Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi ils embarquent?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Funfun
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1945

Localisation : Sydney

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mer 29 Juil - 2:17

euhhh... je la connais pas Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
DiegoMulot
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 77
Nombre de messages : 2310

Localisation : Rhone-Alpes

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mer 29 Juil - 9:33

Funfun a écrit:
euhhh... je la connais pas Embarassed

tant mieux ! tu perds rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://diegomulot.skyrock.com/
Funfun
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1945

Localisation : Sydney

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Jeu 30 Juil - 1:33

LOL. Je connais juste Ken Faukler enfin de nom et par son site car il est chez "moi". Juste une question c'est la dame que tu n'aimes pas ou sa methode car je penserais que Ken aurait une methode similaire.
Revenir en haut Aller en bas
Funfun
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1945

Localisation : Sydney

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Lun 3 Aoû - 2:23

vu le "no comment" j'en deduis qu'elle doit etre dans la liste noire de certains. LOL.

Enfin, c'etait pas pour lancer un debat mais juste pour voir si c'etait la methode qui etait euhhhhh.... pas catholique car j'etais interessee par la methode de Ken vu qu'il est chez moi et je me demandais si leurs methodes etaient similaires.
Revenir en haut Aller en bas
DiegoMulot
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 77
Nombre de messages : 2310

Localisation : Rhone-Alpes

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Lun 3 Aoû - 9:24

Funfun a écrit:
vu le "no comment" j'en deduis qu'elle doit etre dans la liste noire de certains. LOL.

Enfin, c'etait pas pour lancer un debat mais juste pour voir si c'etait la methode qui etait euhhhhh.... pas catholique car j'etais interessee par la methode de Ken vu qu'il est chez moi et je me demandais si leurs methodes etaient similaires.


pardon j'avais pas vu ce message...

ou la dame ne me plait pas !
inutilement brutale et suetout elle propage des "contre vérités" sur le comportement et la psychologie du cheval.
J'avais assisté à une journée de stage quelle donnait dans ma région (j'y étais juste en tant que spectatrice pour rencontrer une forumeuse qui participait avec son dada)....
Suite à ses discours fantaisistes j'avais demandé à un ethologue (MF.B) de me commenter ses dires....le résultat ne m'a guère étonnée...."des inepties hélas trop souvent répandues" m'a dit l'ethologue.
Et ce qui m'a profondément agacée c'est que se basant sur de fausses allégations elle (SF) en profite pour corriger le pauvre cheval qui n'a absolument rien compris (sinon à se méfier des hommes)....ok sur certains sujets soumis ça fonctionne et la bestiole brusquée se rend corps et âme....non en fait pas l'âme car comme dit ma chère Marthe "un cheval vaincu n'est pas un cheval convaincu" !!!

Donc peut être que KF fait du bon boulot avec les chevaux (j'en connais des comme ça qui ont de mauvaises explications mais dont le feeling avec les chevaux est bon quand même). Il te suffira de garder un oeil critique (cad qu'il faudra vérifier) sur ses discours pour analyse à postériori.

tu nous racontera ?
Revenir en haut Aller en bas
http://diegomulot.skyrock.com/
Funfun
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1945

Localisation : Sydney

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mar 4 Aoû - 3:14

Merci merci Diego Mulot. Euhh c'est qui MF.B?

Je vous raconterai a propos de KF mais ca ne sera pas pour cette annee. Je vais devoir remettre mes petites fesses en selle d'abord. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Funfun
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1945

Localisation : Sydney

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Jeu 6 Aoû - 2:40

Diego Mulot!!!!! J'ai ton info. Oh la la j'ai l'impression d'etre HerculAAA Poirot. Non je rigole lol. Bon, le monsieur s'appelle Paul Geiser. Apparement il est un des fondateurs de l'equitation western en Europe. Il a 75 ans. Petit lien avec une photo http://www.corsequestra.fr/equinutizie10.html

Maintenant, j'attends mes photos de stage. Vous allez finir par plus me croire Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mar 25 Aoû - 14:48

le mien m'a embarqué récemment, enfin, disons plutôt qu'il n'a pas voulu s'arrêter et s'est débattu quand j'ai tiré sur les rênes alors qu'il était parti pour franchir le mur du son pour rattraper une copine dans un pré de 200 m2...pas cool, quoi...
Donc, grâce à la communication intuitive, j'ai pu savoir ce qui s'était passé dans sa tête: en gros, quand il a envie d'y aller, rien de peut l'arrêter, il oublie que je suis sur son dos, il veut avancer à tout prix. Quel que soit le système pour l'arrêter (il n'a pas de mors mais avec un mors cela aurait été pareil), il lutte contre car il veut avancer...
ça rejoint ce que vous dites plus haut: une sorte de pétage de plomb...

La question est que faire pour l'en empêcher ? En dehors bien sûr de ne pas se emttre dans des situations à risque (comme celle que j'évoque: galop dans un pré avec un congénère qui a de l'avance, hein !)...
y a t'il des solutions éthologiques ? (les spécialistes, help !)
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5635

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mar 25 Aoû - 21:14

Natmike... Tu fais de la communication intuitive ? =D
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 48
Nombre de messages : 34684

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mar 25 Aoû - 21:48

Tiens justement, à propos de communication intuitive et de chevaux qui embarquent, comme j'ai deux cas à l'écurie, j'ai récemment posé la question. Et vous savez ce qu'il en est ressorti ? La douleur.
Apache, qui est à la retraite actuellement à cause de son emphysème, a parlé de la brûlure aux poumons qui le rendait fou. Dès qu'il prenait un peu de vitesse, il la sentait monter en lui, cette douleur aux poumons (mais à l'époque, il ne toussait pas, sauf quand il y avait vraiment trop de poussière, donc on ne se doutait de rien). Du coup, il galopait encore plus vite, par réflexe, difficile à expliquer... comme un cheval qui s'appuie sur le mors en fait. Je rappelle qu'il embarquait aussi en licol, et qu'Agathe le montait avec un mors de débourrage en caoutchouc souple. On avait aussi tenté de lâcher complètement les rênes pour voir s'il s'arrêtait (en s'accrochant bien... mdr !), mais ça n'y faisait rien. Donc la douleur, elle ne venait pas de la bouche, mais bien des poumons.

L'autre embarqueuse, c'est Gamine. Sa réponse : l'impression d'être entraîné vers l'avant dans une chute vertigineuse, à cause de son "pied tordu". C'est vrai que Gamine a un sérieux défaut d'aplomb, assez impressionnant, à l'antérieur droit. Elle dit qu'au galop, elle avait l'impression qu'elle allait piquer du nez, et qu'aller encore plus vite lui paraissait la seule échappatoire.

Étrange non ? Étrange, mais complètement logique : ça rejoint l'idée évoquée plus haut (par Coco ?) du cheval qui embarque simplement pour s'appuyer contre la douleur du mors. Mais quand la douleur vient d'ailleurs, on peut faire ce qu'on veut, supprimer le mors, monter uniquement à la voix etc, ça fera mal quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5635

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mar 25 Aoû - 22:17

C'est assez logique se que tu dis Napo... Tu viendrais bien voir mon Jawad pour essayer de comprendre ses réactions de cet hivers Razz . Enfin avec le recul, je pense juste qu'il n'étais pas heureux. Mais j'arrive pas encore a lui poser la question comme toi, malheureusement ^^'
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mer 26 Aoû - 10:41

Lam, oui je fais un peu de communication intuitive mais je fais surtout appel à une pro pour mon dada...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mar 17 Nov - 23:58

Euh juste pour vous prévenir, j'ai créé un nouveau sujet à partir de celui ci car un peu hors sujet, concernant le cerveau du chwal - désolée si je détourne un peu la conversation... (jvais me faire détester meuhhhhh)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mer 22 Fév - 21:08

Mon cheval ne m'embarque que lorsqu'un autre cheval le fait. Est-ce une question de confiance? il s'en remet à moi quand nous sommes seuls (si des portes qui claquent, ou un oiseau qui s'envole etc, il ne bouge pas). Mais en manège ou en extérieur, il m'est arrivé de partir parce qu'un autre cheval avait eu peur :-( sur quoi devrais-je travailler d'après vous? Ou me faire une raison peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 48
Nombre de messages : 34684

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mer 22 Fév - 21:57

Arf, la grégarité... ;-)
Il embarque sérieusement, ou il se contente de sursauter ou de faire un petit écart ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Mer 22 Fév - 22:15

Oui, il est très à l'écoute des autres :-) Bon c'est vrai, ce n'est pas méchant, il m'est arrivé de traverser la carrière, mais en général il fait quelques bonnes foulées de galop et il s'arrête, peut-être qu'on ne peut pas trop parler d'embarquement.
Il m'a embarqué une seule fois en forêt il y a 2 ans, nous étions sur le chemin du retour et j'ai voulu éviter une branche parce que je ne serais jamais passée dessous, alors je lui ai donc demandé de contourner l'arbre en question, et là je ne sais pas, d'abord il n'a pas voulu, ensuite il a dû croire qu'on allait repartir dans l'autre sens (genre je veux rentrer à la maison moi), alors il est partit au galop sur le chemin à fond (PS je suis passée sous la branche finalement) et ma copine qui m'accompagnait ne nous a rattrapé que quelques kilomètres plus loin. Dans la course j'ai sauté un tronc d'arbre, et il s'est arrêté tout seul. Moi j'ai juste essayé de rester dessus :-(
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Sam 7 Avr - 14:44

Moi je travaillerai à pieds en tout 1er.
Je n'ai pas beaucoup d'experience mais moi je partirai à pieds en longe avec quelqu'un qui monte son cheval.Et là je demanderai à la personne de me quitter pas tres loin au pas ,puis au trot puis au galop et à chaque fois je recompenserais ma juju avec une carrote.Puis je ferais la meme chose une fois l'exercice acquis ,monté. L'autre cheval me quitte au pas puis au trot et au galop , recompense.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Sam 7 Avr - 21:49

Ca tombe bien que ça remonte, je me susi fait embarquer hier. Dans mon cas ce n'est pas la première fois.

Je précise que je monte en side-pull, rênes en guirlandes tout le temps. Qu'en temps normal on a les transitions descendantes à l'assiette+voix nickel. Que j'ai un trotteur qui malheureusement vit au box l'hiver. Que cet hiver, parce que ses pieds pourrissaient, il sortait seul dans un petit rond de longe où le défoulage est impossible.
Je suis de retour d'Angleterre pour trois semaines, donc là il n'avait pas bossé depuis trois mois complets. La carrière est dure et pleine de trous, je dispose d'un râteau en plastique souple avec lequel chaque jour je travaille le sol pour le rendre praticable, mais pour l'instant j'ai pas encore aplani assez pour qu'il se défoule. Il l'a fait un peu, mais trop peu. Même plus, en carrière, il est mou. Dans le pré où je l'emmène brouter, il est mou aussi, quand il abuse je l'envoie en cercle, il ne pense qu'à s'arrêter.


Malgré tout, selon moi, il a besoin de jeter son feu et on n'a aucun moyen de le faire, vraiment. En balade on est que sur route. Il n'a pas peur, s'il a une frousse il a le droit de s'arrêter réfléchir aussi longtemps qu'il le veut et il le fait (une fois on est restés 1/2h arrêtés pour du bruit!). Il n'est pas de nature trouillarde.




Bon en ce moment à cause de mon absence il est sûrement moins confiant en moi pour quitter la maison et se promener. Malgré tout il a l'air content de repartir avec moi à l'aventure, et ravi de pouvoir trotter sur une surface dure et lisse.



Seulement arrivés sur un chemin près de l'autoroute, en bitume et caillasse, on a commencé à trotter. Je demande juste vocalement "tu veux trotter?" sans les aides physiques, pour ses pieds nus, comme ça s'il le sent pas il reste au pas - là encore je pense qu'il a conscience de cette latitude là parce que quand il est trop stressé par l'environnement ou que le sol lui déplaît, il me donne une oreille qui dit "j'entends" mais il reste au pas, me montrant qu'il est pas prêt. Donc sur ce chemin bof niveau sol, il y va gaiement. Rênes posées, je laisse aller. Il se fait plaisir, allonge le trot. J'en ai ras le bol de le brimer tout le temps et normalement il s'arrête facilement, on avait déjà fait cette longueur au trot dans l'autre sens et la transition descendante était venue normalement, un peu longue parce qu'il était ravi de trotter mais sans forcer.


Bref il a fini par sortir son trot énorme de course. Dans ce cas la moindre aide mal interprétée le fait galoper et je savais, vu qu'il a déjà embarqué avant, que s'il tombe dans le galop (je dis bien TOMBE) il est inarrêtable. Mais comme il zigzaguait il a trébuché sur la bande en herbe au centre, et est tombé au galop. J'ai tenté de prendre un pli (FL impossible car fossé et autoroute à gauche, champ cultivé à gauche en contre bas), de prendre et relâcher, de donner de gros à-coups, de parler, de crier, je me suis presque couchée sur sa croupe. Mais son encolure était en béton armé, tête orientée course, oreilles pointées. Tout indiquait même pas qu'il me résistait, mais que je n'existais plus du tout pour lui. Il était dans son monde, un monde de course.


Devant l'impuissance, je me suis laissée aller avec lui, songeant qu'après les 100m, au virage menant au carrefour, il ralentirait parce qu'il connaît les lieux et normalement il ralentit toujours au terme des lignes. Mais il n'a tourné que quand je me suis arcboutée sur la rêne interne, sinon il nous emmenait dans le contre-haut menant à un pont surplombant l'autoroute. Et il n'avait toujours aucune envie de ralentir, de m'écouter. J'ai dû me résoudre à l'emmener dans le champ en priant pour qu'il ne m'emmène pas dans le lotissement avec carrefour et camping, au risque qu'il ne calcule rien et se casse une jambe dans le contre-bas. J'ai dû aussi m'arc-bouter et bien sûr même si j'essayais de le rééquilibrer du corps, que dalle. Dans le champ impossible de cercler, il tourne mais aussi vite, clairement ça n'aura pas d'effet. Du coup j'ai tourné à gauche, l'autre sens, droit vers le contre-haut menant à ce chemin de bitume et s'il continuait droit sur un "mur" de végétation qui forme le côté du pont. Là encore je priais pour qu'il gère et comptais soit sur l'arrêt, soit qu'il saute sur le chemin et qu'on ait encore une longueur pour que je réfléchisse à autre chose, sachant qu'à l'autre bout on a aussi un carrefour fréquenté et des maisons.


Mais en voyant le mur d'herbe et le contre-haut, il a pilé net, m'envoyant valser sur son encolure. sans les étriers, ses crins longs et surtout son réflexe à lui de lever la tête au plafond quand il m'a sentie sur son encolure, j'atterrissais sur les cailloux dos le premier et je veux même pas imaginer la fin. Le fait est que la vision du mur lui a remis les pieds sur terre, et il m'a sentie tomber. J'ai déjà chuté de cette manière de lui en saut, de ma faute, donc il sait que si j'arrive si haut sur lui c'est mauvais pour moi. Honnêtement, les étriers m'ont retenue, mais seule je n'aurais pas su rester en selle, il m'a réellement balancée sur son garrot d'un coup de tête bien calculé. Et quand j'ai commencé à me réinstaller, il s'est mis à brouter.



Je dirai pas qu'il était zen direct, on est repartis et il a failli me réemmener au trot, mais là je l'ai engueulé. On a fait du pas et on a retravaillé nos transitions descendantes, rênes en guirlande, et on a même pu trotter tout tout doucement. On a refait le chemin critique trois fois, dans les deux sens, d'autres zones, trot, pas, il était tendu, nerveux, mais il obéissait fort et bien.



Alors je suis pas forcément d'accord sur le fait qu'un cheval n'embarque pas si on tire pas: j'étais rênes en guirlande et à chaque embarquement c'était le cas. Il est éduqué comme ça.


Il y a peut-être d'autres facteurs, et de lire Napo je me demande si en fait ces fuites ne seraient pas un mal de pieds quand même. Là où je coince c'est qu'il sait que quand je propose à la voix il peut rester au pas, il l'a encore fait lors de cette balade. Alors si le sol ne lui convient pas, pourquoi il accepte de trotter puis m'embarque?


J'avoue je suis perdue. J'aurais tendance à croire que c'est purement et simplement un trop plein d'énergie, du feu à jeter. Je n'ai rien à lui proposer de mieux que des trottings mais ça devient cercle vicieux, j'ai peur qu'il embarque, donc on trotte moins, donc il embarque plus. Mais quand on a que des départementales ou des chemins entourés de fossés donnant sur des nationales, on peut pas prendre de risque. Rééduquer avec des montées, impossible, je suis dans le plat pays. Pas de plaines où galoper, pas de pistes cavalières, toujours d'autres usagers que nous risquerions de blesser, et des grincheux pour qui le cheval se mange et ne va pas se promener. La carrière est petite, les prés pas encore prêts pour qu'il aille au pré tous les jours.


Eviter la phase critique équivaudrait à ne faire que du pas donc ne jamais jeter son feu. Ce qui veut dire rien avant juin puisque je repars le 22 avril. Fin il ira au pré tous les jours là normalement.


En attendant on kiffe les sorties, et j'ai pas envie de nous en priver au cas où. Mais d'un autre côté que faire pour éviter cet embarquement??

La CI moi j'y arrive pas avec lui, une fille en a fait pour moi, elle dit que lui me reçoit quand je pense à lui, lui envoie des pensées, mais moi je reçois rien, il a déjà essayé de me répondre mais je suis encore trop "loin". Et cette fille maintenant a perdu son animal de compagnie, donc ne peut pas m'aider.


Bon j'ai que ma tête quoi pour trouver une solution.


Pour moi il a pas peur, il n'a pas l'attitude de fuite. Il augmente graduellement sa vitesse, comme si le plaisir de trotter vite le gagnait. Après quand il tombe au galop je sais pas si c'est toujours le plaisir de la course ou la perte de contrôle qui le met hors de contrôle, mais même dans le plaisir de trotter à fond il est déjà hors de ma bulle. Il devient comme autiste, dans son monde, mais ça prévient pas vraiment, parfois il trotte en mode course tout en étant disponible. Je m'en rends compte que quand j'ai besoin de ralentir en fait, je suis pas encore au point. Une fois arrivé à ce stade, j'ai plus qu'à prier et utiliser l'environnement: seul un "mur" visuel suffit alors à le réveiller (quand il a embarqué par course avec un autre cheval qui lui a foncé dessus plein pot, j'ai dû l'emmener vers un tas de terre où poussaient des ronces, c'était genre 5m de haut, il a failli y aller puis a pilé devant l'obstacle). Si j'ai pas de mur visuel ben je prie...



Si vous avez des idées quant au pourquoi et comment je peux lui permettre de jeter son énergie sans danger, je prends, et comment le reconnecter je prends aussi.


Là j'ai prévu une balade la plus longue possible demain matin (je vois une amie l'aprèm) et lundi je vais essayer de partir sur une vingtaine de bornes avec pas et trot, sur des routes qui d'habitude sont calmes, même si ça veut rien dire. Et tant qu'il aura l'air d'en avoir sous le pied ben on i ra se promener au max. Bien sûr avant les balades on va continuer les libertés dans la carrière au cas où et je continue d'aplanir le sol à la force de mes bras. Là j'atteins les limites de ce que je peux prévoir de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   Sam 21 Sep - 11:59

Et bien , ce n’est pas toujours la peur, beaucoup de personnes pensent que les chevaux le font exprès .
Mais bien souvent , c'est la peur d'un objet , d'une personne , d'un bruit , dans obstacle , ou autre ...

J'ai eu une fois un problème avec l'embarquement , le cheval exité , le cheval chatouilleux , le cheval qui veux faire la course , mais il faut trouver ... comment le calmer ,

En lui parlant à voix basse , en le rassurant , en lui mettant un autre mors , ...

fun 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi ils embarquent?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi ils embarquent?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pourquoi ils embarquent?
» qui censure ??? et pourquoi???
» Cuillère : Pourquoi mes brochets et mes sandres se décrochent ?
» 9b et pourquoi pas 10a ??
» Pourquoi dis t-on un SARISTE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Relation et travail :: Travail monté :: Côté relation-
Sauter vers: