Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Crimson le battant va mieux, les ondes ont fonctionné !!!

Partagez | 
 

 La Levure de Bière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
oskarnika
Jeune cheval
Jeune cheval


Masculin Age : 75
Nombre de messages : 169

Localisation : Saumur

MessageSujet: La Levure de Bière.   Dim 28 Nov - 13:15

LEVURE DE BIÈRE . Fermentum Cervisiae.




Levure de Bière (Saccharomyces Cervisiae) vue au microscope.

La Levure de Bière est obtenue en brasserie à partir de la fermentation du Malt (orge germée) et du Houblon.

La Levure de Bière est composée d'une colonie de champignons microscopiques, généralement de l’espèce Saccharomyces Cerevisiae ou Candida Utilis, elle fut mise en évidence par Louis PASTEUR à la fin du 19 ème Siécle.


Un gramme de Levure de Bière contient environ 20 Milliards de cellules vivantes
.


Elle est une des plus importantes sources naturelles d"éléments fondamentaux necessaires au bon fonctionnement de l'organisme :


COMPOSITION NUTRITIVE :

Glucides : 37 %. Lipides : 4 %. Protides : 43 %.

VITAMINES DU GROUPE B :

Vitamine B1 (Thiamine) :

Rôle essentiel dans le métabolisme des glucides.

Vitamines B2
(Riboflavine) :

Intervient dans la restauration musculaire.

Vitamine B3 ou PP (Niacine) :

Nécessaire au métabolisme des Glucides, Lipides et Protides.

Vitamine B5
(Acide Pantothénique) :

Très utile dans la régénération des phanères (crins, poils)

Vitamine B6 (Pyridoxine) :

Participe à l'équilibre nerveux et à l'immunité.

Vitamine B8 (Biotine) :

Joue un rôle fondamental dans la repousse du poil et de la corne des sabots.

ACIDES AMINES :

Lysine* :

Contribue à l'élaboration des tissus de soutènement, intervient dans la synthèse des glucides en association avec l'Arginine.

Phénylalanine
* :

Intervient dans la synthèse des protéines assimilables ainsi que dans l'équilibre des matières azotées.
Précurseur de la Tyrosine.

Méthionine* :

Joue un rôle prépondérant dans l'élaboration de l'épiderme, des formations cornées et des phanères.
Très utile chez les chevaux à longs crins.

Acide Aspartique
:

Construit les anticorps du système immunitaire et les immunoglobulines.
Améliore l'absorption du sucre par les fibres musculaires.

Cystine :

Associé à la Méthionine et à la Vitamine B8 (Biotine), cet acide aminé est essentiel dans l'élaboration des phanères.Très utile chez les chevaux à longs crins.

Sérine :

Agit sur la formation de l'ADN et l'ARN. Nécessaire au développement des muscles et su système immunitaire en collaboration avec l'Acide Aspartique.

Tryptophane* :

Précurseur de la Sérotonine, Mélatonine et Niacine qui sont des hormones anti-stress.
Cet Acide Aminé est fondamental pour l'équilibre nerveux du cheval.
S'associe à la Thréonine dans son rôle anti-stress.

Acide Glutamique
:

Neuro-transmetteur du système nerveux central, alimente les fonctions vitales du cerveau.

Valine* :

Adapte l'apport des glucides dans le sang et les muscles, s'associe à la Leucine et l'Iso-Leucine dans le métabolisme de l'hémoglobine.

Proline :

Rôle important dans la synthèse du collagène et l'amélioration de la texture cutanée.

Leucine* :

Rôle métabolique essentiellement lié à l'action de la Valine et de l'Iso-Leucine.

Glycine :

Neuromédiateur entrant dans la physiologie du repos et du sommeil paradoxal permettant la récupération dans le repos.

Iso-Leucine* :

Rôle essentiel dans formation de l'Hémoglobine.

Tyrosine :

Joue un rôle important dans la synthèse de la Mélanine (colorant naturellement la peau, les crins et les poils).

Histidine** :

Joue un rôle dans la formation le l'Histamine, protège la peau des U.V dans les cas de photosensibilisation.

Arginine** :

Élabore l'Adrénaline, la NOR-Adrénaline et les hormones corticales (surrénales), régule la circulation sanguine en association avec la Lysine (entre autre).

Threonine
* :

S'associe au Tryptophane Lévogyre (L-Tryptophane) et à certaines vitamines du groupe B pour réguler le système nerveux.
Très utile aux chevaux nerveux.

Alanine:

Joue un rôle dans le métabolisme du glucose et du Tryptophane.


N.B : Les Acides Aminés portant un astérisque sont les Acides Aminés Essentiels (AAE), ceux portant deux astérisques sont des Acides Aminés Non Essentiels (AANE).


OLIGO-ÉLÉMENTS :

Cuivre * :

Le Cuivre est un Oligo-Élément indispensable à l'action de nombreuses enzymes.
Il intervient notamment dans l'entretien des cartilages, des os.
Il est également essentiel dans la lutte contre les infections et le bon fonctionnement du cœur.
Il est également utilisé en cas d'arthrose

Fer * :

Le Fer est présent dans l’Hémoglobine des globules rouges qui transportent l'oxygène vers toutes les cellules.
Il est aussi présent dans la Myoglobine, une substance semblable à l’Hémoglobine, qui aide les muscles à mettre de l’oxygène en réserve.
Le Fer est essentiel à la production de l'Adénosine Triphosphate (ATP), source première de l'énergie corporelle.
Il participe à plusieurs processus physiologiques vitaux, comme la régulation de la croissance des cellules et de leur différenciation.


SELS MINERAUX
:

Magnésium :

Le Magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de l'organisme.
Il participe à plus de 300 réactions métaboliques dans le corps.
Il agit en association étroite avec le Sodium, le Potassium et le Calcium, avec lesquels il doit rester en équilibre dans l’organisme.
Environ la moitié du Magnésium corporel se trouve dans les os, tandis que le reste est localisé dans les muscles, le foie et d’autres tissus mous. Il est éliminé par les reins.

Le Magnésium contribue notamment à la transmission nerveuse et à la relaxation musculaire après la contraction, ce qui est vital pour la fonction cardiaque.
Il est essentiel au maintien d’un rythme cardiaque régulier, au métabolisme des lipides, ainsi qu’à la régulation du taux de sucre sanguin et de la tension artérielle.

Phosphore :

Le Phosphore constitue, avec le Calcium et le Magnésium, la masse minérale du squelette osseux.
De plus il contribue au maintien de l’équilibre Acido-Basique et participe à la plupart des réactions biochimiques de l'organisme, notamment sous forme d'Adénosine Tri-Phosphate (ATP).
Enfin, c'est un constituant essentiel de divers composés biologiques (acides nucléiques de l'ADN, phospholipides des membranes cellulaires).

Potassium :

Le Potassium est un minéral essentiel qui assure plusieurs fonctions vitales dans l'organisme.
Il agit en étroite collaboration avec le Sodium pour maintenir l'équilibre Acido-Basique du corps et celui des fluides.
Contrôle le taux de fluides et le pH à l'intérieur des cellules, tandis que le Sodium fait la même chose à l'extérieur des cellules.
Essentiel à la transmission des impulsions nerveuses, à la contraction musculaire, y compris celle du muscle cardiaque.
Participe au bon fonctionnement des reins et des glandes surrénales.
Contribue à de nombreuses réactions enzymatiques, à la synthèse des protéines et (entre autre) au métabolisme des glucides, .

Soufre :

C’est un composant essentiel de nombreuses protéines (Insuline), de certaines vitamines (Thiamine et Biotine), il existe aussi dans les Mucopolysaccharides du tissu conjonctif, des cartilages, des tendons et des os.
Dans le tissu osseux il constitue avec les brins de collagène, une trame sur laquelle le Calcium, le Phosphore et le Magnésium pourront être assimilés.

Calcium :

Le Calcium représente 2 % du poids corporel. Près de 99 % de la charge Calcique est concentrée dans les os.
Ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de l’organisme, dont les cellules musculaires (celles du cœur, entre autres) et les cellules nerveuses. Le Calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu'à plusieurs processus enzymatiques.

Enfin, elle renferme des Polysaccharides, particulièrement des Glycanes et des Mannanes, des substances qui peuvent avoir un effet trés intéressant sur le système immunitaire.

Dose usuelle pour la Levure de Bière REVIVIFIABLE :

15 Grammes une à deux fois par jour dans la ration.
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum


Féminin Age : 46
Nombre de messages : 31707

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Dim 28 Nov - 13:55

Merci !
Y'a des gens qui l'utilisent ici. Ça passe bien ? Les chevaux apprécient ou chipotent ? Et où l'achetez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Dim 28 Nov - 14:36

Yep j'utilise ... (d'ailleurs en ce moment on est en cure)
Donc je donne 50g par jour pendant 3 semaines après le vermifuge (donc une cure maintenant et une autre cure au printemps)

Les chevaux apprécient normalement...
Tattoo a chipoté au début (j'avais pris de la levure de bière pour nous), celle que j'ai acheté pour lui (chevaux donc) il ne chipote pas, il apprécie même ! et les chiens adorent ça chez nous...


J'ai pris celle de chez Kramer cette fois. Il y en a chez Cevalino aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5998

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Dim 28 Nov - 15:38

Et la différence nutritionnelle avec les algues ? Je crois que les microalgues sont aussi très riches en de nombreux nutriments essentiels. Pourquoi préférer les levures ?

Les levures contiennent donc 18 des 22 acides aminés, et 5 des 6 principaux oligo-éléments... C'est intéressant...
Plus précisément comment agissent-elles ? Elles sont simplement absorbées en tant que nutriment?

Et est ce qu'il est possible que saccharomyces cerevisiae mute ? Certaines levures produisent des toxines et certaines sont très proches de cette espèce...

Et enfin : il me semble que c'est aussi cette espèce qui est utilisée en boulangerie pour faire lever les pâtes, car elles libèrent des gaz. Quel en est impact sur la digestion du cheval ?
Proprios de poneys flatulents bonjour...
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
Jeune cheval
Jeune cheval


Masculin Age : 75
Nombre de messages : 169

Localisation : Saumur

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Lun 29 Nov - 11:37

Nuts a écrit:
Et la différence nutritionnelle avec les algues ? Je crois que les microalgues sont aussi très riches en de nombreux nutriments essentiels. Pourquoi préférer les levures ?

Les algues et micro-algues font l'objet d'études diverses orientées principalement sur leur utilité relative à la biomasse, leur utilisation étant destinée à la bioénergie, leur impact se révèle donc fortement d'ordre financier et l'intérêt porté à l'alimentation ou la pharmacie est loin d'être la préoccupation première de ces travaux.
De plus elles peuvent ètre infestées par des métaux lourds et résidus d'hydrocarbures (elles son sujettes elles aussi à la pollution), ce qui n'en fait pas (à mon avis) un "produit" fiable et propre à soigner ou conforter des organismes vivants.


Les levures contiennent donc 18 des 22 acides aminés, et 5 des 6 principaux oligo-éléments... C'est intéressant...
Plus précisément comment agissent-elles ? Elles sont simplement absorbées en tant que nutriment?

Les composants que vous citez entrent ou sont issus du métabolisme complexe inhérent à l'apport des éléments essentiels à la vie et peuvent ètre assimilés à des nutriments (pour "faire court"...).

Et est ce qu'il est possible que saccharomyces cerevisiae mute ? Certaines levures produisent des toxines et certaines sont très proches de cette espèce...

N'étant pas biochimiste ni biologiste, je ne puis affirmer si S.C est sujet à mutation ou pas, en tous cas, ça nécessiterait pour cela diverses intrusions d'agents mutagènes...


Et enfin : il me semble que c'est aussi cette espèce qui est utilisée en boulangerie pour faire lever les pâtes, car elles libèrent des gaz.

Oui, la levure utilisée en boulangerie est identique, seulement le processus amenant au dégagement de CO2 est relatif à la température de cuisson du pain (de 250° à 300°en début à 190° en fin de cuisson).

L'efficience organoleptique des composants de la levure de bière étant annihilés au dessus de 40°, la démarche n'est donc pas identique.


Quel en est impact sur la digestion du cheval ?
Proprios de poneys flatulents bonjour...

Le rôle de cette levure est de contribuer au réensemencement de la flore intestinale dans les cas de désordres digestifs.

Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5998

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Lun 29 Nov - 22:47

C'est parfait, merci pour la réponse complète !
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
Jeune cheval
Jeune cheval


Masculin Age : 75
Nombre de messages : 169

Localisation : Saumur

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Lun 29 Nov - 22:57

Nuts a écrit:
C'est parfait, merci pour la réponse complète !

Merci pour votre appréciation !

Par simple curiosité, j'aurais voulu savoir ce qui vous inquiétait dans la mutation des levures, vous étudiez la génétique ?
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5998

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Lun 29 Nov - 23:26

Je suis en première année de licence de biologie donc je fais de la génet, bio cell, et j'ai une unité d'enseignement sur la microbiologie, dont une petite partie de mycologie (très générale ). C'est certain que l'exemple le plus utilisé dans mon cours est Saccharomyces cerevisiae (très facile à cultiver à ce que j'ai compris ?) mais pour le peu que j'ai vu des autres, elles étaient toxiques...

Pour faire un parallèle j'aurais un peu crains un phénomène du type Bacillus thuringiensis (la bactérie utilisée pour lutter contre la pyrale du maïs, qui détruit les cellules de l'intestin des larves de lépidoptères...) car une fois ingérée on ne maîtrise plus ce qu'elles deviennent Rolling Eyes (et comment le savoir d'ailleurs ??)

J'avais juste oublié qu'il faudrait pour ça un agent mutagène (à moins d'une évolution spontanée de l'espèce...?) et puis ça reste quand même une levure trèèès couramment utilisée !

Du coup, à quelle fréquence doit-elle être donnée ? En continu, aux périodes sensibles (hiver, printemps) ou bien par cures régulières tout au long de l'année ?

Et au niveau des sels minéraux et oligo-éléments (j'avais déjà posé la question à un vendeur...), existe-t-il un risque de surdosage ? Je ne me souviens pas exactement mais il me semble qu'un excès de cuivre empêche l'assimilation d'un autre oligo ?
Un excès peut être aussi mauvais qu'une carence... Alors comment visualiser le tout ?
Parfois le mieux est l'ennemi du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5998

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Lun 29 Nov - 23:28

Ah si, j'ajoute : dans la nature le cheval choisit les plantes en fonction de ce qu'il va y trouver. Si on le force à manger des levures on va modifier l'équilibre naturel qu'il s'efforce d'installer...
Alors qu'en penser ?
Revenir en haut Aller en bas
oskarnika
Jeune cheval
Jeune cheval


Masculin Age : 75
Nombre de messages : 169

Localisation : Saumur

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Mer 1 Déc - 14:10

Nuts a écrit:
Je suis en première année de licence de biologie donc je fais de la génet, bio cell, et j'ai une unité d'enseignement sur la microbiologie, dont une petite partie de mycologie (très générale ).

Bravo !

C'est certain que l'exemple le plus utilisé dans mon cours est Saccharomyces cerevisiae (très facile à cultiver à ce que j'ai compris ?)

Oui, il suffit de laisser fermenter de la farine dans de l'eau durant 8 jours à 25°, la levure remonte ensuite à la surface.


mais pour le peu que j'ai vu des autres, elles étaient toxiques...

Beaucoup sont toxiques, néanmoins il existe (entre autre) Saccharomyces Boulardii (Ultra Levure®) qui est élaboré sur substrat de Mangoustans (fruit exotique) et n'est pas toxique.
Il y a également Candida Albicans qui est un saprophyte pouvant se transformer en champignon (sous forme de filaments) et devient pathogène.


Pour faire un parallèle j'aurais un peu crains un phénomène du type Bacillus thuringiensis (la bactérie utilisée pour lutter contre la pyrale du maïs, qui détruit les cellules de l'intestin des larves de lépidoptères...) car une fois ingérée on ne maîtrise plus ce qu'elles deviennent Rolling Eyes (et comment le savoir d'ailleurs ??)

"Vaste programme", je crains que nous ne soyons pas au bout de nos surprises... !!!

J'avais juste oublié qu'il faudrait pour ça un agent mutagène (à moins d'une évolution spontanée de l'espèce...?) et puis ça reste quand même une levure trèèès couramment utilisée !

Cette levure est, en effet, utilisée depuis l'Aube des temps, et à fortiori, passant par les "Fourches Caudines" du cycle de Krebs elle se révèlerait vite sans effets dans l'assimilation des bio-nutriments.

Du coup, à quelle fréquence doit-elle être donnée ? En continu, aux périodes sensibles (hiver, printemps) ou bien par cures régulières tout au long de l'année ?

La levure de bière est à administrer lorsque le poil devient terne, les crins cassants, la qualité des sabots défectueux.

La durée de la cure sera de un à deux mois pour les problèmes précités.

Elle peut ètre ramenée à une semaine dans les cas de raréfaction de la flore intestinale (diarrhée par exemple).

Il va sans dire qu'une diarrhée peut ètre due à des phénomènes divers (entérotoxémie, verminose etc...) et que la visite d'un véto est trés vivement recommandée.

Concernant le dosage, il est judicieux de délivrer de 15 à 30 grammes par jour de levure revivifiable suivant l'état du cheval.


Et au niveau des sels minéraux et oligo-éléments (j'avais déjà posé la question à un vendeur...), existe-t-il un risque de surdosage ?

Oui, il existe au moins des utilisations inappropriées dans certains cas, d'où l'importance de l'administrer de façon symptomatique.

Un cheval présentant un "mauvais poil" est justiciable d'apports alimentaires adéquats, un cheval "sous beau poil" n'en a guère besoin.


Je ne me souviens pas exactement mais il me semble qu'un excès de cuivre empêche l'assimilation d'un autre oligo ?

Effectivement, un excès de Cuivre peut induire une carence en Zinc et vice versa.

Un excès peut être aussi mauvais qu'une carence...

Un excès ou une utilisation inadéquate en quoi que se fut peut, effectivement, se révéler aussi néfaste qu'une carence..

Alors comment visualiser le tout ?
Parfois le mieux est l'ennemi du bien...

L'appel au bon sens est le meilleur moyen d'éviter des erreurs et je suis certain que c'est une notion que vous avez bien appréhendée eu égard à la qualité et l'opportunité de vos questions.

Bien cordialement à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Mer 1 Déc - 15:36

Va falloir que je revois mes doses moi... Tu parles de 30g, il en a quasi le double (c'était ce qui était inscrit sur le sac)...
Pour "régénérer" la flore intestinale (après un vermifuge), tu ferais une cure de combien de temps? Je me suis basée sur 3 semaines mais du coup je me demande... (?)
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 24
Nombre de messages : 5998

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Jeu 2 Déc - 13:34

Cette réponse me va parfaitement Merci
Polish aura sa petite cure cet hiver ou au début du printemps!
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum


Féminin Age : 42
Nombre de messages : 10335

Localisation : 66

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 2 Mar - 19:25

Je remonte ce post. Utilisez-vous la levure de bière pour restaurer la flore de vos chevaux après un vermifuge ?

Ravel a été vermifugé lundi. Pour le moment il a une cure drainante et quand j'avais parlé de donner de la levure de bière, la nana d'AJC m'avait conseillé d'attendre la fin de la cure.

Je me demandais aussi ce que signifiait le terme revivifiable ?
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval actif
cheval actif


Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1494

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 2 Mar - 21:11

Sujet intéressant que nous avons abordé sans trouver de réponse avec des connaissances, à savoir que j'utilise depuis un an la levure Cevalino : j'administre 50g/j une semaine avant vermifuge et deux semaines après.

Je n'avais pas fait attention au fait qu'il ne s'agit pas d'une levure "active" comme celle utilisée en boulangerie ou dans la fabrication de bière.

Total je suis totalement perdue quant à ce qui est indispensable pour le cheval, pour l'aider à recomposer sa flore lors de la vermifugation : levure active ou non?

J'ai consulté par curiosité les tarifs de "l'active" sur biodalg et ancelet.... c'est hallucinant. Ceci dit je n'ai pas appelé pour connaître leur tarifs dégressifs.

Je serais également fort intéressée de vos avis et expériences.

PS : je donne également en même temps que la levure et à la même période 2ml matin et soir / jour/ cheval de Drainage hépatique Boiron et il n'y a strictement aucun impératif à attendre la fin de quoi que ce soit puisque ledit drainage est une aide supplémentaire à l'assimilation optimum du vermifuge dans des conditions idéales.
Revenir en haut Aller en bas
Elise
Eléphant du forum


Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 2 Mar - 22:20

Pour la flore je préfère les EMA
J'ai jamais vraiment regardé les levures actives a vendre a droite a gauche...
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Dom
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!


Féminin Age : 66
Nombre de messages : 307

Localisation : Var

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Dim 3 Mar - 11:20

Cure de levure de bière, j' ai pris celle de chez Kramer. J' avais fait aussi une première cure avec des probiotiques, qui sont donc des levures vivantes, mais j' avoue ne pas voir de différence au niveau du résultat, si ce n' est le prix.
Avez vous une idée la dessus?
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval actif
cheval actif


Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1494

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 9 Mar - 19:53

Tu rejoins mon interrogation.... il semblerait que personne n'ait la réponse.

A vrai dire lorsque j'observe le soin et les finances que je consacre aux chevaux, je suis souvent déçue de ne pouvoir constater de manière "disons... spectaculaire" l'effet des CMV, levure etc etc....

D'ailleurs c'est la première année que j'administre à mes loulous un peu d'huile d'olive + de colza en 1ère pression.... et je ne les trouve pas plus brillants question poils.

J'ai toutefois confiance, puisque ça avait sur les conseils de M. Le Guen de Cevalino qui est un puits de connaissances sur le métabolisme équin.
Revenir en haut Aller en bas
melodydu774
Eléphant du forum


Féminin Age : 27
Nombre de messages : 20949

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 9 Mar - 20:05

Es ce que quelqu'un sait comment se concerve la levure de bière ? Mon gros sac est resté dans l'écurie pendant un an. Coin sec, mais je sais pas si c'est encore bon a l'usage ?
Revenir en haut Aller en bas
Elise
Eléphant du forum


Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 9 Mar - 20:06

Tu l'ouvres et tu verras bien, tu peux gouter aussi
S'il était bien fermé ya pas de raison que ça n'aille pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Randi
Eléphant du forum


Féminin Age : 20
Nombre de messages : 12359

Localisation : Haute Loire (43100)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 9 Mar - 20:35

Moi aussi petite question : quelle est la différence pour le cheval, de lui donner de la levure de bière ou de la bière ?
Revenir en haut Aller en bas
https://capucinecanteri.wixsite.com/ccphoto
Elise
Eléphant du forum


Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 9 Mar - 21:11

Bière sans alcool ça rend exactement la même chose
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
melodydu774
Eléphant du forum


Féminin Age : 27
Nombre de messages : 20949

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Sam 9 Mar - 21:13

Ok je vais regarder demain!
Revenir en haut Aller en bas
tequila-dunkan
cheval d'école
cheval d'école


Féminin Age : 25
Nombre de messages : 2356

Localisation : (06) Alpes Maritimes

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Mar 12 Mar - 18:03

Nous on en donne régulièrement en cure surtout ou changement de saison.
On prend chez kramer ( bon rapport qualité prix)
Ca donne un bon cout de boost au loulou'
Ca aide aussi pour avoir un beau poil et une belle crinière
Revenir en haut Aller en bas
http://www.equ-in-harmony.fr.sitew.com/
melodydu774
Eléphant du forum


Féminin Age : 27
Nombre de messages : 20949

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Mar 12 Mar - 18:21

Je pense que je vais commencer une cure à Caducée au printemps
Revenir en haut Aller en bas
Randi
Eléphant du forum


Féminin Age : 20
Nombre de messages : 12359

Localisation : Haute Loire (43100)

MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   Mar 12 Mar - 19:04

Ah cool, merci Elise !!
Revenir en haut Aller en bas
https://capucinecanteri.wixsite.com/ccphoto
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Levure de Bière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Levure de Bière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La levure de Bière.
» Levure de Bière.
» La Levure de Bière.
» le germe de blé et la levure de bière
» biotine, levure de bière, brosse... Kit pour belle crinière!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Santé générale-
Sauter vers: