Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le souvenir du bonheur

Partagez | 
 

 Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 8:39

Karl a écrit:
"La jambe est exclusivement réservée à la création du mouvement en avant. Elle ne participe donc pas au ralentissement, à l'arrêt ou au reculer."

Decarpentry a écrit:

"L'instructeur demande de faire agir lentement la main de bas en haut et d'avant en arrière, sans aucune action de jambe.
Si le cheval recule d'un pas, le cavalier baisse la main, ferme les jambes et porte le cheval en avant en le caressant.
Si le cheval résiste, il suffit généralement de mobiliser un de ses postérieurs pour faire tomber la résistance."

"Dès les premiers pas de reculer, il faut s'attacher à reculer droit. Quand le cheval recule de travers, c'est que la colonne vertébrale est infléchie du côté où dévient les postérieurs."
Pour corriger cela, il faut mobiliser les épaules du côté où les hanches ont dévié, pour remettre les épaules devant les hanches. Ne pas utiliser la jambe isolée, qui perdrait son sens puisque la jambe est l'outil de mise en avant.

Puis on peut demander le trot du reculer et augmenter l'énergie dans l'exercice en alternant mise en avant au pas ou au trot et reculer.

L'alternance reculer - mise en avant doit cependant être faite avec modération car on risque d'obtenir un cheval qui s'accule, toujours prêt à reculer alors qu'il marche, et qui passe donc derrière la jambe.


Henriquet a écrit:

"Le préalable du reculer, c'est l'arrêt rassemblé (...).
Pour reculer, au début de l'éducation du cheval, il n'est pas inutile de dégager l'arrière de l'assiette en portant le buste en avant et en creusant les lombaires, jambes décontractées.
Le reculer se fait par diagonaux, il est logique de le solliciter de même, c'est-à-dire en fermant les doigts d'une main puis de l'autre, ce que le cheval interprète rapidement en reculant à la demande le diagonal sollicité.
(...)
Après le reculer, et sans arrêt, il faut reporter en avant, de préférence au trot ou au galop. L'idéal est l'inversement du mouvement par engagement profond des lombaires, joint à l'enveloppe de l'assiette, plutôt que par une attaque d'éperons.
Un dernier mot pour expliquer pourquoi l'enseignement actuel commet cette bourde stupide d'imposer la jambe dans le reculer. Pour reculer il faut, bien sûr, partir de l'arrêt légèrement sur les hanches. Pour cela les écuyers du siècle des Lumières recommandaient, pour bien engager l'arrêt, d'animer le cheval et "de le secourir délicatement des gras de jambes", mais ils indiquaient ensuite dans le reculer de "conserver les jambes tombantes", d'où la confusion de nos modernes pédagogues, qui, ne sachant arrêter leurs chevaux rassemblés, rencontrent des blocages pour reculer et tentent d'en sortir à coups de jambes."


Chiris a écrit:

"On n'apprend pas réellement au cheval à reculer. Dès qu'il est en équilibre, qu'il est prêt, il le fait de lui-même à la moindre sollicitation. Le reculer ne resulte pas d'une action mécanique, mais d'une incitation à reculer. J'oserais presque dire d'une invitation à reculer!
Procédez de la manière suivante :
- Arrêtez correctement le cheval le long d'une paroi, gardez-le dans la mise en main et décontractez-le
- Donnez une très légère et très brève indication des jambes pour inciter le cheval à se porter vers l'avant
- Fermez les doigts un instant pour renvoyer vers l'arrière cette amorce de mouvement, soutenez un peu avec vos poignets
- Dégagez délicatement votre assiette en amenant imperceptiblement le buste vers l'avant"

Synthèse :
Tous sont d'accord pour dire que les jambes peuvent initier le mouvement mais certainement par participer à sa réalisation.
Les jambes sont exclusivement réservées au mouvement en avant.


Citation d'un bloggeur :
"Baucher disait de reculer au moins une fois par jour et l'ostéo de le faire systématiquement avant de monter sur son cheval pour ouvrir les articulations du garrot..."
Intéressant pour le garrot!


Dernière édition par STL le Lun 30 Nov - 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6201

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 9:59

Ah ouais, vachement intéressant !
Moi qui, justement, ai toujours appris à reculer avec les jambes, à tout faire avec les jambes, on me disait toujours qu'il fallait toujours avoir des jambes, que c'est ça qui maintenait le contact du cavalier avec le cheval... humpff...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9052

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 10:30

oui très intéressant tout ça!
en fait j'avais lu dans Karl qu'il n'utilisait pas les jambes, et d'ailleurs les jambes servent à travailler le piaffer a partir du reculer, dc il ne les utilise que bcp plus tard...

je me rends compte qu'avec fli je suis passée de recules assez lourds avec bcp de jambe, moi fort assise, a des reculers plus fluides, sans jambe ou presque( plus pour déclencher en effet) et surtout une assiette renversée, et moi pas vraiment assise ds la selle...

Par contre il serait intéressant de voir comment ils s'arretent "rassemblés"? car la Karl dit aussi, pas de jambes ds l'arret... et c'est plus l'arret qui porte a confusion je trouve, jambes ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 10:35

Alors pour l'arrêt, si j'ai bien compris ya plusieurs écoles.
Il y a bien l'usage des jambes placées à la sangle et qui agissent simultanément, mais Pourtant tous disent que c'est réservé au mouvement en avant (jambe légèrement en arrière de la sangle).
Donc faut que je continue à fouiller mais c'est clairement un souci pour moi, qui m'arrête aux jambes
Je poursuis mes recherches!
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 11:45

Bon alorsHenriquet le dit bien, la suite logique c'est : pas/trot/galop rassemblé, arret rassemblé, reculer.
Donc déjà comment rassembler le cheval?

Decarpentry a écrit:

1. créer du mouvement
(mis en place par des transitions arret-trot travaillées pour que ce soit prompt et léger)
Après plusieurs transitions au trot, en demander une de plus en opposant légèrement la main un peu haute "sur des appuis divisés" (je ne sais pas trop ce que ça signifie... pianoter?? sûrement).
Quand le cheval cède, rendre et filer au grand trot.
3 points importants :
- que les jambes ne cessent pas de signifier "en avant"
- que la décontraction se produise bien sur l'opposition de la main
- que la diagonalisation soit bonne

2. conserver le mouvement préexistant en diminuant son développement vers l'avant
Au trot, travailler "au ras du pas", demander encore le ralentissement et opposer doucement les jambes pour éviter de tomber dans le pas.
Parallèlement à l'action des jambes, pianoter avec les doigts pour conserver la mise en main. Si le cheval reste bien décontracté et en place, laisser filer vers l'avant.
Ne jamais lâcher les jambes les premières.

Henriquet a écrit:

Le pas rassemblé s'obtient à partir du trot rassemblé ou trot d'école (cf Decarpentry).
Qualités du pas rassemblé :
- dos remonté
- encolure fléchie
- postérieurs fléchis légèrement
- 4 temps égaux

S'obtient en passant fréquemment du trot d'école au pas ("le pas ne contenant pas potentiellement assez d'impulsion pour permettre de transformer le pas ordinaire en pas d'école, on aboutirait tout de suite à une compression provoquant une extinction de l'allure")


Karl a écrit:

"Le relèvement de la base de l'encolure amène un reflux conséquent du centre de gravité"
Il explique qu'ainsi, nuque fléchie, la surcharche sur les épaules est amoindrie et le déséquilibre généré par le cavalier annulé.
Sans flexion de nuque, l'effet est encore plus fort.
"De quoi tempérer les ardeurs des inconditionnels de la flexion paroxystique de la nuque"

Pour Karl il n'y a pas de rassembler (et donc de vrai piaffer) sans relèvement de l'encolure, ce qui se traduit par une main un peu haute, comme chez Decarpentry.

Chiris a écrit:

Pour obtenir le trot rassemblé
"Vous soignerez particulièrement le passage des coins, le travail sur le cercle et la volte, les changements d'inflexions sur la serpentine. "
" Le travail sur deux pistes, exécuté avec tact et jsutesse en veillant particulièrement à l'engagemet des postérieurs et à l'abaissement de shanchesn est un outil extraordinaire pour confirmer et développer le trot jusqu'au trot rassemblé. Travaillez épaules en dedans, appuyers, tete au mur, croupe au mur, contre-changement de main de deux pistes, cercles hanches en dedans et en cehors, dans le souci de la cadence, de la décontraction et de la légèreté."

"Grandissez le buste vers la lumière en gardant les apéules basses et relaxées, reculez vos épaules. Allez chercher le sol avec vos jambes en ouvrant davantage l'angle cuisse/tronc, en reculant légèrement vos jambes. Restez neutre avec votre bassin, contentez-vous de garder le nombril en direction des oreilles du cheval, sans cambrure excessive.
"Recherchez un contact moelleux, fluide, bien égal des deux côtés avec la bouche du cheval. La main est d'autant plus légère que le cheval se rassemble".

"Le rassembler obtenu par compression éteint et fige le cheval. Il empêche le déploiement élastique des jarrets."
"Veillez à toujours travailler dans l'impulsion, la rectitude et la légèreté. Ce n'est pas la main qui s'oppose au mouvement par une action vers l'arrière, mais le cheval qui se rassemble sous l'effet de l'impulsion, de l'engagement des postérieurs et de leur détente énergique. La main ne fait que recueillir le rassembler."

Pour Chiris, il y a un mélange entre un peu tout... dans le travail de l'arrêt il dit qu'il ne peut être demandé qu'à un cheval rassemblé, dans le travail durassemblé il dit qu'il s'obtient avec un cheval à l'aise dans les transitions trot-arret-trot...
Il insiste fort sur les assouplissements préparatoires par contre, ce dont les autres ne parlent pas spécialement.

Tous sont d'accord pour une absence d'action vers l'arrière.
Chiris ne parle même pas d'action de main dans le rassembler, mais il agit avec le tronc.
Il utilise le travail sur deux pistes pour rassembler le cheval, plutot qu'une opposition des aides.

En réalité le rassembler se travaille toute la vie du cheval et les transitions, le travail sur deux pistes, le reculer etc y participent, comme le rassembler participe à leur exécution.

Mais en synthèse : pas d'action de main vers l'arrière, juste un garde-fou, précédé d'une indication du tronc qui se grandit. Grosse attention à la décontraction de la mâchoire, à la mise en main.
Et toujours une forte impulsion et donc une grande réactivité aux jambes (leçon de jambe préalable)

(j'enchaine avec les arrês)


Dernière édition par STL le Mar 1 Déc - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 12:25

L'arrêt simple :

Decarpentry a écrit:

La leçon des deux rênes :
"Le cavalier assure avant tout son assiette, prend franchement appui sur les étriers, les genoux, les ischions, fixe les épaules, les bras et les coudes, serre très progressivement les doigts sur les rênes et fléchit les poignets de bas en haut."

Chiris a écrit:

"-Marchez le long d'une paroi
- Augmentez la vibration du pas, en conservant la légèreté
- Grandissez votre buste jusqu'à la nuque, baissez vos épaules, gardez vos coudes près du corps, sortez l'estomac en avançant la ceinture pour pousser le cheval, pour conserver l'activité et l'engagement de spostérieurs.
- Solidaires avec le buste, les mains remontent très légèrement. Fermez les doigts sans dureté
- Gardez les jambes au contact, restez bien assis, grandi et décontracté.
L'arrêt se fait sans brusquerie, dans la rondeur. Lorsque le cheval est arreté, jouez moelleusement avec vos doigts, sans perdre le contact, pour relaxer la mâchoire et la nuque en veillant à ne pas l'encapuchonner. Récompensez-le (...)
Pour repartir au pas, demandez au cheval de baisser insensiblement la nuque, ouvrez les doigts, les jambes moelleusement au contact, en cédant avec votre buste."
(amen )

L'arrêt rassemblé :

Henriquet a écrit:

"Nous sommes au pas d'école, droits d'épaules et de hanches, nous allons demander l'arrêt. Dans la foulée qui le précède nous engageons un peu plus encore nos lombaires. Dans l'équilibre du pas rassemblé, le cheval est très sensibilisé à nos aides de position, nous vibrons l'ensemble cuisses-jambes. Les coudes au corps au-dessus de la crête illiaque (bassin), la main intérieure, fixe au niveau du garrot, va assurer la rectitude de l'encolure, la main extérieure ou, mieux, ses doigts soutenus vont donner un demi-arrêt (mouvement de bas en haut)."
(...)
-> Plutôt que les jambes, c'est l'assiette qui agit.
"Entre les deux rênes, dans la descente de main, le cheval trouve l'équilibre et se porte seul."
"(...) la main s'abaisse et avance d'un centimètre, le cavalier conserve sa position, extrêmement rassemblée. Le cheval est arrêté membres unis, postérieurs légèrement devant la verticale, encolure relevée, nuque fléchie, bouche décontractée. De cette attitude, il peut partir de pied ferme aussi bien au trot rassemblé, qu'au galop, au piaffer ou au reculer."
"En cas d'échec ou d'imperfection de l'arrêt, reportez en avant et redemandez".


Chiris a écrit:

"Le cheval ne doit pas s'arrêter par manque d'impulsion et extinction de l'allure."
"L'arrêt s'obtient principalement par le jeu du rein du cavalier et l'action des jambes. La main ne fait que confirmer!"
"L'arrêt obtenu, gardez un léger contact avec les jambes pour empêcher le cheval de reculer, restez en "conversation" avec la bouche du cheval. Ne vous penchez ni en avant ni en arrière, soyez immobile et à l'écoute."

Donc en synthèse :
Chiris enseigne au cheval à ralentir à l'assiette dans le travail sur deux pistes, ce qui le prépare à l'arrêt, avec des jambes en garde-fou pour la rectitude et l'impulsion dans la transition qui doit suivre.
Henriquet parle davantage de main mais toujours en action légère, précise, moelleuse et vers le haut (pas vers l'arrière) et préfère ne pas utiliser les jambes dans l'arret (même principe que Karl d'ailleurs).

A mon avis, Henriquet est plus rigoureux et Chiris plus... hypocrite.
Parce que dans le travail sur deux pistes, pour apprendre au cheval à se redresser on agit bien avec au minimum une rêne régulatrice, donc la main n'est pas étrangère au rassembler.
Et le fait de garder les jambes au contact dans l'arrêt pour l'empêcher de reculer... je ne comprends pas trop parce que si le cheval est arrêté sans main, pourquoi reculerait-il?
Mais ce n'est que mon avis


Dernière édition par STL le Mar 1 Déc - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8929

Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 18:11

STL y a des jour comme ca ou je me dit que tout n'est pas perdu.
AMEN




PS: OK je suis a fond dan les "derives du dressage moderne" en ce moment! lol
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5571

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 19:29

Ah c'est super intéressant tout ça ! Merci STL...
Mais bon au final... jambes ? Pas jambes ? Mains ? Pas mains ?

Pour quelqu'un qui monte en cordelette, comment il demande le reculé au début ? (une fois les codes acquis comme LN Oké, mais au début en cordelette on a quand même besoin des jambes nan ? Ou j'suis la seule paumée a le faire ? Razz)
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32977

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Lun 30 Nov - 23:14

Arf, mais c'est super intéressant, tout ça. Je ne vais pas avoir le temps de tout lire ce soir, mais déjà... Merci 1000 fois STL pour la synthèse et les points de comparaisons que tu nous offres. Il faudrait que j'y rajoute Racinet. Je m'y mets dès que j'ai un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 0:31

Oui je veux bien car je n'ai rien de lui
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6201

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 5:36

Je ne commente pas, mais je lis tout ça avec grand intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Maelyn
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8929

Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 11:04

arf dommage que j ai pas encore lu oliveira, car ca serait interessant de comparer la aussi. Notamment, j aimerais voir ce qu il apporte au rassembler, avec ses notions d'équilibre.
J ai pas encore lu liveira, mais j aimeerais vraiment le confronter a Karl et ses elevations d encolure. Ils doivent etre assez proches dans l idee non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 11:22

Merci STL!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8929

Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 11:27

j ai aussi quelques soucis avec ca.
"que la décontraction se produise bien sur l'opposition de la main" d'une part, je ne comprend pas bien ce que cela signifie (j ai beaucoup de mal a saisir tout ce qui touche a l action des mains) et surtout, comment faire en sorte que ce soit compatible avec une monte en licol?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 11:58

Pour Oliveira, Henriquet est sur la même lignée normalement, ça devrait se recouper

Sinon pour la main et la décontraction, ya une vidéo de D'orgeix qui est top :
(je n'arrive pas à rechopper le code, donc voilà le lien : http://betelgeuz.skyrock.com/2708705490-La-main-notion-de-contact-Jean-d-Orgeix.html )

Avec le licol... je pense qu'on peut faire la même chose, mais je suis persuadée que c'est moins précis Et il est impossible de provoquer la décontraction de la mâchoire sur un cheval crispé
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6201

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 12:11

Citation :
Et il est impossible de provoquer la décontraction de la mâchoire sur un cheval crispé
J'ai une question naïve : à quoi ça sert la décontraction de la mâchoire quand on n'a pas de mors ? Est-ce qu'elle ne devient pas l'une des conséquences (parmi d'autres) de la décontraction générale ?

(Ouais ben, quand on remet tout en question, on en vient à ne plus savoir du tout ce qui est important ou non !!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 12:23

bah si je pense comme toi mirza.

Dans le cas d'un cheval stressé ou crispé dans le travail, quelqu'un qui bosse sans mors est généralement qqn qui accepte de prendre le temps à pied pour mettre le cheval dans un état de décontraction, avec machoire mobile.

Mais il y a des cas (rééducation d'un trotteur par ex) où quoi qu'on fasse à pied, c'est bien monté que le cheval va se crisper en bouche.
Et là je pense que le travail sur la décontraction de la mâchoire est très utile.
Parce que c'est un tout, comme le fait de baisser la tête.
Au naturel un cheval zen va baisser la tête, mais si on veut détendre un cheval on peut lui demander de baisser la tête...
De même la décontraction peut être conséquence ou facteur déclencheur de la zenitude du cheval... si j'ai bien tout saisi

Maelyn : quand Khan est en licol monté, il machouille ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 13:26

C'est pr ça que pour moi la décontraction de la machoire doit être une conséquence et pas un but... non?
Revenir en haut Aller en bas
Sultanette
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 35
Nombre de messages : 7549

Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 13:42

Ouh !! Très très intéressant tout ça !!!

Tout me parait très logique en effet ... Et oui Emeline, du coup, je pense aussi qu'il faut parler en terme de causes et de conséquences voire de signes indicateurs.

Je vois la décontraction de la mâchoire comme l'extension d'encolure. Ce n'est pas un but en soit mais la conséquence d'une mise en condition du cheval qui va lui permettre d'effectuer sereinement dans son corps et son esprit des exercices tels que les transitions, l'arrêt ou le reculer.

Mais ce que je retiens fort, STL dans ce que tu nous résumes, c'est l'importance de réfléchir à chaque mouvement que l'on demande et de ne pas brûler les étapes.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdesultane.over-blog.com
Maelyn
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8929

Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 18:01

J aime beaucoup la teneur de ton dernier message sultanette!

STL: Khan, je le monte pas (plus) en licol: je ne le monte que dehors, et en ce moemnt, j ai l impression de devoir tout recommencer au debut avec lui (ca va faire un an qu'il a quasi pas bossé) mais effectivement, je suis d accord sur le fait que monté, il va automatiquement crisper la machoire et que, sans mors, je ne peux pas obtenir le deblocage de cette résistance.
Si je posais cette question, c etait plus par rapport a Via, car jai vraiment pour but de dressouiller (vie fait hein!) avec lui... mais je ne veux pas lui remettre de mors, ou a la rigueur de temps en temps, pour remettre certaines choses en rdre, mais vraiment de facon occasionelle. Je vioudrait qu'il apprenne DIRECTEMENT en licol, sans passer par l apprentissage en mors que l'on transfert ensuite en licol.
Or du coup, des que je lis des trucs sur la main, c est pour avoir des analyses sur les decontraction de la machoire ou la mise en main...
Pour la decontraction, je crois avoir une video ou je traville en licol, et il a la levre complettement pendante, totalement relaxé. Bon, c est pas a chaque coup, mais j etais bluffée!
Mais je t avoue que j me pose beaucoup de question sur le role de la main en dressage, des lors qu on travaille avec le licol. Dois je me passer de la main? Si non, comment doit elle agir?
Je veux pas pollur le post car on est sur le rassembler, reculer arret, mais j vais essayer de detailler mes objectifs dans le post de mes gros.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilae
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4882

Localisation : 84

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 18:09

Le travail sur la main c'est vraiment quelque chose de difficile. Notre petite cervelle de moineau a toujours du mal à comprendre que le contact se développe au lieu de se ravir. Et c'est d'autant plus affligeant que notre "intellecte" nous a fourni les moyens de nier l'évidence : RA, gogues, élastiques .. Tout autant de formidables outils que nous aurions pu tout autrement exploiter (et je le pense) mais que Dame Paresse a transformé en véritables feintes de la performance...

Je dis ça parce-que m'est avis qu'une rêne allemande n'est efficace que par son poids, mais que par le seul poids de sa fibre elle peut-être d'une aide précieuse. Si on a un cheval suffisamment léger pour s'intéresser à n'importe quelle sollicitation, mais que nous-mêmes ne sommes pas aptes à lui indiquer la meilleure position d'encolure, par exemple sur un "ploiement ample", alors n'est il pas plus profitable d'utiliser 12 min et même à pied par exemple, une rêne allemande simplement posée qui indique le mouvement souhaité de la façon la plus explicite posée, plutôt qu'une demi-heure de débattements philosophiques où ni le cheval ni le cavalier ne sont capables d'expliquer les inextricables souplesses dans lesquelles ils veulent s'aventurer ?

Perso je n'aime pas utiliser les enrênements, j'ai peur de faire mal, mais je suis convaincue qu'un moule souple utilisé en légèreté sur une durée très courte peut-être aussi profitable qu'une discussion sous-titrée français avec sa monture Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8929

Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 18:20

+10! je n utilise aucun enrenenement exactement pour ces raisons la!
dailleurs les maitres classiques, Baucher en tete, n utilisaient pas d enrenement (arretez moi si je dis des conneries hein!)
Revenir en haut Aller en bas
Aquilae
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4882

Localisation : 84

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 18:26

Non c'est vrai, nous devons "aspirer" à devenir d'aussi bons pédagogues qu'eux mais je crois bien qu'avant tout il faut admettre qu'on ne soit pas infaillible et prendre les précautions qui s'imposent, agir vraiment en fonction du cheval pour réduire les zones de conflit.

On entend trop de moniteurs dire qu'il faut parfois s'énerver pour progresser. Moi je sens bien qu'avec Néfou on franchit le pas justement quand on évite le conflit. Parfois je demande un peu, un peu plus, un peu plus, un peu trop, je sens le cheval qui commence à fouailler de la queue et là je réduis ma demande, ben je sais que la prochaine fois que je ferrai la demande je vais obtenir ce que je veux... C'est agréable de sentir ça, qu'il y a comme une concession mutuelle entre lui et moi, on est quelque fois allé jusqu'au conflit et ca ne nous a pas fait avancer, alors que là on dirait que chacun "reconnait ses erreurs" et que la fois d'après, ça passe.

Bon je sors un peu du sujet là ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5571

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 18:59

Citation :
+10! je n utilise aucun enrenenement exactement pour ces raisons la!
dailleurs les maitres classiques, Baucher en tete, n utilisaient pas d enrenement (arretez moi si je dis des conneries hein!)

Pour Baucher je sais pas, par contre ça m'étonne toujours de voir Oliveira les conseiller dans certains cas... Pour des durées de temps très courte et dans des cas bien précis mais quand même...
Par contre Aquilae j'aime beaucoup ce que tu dis... =)
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   Mar 1 Déc - 23:45

Aquilae la concession mutuelle... c'est exactement ce que j'essaie d'appliquer en toutes circonstances!
Un peu comme être sur une corde raide : si je demande un peu plus il se braque, un peu moins il ne saura pas ce que je veux...
Ca vaut dans les situations de crainte, de stress, de nouvel exo, comme dans les petits plaisirs à pied, le travail quotidien... "ok jte donne ça si tu fais ça, ok je fais attention mais toi aussi etc etc etc". C'est un peu comme décrypter ses intentions, ses souhaits, ses propositions, et composer avec.

Est-ce que ce n'est pas ça le tact??

On sort en effet du sujet mais finalement tout ça c'est bien une question d'utilisation des aides Donc... ça se tient
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reculer, Rassembler, Arret (Dress classique)
» Repose arc classique ou Propod ?
» Noeud d'arret!!!
» De Classique à Western...Une question de selle...
» Journée de la moto classique (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Relation et travail :: Travail monté :: Questions technique-
Sauter vers: