi. On voit du coup que le PNH et le classique ça se marie très bien, et que le classique c'est loin d'être que du mauvais.
Finalement, la plupart des "bonnes" choses, c'est du bon sens effectivement, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal !



Jour 3 :

Pareil que les autres jours, la journée commence à pied dans le manège par un dialogue avec les auditeurs et les participants, ce qu’on voudrait éclaircir, ce qu’on a retenu, ce qu’on trouve utile et bien sûr plein de questions !

Le thème du dernier jour, vous l’aurez compris, c’est le Jeu. Du coup le manège était rempli de bidons/plots/barres…

On retient que pour les chevaux, le jeu c’est surtout un jeu de qui bouge qui, qui a l’ascendant sur l’autre et évidemment c’est pas forcément drôle pour nous humains, surtout quand on a pas compris les règles.

A pied d’abord, simulation ! Parce que Linda elle adore ça.
Elle nous montre la bonne position à avoir à cheval, on plie les jambes, on descend dans les genoux, jambes un peu écartées pas trop… on engage son assiette, on positionne bien son haut du corps, les coudes « en arrière » et bas (donc pas devant notre buste) et une bonne position des mains, on est pas sur un vélo.
Elle nous montre ce qu’elle appelle les bons plis et mauvais plis : quand on engage son assiette on a des plis sur le pantalons, au niveau du bas des fesses, quand on est mal assis, avachi… on a des plis en haut des cuisses.

Une fois la position montrée, elle fait des tests avec les participants pour montrer que la position entière est stable mais que si on change un seul petit élément, on perd cet équilibre (et c’est quand même assez impressionnant à voir).

Ensuite elle demande à voir un cheval qui n’aime pas trop sauter pour faire sa démo.

Elle commence sa démo avec la petite alezane, jeu de l’amitié, STM, elle test deux trois trucs et elle passe sur le jeu du passage étroit entre deux tonneaux, en avant et finalement en arrière.
Le but du jeu : laisser une chance au cheval de comprendre ce qu’on veut. On utilise le stick lentement mais fermement.
Donc elle demande le reculer, elle maintient sa position sans rien faire tant que le cheval essaie, et sinon elle corrige et/ou relance en utilisant les phases.

Donc => si le cheval essaie, on attend, s’il n’essaie pa, on utilise le stick. On ne tire pas, et on pousse pas. On corrige.
Et une fois qu’il a compris on se détend.

Et ben autant vous dire que les deux premiers essais étaient laborieux, mais une fois que la jument avait compris le principe, elle était à fond, avec une super expression et un reculer dynamique !

Et ensuite Hunt the Jump :
On met un obstacle (barre au sol, tonneau, peu importe), on envoie le cheval en ayant bien en tête que le but c’est qu’il saute, s’il passe entre nous et l’obstacle alors on rend la zone inconfortable. On frappe le sol avec la cordelette une fois que le cheval est passé, et pas comme un dingue, doucement mais fermement, c’est pas une punition mais plutôt une indication.
Au moindre effort du cheval pour aller sur l’obstacle, on rappelle et on fait une pause.

Et en peu de temps la jument allait chercher son obstacle.

La démo a fini sur un Catching Game en liberté dans le grand manège, et finalement quand c’est bien fait… ça me paraît beaucoup moins violent que ce que j’imaginais.
On court pas comme des cinglés derrière le cheval, on met de l’inconfort et ça peut être juste une attitude avec un regard soutenu, ça dépend du cheval… et on recule et relâche la pression au moindre signe d’attention, là aussi juste un regard peut suffire, c’est vraiment une question de bon timing.

Ensuite tout les participants sont allés chercher les chevaux pour les jeux à pieds. Y avait pas mal d’atelier avec des DL, des passages étroits, des obstacles, des slaloms et puis bien sûr tout ça en faisant attention aux autres.
Mais c’était vraiment sympa, les chevaux étaient vraiment plus à l’aise, certains sont devenus très expressifs alors qu’ils avaient l’air franchement peu à l’aise le premier jour, y a eu pas mal de progrès. Et y en a quelques uns qui avaient même un super bon niveau et qui ont fait de jolies choses

A retenir :

- On donne des indications et on maintient l’attitude de la demande jusqu’à ce que le cheval comprenne ce qu’on cherche, mais on ne le laisse pas rester bloquer s’il ne comprend pas. Et on ne maintient pas une phase pendant trois plombes.

- On n’oublie pas la partie Sécurité et Confort même dans la partie Jeu, et si ça ne marche pas on retourne aux parties précédentes pour voir où ça cloche.

Pause repas et travail sur le simulateur de position, et ben je vous assure que ça a l’air bien compliqué comme ça d’être centré !

Et enfin la dernière partie à cheval, en deux groupes à nouveau.

Ils ont repris ce qu’ils avaient fait pendant les jours précédent, le travail sur la position, les DL, le reculer, l’harmonie, le contact. Et cette fois ils ont aussi travaillé sur le galop voire les changements de pieds pour ceux qui voulaient aborder le travail.

Linda a aussi fait une démonstration sur un cheval qui était un peu à l’envers, parce que la cavalière avaient du mal à se positionner correctement pour le laisser monter son dos (et jeune cheval en plus), donc après quelques conseils elle ont fini par changer de place. Et effectivement c’est très important de bien positionner son buste, dans l’idée elle veut qu’on fasse avec notre corps ce qu’on attend de notre cheval, donc surtout ne pas creuser son dos. On engage son assiette, on se tient bien droit, on définit un cadre avec nos rênes et on tient nos coudes en arrière et bas pour donner un contact stable.
On essaie d’avoir les mains assez proches l’une de l’autre aussi, sinon on perd en stabilité.

Pour demander le galop à juste, on veille à bien garder le coude extérieur en arrière (ça aide aussi à placer son poids du corps).

Et on avait une cavalière avec un bon niveau de dressage qui nous a fait de superbes changements de pieds grâce à ces conseils alors qu’elle avait apparemment un cheval bien râleur habituellement quand elle les demandait, c’était très chouette à voir !
Et moins spectaculaire mais tout aussi sympa, des jeunes chevaux qui partent enfin à juste au galop.

A retenir :
- Il faut absolument essayer de rendre les séances intéressantes pour avoir un cheval qui veut bien « jouer » avec nous.
- Il faut donner un but à notre cheval, ça peut être quelque chose qui se voit comme un obstacle, ou quelque chose d’invisible comme être calme ou connecté. Mais il faut s’y tenir.
- Donner des notes de 1 à 10 à nos activités, pour se situer et surtout pour essayer d’avoir mieux et d’être plus fin et plus en harmonie à chaque fois
- On met en place le jeu pour que le cheval réussisse, on le laisse essayer et on corrige si nécessaire
- Avoir une attitude de jeu et pas être ennuyé ou énervé…
- On récompense les bons comportements et on ignore les mauvais, on persiste en restant calme
- On pense avant tout à ce dont le cheval a besoin et pas à ce qu’on veut obtenir, il faut peut être qu’il se sente plus en sécurité, qu’il soit plus calme pour nous donner ce qu’on cherche

Et surtout le but, c’est d’essayer d’être toujours un bon leader, avec un plan, un but, en étant clair et juste, en encourageant plutôt qu’en punissant !


Et voilà, trois jours dans le monde Parelli, c’est terminé !

Donc j’ai revu beaucoup de choses, j’en ai apprises de nouvelles et j’ai vu des changements chez les chevaux et surtout chez les participants !
Et j’ai remarqué que souvent ne « rien faire » marche beaucoup mieux que de remuer dans tous les sens en essayant de résoudre tel ou tel problème. Attendre en étant dans la bonne attitude, c’est la clé de pas mal de problèmes
Revenir en haut Aller en bas
Mysou
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 5391

Localisation : Bruxelles, Belgique

MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   Mer 22 Nov - 21:39

Chouette, merci d'avoir pris le temps de nous mettre la fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Happy Horse Clinic - Linda Parelli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Horse Clinic - Linda Parelli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CR Linda Parelli en Belgique
» achat selle via le net...VPC Horse ?
» MONTES' HAPPY 2011
» HAPPY TRIAL NOUVEAU
» HAPPY TRIAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Autour du cheval :: Comptes rendus d'événements-
Sauter vers: