Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pour nos anges, Lola et Emeline...

Partagez | 
 

 Article sur lesCouvertures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lagermaine
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 808

Localisation : nantes

MessageSujet: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 13:28

Je fais un copier coller d'un post paru sur un autre forum (Sauve Qui Peut), je ne sais pas où la foromeuse l'a trouvé (je lui ai demandé, j'attend la réponse pour vous l'indiquer) mais je le trouve vraiment intéressant...


Trembler est une manière normale et efficace pour produire de la chaleur. Chez l’humain le fait de trembler est le dernier stade avant la surfusion et c’est pour ça qu’on le trouve tellement alarmant.

Fort probable que votre cheval tremble en octobre/novembre, pendant les premiers jours froids et humides. Ne mettez surtout pas de couverture ! Il est nécessaire que votre cheval a froid en cette période. C’est ce froid qui incite la production de son poil d’hiver et est nécessaire pour transférer son métabolisme en « position d’hiver ».
Si votre cheval a néanmoins froid pendant l’hiver, regardez plutôt son alimentation.
L’énorme appareil digestif du cheval est la source la plus importante de chaleur. En digérant du foin beaucoup de chaleur se produit. Par contre, très peu d’effort est nécessaire pour la digestion d’aliments concentrés et donc très peu de chaleur est produit.
Transpirer, dangereux ou pas ? Que les chevaux attrapent froid quand on les met au pré en transpirant, est un préjugé qui a la vie dure.
Contrairement aux humains chez qui la peau sèche par évaporation, la peau du cheval sèche par le fonctionnement capillaire du poil, qui aspire la transpiration (donc sans refroidissement !) et la transpiration s’évapore à l’extérieur du poil.
Le fait que les chevaux peuvent transpirer n’est pas si évident. La plupart des animaux ne transpirent pas (chiens, chats, lapins …). Si chez beaucoup de nos animaux domestiques le phénomène de la transpiration est difficile à observer, il serait pourtant inexact d’affirmer son inexistence; les glandes sudoripares étant situées sous les pattes de nos chers compagnons à poil, a certaines exceptions prés comme le cheval et l’Homme, lesquelles étant dispersées sur la presque quasi totalité du corps. Manifestement le cheval a spécialement évolué pour pouvoir transpirer et il est donc assez curieux de supposer qu’il ne le supporterait pas.


Dans l’environnement naturel, la température centrale d’un cheval descend rarement trop bas. Le rhume est inconnu chez les chevaux vivant en nature.

En pension conventionnelle, la température ambiante varie brusquement.

L’enfermement :
Les chevaux gardés dans des boxes ou stalle clos vivent dans un environnement de température plus ou moins constant. Ils ne profitent pas de stimuli que représentent les fluctuations de température pour déclencher leurs systèmes de régulations thermiques. Ils n’auront pas l’occasion d’exercer leurs muscles responsables de l’hérissement de ses poils, de dilater ou rétrécir les vaisseaux sanguins de la peau, ou même activer les glandes sudoripares. Si ce manque d’exercice est prolongé, les muscles s’atrophient et perdent leur faculté de fonctionner efficacement. Les trois mécanismes thermorégulateurs musculodépendants vont faire défaut, laissant le cheval sans possibilité de régulariser sa température interne.
1er exemple : le cas extrême du cheval vivant dans une grange, il est monté une ou deux fois par semaine dans une arène couverte, attenante à la grange. Un beau jour d’hiver, il est sorti pour une randonnée. Cet animal est alors confronté à un changement soudain de température ambiante de 20° à 30°. Les muscles responsables de la thermorégulation ne sont pas entrainés et ne fonctionnent pas proprement. La température centrale de l’animal n’est pas corrigée aussi vite et aussi bien que voulu. Elle va descendre et rester trop bas pendant un bon bout de temps. Avec une température centrale trop basse (ou trop élevée), les processus biochimiques des cellules, dont la vie dépend, sont perturbés. Si, par exemple, la production des leucocytes responsables de la lutte contre les infections est affectée, cela va donner un dysfonctionnement de ce système de défense. Même partiel, il laisse la porte ouverte aux germes et virus provoquant maladie ou infection.
2ième exemple : le poulain né au box qui, à cause du « mauvais temps », est gardé à l’intérieur pendant une ou deux semaines, parfois avec une couverture. Cet animal ne recevra pas de stimuli sensoriels pour apprendre à la peau de réagir contre le chaud ou le froid. Ses mécanismes thermorégulateurs ne se développent pas comme ils devraient, et son corps n’apprend pas à se défendre contre les variations de température. Même des petites baisses de température vont le refroidir, les processus biochimiques ne fonctionnent pas comme il faudrait. Le système immunitaire vulnérabilisé ne marche pas et ne peut pas produire de défense. Le poulain est alors laissé extrêmement vulnérable aux rhumes et aux autres maladies, ce qui est souvent présenté comme « preuve » que l’on n’aurait pas dû sortir le poulain par ce temps froid. Il n’y a pas besoin de températures extrêmes pour arriver à un déséquilibre des températures centrales chez un cheval privé de son environnement naturel.
3ième exemple : un cheval en sueur est mis au box. Le manque de mouvement d’air fait que le refroidissement prend plus de temps que dans un environnement naturel. Le cheval va transpirer longtemps. L’air qui entoure le cheval devient saturé d’humidité par ce même manque de courant d’air, et le séchage va prendre plus de temps. Le cheval se refroidit, laissant la porte ouverte à des infections ou d’autres maladies.

Les couvertures :
Le cheval possède une isolation cutanée suffisante pour résister à quasiment toute température!!! Par contre, si l’on met une couverture, il est impossible pour le cheval de soulever et d’utiliser l’activité de ses poils pour rester chaud. Les couvertures s’opposent en plus à la formation d’une robe d’hiver, et le cheval ainsi traité n’est pas préparé pour les températures basses.
Quand le cheval marche, l’activité des muscles génère de la chaleur qu’il faut dissiper. Le mouvement de l’air sur sa robe est essentiel. Quand le cheval est couvert, la conduction de la chaleur par l’air en mouvement ne se fait pas. Même en hiver, et même avec des travaux modérés, on peut voir que le cheval « surchauffe » sous sa couverture.
On voit souvent les gens couvrir un cheval en sueur. La transpiration qui devrait s’effectuer par les mouvements d’air est maintenant piégée sous la couverture. Sans courant d’air, l’espace entre les poils restera humide. Le cheval mettra plus de temps pour sécher, et la température interne de l’animal tombe trop bas.
Si on couvre un animal transporté dans un van, on laisse normalement libres les jambes postérieures, notamment des deux cotés de la queue ou l’on trouve le trajet du nerf sciatique. L’abdomen est aussi exposé. Si le cheval a besoin de réchauffer une partie de son corps, il doit chauffer le corps tout entier. Cela veut dire que, pour chauffer son abdomen et ses postérieurs, le cheval va réchauffer la totalité de son corps. Les endroits couverts deviennent trop chauds, ce qui entraîne la transpiration. Elle est visible sous la couverture où il n’y a pas de courant d’air pour évacuer l’humidité. Les endroits froids deviennent encore plus froids. La conclusion est qu’une couverture prive le cheval de son système thermorégulateur vital et hautement performant dans tous les cas de figure.


Coupe des poils et rasage :
Ils déprécient également l’habilité du cheval à réguler sa température centrale. Sans son sous-poil, le cheval ne peut augmenter l’isolation en dressant ses poils. C’est particulièrement nuisible quand une partie du cheval a été rasé. Ou bien les parties rasées sont trop froides, ou bien les parties non rasées sont trop chaudes.

Résumé :

Il est important pour la santé du cheval qu’il soit constamment exposé à un environnement naturel.
L’enfermement avec des températures quasi-constantes et le manque de courant d’air, les couvertures qui s’opposent à la fonction musculaire de la peau et qui créent des différences thermiques autour du cheval et les rasages détruisent tous, la thermorégulation normale du cheval.
Trois des quatre mécanismes thermorégulatoires de la peau dépendent de l’action musculaire. Comme tout muscle, ceux-là, aussi, ont besoin de stimulation et d’entraînement pour bien fonctionner.

On ne devrait pas saboter cette merveilleuse régulation. L’homme est incapable de juger la thermorégulation d’un cheval, et ne devrait pas s’immiscer, qu’importent ses bonnes intention
Revenir en haut Aller en bas
lagermaine
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 808

Localisation : nantes

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 13:44

En ce qui me concerne, les chevaux sont dehors toute l'année et par tous les temps. Ils ont des bois, des haies pour couper le vent.

J'ai longtemps résisté à l'idée de les couvrir en me disant que les chevaux n'avaient pas de doudoune ou de k-way à l"état naturel et j'ai craqué l'année dernière...

Je me suis résolue à couvrir (je dirais plutôt "bâcher" car les couvertures ne sont qu'imperméables et pas "chaudes") certains chevaux.

Mes mauvaises excuses sont :
-est ce bon de seller un cheval pour une reprise alors qu'il a le poils détrempé de la journée qu'il a passé dehors sous la flotte ?
-un peu moins d'énergie dépensée à lutter contre la flotte, c'est mieux pour eux non ?

Cependant, je faisais attention à ne les couvrir qu'à partir de novembre/décembre quand le poil d'hiver avait bien pris sa place, et à ne les recouvrir après le travail qu'une fois le poil sec de toute transpiration.

Mais, je les couvrais sans grande conviction car cela faisait des année que mes chevaux n'étaient pas couverts, même au début de l'activité du club... et cet article me fait encore plus réfléchir, je me demande si je ne fais pas plus de mal que de bien...
Revenir en haut Aller en bas
clandestinette
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 18159

Localisation : Meurthe et Moselle (54)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 14:38

Interessant cet article, j'attends avec curiosité d'en avoir la source également.

Pour ma part ils sont dehors toute l'année, sans abri artificiel mais avec abris naturels, haies, petit bois, talus.
Odessa n'a jamais été couverte, elle fait du poil comme il faut.
Hidalgo a été couvert pendant ses 3 ans chez son ex proprio, depuis qu'il est chez moi je ne le couvre plus, et il fait un poil hallucinant.

Autrement moi je selle sur poil mouillé, par contre pas sur poil mouillé ET sale.
Quant à l'energie dépensée, vu qu'ils ont foin à volonté, je ne m'en fais pas pour eux.

Edit : je rajouterai que je ne m'en fais pas non plus quand je les remets au pré encore humides. Du moment que j'ai suffisamment marché pour que le cheval rentre avec l'organisme au repos. De plus, à peine lachés ils se roulent, donc le restant humide se mélange à la terre de la roulade, et sèche. Vous croyez qu'ils se sèchent quand ils piquent des galops dans le pré tous seuls ? Ils se débrouillent.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 16:45

A mon avis l'article ne vient de nullepart car ya des fautes L'auteur doit être la personne qui a écrit le post.
Ou alors elle a très mal recopié lol

Bon à part ça, ça exclut totalement les conditions de travail et les conditions de vie à l'extérieur.

Les chevaux disposant d'abis naturels ont de quoi se protéger du vent et de la pluie s'ils le souhaite.
Je sais que certains chevaux n'y vont pas, mais d'autres oui... donc certains chevaux ont besoin d'une protection contre les intempéries.

J'ajoute que les chevaux "de sport" sont à mon avis génétiquement sélectionnés en zappant totalement le côté "rustique". Ils font peu de poils et résistent mal à des températures basses, car ne font pas ou presque de réserves l'été donc ce qu'ils perdent en hiver, naturellement prévu par Dame Nature, les rend maigres.

Enfin ya mettre une couverture et mettre une couverture.
Il est clair que si on couvre un cheval de manière inadaptée on va faire des bêtises. Les proprios qui mettent 2 chemises et 2 couvertures pour que leur cheval ne refasse pas trop de poil après la tonte, même s'il fait 10 degrés... Rolling Eyes bon.. ya des idiots partout hein...
Mais ya une gamme assez impressionnantes de couvrantes maintenant pour toutes les situations.
De plus quand il est dit que l'air ne passe pas au-dessus des poils etc c'est faux. les couvertures, comme nos pulls, laissent une couche d'air entre le tissu et la peau. Il faut ajouter à ça que les nouvelles générations sont "respirantes" et justement étudiées pour évacuer l'humidité vers l'extérieur et assurer une bonne circulation d'air sous la couverture.

Tondre un cheval qui fait du poil, vit au box et travaille est à mon sens la meilleure chose qu'on puisse lui faire.
Sinon il va transpirer à outrance au travail, mal sécher et risquer une dermatophillose et/ou un coup de froid, dans les courants d'air bien connus des écuries.

Un cheval qui vit dehors c'est autre chose, selon les races et les individus, certains ont les réserves de l'été, d'autres pas, certains font naturellement beaucoup de poil, d'autres pas.
Reste qu'un cheval même couvert fait du poil d'hiver, contrairement à ce qui est écrit.
Perso je sais que Fakir sans couverture en hiver dehors, je signe sa décrépitude. clairement. Je sais aussi que pour d'autres ce n'est pas le cas. Je ne pense pas qu'on puisse faire des généralités.

Ca m'agace un peu de toujours vouloir le plus "naturel" coûte que coûte, pour des animaux qui ne vivent PAS dans des conditions naturelles. Faut s'adapter en cherchant toujours à respecter au plus près leur nature, pas asséner des vérités sur ce qui est bon pour eux ou pas.

Je suis en pleine réflexion sur le sujet d'ailleurs lol
Revenir en haut Aller en bas
lagermaine
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 808

Localisation : nantes

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 17:25

Merci pour ces commentaires les filles. Je me sens moins seule face à l'éternel problème de la couverture...
Revenir en haut Aller en bas
melodydu774
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 27
Nombre de messages : 21334

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 17:43

Très intéressant ce sujet, cela me conforte donc dans mon idée de ne pas couvrir ma jument cet hiver... J'ai longtemps hésité, comme je la trouve encore plutôt maigre, je m'était dit qu'avec une couverture cela la maintiendrait peut etre mieux pour l'hiver, mais enfin de compte je voie que ca n'a rien a voir...

Elle me fait déjà un super poil d'hiver bien épais et a aussi du foin matin et soir plus sa nourriture depuis ce jour.. Donc normalement toutes les conditions sont réunies pour qu'elle passe un bon hiver...
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6169

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 18:37

Quand mon loulou est arrivé à l'automne dernier, son proprio nous a donné une énorme couverture en laine pour les cas où il ferait froid. Bah, on lui a jamais mis... et il s'est très bien débrouillé.

Faut dire que :
- c'est un cheval fin à sang chaud,
- mais il vient d'un pays froid,
- et il a toujours eu de quoi se mettre à l'abri en cas de besoin (en l'espèce d'un bout de forêt).

Vu qu'il est déjà en train de se transformer en nounours, je pense que cette année il n'aura pas besoin de couverture non plus. Mais en plus de la question de la race (la remarque de STL sur la non-rusticité de certaines me semble très juste), il y a aussi bien entendu, comme chez nous, des individus plus frileux que d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 19:16

Très intéressant, cet article ! La mienne vit dehors toute l'année et il n'y a jamais eu de problèmes !

Elle a un abri en dur mais n'y va jamais sauf en été lol !

Ma pouliche qui vient d'arriver va passer son premier hiver dehors.

Elles seront bien évidemment nourries en conséquence ( foin à volonté, grains pour la pouliche ainsi que pour ma veille ).

Ma vieille jument ne recevait jamais de grains en hiver avant mais la pouliche en a besoin pour sa croissance donc, pour éviter la jalousie, j'en donnerai aussi à la jument mais pas beaucoup et "coupé" avec des carottes !

Cavalor Probreed (2l voir plus si je vois qu'il y a besoin) pour la pouliche jusqu'à sa première année.
Cavalors Strucomix Pony (1l grand max) avec carottes pour la jument
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6250

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 19:47

J'avais déjà lu un article très similaire sur un site internet il y a quelques années et impossible de remettre la main dessus, évidemment. Très intéressant, je trouve.

Citation :
Cela veut dire que, pour chauffer son abdomen et ses postérieurs, le cheval va réchauffer la totalité de son corps. Les endroits couverts deviennent trop chauds, ce qui entraîne la transpiration.
Qui peut démentir ça ??

Citation :
Il est clair que si on couvre un cheval de manière inadaptée on va faire des bêtises. Les proprios qui mettent 2 chemises et 2 couvertures pour que leur cheval ne refasse pas trop de poil après la tonte, même s'il fait 10 degrés... Rolling Eyes bon.. ya des idiots partout hein...
+1

Citation :
Reste qu'un cheval même couvert fait du poil d'hiver, contrairement à ce qui est écrit.
Pas autant, en tout cas. S'il est couvert, le corps n'a pas froid, or c'est bien la thermorégulation qui entraîne la pousse du poil d'hiver ?
Pendant un été pluvieux, Polish a commencé à faire du poil fin août!
Au printemps, s'il y a une vague de froid, le poil s'arrête brutalement de tomber, quasiment d'un jour à l'autre !
Citation :
Perso je sais que Fakir sans couverture en hiver dehors, je signe sa décrépitude. clairement. Je sais aussi que pour d'autres ce n'est pas le cas. Je ne pense pas qu'on puisse faire des généralités.
C'est sûr. Mais on peut dire que Fak est un cas... particulier. On sait que dans la nature il n'aurait pas survécu, car trop fragile... mais je m'étends trop, là. Ne le prends pas mal STL hein, mais tu le dis toi-même que ton grand dadou, il est pas simple à gérer, c'est le moins qu'on puisse dire !

Disons qu'à l'état naturel un cheval n'aurait jms besoin de couverture, mais l'homme a sélectionné les chevaux et il en existe actuellement qui n'auraient jamais existé dans la nature, ils seraient morts depuis longtemps ! A l'homme de réparer ses bêtises... Mais la majorité des chevaux ne sont pas dans cette catégorie, ou du moins pas "irrécupérables" (c'est une expression, hein)
Mettre une couverture à un cheval qui a froid, c'est comme ferrer un cheval qui a la corne trop fine...

Après, je ne laisserai pas un cheval tremblant et dépérissant dans le froid. Mais je suis pour "leur laisser une chance". On avait vu Zoudjah qui passait son (premier?) hiver dehors, et qui avait du mal à s'y faire... Au début elle avait eu froid, et pour finir elle avait fait un beau poil et s'en était bien sortie ! Mais il y a eu une période d'adaptation, c'est normal...
Pourtant c'est une arabe, un de ces chevaux qu'on aurait tout de suite couvert sans se poser de questions!

Citation :
Transpirer, dangereux ou pas ? Que les chevaux attrapent froid quand on les met au pré en transpirant, est un préjugé qui a la vie dure.
Là, je tique un peu. Pour moi, autant un cheval peut rester sous une pluie battante et n'attrapera pas froid (car elle vient de l'extérieur, donc son sous-poil le protège), autant la transpiration (qui vient de l'intérieur) l'atteint extrèmement facilement, et dans les zones à peau très fine (intérieur des cuisses par ex). Donc je m'arrangerai pour sécher un cheval avant de le remettre dehors, tondu ou pas, couverture ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
clandestinette
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 18159

Localisation : Meurthe et Moselle (54)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 20:48

Voilà Hidalgo, qui a été couvert pendant 3 années de sa vie !
flanc :


croupe :
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 20:57

lol Nuts! ne prends pas de gants avec moi!! Je pense comme toi que Fak est fragile et donc un "produit" de la domestication.

Pour le poil sous la couverture, je n'ai pas de photo malheureusement mais il en avait fait. La différence que je voyais surtout c'est que quand il avait froid il le gonflait, alors que sous la couverture le poil restait lisse.
Peut-être que si je le laissais sans rien il ferait encore plus de poil... mais je sais que j'en ai bavé avec la mue au printemps, tellement que j'ai tondu pour en finir de ces tonnes de poils morts dont je n'arrivais pas à bout!


Cland : très parlant! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 21:04

Nuts a écrit:


Citation :
Cela veut dire que, pour chauffer son abdomen et ses postérieurs, le cheval va réchauffer la totalité de son corps. Les endroits couverts deviennent trop chauds, ce qui entraîne la transpiration.
Qui peut démentir ça ??

Ca me semble tout à fait saugrenu... quand on a les mains qui gèlent en hiver on ne se met pas à surchauffer...
Les parties citées ne sont pas des extrêmités, elles sont donc chauffées de manière "centrale" très facilement, le sang circule dans l'ensemble du corps et quand on met une couverture, on ne découvre pas les postérieurs plus que le reste L'abdomen n'est jamais froid car c'est justement une partie toujours très "poualue" et surtout la machinerie est juste à côté, ce n'est pas une zone où la circulation sanguine met du temps à arriver. Or c'est le sang qui est chaud.

Je pense que ce qu'elle veut dire c'est que la différence de température entre les différentes zones du corps : couvertes ou non, peut donner une sensation de froid, favorisant la montée en température.
Or ce n'est encore une fois pas logique, car on ne fait pas de fièvre pour faire face au froid, ou alors j'ai vraiment loupé quelque chose....

claire???
Revenir en haut Aller en bas
lagermaine
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 808

Localisation : nantes

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 21:05

Cland : boudiou ! ça c'est du poil ! on dirait mes shetlands ! hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6250

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 21:59

STL: C'est aussi une affaire de confort pour les zhumains, c'est sûr ! Avec une couv le cheval ne se salit pas, on a pas l'ennui du pansage relou et du poil qui sèche lentement...
De la même manière qu'au box le cheval est propre, au chaud, à disposition (on a pas à aller le chercher au fin fond du pré), et pourtant on est nombreux à choisir le pré pour nos chevaux !

Citation :
Je pense que ce qu'elle veut dire c'est que la différence de température entre les différentes zones du corps : couvertes ou non, peut donner une sensation de froid, favorisant la montée en température.
C'est comme ça que je l'ai compris aussi. Bon j'y connais rien dans ce domaine hein mais déjà, le corps peut-il hausser sa température en fonction de l'extérieur ? Dans ce cas, le corps ne peut pas réchauffer UNE zone du corps en particulier, si ? (en dehors des blessures locales)

Alors (si tout ça est vérifié) avec une couv, l'organisme choisit soit : de laisser ces parties froides, soit de réchauffer l'ensemble du corps? Dans les 2 cas, y'a des soucis...

(en gros j'ai pas compris ton raisonnement mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 22:15

lol bon j'ai pas été très claire alors
ce que je veux dire c'est que quand tu mets un pull, tu ne te mets pas à transpirer parce que t'as le cul gelé!
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6250

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Dim 1 Nov - 22:43

Ben... si ton digne postérieur se réchauffe pour lutter contre le froid, tu peux te mettre à transpirer du pull... Mais pas les deux en même temps je pense
Revenir en haut Aller en bas
melodydu774
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 27
Nombre de messages : 21334

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 7:22

Quel poil nous fait Hidalgo, c'est impressionant !!!
Revenir en haut Aller en bas
lagermaine
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 808

Localisation : nantes

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 9:49

Ca pourrait eêtre un bon thème de concours photos ça, non?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 11:07

Nuts a écrit:
Ben... si ton digne postérieur se réchauffe pour lutter contre le froid, tu peux te mettre à transpirer du pull... Mais pas les deux en même temps je pense
sauf que les fesses ne chauffent pas par elles-même!

Le corps est bien fichu hein, il contracte les vaisseaux les plus éloignés de la centrale vapeur (le système digestif, le coeur) pour laisser plus de chaleur pour les organes vitaux (des fois il se lâche et fait ça tellement bien qu'on n'a plus de sang dans les doigts, c'est mon cas lol : c'est la maladie de Raynaud et ça fait mal Razz)
C'est pour ça qu'on a les extrêmités qui refroidissent en premier : c'est prévu par la Nature.
Les fesses, les mains, les pieds, le bout du nez, tout ça c'est "facultatif".
Mais le ventre ne sera jamais froid, sauf cas d'hypothermie.
Ya aucun souci à se faire pour les chevaux couverts de ce point de vue à mon avis!

Mais j'attends claire pour confirmer quand-même...
Revenir en haut Aller en bas
cam
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 16925

Localisation : 85 - Sud Vendée

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 13:26

mouaif... t'es s^pure pr le ventre???

Allez va dehors, met toi juste le ventre à l'air, la tête et les extrémités.... et tu nous dis si le ventre refroidit pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://cametsaph.skyrock.com/
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6250

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 13:33

Ah OK, là je comprends mieux
Donc même si les extrémités sont froides, le corps ne tentera pas de les réchauffer parce que c'est pas primordial pr la survie ?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 13:42

oui cam je suis sûre, sinon t'es en hypothermie!
Et pour en arriver là... faut soit une infection à gram - soit une sous alimentation, soit tomber dans un lac gelé... t'as le choix

Nuts : oui c'est ça, comme les arbres qui perdent leurs feuilles finalement
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6250

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   Lun 2 Nov - 17:27

Bon, bon, bon...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Article sur lesCouvertures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Article sur lesCouvertures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article sur lesCouvertures
» Le meilleur article technique
» Le déroulement des attaques de chaque carnassier. [Article]
» article chasse
» Article sur la nouvelle 997 GT3 dans RS mag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Santé générale-
Sauter vers: