Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le souvenir du bonheur

Partagez | 
 

 Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 12:40

Voilà l'occasion de discuter un peu de l'intérêt de la rêne d'arrêt d'urgence, des flexions, de leur insertion dans l'apprentissage, de leur utilisation dans le cadre de la méthode La Cense etc etc...
Un cheval qui accélère sans prévenir, fait des écarts, lève le cul etc... est-ce que la flexion est la solution? Si oui dans quelles circonstances selon vous?

Je donne mon avis juste après
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin-éthique
avatar

Féminin Nombre de messages : 13229


MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 12:51

J'ai pas mal de réflexes "classiques" et je n'ai jamais appris à monter à cheval selon la méthode La Cense, donc ça expliquera sûrement mon opinion sur la question.

Pour moi la rêne d'arrêt d'urgence est réservée aux situations.. d'urgence Genre perte de contrôle en extérieur, risque imminent, avec un cheval déconnecté, apeuré, à qui il faut rappeler qu'il n'est pas seul, même si à priori les chevaux n'ont pas vraiment conscience de nous porter sur leur dos (scratch ça, c'est un point à creuser mais toujours est-ils qu'ils ne sont pas conçus pour porter quoi que ce soit par Dame Nature. Bref)

Après voilà comment moi je gère ou gèrerais les situations citées.
1. toujours veiller à laisser le cheval jeter son feu avant de monter, en liberté ou au pire en longe
2. s'il accélère, l'arrêter normalement, plutôt en relevant l'encolure (en montant un peu les mains) et rendre de suite en caressant. S'il le fait plusieurs fois, le mettre en cercle et faire les coins, demander des eed ou des épaules en avant suivant le niveau du cheval, mais l'inciter à s'étendre, à de concentrer dans le travail en restant impassible autant que possible.
Pour les coups de cul... soit il cherche à virer le cavalier et dans ce cas ya une étape qui a été passée trop rapidement, soit il veut faire le zouave et il n'a pas jeté son feu en lib (dans ce cas mains hautes et on renvoie en avant), soit il n'a pas aimé une action de jambe et dans ce cas : arret dans le calme, excuse, caresse et on reprend cool.

Je ne vois pas dutout l'intérêt des renes d'arret d'urgence et des flexions dans tout ça... à part abrutir le cheval.

Mettre le nez dans l'étrier chaque fois que le cheval dérape, ça ressemble beaucoup trop à la rollkur pour moi. C'est dur physiquement pour le cheval et ça le brime. C'est un moyen de le faire taire, pas de régler le problème.
Ca c'est mon avis, j'attends les vôtres avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 13:02

sur tout ce que tu dis...

STL a écrit:

Mettre le nez dans l'étrier chaque fois que le cheval dérape, ça ressemble beaucoup trop à la rollkur pour moi.

C'est aussi l'image que je m'en fais.

Mais pareil j'ai une approche tout à fait classique des choses (peut être plus que toi encore )

Les flexions prononcées (arrêts d'urgence) sont difficiles pour un cheval, surtout pour un cheval lancé dans ses allures. Il ne faut pas oublier que le cheval fait presque 600kg donc c'est une masse que l'on plie d'un coup dans ses allures... (alors que ce n'est pas du tout ce qu'il a décidé donc c'est une masse tendue en plus). Bref pour moi c'est plus faire du mal physiquement mais aussi moralement qu'autre chose. Maintenant comme je l'ai dit j'ai une approche classique des choses donc l'arrêt d'urgence, de mon point de vue c'est pour une urgence. (en extérieur par ex)
Revenir en haut Aller en bas
anaïs
Jeune cheval
Jeune cheval
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 182

Localisation : belgique

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 14:10

personnellement je ne trouve pas que l'arrête d'urgence soit vraiment utile en cas d'urgence à moins de monter en filet à aiguille et d'avoir pas mal de force. parce que un cheval qui veut embarquer embarque(j'ai déjà expérimenté ) .
monter les mains c'est plutôt à faire en licol ou en mors?(enfin ce que je me demande c'est si c'est efficace en licol?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 14:28

Bizzare j'ai l'impression de l'inverse. En exerçant une forte pression uniquement d'un côté, en licol, le cheval est plus ou moins obligé de céder. Il n'y a pas de mors qui passe à travers (?) Si celui ci a appris il va avoir le réflexe de céder. Alors qu'en filet si tu exerces une force d'un seul côté, le mors passe à travers et il n'y a plus d'action (contrairement au licol).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 19:11

Emeline a écrit:

Les flexions prononcées (arrêts d'urgence) sont difficiles pour un cheval, surtout pour un cheval lancé dans ses allures. Il ne faut pas oublier que le cheval fait presque 600kg donc c'est une masse que l'on plie d'un coup dans ses allures... (alors que ce n'est pas du tout ce qu'il a décidé donc c'est une masse tendue en plus). Bref pour moi c'est plus faire du mal physiquement mais aussi moralement qu'autre chose. Maintenant comme je l'ai dit j'ai une approche classique des choses donc l'arrêt d'urgence, de mon point de vue c'est pour une urgence. (en extérieur par ex)

L'intérêt de la rêne d'arrêt d'urgence c'est de l'utiliser AVANT que le cheval ne soit parti. Sinon trop dangereux.

Je n'utilise pas du tout les flexions parce que je ne sais pas m'en servir et que je n'en comprend pas l'utilité.

Mais après il faut savoir si vous parlez de la rêne d'arrêt d'urgence ou des flexions. Il me semble que le but est différent non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 19:19

Ptibou a écrit:


L'intérêt de la rêne d'arrêt d'urgence c'est de l'utiliser AVANT que le cheval ne soit parti. Sinon trop dangereux.

C'est quand même un cheval qui a l'intention de partir heinn...et souvent lancé. Mais oui tu as raison on l'utilise pas une fois en plein galop... ça ne marcherait pas d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5571

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 19:42

Euuuh ... les filles désolées mais moi je vais a l'encontre de tout ^^ !

Citation :
1. toujours veiller à laisser le cheval jeter son feu avant de monter, en liberté ou au pire en longe
Bon déjà ça, c'est quelque chose qui n'est pas toujours possible. En compétition par exemple, on tombe pas toujours dans un beau manège avec rond de longe ou plusieurs pistes d'échauffements, paddock de longe ou que sais-je ! Et après pour moi, la liberté etc. c'est un moyen de travaille, d'échauffer mon cheval en douceur et de lui faire un peu sortir de la tête son herbe pour entamer illico un travail correct en selle. C'est pas juste pour le rendre calme par après et je trouve que ça incite moyen au respect a pied...

Citation :
2. s'il accélère, l'arrêter normalement, plutôt en relevant l'encolure (en montant un peu les mains) et rendre de suite en caressant. S'il le fait plusieurs fois, le mettre en cercle et faire les coins, demander des eed ou des épaules en avant suivant le niveau du cheval, mais l'inciter à s'étendre, à de concentrer dans le travail en restant impassible autant que possible.

Moi je trouve ça cool, avec un cheval cool. Maintenant que Jawad est plutôt bien dans sa tête, quand il commence comme ça a avoir les jambes qui chauffent, je fais pleins de trot-arrêt partout tout le temps et je récupère un cheval bondissant. Mais avant, c'était pas possible. C'est pas parce qu'il s'arrêtait quelque part qu'il repart plus doucement même 3 minutes plus tard et en ayant eu pleins de caresses... (et pourtant, qu'est-ce que j'aurais aimé !!) Je pense que l'arrêter c'est cool pour le cavalier sur le moment mais au final le cheval reçoit du confort pour sa transition et repars tout aussi vite.

Pour se qui est de l'occuper ça peut marcher sur un cheval pas trop souple et pas trop en équilibre. Enfin je crois, je connais pas. Mais à nouveau je reviens sur Jawad, c'est pas parce qu'il enchaîne EED, cercle, volte, diagonale, EED qu'il va pas accélérer petit à petit ... (voir cabrer... Même en incurvation plus plus il y arrive et j'ai déjà galopé avec lui sur une volte de 2m de diamètre. Il en est parfaitement capable, j'px vous faire la vidéo !)

Citation :
Pour les coups de cul... soit il cherche à virer le cavalier et dans ce cas ya une étape qui a été passée trop rapidement, soit il veut faire le zouave et il n'a pas jeté son feu en lib (dans ce cas mains hautes et on renvoie en avant), soit il n'a pas aimé une action de jambe et dans ce cas : arret dans le calme, excuse, caresse et on reprend cool.

Et il est où le cheval peureux, malheureux, battu, mal travaillé ... ? Si j'avais pas eu la flexion latérale, je doute que je serais là a vous parler. Jawad pouvait se cabrer entre 3 et ... 20 fois peut-être sur une séance ? UN départ au trot = UN cabrer + embarquer quelques tours... Après c'est ici le cas d'un cheval qui a vécu des mois difficiles psychologiquement...
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Peinture
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 3262

Localisation : Près de Bordeaux

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 20:06

Personnellement, la rêne d'arrêt d'arrêt d'urgence me sert rarement en extérieur, déja parce qu'en général on a pas la place (chemin étroit ou bord de vigne) ou comme l'a dit Taïga je m'en sers avant que ça soit hors de contrôle sinon j'aurais trop peur qu'elle se "fauche".

Pour la rêne d'arrêt d'urgence à cheval "au travail", je ne voit pas les choses comme vous STL et Emeline, pour moi la flexion c'est un retour au calme, on met à plat et on recommence. L'intérêt pour moi c'est de voir ma jument accepter de céder. Donc je commence à m'en servir, elle a tendance à chauffer toute seule à partir au trot n'importe quand bref au lieu de ménerver et d'avoir des actions de main plus dures (ce qui ne la calme pas et qui n'aide pas à la coopération) maintenant je préfère me servir de la rêne d'arrêt d'urgence si ma demande n'est pas prise en compte au bout de la 2 ou 3ème fois, ça remet à zéro, en la faisant céder.

Après je ne compte pas faire ça toute sa vie, là elle apprend le boulot donc c'est plus une façon de lui dire "non tu te trompes" sans la braquer et sans m'énerver. Pour le côté "dur" physiquement, tout dépend je pense de la fréquence à laquelle on l'utilise, après franchement je sais que j'ai tendance à vite m'énerver (et elle aussi!!), et je préfère faire ça que de tirer et rentrer en conflit.
Revenir en haut Aller en bas
http://equitation-ethologique-gironde.jimdo.com/
Aludra
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4676

Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 20:15

Lam, j'ai toujours entendu qu'avec un cheval chaud, mieux valait éviter les transitions rapprochées, de trop en demander à la suite, pour éviter d'accroître son excitation... OK pour capter l'attention et le faire se concentrer sur nous par contre.
Revenir en haut Aller en bas
http://esquisse-grenat.blogspot.com
Cavalcadour
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 2060

Localisation : Montpellier - La Camargue

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 20:38

Ah çà m'intéresse car je suis en PLEIN dedans! Chez moi pas de cabré, pas de coup de cul, mais embarquements à gogo!

Et comme Jawad, Rampéu, même après 3min d'arrêt où il parait complètement cool repart directement à fond!

Du coup j'ai essayé les méthodes classiques citées plus haut, mais c'est un peu cache misère...

Et aujourd'hui, suite à cette vidéo j'ai essayé çà! Bon pas que çà, un mix des deux, et çà a été mieux! Après avoir galopé, Rampéu rênes longues ne pensait qu'à trotter pour pouvoir prendre le galop ensuite, quelques flexions à chaque "en avant" trop fort, et j'ai réussi à faire des tours de carrière au pas cool... Donc çà mérite d'être creusé comme excercice, mais c'est vrai que je me suis rendue compte aujourd'hui que c'était la soupape de la cocotte minute!


Dernière édition par Cavalcadour le Dim 7 Fév - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5571

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 20:44

Groooooooooooooos +1 avec Peinture !

Et Aludra, maintenant Jawad n'est plus comme ça hein Razz A cette époque j'aurais même pas su faire ça de toute façon, lol ! Maintenant c'est juste par exemple après un galop ou il a un peu chauffé et qu'il a un trot désordonné, hop, transitions a gogo et ce surplus d'énergie se transforme en une belle impulsion et mon loulou prend en rebond tout en se reconcentrant =)
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
night-x-fructis
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 3062

Localisation : 91

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 20:52

Très d'accord avec STL.

Pour moi c'est bien que ce soit quelques choses d'acquis parce que elle peut être bien utile mais pour moi c'est pour les urgences, sinon avant essayer la transition normalement, tel qu'on l'a apprise au cheval.
Cette année je l'ai utilisé une fois en forêt à cause de sanglier poney totalement paniqué, je me voyais aller au tas.

et pour ce qui de ce que tu dis Anaïs, sans beaucoup de force si elle est acquise La rêne d'urgence est très efficace, surtout sans mors. Mais pour moi c'est pas quelques choses de très doux, et il y a d'autre étape à essayer quand il n'y a pas urgence pour calmer un cheval fou ^^
Revenir en haut Aller en bas
night-x-fructis
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 3062

Localisation : 91

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 20:55

Peinture a écrit:


Après je ne compte pas faire ça toute sa vie, là elle apprend le boulot donc c'est plus une façon de lui dire "non tu te trompes" sans la braquer et sans m'énerver. Pour le côté "dur" physiquement, tout dépend je pense de la fréquence à laquelle on l'utilise, après franchement je sais que j'ai tendance à vite m'énerver (et elle aussi!!), et je préfère faire ça que de tirer et rentrer en conflit.

Là je suis bien dac'
Dans l'apprentissage c'est vrai que sa peut être très utile, dans le sens où personne ne s'énerve. Après pour moi elle ne doit pas être systématique, et après la flexion il y a forcément un retour au calme, on ne repart pas de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:02

Je ne doute pas sur l'efficacité des flexions heinnn?
Je pense juste qu'elles sont à l'équitation éthologique ce que sont les mors durs au classique.
Alors oui c'est facile, mon cheval chauffe, je lui met la tête sur l'étrier, attend qu'il se calme et je repart, il est obligé d'être avec moi comme ça.

Pour le cheval chaud/battu/qui embarque à gogo, j'en ai vu quelques cas. Alors c'est sur prendre le temps de reprendre le cheval petit à petit, revenir sur des cercles, relacher, reprendre, jouer dans ses doigts, c'est moins radical, c'est surement plus long mais bon personellement je préfère.
Le principal et le plus difficile reste de ne pas tirer parce que c'est quand même notre premier réflexe mais si on l'a compris/senti que ce n'était pas la solution beh le cheval se calme petit à petit et de plus en plus vite.
On dit tjr avant de savoir courir il faut savoir marcher et je pense que c'est important... Tant que le pas et l'arrêt ne sont pas aquis, on va pas plus loin. Et surtout on félicite dés le retour au calme.

Cavalcour, ton Rampéu il a l'air d'avoir un sacré caractère et une sacré intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
TifN
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 1094

Localisation : Puy de Dôme (63)

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:05

Bon je réponds très vite (allez au boulot ), parce que j'avais toujours était très sceptique vis à vis de cette action de plier le cheval quand il se "déconnecte" du cavalier.
Et puis j'ai fait des stages, et j'ai essayé sur Medmed(je l'avais même expliqué). Le problème était que Meddy, à chaque départ au galop me faisait des sauts de mouton : après lui avoir appris à céder en flexion aux 3 allures, je l'ai systématiquement fait dès qu'il accélérait trop, ou qu'il partait en sauts de mouton. Et ça s'est arrêté, j'ai résolu en 3 ou 4 séances un problème que je me traînais avec lui depuis nos débuts en classique. De même lorsqu'il m'embarquait en balade... Alors vous imaginez mon avis qur la question...
Non, et puis, pourquoi dites vous que ça le blesse, physiquement en moralement ? Déjà physiquement, il ne faut pas sous-estimer la soupkesse de nos chevaux (on les a tous vu se gratter le derrière du postérieur droit lol)Isatis ets une vraie péniche, et elle l'a toujours fait sans aucun mal, et moralement... Bah il ne faut pas imaginer qu'on le fait systématiquement, toutes les séances 45 fois !! Certes la 1ère séance, ça peut être un peu laborieux, mais la 2ème ça l'est moins, etc... finalement le but ultime c'est quand même justement, de n'avoir à le faire qu'en cas d'urgence, et le cheval s'en lasse très vite, parce que oui, bien sûr c'ets le principe, se plier ainsi, ça l'embête. Le grand avantage, c'est que dans cette position, ça fait "resdescendre toute l'énergie", et surtout le cheval est "bloqué". Et enfin, si le cheval a bien compris à pied, puis dans des situations où il est attentif, et bien il n y a pas besoin de mettre tant de pression que ça sur le licol.
Cette méthode m'a vraiment aidée, parce que Med était tellement habitué en club, que quand je le reprenais sur les deux rênes, il pesait encore plus : il vaait un éventail de parades impressionant. Au contraire la flexion, finalement, c'est extrêmement dur pour le cheval de ne pas y céder. Notament, moi je conseillerai cette méthode à tous ces petits chevaux qui embarquent, et qu'aucune action de main n'arrête... Pour résumer, pour moi oui, plier le cheval quand il accélère etc... oui ca peut être utile (mais je ne dis pas que ce soit la seule méthode ! ) parce que le cheval sait qu'on va SYSTEMATIQUEMENT l'arrêter, et il comprend assez vite que finalement, la solution n'est pas là, que cela ne sert à rien car le résultat est toujours le même (bon bien sur je ne me base que sur ma petite expérience avec Medmed, mais c'est mon avis ! )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.med-et-isa.skyblog.com
TifN
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 1094

Localisation : Puy de Dôme (63)

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:07

Ah et mon avis ne concerne que des chevaux qui embarquent, et qui aiment bien faire des petites farces en carrière, du genre coup de culs etc (parceque Meddy, c'était juste une très mauvaise habitude de poney capricieux lol, rien d'autres), et ceux un peu distraits.
Quant aux chevaux battus, hyperéactifs et tout... je n'en connais pas, je n'en ai jamais travaillé, alors je préfère ne rien dire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.med-et-isa.skyblog.com
clandestinette
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 39
Nombre de messages : 18288

Localisation : Meurthe et Moselle (54)

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:08

Moi j'aimerais juste rajouter que ce sont des choses qui s'apprennent, flexion ou rene d'arret d'urgence, dans le calme, les bonnes conditions et à toutes les allures.
Seulement ensuite, on peut s'en servir dans le cadre d'une urgence.

Odessa n'est pas explosive, mais j'y ai recours de temps en temps quand elle m'agace à trottiner, ou que je sens qu'elle part un peu vite, un début de flexion et ca ralentit de suite, car elle sait que si je vais au bout du processus elle se retrouvera nez à la botte. Donc le but est que le cheval anticipe et se régule tout seul, pas de le plier inlassablement.

Et dans le cas d'un cheval vraiment explosif ou qui embarque, contrairement à Night et Fructis, je pense que c'est à utiliser tout de suite, avant que le cheval ne fasse sa betise ou n'aille trop vite pour etre repris.

Edit : le temps que je réponde, deux avis de plus, désolée s'il y a redite !

Edit bis : et un 3e avis, grrrrrr ! lol
Revenir en haut Aller en bas
night-x-fructis
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 3062

Localisation : 91

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:09

Emeline a écrit:
Je ne doute pas sur l'efficacité des flexions heinnn?
Je pense juste qu'elles sont à l'équitation éthologique ce que sont les mors durs au classique.
Alors oui c'est facile, mon cheval chauffe, je lui met la tête sur l'étrier, attend qu'il se calme et je repart, il est obligé d'être avec moi comme ça.

Pour le cheval chaud/battu/qui embarque à gogo, j'en ai vu quelques cas. Alors c'est sur prendre le temps de reprendre le cheval petit à petit, revenir sur des cercles, relacher, reprendre, jouer dans ses doigts, c'est moins radical, c'est surement plus long mais bon personellement je préfère.
Le principal et le plus difficile reste de ne pas tirer parce que c'est quand même notre premier réflexe mais si on l'a compris/senti que ce n'était pas la solution beh le cheval se calme petit à petit et de plus en plus vite.
On dit tjr avant de savoir courir il faut savoir marcher et je pense que c'est important... Tant que le pas et l'arrêt ne sont pas aquis, on va pas plus loin. Et surtout on félicite dés le retour au calme.

Cavalcour, ton Rampéu il a l'air d'avoir un sacré caractère et une sacré intelligence !
Revenir en haut Aller en bas
TifN
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 1094

Localisation : Puy de Dôme (63)

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:11

Ah, bah merci Clandestinette !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.med-et-isa.skyblog.com
Alyss
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 1014

Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:40

J'ai pas vraiment d'avis sur la question mais ... Malice, même le nez sur ma botte, elle tourne jusqu'à se foutre au tas je pense (ouais parce que bon, j'ai lâché avant de vomir ^^).

Mais voilà, Malice c'est vraiment la grosse énigme pour moi. Elle est aussi bien à pied qu'elle est incontrôlable une fois montée. Alors bien sûr, le "je tire, tu tires, nous tirons comme des brutes" je connais (réflexe =s). Puis, j'ai réflechi, mais même rênes longues, la bête redescend difficilement en pression (voire pas du tout en fait), et la flexion, bah voilà, même au pas elle s'arrête pas mais elle continue de tourner sur elle-même (pourtant, elle connait bien l'exercice à pied, et depuis l'arrêt).
La prochaine fois, je l'envoie dans la barrière ? (pas de panique, c'est pour rire !)
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5571

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:43

Citation :
Pour le cheval chaud/battu/qui embarque à gogo, j'en ai vu quelques cas. Alors c'est sur prendre le temps de reprendre le cheval petit à petit, revenir sur des cercles, relacher, reprendre, jouer dans ses doigts, c'est moins radical, c'est surement plus long mais bon personellement je préfère.

Moi j'ai longtemps essayer, j'ai pris beauuuuucouuup de cours mais au final deux mois plus tard le cheval continue a faire cette défense. Elle a pas été éliminée, c'est juste sur le moment ou il redescend en pression...(et encore !) La flexion pour moi c'est vraiment plus une sécurité quoi. Mon cheval a arrêté de m'embarquer seulement quand j'ai acquis la flexion. Avant ça a chaque voiture, chaque cheval, chaque personne qui montait l'escalier ça recommençait !

Et bon, comparer la flexion a du rollkur ou dire que c'est trop radical... L'idée que mon cheval perde une série de mauvaises habitudes dangereuses pour moi et pour lui en quelques séances, ça me parait bien... Et je rappelle quand même que la flexion s'apprend ! Ca se fait pas a tord et a travers... J'ai bossé dessus un mois a pied avant de le faire monté...
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Cavalcadour
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 2060

Localisation : Montpellier - La Camargue

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 21:58

Emeline: Je sais pas si il est intelligent, ou si il a mauvais caractère, c'est avant tout un cheval aux origines de travail, chez qui on a sélectionné le caractère affirmé et l'anticipation... Ces deux qualités peuvent devenir des défaults quand on arrive pas à les gérer comme c'est mon cas.

Là vous me laissez rêveuse les filles, la solution à mon problème serait-elle ces flexions? Est ce possible que çà soit aussi simple? Demain j'essaye, et je vous compte rende après. (Bien sûr il connait bien les flexions à pied, à l'arrêt, au pas et au trot donc suffit juste de s'en servir maintenant!)
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32977

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 22:21

Ouhlala, mais que ça va vite sur ce forum...
J'ai plein de grains de sel à ajouter, moi.

La "méthode STL", sans revenir sur le détail, me laisse admirative. Mais je n'ai pas le niveau, malheureusement. C'est en effet ainsi que l'on m'a appris à gérer les petites bombes en centre équestre. Force est bien de constater que je n'ai pas le tact suffisant, et que ça ne fonctionne pas avec moi, hélas.

Citation :
1. toujours veiller à laisser le cheval jeter son feu avant de monter, en liberté ou au pire en longe
Un peu comme Lam. Personnellement, je n'ai pas les compétences pour faire ça. C'était aussi ce qu'on me demandait de faire avant : "tu vas monter tel cheval, mets-le d'abord en carrière en liberté pour qu'il jette son feu, il n'a pas bossé depuis longtemps". Mais moi, je n'ai sans doute pas le niveau pour faire redescendre la pression du cheval, parce que toutes les fois où j'ai essayé, je me suis retrouvée ensuite avec un cheval surexcité et ingérable. Donc que je commence à pied en longe, en liberté ou directement en selle, si je monte un cheval un peu chaud comme Druss ou la grande girafe, on commence dans le calme, et on reste au pas rênes longues sans une seule foulée de trot tant que je n'ai pas un calme absolu. Si je longe, il est hors de question que je me fasse satelliser avec un cheval au galop en bout de longe. S'il le faut, je resterai à deux mètres du cheval, mais avec un cheval chaud, pour moi, on commence toujours dans le calme, et on y reste autant de temps qu'il le faut.

Ceci dit, ce n'est pas la méthode absolue, hein. C'est celle qui me convient à moi. Le témoignage de Cavalcadour vient de me rappeler comment on avait réglé le problème de l'embarquement systématique avec Feeling. Alors qu'elle avait embarqué et mis à terre sa cavalière pour la énième fois, la fille est remontée courageusement en selle, et Feeling s'est mangé 10 tours de la grande carrière à fond au galop. Et ça lui a définitivement passé l'envie d'embarquer. Radical. Mais brutal, quand même. La juju, elle était en sueur. Personne n'a jamais réfléchi à la raison pour laquelle elle embarquait, on lui a juste dit :"tu vois ce qui t'attend si tu recommences...".

Citation :
Ptibou a écrit:

L'intérêt de la rêne d'arrêt d'urgence c'est de l'utiliser AVANT que le cheval ne soit parti. Sinon trop dangereux.
Mais oui tu as raison on l'utilise pas une fois en plein
galop... ça ne marcherait pas d'ailleurs.

Hé ben si, un cheval qui a appris l'arrêt d'urgence dans le calme peut s'arrêter en plein galop sur une rêne sans se péter trois cervicales.
Je vous jure que Shagghia sait le faire. Du coup, je rejoins un peu TifN et Clandestinette : si le cheval a appris, y'a pas de soucis, il peut se prendre un arrêt d'urgence aux trois allures sans se faire mal. D'ailleurs, avec un cheval qui a appris, on n'a même pas besoin d'aller jusqu'à plier. Il suffit de descendre une main sur la rêne, et souvent, le cheval anticipe.

Mais ce qui me gêne, c'est que dans cette conversation à bâtons rompus et pas très organisée, on est en train d'entretenir la confusion entre l'arrêt d'urgence et le travail en flexion latérale. Un arrêt d'urgence, c'est une flexion latérale très prononcée assortie d'un désengagement des postérieurs (faut surtout pas oublier ce point-là), entraînant l'arrêt du cheval (ouais, y'a des chevaux qui peuvent continuer à galoper l'encolure pliée : si on n'a pas appris le désengagement des postérieurs, avec ce genre de chevaux, on est mal). Une fois le cheval arrêté, le fait de lui mettre le nez à la botte permet de l'aider à reprendre ses esprits, tant est si bien qu'un cheval qui a appris l'arrêt d'urgence correctement viendra de lui-même placer son bout du nez au pied du cavalier s'il a peur, car c'est devenu synonyme de retour au calme pour lui, "on redescend en pression, je suis là haut, ne panique pas".

Le travail en flexion latérale, c'est demander au cheval d'oublier pour un temps la ligne droite, celle qui donne envie de foncer, d'accélérer, et de se concentrer sur des courbes très serrées, dans le calme. Petit à petit, on élargit les courbes, on prend quelques lignes droites entre les courbes, mais toujours avec du pli. Et ce pli, c'est surtout en le demandant à une seule reine qu'il est efficace. Parce que sur une seule rêne, y'a pas de résistance possible de la part du cheval, on désamorce tout. On peut faire ça de façon très souple, marcher rênes longues, prendre doucement une rêne, plier, tourner, marcher, et même chose avec l'autre rêne etc. Je trouve que ça a le don de métamorphoser complètement un cheval. Et personnellement, vu mon grand âge, c'est une garantie de sécurité avec des chevaux bien chauds. En pliant un cheval dans tous les sens, tout en douceur, sur une seule rêne, on arrive à le décontracter très rapidement et à oublier qu'on est assis sur une cocotte minute prête à exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Alyss
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 1014

Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   Dim 7 Fév - 22:31

Je me rappelle d'une fois ou tu expliquais sur ton journal que Shaggia venait elle-même se poser sur ton pied quand elle était un peu stressée ! C'est mimi je trouve, et c'est vrai qu'envisagé comme ça, ça a une vraie valeur anti-stress je pense !

Pour le pli sur une seule rêne, je trouve le principe bon, mais du coup tu plies sur la rêne intérieure seulement non ? donc le cheval risque de chasser les hanches et se coucher un peu à l'intérieur ?

C'est vrai que depuis que je maîtrise un peu mieux le travail sur le cercle, j'y prends un vrai plaisir et que c'est très efficace pour détendre les chevaux que je monte, mais c'est vraiment jambe intérieure, rêne extérieure tendue et main intérieure avancée ... et maintenant, je sais faire des épaules en avant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gérer un cheval explosif à cheval : flexions?
» Un site intéressant : www.cheval-haute-école.com
» recherche cheval
» Le cheval juste
» Expédition polaire cheval canadien, petit cheval de fer!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Relation et travail :: Travail monté :: Questions technique-
Sauter vers: