Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Chevaux de club ou de proprios... et moi!   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 20:25

Plutôt que de continuer à polluer le post "difficile à attraper au pré", et parce que manifestement on me donne de plus en plus de latitude ET de confiance aux écuries de l'école, et que j'ai vécu ce matin le meilleur et le pire avec Utah, je vais vous copier ici ce qui la concerne (et ce qui concerne mes autres chouchous/protégés marquants). J'espère être au bon endroit, je fais principalement des soins à pied, pansage, emmener au marcheur, et dans tout ça je fais primer la relation donc...


Utah: Réputation plus à faire, elle a ses têtes, a peur de beaucoup de choses, ne supporte pas le pansage, sa proprio la qualifie tantôt de cauchemar tantôt de "bitch" et ne vient quasi jamais la voir. Manifestement elle se fiche aussi de savoir comment diable je m'y prends pour brosser sa jument, mais est ravie de la voir propre alors qu'elle l'a laissée en sueur toute sale... Photos par mp si vous en voulez vu que ce n'est pas la mienne!! Elle a 11-12 ans a priori et fait du saut d'obstacles...

Tout commence le 14 mars, un mercredi, pour Utah et moi:

Citation :
Clare demande si l'une d'entre nous veut bien brosser "celle qui aime pas le pansage". Elle me regarde donc je dis oui (je deviens connue comme panseuse sympa lol), et Kirsty me dit bravo, je comprends pas sur le coup mais ça a vite été clair. Clare m'explique qu'elle est la groom attitrée d'Utah mais que la jument ne la laisse pas l'approcher. J'apprendrai ensuite que Miss Utah est appelé la "freak" parce qu'elle "freaks out" pour tout et rien.

Bon Clare me dit aussi qu'il faut l'attacher (même pas "you should" ou "you must" mais "you have to tie her up") pour arriver à quelque chose. OK. Peu convaincue j'y vais au licol quand même parce que le regard de Clare en disait long et surtout qu'Utah a confirmé par son regard exorbité juste à la vue des deux brosses.

Clare me dit trois fois que peu importe la qualité ou durée du pansage, que de toute façon c'est une freak donc je fais ce que je veux comme je veux/peux. Et de me remercier genre 5 fois. Oh là là je me demande dans quelle cage au fauve j'entre!


Bon, si je voulais faire bref, je vous dirais qu'il m'a fallu 20 minutes juste pour pouvoir lui frôler le nez avec le licol sans déclencher de crise cardiaque, 25 pour la licoler, je n'ai pas osé l'attacher parce que je flippais qu'elle tire au renard et bousille ainsi tout mon taf de mise en confiance, et le pansage a été très sommaire malgré à peu près 35 minutes au box. Ca paraît peu 30' mais je peux vous dire que quand j'ai enfin mis le licol et regardé ma montre je me suis dit "seulement 25', je pensais 45!".


Mais vous me connaissez. Je ne fais pas bref. D'autant moins que là j'aimerais votre aide, même si a posteriori, parce qu'on m'a donné la permission d'aller brosser Utah quand je veux, comme je veux. Vendredi la miss aura une visite. Parce que je peux pas laisser ça comme ça, même si ça la change juste pour moi je veux que ça change.




Donc j'entre. La miss a direct le blanc des yeux visibles, les naseaux pincés, les oreilles couchées. Elle me fuit de son mieux. Je m'attends pas à plus que ça, mais quand je ferme la porte, pose le matos et vais vers elle normalement, main tendue et licol en main, elle pirouette, limite se pointe, se colle au bout du box, montre les fesses. Oulà!! Bronco sauvage. J'ignore encore si elle feint la peur ou est réellement terrorisée. Tout semblait la paniquer, réellement. Je suis partie du principe qu'elle avait vraiment peur. Et la biche elle m'a contaminée. Je vous dis pas côté gestion du stress ce que ça peut être éprouvant, parce que je gérais pas tout à fait les hanches et donc j'ai été plus d'une fois en situation dangereuse, heureusement pour moi elle n'a jamais songé à taper. Faut dire que quand je distinguais ses fesses se durcir sous la couverture (oui parce que même ça on peut rien faire sans licol, donc avec la couv' plus dur de juger l'état des muscles), je relâchais toute pression.

J'ai donc commencé par essayer de trouver le bouton pour pousser ses hanches loin de moi (regard, geste, licol qui cliquette, gestes décrits par Monty Robert dans son livre, appel de langue, tout ce qui marche!) histoire de pas mourir. Par incidence ça a donné sa tête plusieurs fois. Mais jamais assez à mon goût, ie regard méfiant. Bon malgré l'inefficacité apparente de ma voix je continue quand même mes "good girl" susurrés quand elle me regarde, même avec une sale tronche, parce qu'au moins pendant ce temps elle essaie pas de se carapater dans un mini box. Je fais tous les efforts du monde pour adoucir tout mon corps, soupirer, bailler quand elle est sur la bonne voie, et pour ne pas monter trop en énergie quand elle me met en "danger".


Elle se comporte comme si j'étais un mélange de lion et de dragon entouré de flammes vrombissantes. Et c'est une jument de sport (CSO) bien musclée. Je vous laisse donc imaginer la tension qui transpirait de nous deux! Et là la Steph se dit qu'elle a peut-être progressé en self-control mais qu'elle arrivera à rien par des chassers de hanches etc parce que ça nous stresse toutes les deux et que la miss sent très bien mon angoisse.



Alors j'ai changé de stratégie. Je me suis mise à plus ou moins la suivre. Le jeu du miroir a échoué, donc j'ai déclenché des mouvements très légers pour la suivre. Au début on a eu du mal à se synchroniser en intensité donc elle a fait la toupie plusieurs fois - où j'ai remercié l'esprit qui m'accompagne parce qu'elle n'a jamais tenté de me pousser ou taper ou mordre. Puis j'ai affiné doucement, encore que pas assez je crois. De la sorte, après quelques minutes de 1 pas en avant 1 pas en arrière parce qu'elle essayait de me fuir, collée au mur côté fenêtre, et que je me tenais au passage de sangle (j'ai expérimenté épaule, flanc, cuisse), faisant toujours les mêmes mouvements qu'elle donc lui bloquant le passage puisqu'elle n'envahit pas l'espace (c'est un excellent point pour elle!).


Donc on est passées de "je bondis en avant, je m'accule en arrière", à "je fais deux pas en avant, deux pas en arrière", et enfin "je reporte un peu de poids devant, un peu de poids derrière". Quand elle a compris que je ne faisais rien de plus que la suivre, elle a accepté l'immobilité. J'ai fait la bourde plusieurs fois de retenter de la toucher, donc on a intercalé de la toupie. Mais on arrivait de plus en plus vite à l'arrêt près de la fenêtre.


J'ai ensuite testé de la faire tourner sans la paniquer pour changer de côté.

Histoire de vous dire que j'ai eu des signes évidents de son stress intense (sans mouvements brusques à l'échelle d'un cheval normal, et sans aucun mot plus haut que l'autre, je n'ai jamais que murmuré!), elle a crotté deux fois mou. Et à l'inverse, lorsque j'ai pu obtenir à l'envi un arrêt immobile dans le sens voulu, je me suis accroupie à l'entrée (au plus loin), elle m'a regardée d'un air très surpris, et a poussé le plus gros soupir avec naseaux "mous et vrombissants" de tous les temps, tête basse.


Bref, sur ce progrès, pause de 2 minutes, pour qu'elle réfléchisse que je suis pas un lion, et pour que moi je réfléchisse à la suite.


On a encore passé un moment pour la toucher. Plein de zones interdites donc plein de toupie parce que je suis pas assez subtile pour elle. Ceci dit j'arrive à la faire redescendre en pression plus vite et elle n'a plus crotté. La seule zone tolérée et le côté gauche de l'encolure juste au-dessus du garrot - déborde un peu et la toupie revient.

Je confirme cette zone par des gratouilles, et obtiens des grimaces de plaisir d'abord timides puis franches, mais pour autant la toupie revient quand je gratte 2 cm plus haut ou plus bas, et quand j'approche le licol pour la gratter en la touchant du licol.



Donc je change de méthode. Je gratte le point G de la main droite et la main gauche lui présente la muserolle sur le côté. Elle a des éclairs de curiosité, flaire mes mains, mais pas le licol. On a des FL juste en l'appelant et en remuant les doigts, elle commence à accepter mes mains - pas sur son corps, mais juste à comprendre que ce ne sont ni des crocs ni des griffes. Puis doucement des FL sur la main du licol. Puis doucement je peux toucher son encolure avec le licol tout en grattant. Je peux secouer un peu le licol à 2m sans déclencher de toupie. On avance.


Et puis d'un coup sans que je comprenne trop bien pourquoi, elle me laisse carrément poser la muserolle devant son nez, et ne fuit pas. Je continue à caresser et je passe la muserolle, pas de mouvement, son regard trahit sa méfiance mais c'est tout. Tout en douceur je passe le licol, au moment de fixer la têtière elle amorce un tirer au renard, je suis sa tête sans gestes brusques et lui parle, elle me laisse boucler le licol.



J'ai hésité: le laisser pour avoir la paix? Ou lui montrer que je suis pas bornée, l'enlever, et confirmer? Je me laisse tenter, je lui demande sa tête, gratte, et quand elle a une mine plus sereine (en quelques secondes!) je retire le licol avec autant de délicatesse que s'il était fait de ronce et elle de soie.


Je l'ai regretté un instant car ensuite l'approche a été encore plus longue, mais d'un autre côté elle a semblé moins stressée. Déjà quand j'ai retiré le licol et accordé une pause, elle m'a regardée avec surprise. Un peu comme pour dire "comment, tu m'enquiquines tout ce temps, tu négocies âprement, tu prends ton temps, et une fois que t'as ce que tu veux tu recules? Mais t'es qui toi?". Du coup je pense qu'elle m'a plus fait négocier la 2e fois parce qu'elle ne comprenait pas trop, ou n'y croyait pas. Peut-être que j'extrapole mais ça m'étonnerait pas qu'elle ait voulu voir si je gardais la même approche patiente et le plus doux possible. D'où l'absence de brusquerie dans ses réactions.


Toujours est-il qu'on finit par remettre le licol. Elle est surtout sale sur la nuque et la tête bien sûr (zones rouges). Je l'emmène au point d'attache mais sans utiliser la longe, par suggestion. Vu la brusquerie des réactions précédentes, je passe juste la longe dans la ficelle, le temps d'enlever sa couverture, avec précautions.


Elle me veille mais semble moins méfiante que curieuse (c'est quoi ce phénomène qu'on lui a envoyé?). Je prends une brosse douce (très douce), et je la vois prête à monter au créneau à nouveau. Alors je libère la longe ostensiblement, je veux qu'elle réalise qu'elle n'est pas attachée, que je ne forcerai rien même si j'ai le moyen physique de le faire. Je veux qu'elle me laisse la brosser parce qu'elle croit que je ne vais pas la blesser, pas parce qu'elle est physiquement bloquée. Elle surveille mes faits et gestes, demande à sentir la longe, la brosse, mes mains. Elle accepte que je la touche avec les objets uniquement si ma main la touche en premier, et peu à peu, en approche-retrait, je peux élargir ma zone autorisée à partir du point G, rien n'est vert mais quasi tout son corps passe en zone orangée très vite. Je dois poser la longe sur son garrot tout en douceur, et je prie pour qu'elle ne me trahisse pas.



Pendant tout ce temps, des tonnes de gens sont passés, à la fenêtre et à l'intérieur, et on m'a dit bonjour, mais jamais scrutée (même quand j'étais accroupie, lui tendant le licol à bout de bras!) ni jugée ni jaugée. C'est top parce que j'aurais eu du mal à gérer ça en plus!


Bon donc je la panse, sommairement, la queue est pleine de copeaux, elle me laisse la démêler, de temps en temps elle remue, couche une oreille, montre le blanc d'un œil, mais dès que je prends le contact visuel et m'efface un peu elle reprend sa mine curieuse, comme si elle testait encore pour voir si vraiment je vais pas la trahir. A un moment elle a fait tomber la longe en baissant la tête pour m'observer pendant que je changeais de brosse, du coup j'ai simplement démonté la longe et lui ai encore montré ça, pour qu'elle intègre que vraiment le licol ne sert pas à la bloquer.

La crinière est plus délicate près de la nuque. Je pose les brosses, et entame un approche-retrait à la main pour gratter la nuque sale. A ma grande surprise, elle me laisse la toucher là assez vite, et m'autorise ensuite à passer la brosse douce. Pas le temps de m'en émouvoir, la miss est propre et Kirsty vient me dire qu'elle peut aller au marcheur. Utah ne bronche pas quand je rejoins Kirsty, prends la longe et bouge normalement, elle me regarde normalement.


Elle a failli me fuir quand j'ai fixé la longe, et comme là c'était "urgent", j'ai accroché le mousqueton au vol, sans à-coup ni "heurt", presque insensiblement, mais sans lui demander l'autorisation avec les ronds de jambe précédents. Je l'ai suivie dans la foulée dans son mouvement de recul, et elle a pilé direct en voyant que je reprenais le truc de la suivre sans tension. J'ai félicité et elle m'a suivie impeccablement jusqu'au marcheur.


Là elle a été distraite un peu donc j'ai dû rejouer au passage de sangle à reporter du poids pour jouer en miroir, pour qu'elle me suive dans le marcheur.


Voilà donc je sais pas du tout comment j'aurais dû procéder, je sais que je me suis loupée parce qu'elle a trop stressé et bougé, que je manque de finesse dans mes gestes, et que j'ai dû tâtonner pas mal. Mais je suis contente qu'elle ait fini par me laisser tout faire sans être attachée malgré le bruit et l'agitation ambiants - le monde s'arrête pas de tourner pour nous! - et qu'elle ait peu à peu inversé le rapport peur/curiosité.

(...)ensuite je suis allée récupérer Utah au marcheur. Elle m'a jeté un regard intéressé quand elle a marché devant moi avant que j'éteigne le marcheur, n'a pas eu d'ébauche de fuite quand j'ai attaché la longe, m'a suivie sans problème jusqu'au box, en changeant d'oeil quand je le voulais (pour être entre elles et des chevaux mordeurs, entre elles et les rations, etc). Elle a bloqué juste à l'entrée de son box, distraite par un cheval au loin, mais en allant à son épaule elle a repris le miroir. Je lui ai mis sa grosse couverture, nickel, elle bronche pas, et quand je change de côté, je lui demande de lever le nez de son abreuvoir pour que je passe, elle s'exécute, et ne reboit pas. Quand j'ai fini avec sa couv', je suis allée rincer mes mains à l'abreuvoir et accessoirement voir si elle contestait ma place de prem's à l'abreuvoir.


Résultat: elle a attendu tranquillement, et quand j'ai fini, au moment de lui tourner le dos pour sortir, elle a fini ce qu'elle avait esquissé plusieurs fois au moment pansage: elle a posé le nez sur mon épaule. Je me suis donc arrêtée, et en délicats coups de nez, elle m'a demandé de me retourner pour lui faire face (elle me dresse aussi à répondre en phase 1 vous avez vu!), et elle a passé 5' à lécher mes mains (dessus et dessous), les avant-bras et un peu le visage, en douceur, et 5' à frotter doucement les naseaux sur mes épaules, mes clavicules et mon dos, elle a aussi flairé mes pieds, mes jambes, mais a préféré frotter mon dos. Elle m'a ainsi demandé plusieurs fois de me retourner pour lui présenter un autre côté, a flairé mes cheveux et les a même poussés du bout du nez pour bien accéder à mon dos et ma nuque. Pendant ce temps j'ai eu le droit de frôler toute sa tête, de lui souffler sur le nez (je l'avais fait avant aussi mais elle se méfiait), de lui faire des petits bisous.



Bref, pas "magique" mais pas loin. Je sais pas si elle voulait dire "tu m'appartiens", "j'ai confiance en toi" ou "je t'adopte". Mais bon ça changeait de la toupie furieuse. J'ai regretté de pas avoir de pomme en reste.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 20:27

On continue le vendredi 16 mars:

Citation :
Aujourd'hui j'avais rempli mes poches de morceaux de pomme microscopiques dans l'optique d'aider Utah à me trouver confortable (vu que les caresses sont une torture!). A mon arrivée elle m'offre une mine polie et curieuse hors du box, déjà ça c'est un miracle! woowoo je prends ça comme un signe qu'elle se souvient de moi. Je prends la longe, le licol et entre.

Déconvenue: j'ai quand même pas le droit de la toucher. Au lieu de repartir en jeu du miroir j'opte pour une façon "clicker" juste à la voix: "good" est la félicitation et "there" précède la friandise.

Première étape: j'attends qu'elle me donne ses yeux. Très vite elle pige et me scotche, elle sait où sont les pommes.

Deuxième étape: j'attends qu'elle me donne ses yeux et une mine polie et zen. Pareil elle pige bien.

Troisième étape: je tends la main et attends qu'elle touche. OK.

Quatrième étape: touche la brosse dans ma main, ça va très vite aussi.

Cinquième étape: touche le licol dans ma main. Idem.

Sixième étape: je tiens les objets à bout de bras et les déplace, elle doit donc bouger les pieds si elle veut venir toucher. Ca marche.

Septième étape: je jette le licol par terre et attends. Comme c'est dur, je "goode" dès qu'elle le regarde. Puis quand elle s'en approche, le frôle. Mais elle a manifestement compris que "nez par terre" = "good" et pas "nez au licol" = "good". Mais comme elle ne marque aucune inquiétude pour le licol, j'arrête là.

Je reprends le licol normalement, lui enfile deux fois sans peine mais elle était obnubilée par la bouffe je crois, du coup quand elle a réalisé ma manoeuvre elle ne m'a plus du tout laissé lui mettre le licol, comme si je l'avais prise en traître - je pensais qu'elle me calculait, j'ai chaque fois mis le licol tellement lentement qu'elle pouvait enlever la tête à tout moment, j'étais de côté de sorte qu'elle était en FL et je ne la retenais pas, mais je pense qu'elle s'est quand même sentie trahie.

Bon pas grave.


Un peu de désensibilisation: je fais cliqueter longe et licol et "goode" quand elle les regarde curieusement au lieu de fuir de tout son être (elle se sauve pas mais détourne la tête, couche les oreilles et a les yeux effrayés). Puis je fais tournoyer la longe seule, à l'autre bout du box, pliée en quatre pour limiter bruit et mouvement et pareil.


Intermède cool, je rattache le licol et regarde dehors, elle me veille, hésite, et fait un pas vers moi. Elle n'ose pas me toucher.


On revient, j'essaie de la toucher, elle fuit pas mal par rapport à la fin de mercredi donc j'y vais mollo, recule souvent, et j'utilise mon arme aiguisée: au moindre "good" murmuré j'ai la tête sur moi toute mimi et si je m'éloigne elle me suit. Donc au moindre micro-signal de détente je dis "good" pour qu'elle souffle vraiment. Il y a eu moult soupirs bruyants et étirement et mâchouillements, et elle semblait réfléchir beaucoup. Dur dur de prendre sur elle et de me croire quand je lui dis que je ne mords pas!


Après j'ai commencé à lui présenter la brosse, avec pommes toujours. Ca va pas mal, j'ai interdiction d'approcher son corps avec, mais je peux mimer un pansage de loin.

Ensuite pour qu'on communique mieux j'ai commencé à essayer de trouver les boutons pour demander la place, qu'elle bouge les hanches, les épaules, tout le corps. Au début quiproquos et elle stresse, mais en deux minutes j'ai les hanches sur un regard et mot, et les épaules j'ai juste un report de poids et un pied qui bouge de 10 cm mais c'était déjà top! Donc j'arrête là sur ce thème.


Elle m'a laissée toucher ses membres, méfiante quand même, genre "tu es en conditionnelle fais gaffe", et je crois que j'ai arrêté là car je perdais l'état d'esprit adéquat, donc je l'ai quittée pour aller masser le cheval d'en face après qu'elle m'ait laissée toucher son garrot mais refusé que je la masse (ce qu'elle avait kiffé mercredi). JP, lui, il me connaît et aime ça donc massages grimaçants et Utah nous a observés un moment.


Ensuite je suis allée aider Kirsty à faire quelques boxes, changer des couvertures, on a mis JP et Jake puis Oscar et Coen au pré (c'est loin!!!) et enfin je suis revenue à Utah.


J'ai oublié de préciser qu'elle avait été douchée avant que j'arrive et montée (traces de sueur). Clare m'a encore dit que j'étais la bienvenue pour m'en occuper, et chaque groom qui passait disait de la voix gaga "oh ben Utah tu as de l'amour ma grande, ça va te faire du bien!!" ou "ouaou Utah t'es pas aussi méchante que d'habitude!". C'est sûr que de me voir avec elle, qui reste en liberté au box et vient poser le nez sur moi, chanfrein presque contre moi, ça doit choquer.


Bref donc là je reviens, elle a sa couv' de nuit et je n'ai qu'un quart d'heure devant moi (les écuries ferment à 18h15). Donc j'entre, licol à la main mais juste pour qu'elle le voie, elle se méfie un peu. Pressée par le temps, je présente mes mains, elle m'inspecte, et j'use de ma voix pour l'amadouer. Elle me laisse retirer sa couverture, encore une fois, elle est sur ses gardes et si j'étais pas en position faible elle bougerait fort, mais elle sait que ça me bousculerait alors elle se contrôle - c'est bizarre cette façon qu'elle a de toujours faire gaffe à ne pas me faire mal alors même qu'elle me craint!

Pas de sursaut quand j'enlève la couv', et un appel de langue et regard suffisent à chasser ses hanches pour poser la couv' sur sa fenêtre. Elle a retenu!


Elle a séché, je récupère la brosse la plus douce, la frotte dans mes mains, la nettoie et attise la curiosité d'Utah. J'essaie d'être aussi progressive et tendre, mais je vais sans doute un peu plus vite et j'avoue que je me suis servie du fait que le point G au garrot fonctionnait à nouveau, qu'elle acceptait mes mains et que ma voix a du poids pour pouvoir commencer à la brosser. Le but n'était pas qu'elle soit propre mais qu'elle réalise que la brosse ne faisait aucun mal. Et je pense que j'ai pas trop mal dosé entre la main rassurante (par rapport à la brosse j'avoue, seule elle préfère que je la laisse me flairer), et la brosse, bien sûr j'ai commencé par la zone verte du garrot, et j'ai d'abord gratté tout en montrant la brosse qui approchait et s'éloignait - et beaucoup récompensé par la voix et les pommes.

Je vous passe les détails, j'ai suivi l'approche-retrait, laissé souffler la miss, l'ai distraite de la brosse par des massages acharnés, résultat on a simultanément agrandi la zone gratouilles à de devant le garrot à quasiment le rein de chaque côté, et pu passer la brosse de quasi en haut de l'encolure (avec les yeux méfiants) au rein et les flancs et le ventre et même le passage de sangle (et là, sans être relax, elle me guettait pas et ses muscles étaient neutres). J'ai même eu l'autorisation de gratter tout délicatement les poils encore collés de sueur danse de la victoire



Evidemment j'ai beaucoup félicité, et je me suis assurée entre deux qu'elle gardait l'envie de me rejoindre si je bougeais, et même quand j'avais des objets flippants en main elle finissait par me rejoindre oreilles pointées. Bon, les pommes y sont pas pour rien, et elle a fini par quémander un peu donc je pense que j'utiliserai la friandise une fois sur deux. Mais c'est déjà une belle victoire. Puis l'heure de la bouffe arrive alors j'ai vite remis sa couverture, sans méfiance énorme de sa part, et bye bye!!!



Côté échec, pas pu la licoler convenablement.
Côté lourdeur d'humaine, je me suis laisser prendre par le temps et ai donc utilisé la friandise ET le positif qu'elle pensait de moi pour "exploiter" sa gentillesse au lieu de vraiment l'écouter de A à Z et l'attendre.
Côté positif, d'un autre côté je me dis que si je l'avais attendue je ne l'aurais jamais touchée et elle serait encore en flip des objets, alors que maintenant les objets dans mes mains et au sol ne l'inquiètent plus vraiment et qu'elle a peut-être bien réalisé que quand la brosse l'a touchée ça n'a amenée que des gratouilles et des friandises.


Enfin, de toute façon y a du progrès et j'ai fait tout ça sans l'attacher du tout, ce qui est déjà bien. Je compte continuer à la panser le mercredi et le vendredi (et lui dire bonjour le lundi quand j'ai ma leçon), tranquillement.

Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 20:30

Le lundi 19 mars, j'avais leçon, alors j'ai juste laissé Utah me flairer et en partant elle m'a léché les mains.

Mercredi 21 mars et vendredi 23:

Citation :
Mercredi, j'ai réutilisé les friandises mais en essayant de plus les espacer. Elle est quand même trop déconcentrée (...)


Par contre accident: j'ai disséminé les brosses au sol pour qu'elle ait l'occasion de les sentir, sauf qu'à un moment elle a paniqué (bruit extérieur ou je sais plus trop), toupie et elle a marché sur une des brosses. Elle l'a pétée et s'est fait un peu peur, mais heureusement elle n'a pas associé ça aux brosses. J'ai vu la proprio - l'élève - et lui ai expliqué, demandant si elle voulait que je rembourse, elle a dit "non non je sais bien qu'elle peut être un vrai cauchemar". Ah. Sur ce comme elle allait monter j'arrête (je crois que j'avais pas fait de grosse avancée si ce n'est que je pouvais la toucher sans crise plus rapidement). Sa proprio va direct sur Utah qui s'est collée au mur du fond, la licole sans précautions et sans prêter attention à la mine de la jument, mais pas moyen de l'amener près de l'anneau d'attache donc elle l'attache long. J'ai ensuite douché un autre cheval et pendant ce temps Utah disparue, et en fait quand j'ai fouillé les carrières (trois, + un manège) ben je me suis fait intercepter par des instructrices me proposant de rester là - je crois qu'elles n'apprécient pas que les élèves se mettent à me demander des services donc quand elles peuvent elles me demandent de rester avec elles les "assister" (genre ramener une chambrière et puis regarder, écouter, apprendre!).

Bon après je suis retournée voir Utah, la pauvre avait les poils collés de sueur, bon, sa proprio la brosse pas du tout. Tu m'étonnes qu'elle a dit aux grooms "oh on voit qu'elle a été brossée!". Purée...


Bon je sais plus exactement tout, ce que je sais c'est qu'on arrivait à à peu près 60% de la surface corporelle brossée, 40% même grattée avec les ongles et frottée pour décoller les poils. L'encolure est zone orange, la tête rouge, le ventre orange, les membres vert-orangé, le reste vert.


Hier (vendredi), malgré l'absence de friandises -elle cherche au début - ça s'est bien passé parce qu'elle avait son foin (je suis arrivée pour le nettoyage des boxes et distribution de foin). Elle s'intéresse à moi quand même, et est entrée dans une phase de "je vérifie que tu as patte blanche mine de rien", donc nez au foin, elle grignote, mais quand j'approche des zones orange elle fige la mâchoire et tourne un oeil et une oreille. Je fais des pauses où je l'ignore, et une parce que le souffleur passe, puis une quand Rikke lui prépare sa couv' (Utah panique un peu, hésite, je suis au fond du box, Rikke devant, et finalement Utah est venue se mettre au fond en me regardant un peu comme mon cheval le fait quand il compte sur moi pour tuer les monstres qui l'attaquent!). Je surprends Utah à me regarder souvent quand un truc l'effraie, elle semble me consulter du regard, rien d'énorme ni d'évident mais je pense qu'elle commence à se dire que peut-être je peux l'aider dans ces cas-là.


Bref de fil en aiguille hier j'ai brossé méticuleusement ses membres, toutes les zones vertes, mais j'ai aussi eu le droit de faire le passage de sangle, les flancs, le dessous du ventre, le tour des mamelles, l'entrecuisse, le poitrail - et y avait de la boue séchée donc grattage à l'ongle puis brosse "énergiquement". Ca lui plaisait pas forcément mais elle se barrait pas du tout, et comme j'ai fait progressivement augmenter l'intensité, à la fin je brossais normalement et elle mangeait son foin sans me surveiller. Par contre l'encolure reste orange et la tête gros rouge - elle était toute crade mais j'ai pas réussi à la toucher. Je pense qu'après les vac' pour la tête j'essaierai juste de la laisser me renifler à loisirs, quand elle le fait après si je place une main de façon propice elle se frotte dessus... Elle est pas prête à me laisser venir sur sa tête encore.


La miss part lundi, donc c'était la dernière fois avant un mois!


Une partie des citations vient d'EE, et l'autre d'A&E, donc c'est pas forcément formulé pareil...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 20:32

Ce matin j'allais au club pour partir sur un CCE en spectateurs... Et Utah m'a fait le syeux doux et un beau cadeau, et moi une belle maladresse, encore. pauvre puce, elle est pas sortie de l'auberge!

Citation :
Déjà quand j'arrive en tenue de ville (donc inconnue pour elle, cf anecdote de la bombe qui l'a paniquée) elle est au marcheur et à chaque tour elle me fixe, m'appelle des yeux et des oreilles, naseaux frémissant en silence. Mon coeur bat de joie mais je reste zen. Elle rentre au box et je la rejoins, pas de brosses disponibles. Du coup papouilles, elle me laisse la toucher partout directement, je démêle la queue et E. vient papoter. Pendant tout le papotage, Utah se frotte à moi, demande des massages, est coeur de douceur et tendresse, confiante, sereine, ses yeux trahissent un calme presque olympien, et elle semble somnoler sous mes mains. Je me suis cachée dans son encolure plusieurs fois car mes yeux brillaient de larmes et je ne voulais pas que ça se voie... Un moment épique, magique, indescriptible, je pense que vous saurez ce qu'on ressent en passant d'un cheval-toupie-traumatisé-jamais-tranquille à une jument qui vous dort dans les bras en 15 jours.

Seulement voilà, après un moment, je remarque un copeau accroché sous son ventre. Elle bouge mais ça part pas. Alors, comme on papote toujours, je vais pour lui enlever, comme si c'était Nello ou Arki... Grave erreur: du point de vue d'un cheval, j'ai vraiment fait une attaque de prédateur en règle visant un point faible. Je l'ai même pas frôlée, et me suis aussitôt retirée, mais le mal était fait et ce sont des larmes de rage et de colère contre moi-même que j'ai dû retenir. E. a été toute surprise de la réaction de peur d'Utah qui l'instant d'avant me dormait dessus, mais encore plus de voir la pauvre jument se torturer l'esprit devant mes excuses (j'ai essayé de m'excuser mais je sais pas faire, donc je l'ai invitée plusieurs fois avec moult précautions sans jamais chercher à la toucher): quand je m'éloignais elle me suivait, fébrile, sûre de vouloir que je reste, mais quand je m'immobilisais elle se figeait, inquiète: on a vraiment vu deux voix en action en elle, celle qui disait "pardonne, ne t'en fais pas, regarde, tu la connais, tu ne crains rien, allons, elle t'invite, fonce!" et celle qui disait "oh non non non imprévisible humaine, on ne sait jamais, méfie-toi, cette fois elle ne t'a rien fait, mas tu ne sais pas dans quelle humeur elle sera demain, et ça commence comme ça et ça finit comment?? sauve-toi!". Ca m'a brisé le coeur de voir ça, et vraiment mon souhait serait de pouvoir lui parler et de lui expliquer que j'ai vraiment pas l'habitude des chevaux aussi méfiants, que je ne pensais pas à mal, que je suis désolée et qu'elle peut m'en vouloir mais qu'elle n'a pas besoin de se torturer dans le processus...


Bon on a dû partir sans que j'obtienne plus qu'un frôlement de son nez sur mes mains, et ce soir elle m'a laissée la toucher mais ne s'est plus laissée aller, n'a rien savouré. E. trouve que vu son comportement elle a dû être battue dans le passé, et effectivement aucun cheval ne naît comme ça à mon avis, c'est juste pas cohérent. Soit on lui a toujours foutu la paix et elle est neutre, soit on l'a bossée classique sans abus et elle est au pire un peu recluse comme Arki, soit on l'a maltraitée franchement et ça explique ce quelque chose de brisé en elle. Elle part demain je ne sais pas quand, et Clare m'a dit OK pour un dernier vrai pansage, mais je sais pas quand je pourrai le caser. J'irai sûrement entre mes cours, parce que je ne veux vraiment pas la laisser partir un mois sur cette trahison involontaire que je lui ai faite...


Parfait exemple de l'ascenseur émotionnel où on est passé du paradis de la confiance et de la sérénité au retour infernal de la méfiance et surtout de la peur tenace d'être blessée...
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
Elfik

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9065

Localisation : Gaillac / Toulouse

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 20:34

Hé ben... un vrai cas d'école cette juju... pauvre bichette...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 20:43

Oui... je vous raconterai aussi plus tard l'effondrement progressif de la coquille d'un cheval refermé et grincheux, qui, s'il était bien pris, ressemblait sûrement à mon Nello, sauf que: Arki est mieux que Nello car ex cheval de complet, connaît son job et parfait maître d'école pour tous les cavaliers (désarçonne les prétentieux, les brutes, pardonne tout aux débutants, et demande aux intermédiaires de se poser là et laisser faire pour juste sentir et suivre! j'ai la chance d'être intermédiaire donc "laisser faire et ressentir"), mais Nello est mieux que Arki car certe technique zéro mais relation au top donc cheval enjoué, confiant, régulier, fiable et aussi assez indépendant. Les deux sont respectueux mais tendance fénéantes (si je vois que mon humaine hésite, je bosse pas, elle croira que je suis paf et n'insistera pas lol). Bref un Nello en second, qui n'a pas eu la chance d'avoir un humain amoureux attitré pour le chouchouter mais qui a reçu une instruction en béton armé. Ah si j'étais riche!

Bref ce fameux grincheux commence à bien m'aimer et me fait fondre... et ce n'est qu'un cheval exemple parmi d'autres!! Là j'ai en mire trois chevaux que je kifferais acheter, Dixon, Utah et Arki... Pour le relationnel avant tout!
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
Napo

Féminin Age : 49
Nombre de messages : 35942

Localisation : Mèze (34)

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 21:34

Bah, t'aurais dû nous mettre ça dans les journaux de bord, journal de bord collectif de tes petits protégés ;-)

Pour la belle Utah, juste une question : c'est une jument grande et puissante, imposante non ?

J'ai rencontré les plus grosses difficultés avec les chevaux très puissants. Ma petite théorie là dessus : ils impressionnent même lorsqu'ils sont encore poulains. Ils sont manipulés et débourrés très (trop) fermement, parce que les personnes qui s'en occupent redoutent sans l'avouer cette puissance. Je suis sûre que si on les prenait, malgré leurs 600 kg de muscles, comme de frêles gazelles, leur comportement serait totalement différent par la suite. On les brusque sous prétexte qu'ils sont grands et forts. Quelle injustice.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 21:38

Elle est grande et puissante comparée à Nello (petit trottou) mais par rapport aux chevaux de l'écurie elle est normale voire frêle, il y en a des mastoc bien plus sereins et doux. Mais tous ne viennent pas du même endroit (et les plus sereins sont ceux des Emirats Arabes Unis dont un étalon SF, les plus musclés aussi, mais leur cavalier m'a dit que chez eux un cheval entier voire reproducteur et compétiteur c'est vu comme la norme et ils les traitent exactement comme les autres, peut-être moins tolérants sur les jeux de bouche mais sinon tout pareil, résultat les chevaux sont top dans leur attitude...).

M'étonnerait pas qu'avec son gabarit, quand même sport, et sa mine très nerveuse et vive, effectivement, elle ait impressionné les gens... C'est terrible!

Plus j'avance plus je me dis que ma réponse à tout est la douceur:
*cheval trauma=douceur rassurante
*cheval bourre-tout=douceur désarmante
*cheval dans son monde=douceur engageante
etc.
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
Napo

Féminin Age : 49
Nombre de messages : 35942

Localisation : Mèze (34)

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 25 Mar - 22:25

J'y crois ;-)
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyLun 26 Mar - 12:55

J'ai appris ce matin que la belle Utah est à vendre, parce qu'elle a foiré l'examen sa proprio et que bien sûr c'est la faute du cheval. En l'occurrence Utah a sûrement merdé mais si on la prenait dans le bon sens aussi...


Bref. Si j'étais riche! Chaque qu'un cheval un peu délicat est à vendre ils me le disent, genre c'est pas comme si je gagnais 800£ par mois et qu'une pension moyenne c'est 400 par mois quoi.

Bref encore.

Utah m'accueille poliment et avec curiosité. Carotte. On la sent plus sur la réserve que hier avant ma bourde mais en 20 minutes le pansage complet est plié, sauf la tête, pour tout le reste elle n'a pas bougé, pas tout savouré mais on a inclut des grattes et elle a kiffe sur une étendue plus vaste (milieu de l'encolure jusque milieu du dos).

Pour la tête vraiment rien à faire alors je change d'option, je l'ignore plusieurs fois et comme elle m'aime bien elle vient, et je la tente en bougeant légèrement mains et doigts: on joue comme ça, et elle me flaire, dès qu'elle marque une envie de m'inspecter je me fige, elle a inspecté mon corps entier, mes mains dans chaque position. Et je sais pas si j'ai réussi à lui faire une transmission de pensée ou si elle s'est sentie plus confiante et audacieuse mais elle a accepté de mener la danse. Du coup c'est elle qui choisissait où mettre sa tête par rapport à mes mains. C'est un peu dur à raconter, mais en gros quand elle me "disait" on peut tenter mais pas trop, je faisais des mouvements lents et doux des mains pour mimer les caresses que j'aurais aimé lui faire: je la caressais de l'ombre de mes mains, sans la toucher, j'imaginais un courant de douceur s'exhaler de mes mains et doigts et la toucher. Elle me guidait sur les zones accessibles.

Eh ben sans le moindre contact (parfois un frolement de mauvais calcul), elle a commencé à se détendre, un postérieur au repos, yeux mi clos, soupirs, machouillements, baillements, tête qui descend... Mes caresses virtuelles l'ont apaisée, et elle m'a demandé peu à peu d'accorder les mêmes à son front, le tour ds yeux, les tempes, la nuque. Elle a ensuite approché la tête pour me toucher. A noter que régulièrement je reculais pour m'assurer qu'elle était vraiment à l'origine du contact, et lui confirmer qu'elle avait le droit de décider. Chaque fois que j'ai demandé ainsi "tu es sûre?" elle a dit "oui" en revenant. Je l'ai laissée me toucher un moment sans trop bouger les mains. Puis très légères caresses.


Ensuite elle a demandé à aller au fond du box au soleil, mais m'a invitée à la suivre (indéfinissable mais je l'ai sentie m'inviter des yeux), et quand je me suis mise devant elle, elle a baissé le nez jusqu'à ma main gauche, que j'ai ouverte, et elle a posé le menton dessus. Et ensuite par un jeu fin de "je remonte le nez doucement" elle a "aspiré" ma paume à la bonne hauteur, baillé et s'est assoupie là, un postérieur en pince, le menton dans ma main, les yeux mi-clos. Quand je bougeais un peu ou baillais, elle rouvrait des yeux calmes et contents sur moi, me regardait, paisible et se relaissait aller.


On n'a pas retrouvé la confiance d'hier matin parce que je n'ai pas pu lui toucher la tête moi-même pour la brosser, mais elle m'a fait un merveilleux dernier cadeau... Encore les larmes aux yeux!


Ensuite c'était l'heure du nettoyage d box donc je lui ai dit au revoir...

Ses papiers étaient là, elle est hollandaise, a 11 ans, et Utah est son vrai nom.
Revenir en haut Aller en bas
aynil
cheval actif
cheval actif
aynil

Féminin Age : 52
Nombre de messages : 855

Localisation : morbihan

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyLun 26 Mar - 22:46

J'ai connu une jument "Sacré coeur" , je crois revivre la même chose... elle était immense et pas très belle. Une encolure de 15 kms de long des oreilles d'anes, elle devait faire 1m70 voir plus et surtout elle attaquait ..

Même quand je lui ai amené ses premières carottes, elle les prenait en plaquant les oreilles en arrière comme si elle allait me bouffer.

a force de patience, de persévérance et d'amour, on a établi une vraie relation jusqu'au jour où... en arrivant un matin dans son box j'ai trouvé un grand alezan tout beau , une gravure... la pauvre memere avait été vendue à un maquignon...
Revenir en haut Aller en bas
Laurette
Admin-éthique
Laurette

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 22457

Localisation : Toulouse / Saintes

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMar 27 Mar - 0:15

Un journal de bord collectif comme le dit Napo serait plus approprié Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître 943552 Je déplacerai ton sujet demain Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître 943552

_________________
Pablo, que ta nouvelle vie soit douce...

Résumé Pablo et Baptistou !!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMar 27 Mar - 10:58

Merci Laurette!!

Ben Utah est jolie, j'aime juste pas trop les alezans et elle est typée sport/angloarabe, moi je suis plutot assortie aux trottous bonne pâte bais tête à bisous...
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
Napo

Féminin Age : 49
Nombre de messages : 35942

Localisation : Mèze (34)

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 1 Avr - 15:10

Ce sera peut-être une chance pour Utah... on peut se prendre à rêver qu'elle tombe sur une personne compréhensive...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyDim 1 Avr - 20:23

Oui, pour l'instant elle est de retour chez l'entraîneur pour qu'il la "remette droit" et lui trouve un acheteur. Bon je me dis que la plupart des pris que j'ai rencontrés sont bons là-bas, et font bien leur job - quoi que une dame juge quand même vite les chevaux "lui il est bon à rien en dressage prends pas"... - donc j'espère!!!

ce matin j'ai retrouvé mon mien après 3 longs mois!!!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMer 25 Avr - 20:20

stap écuries: Dixon m'a reconnue, je saluais un nouveau cheval et un gros nez m'a attaquée: il voulait son câlin!!!

J'ai pansé Ted, qui a été bougon longtemps, puis indifférent, et lors d'une ébauche de massage du dos il s'est mis à bâiller, à déverger et à grimacer de plaisir Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître 627548
Après Poppy elle m'a kidnappée trois quarts d'heure: massages power!! Elle voulait des grattes des grattes des grattes. Impossible de lui toucher la tête ni de la brosser, elle voulait que je gratte tout son corps, avec quelques points G changeants, mais la dame elle sait bien se faire comprendre!!! Après 1/2h j'ai proposé un jeu: je te gratte si tu touches ma main avec ton nez. Elle a vite compris et a fini par venir me souffler dans le nez, me masser les bras, et à la fin j'ai pu lui nettoyer la tête à la main (pas à la brosse), et elle redemandait souvent des grattes. Trop mignonne la jument!!!
Ensuite Morgan, ponette baie toute belle mais qui s'en fichait pas mal de ma présence, donc on a fait que 20' de pansage.


Après j'ai aidé à nettoyer des boxes, vider des brouettes, remettre quelques couvertures et nettoyer des bridons.


Oh le truc top: à mon arrivée je vais voir Oxo et Arki, et ben Arki qui mangeait son foin au fond du box est venu tout frétillant au son de ma voix!! Il espérait du foin en fait mais il est resté me dire bonjour dans les formes, me faire admirer son profil, et me donner son petit coup de tête habituel pour dire "c'est bon maintenant tu peux disposer" lol, ça m'a trop trop touchée qu'après un mois quasiment il soit aussi speed à venir me voir!!! Felix m'a aussi fait des câlins mais lui c'est habituel, et y a uen nouvelle miss, une belle pie, qui a l'air un peu méfiante et dont Jo m'a dit de se méfier en faisant le box, qui semble juste bien effrayée, elle a demandé à tout renifler... On verra si j'ai l'occasion de la brosser un jour, elle promet!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMer 25 Avr - 20:46

Autrement je vous avais promis de vous expliquer Arki, alors voilà tout ce que j'en ai écrit depuis le début.

En fait je vais vous mettre mes leçons, comme ça vous aurez vraiment tout Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître 943552

Première leçon d'équitation chez eux: le 19 septembre 2011:



Citation :
j'arrive au club avec 3/4 d'h d'avance, et en fait pas grand monde n'est au courant de ma venue lol et tout le monde surpris que je sois là si tôt! On cherche mon cheval attitré pendant que je retrouve le gris Harry et le masse, c'est l'heure du foin donc mes massages l'intéressent seulement momentanément lol

J'apprends que je vais monter Freddy, le gros bai que j'ai vu longé l'autre jour. Il est beau et sa tête me plaît! La 1e surprise: la mono me dit "peut-être que tu veux le brosser avant de seller au fait?", bon, manifestement la plupart des cavaliers de club ne brossent pas leurs montures, et dans mon sac, pas de cure-pieds... OK!

Freddy bouffe donc je ne l'intéresse guère. Il est un peu grognon au début donc je suis tendue, sur mes gardes, crins, étrille, bouchon, impossible de trouver un point G malgré mes efforts. Je me décide à "m'imposer" en lui demandant de l'espace et découvre avec joie que bouffe ou pas il bouge quasi légèrement épaules et hanches et que j'arrive même à le faire reculer de son tas de foin sans dégainer l'artillerie lourde!!

Je selle tranquillement, il a une martingale et un mors a olives double brisure. Protections, je mets les antérieurs dans le meme sens que les postérieurs mais en fait c'est l'inverse. Du coup comme j'ai posé plusieurs questions, S (la mono) a dû me prendre pour une debutante. On discute pas mal quand même et même si mon esprit "relation, douceur, progressivité" semble ne pas lui parler elle m'écoute.

Freddy est très peu motivé à sortir du box et soupire déjà, cool, je compatis. Au pansage je lui ai trouvé des mollettes et des gonfles aux membres+passage de sangle, S répond qu'il est très vieux, je ne demanderai pas plus avant la fin du cours où j'apprends qu'il a atteint l'âge vénérable de... 13 ans. Passons...


On va au montoir ou ca s'annonce bien, mais Freddy me teste, et alors que je lui demande de reculer poliment (son test etait doux et subtil donc ma réponse est de même proportion) S vient et lui rentre dans le lard, déclenchant des réflexes d'opposition, et s'exclame qu'il est décidément mal élevé.... Je réplique que je le trouve plutôt très poli comme cheval et que je n'ai aucun pb a le faire bouger en lui demandant poliment (je pense qu'elle a intérieurement rigolé), mais du coup elle le tient bien serré pendant le montoir... Neutral mais il a droit a des compliments et une caresse pour son immobilité: au moins les monos récompensent aussi et ne font pas que réprimander.

On va se garer au centre pendant que les autres montent (Elles sont arrivées 12 minutes avant le leçon, le temps de poser selle et filet sur le cheval quoi...) et je continue ma queête du Point G, gage d'argument sympa. J'en trouve deux et en profite pour expliquer au bon gros Freddy qu'il ne doit pas bouger sans ma demande donc deux fois il bouge un pied et on fait une volte pour revenir en place (je ne suis pas sûre du reculer), comme il est feneant c'est radical et il se tâte parfois mais se retient. Je règle mes étriers, encore une fois S vient "m'aider" et Freddy bouge par appréhension, ce qui lui vaut quelques manchettes en bouche et critiques verbales... Je m'efforce de communiquer du calme et du confort au beau garçon et on s'en sort.


On y va au pas, il est mou, lent, mais gentil. Je passe 10 secondes rênes longues comme je veux, je me sens bien, mais très vite le classique "rênes courtes, contact fort, pousse le dans tes jambes" arrive, ah oui, leur détente au pas étirements dure 10 secondes, ensuite pour faire du rond et haut et rassemblé (deja!) bah on pousse les fesses et on tire les rênes... J'ai expliqué mes réticences, elle les a reçues mais persiste à dire que Freddy étant un gros fénéant construit en descendant il a besoin qu'on le pousse brutalement en avant et qu'on "squeaze" les rênes pour arrondir, elle dit contact, je réponds non, traction et lourdeur, elle dit que c'est obligé vu le cheval.... Passons!!! Je fais de mon mieux pour respecter ses consignes tout en étant gentille avec Freddy qui vraiment peine.

On trotte, au début comme je veux c'était top, mais elle trouve ça très très mou, me voila bientôt cravache en main et elle n'est contente que quand ça fonce tête baissée et que de là je tracte la tête ou joue à tirer relâcher dans les doigts. Du coup je module en lançant en avant et jouant très délicatement dans les doigts et peu a peu S cesse de me dire comment faire et se contente de me dire ce qu'elle veut comme résultat, ça va mieux!!

Grâce a la cravache j'ai pu arrêter de moins le porter dans les jambes. J'ai essayé de ne pas perdre la respiration profonde et de penser sapin (sally swift), on a pas mal trotté, le pb c'est que quand Feddy s'est enclenché on a sans cesse été gênés par les autres chevaux, et aussi que Freddy prend très vite le pli de suivre bêtement, du coup dès que possible je lui demandais d'autres directions que les chevaux devant nous, il résistait avec sa lourdeur passive mais a compris que d'obéir était plus confortable. On a même eu des jolis bouts, très brefs, où il donnait un pli et se posait sur son mors (quand je bossais à ma manière suggestive et douce...) et parfois S le voyait et félicitait Freddy (et moi). Je pense que c'est ces petits moments-là qui l'ont décidée à me laisser plus de marge de manoeuvre sur la gestion des rênes par exemple.

Long exo au trot sur une petite volte puis un grand cercle en alternant, dès que le cheval est bien sur l'un on change, c'est épuisant mais je constate que S ne me félicite sur mes jambes que quand je bosse vraiment à la Sally Swift, sinon elle continue a dire "plus de jambes", façon sans doute détournée de lutter contre les talonnades puisqu'elle félicite l'utilisation de la jambe depuis la hanche, descendue et englobante, et continue à dire que c'est pas assez si les jambes s'agitent. Bref quelques bons moments, quelques durs moments, j'ai beaucoup de mal à refuser à Freddy les pauses-étirements qu'il me demande... Mais j'ai l'impression qu'à mesure de la séance et de mes "grugeries" pour utiliser le mors en douceur il trouve son compte et me demande de moins en moins de lui lâcher la grappe, donc je suis contente.

Après avoir été bien au trot, S dit pause, je suis la seule a marcher rênes en guirlandes, j'en profite pour aller au bout vide du manège pour travailler la direction sans les rênes avec des piquets jaunes, au début Freddy se fait prier et la cravache appuyée sur l'épaule doit servir, mais quand il a compris il se prête bien au jeu.


Ensuite galop, chacun son tour donc moi j'attends au milieu et papouille, masse, tout en poursuivant la règle "les pieds ne bougent pas sans mon accord". Il tourne plusieurs fois le nez vers moi et semble me demander qqch mais je ne comprends rien. Donc je papouille. Notre tour vient, on doit d'abord réobtenir un bon trot dynamique, rond et en main, puis galop, et la grosse surprise, je m'attendais à ramer, mais au mot "canter" Il a bondi comme un lion!!! Son dos s'élève d'au moins 50cm et descend d'autant a chaque foulée, je décolle et mes rênes courtes me bloquent, il me faut trois essais pour trouver à peu près ma place. S encourage, insiste sur une assiette liante et profonde mais me fait aussi cravacher alors que Freddy galope, celui-ci supporte en râlant a peine trois fois mais la 4e il rue assez fort, je n'ai pas été gênée par ça mais il a bien donné du dos pour me dire "oh je galope là c'est bon!" donc même si S m'a dit de l'ignorer j'ai repris ma manière, cravache derrière ma jambe quand il repassait au trot, mais juste les jambes et la voix pour booster le galop. On change de main, non sans rallonger les rênes et caresser entre deux, et rebelote, je m'attends au départ mais décidément c'est S qui le donne par sa voix, mes aides sont inefficaces, par contre une fois au galop je commence à gérer par mon énergie et mon mental. On retombe au trot dès que je fatigue, et finalement j'obtiens quatre foulées sans devoir l'entretenir et en me sentant bien donc je pense "elle va nous dire de trotter j'espère car la ce serait idéal pour nous de stopper sur ça" et Freddy repasse au trot, comme je l'avais prédisposé j'ai coupé S dans ses exclamations contre Freddy en disant que j'avais demandé le trot pour le remercier de ses foulées autonomes plus légères, elle a dit OK et que je pouvais donc le laisser là-dessus.


Tous les autres passent aussi puis pied a terre. S m'a dit, apparemment contente de moi, que j'avais bien enclenché Freddy, on a un peu parlé de sa conformation et des remèdes (j'ai évoqué les DL et l'EED que j'utilise beaucoup avec Nello, et du travail a pied), elle dit que ce sont de bons remèdes mais que Freddy étant un vieux cheval de club gentil, il se tape tous les débutants et travaille trop, comme dans tous les CE il n'y a pas assez de montures pour donner à chacune assez de repos, donc du coup ils le bossent "en force".

On cure les pieds au manège et je fais rire le groupe quand, devant l'immobilisme de Freddy, je m'exclame "I'm not taking your foot, YOU are giving it to me, lazy boy!!" mais ça paie puisqu'il finit par soulever (de 15cm mais c'est un geste) ses sabots lui-même. Je suis la dernière prête lol hop au box.


Derniers détails choquants et tristes: la mono avait hâte de fermer donc même pas le temps de rebrosser Freddy, contrôler ses membres, son dos, rien du tout. Donc pas d'échauffement dans les règles, pas de retour progressif au calme avant le box, et pas de soins post-travail....




Sinon bon je vais surement apprendre des choses, je pense qu'à mesure de mes venues je pourrai négocier un peu d'autonomie en discutant et montrant que j'ai quelques idées non nulles, Amy dans mon groupe m'a vite repérée: sa mère monte son cheval sans mors et sans fers donc on a bien papoté, et je n'ai eu aucune remarque déplaisante, c'est toujours expliquer, discuter, et si désaccord il y a on n'insiste pas. Donc bon, il faut que j'arrive à oublier les mauvais points.

Je pense arriver 1h en avance a chaque fois pour vraiment avoir le temps de côtoyer mon cheval avant la leçon à défaut d'après...



Pour ne pas vous effrayer, ça c'était ma première leçon. depuis j'ai revu S donner des leçons (et d'ailleurs j'aurais dû dire C lol), et il s'avère qu'elle est top. En réalité les pieds sont curés tous les jours par les grooms et après chaque sortie. Les grooms brossent également les chevaux tous les jours et contrôlent le dos, les membres et les zones à harnachement à chaque changement de couverture (de deux à quatre fois par jour). Dans mes leçons suivantes on a eu un vrai échauffement et surtout les monos m'ont très vite laissé toute latitude sur le comment, parce que c'est leur pédagogie: elles disent ce qu'elles veulent voir et te laissent chercher un moyen, puis on discute et elles aiguillent les recherches, mais elles n'imposent quasi jamais une solution même quand elles connaissent bien le cheval monté. Bref c'est que du bonheur mais la première leçon a pas été très représentatrice de la réalité!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMer 25 Avr - 20:49

Citation :
Bon sinon malgre tout l'enrenement max chez eux est la martingale, les mors sont tous simples (olives, anneau simple, verdun) et les chevaux avec des protec (crassouilles mais bon).
Après la mono m'a aussi plusieurs fois félicitée pour des usages ponctuels, précis et avec timing de la cravache, parfois je l'utilisais juste avant qu'elle ne le recommande et elle était apparemment surprise (dans le bon sens) que je commence à dégager les moments de foutage de gueule et ceux où je le prenais en douceur et je pense que ça lui a plu, c'est "juste" que dans le cadre d'une leçon de débutants adultes bah elle entre pas dans les détails techniques sauf si on le demande. Moi j'ai posé des questions et elle m'a toujours répondu et je crois qu'elle était plutot contente de moi à la fin, puisqu'à mesure elle me laissait du jugement, pour galoper j'ai aussi obtenu d'avoir les rênes un peu moins courtes sans qu'elle refuse ni ne critique, elle a hésité mais une fois dit OK elle n'est plus revenue la-dessus de tout le galop, axant sur assiette dos jambes.


J'ai hâte d'être à la semaine pro pour voir si j'ai encore Freddy ou s'ils me donnent un cheval plus fin et "risqué", et si la mono suivante sera méfiante ou pas!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMer 25 Avr - 21:07

Deuxième cours, le 26 septembre, avec Jo:

Citation :
Alors hier soir la leçon, comment dire... Je dispose de peu de temps (lol)

J'arrive tôt, encore, une fille dont j'ai déjà oublié le nom me présente ma monture du jour, Oxo, qui ressemble à un mérens bien dodu (en vrai c'est un cob). Il a une belle bouille mais me semble très très grognon, la fille me le recommande car c'est son chouchou, et ensuite j'apprends qu'il a un passé incertain et a près de 18 ans. Voila un 'vrai' vieux de club!

Bref la fille, la première surprise passée, a l'air de trouver ça cool que je vienne panser bien en avance, génial. Elle me suggère de prendre contact avec ma mono pour demander à passer dans la semaine voir les chevaux et celle-ci me dit que Sue (que je connais déjà parce qu'elle m'a accueillie dans son salon quand je cherchais ma maison le tout premier jour) est la gérante (stable manager) mais qu'ils seront ravis d'avoir de la main d'oeuvre les WE de concours et la semaine pour des pansages etc. Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître 35569


Je panse Grumpy qui boude, mange, refuse que je lui touche la tête et n'a aucun point G trouvable lol, vive l'approche retrait!!! Puis sellage, en voyant le tapis et la selle il m'a ostensiblement tourné le dos, regardant dehors, donc j'attire son attention et ne fais rien avec le matos s'il me fuit des yeux. Il n'aime pas mais n'a aucune agressivité, pas dangereux pour deux sous, juste bien démonstratif dans son "je ne veux pas travailler". Quand je raconte ça à une des filles de l'écurie elle me propose de l'attacher lol je réponds que non non je veux pas tricher et qu'il était juste clair qu'il avait pas envie, sans plus. Filet (mors à olives double brisure et c'est tout, pas de martingale), vérif' du matos, impossible de sangler plus qu'un trou de chaque côté lol mais la selle lui convient étonnamment bien pour un tonneau! Les protec mises après avoir demandé à Jo pour ses mollettes, on y va.



Il soupire et traine comme Freddy, on va dans la carrière dehors. Chacun son tour (4 filles) on va au montoir avec Jo pour se mettre en selle. Ne nous connaissant guère elle veut juste "découvrir notre vraie personnalité de cavalier" et savoir ce qu'on attend d'elle, on papote donc beaucoup. Elle me félicite pour mon montoir léger, remet les protec a l'endroit (pas deux paires qui vont dans le même sens lol).

Donc on commence par une petite mise au point sur notre passé équestre à toutes les 4, puis elle nous envoie détendre comme on le ferait à la maison, seule consigne, rester main droite pour ne pas devoir éviter les collisions. Chouette, je peux prendre la température d'Oxo à ma sauce!!!


Je ne reste pas longtemps rênes longues car il m'offre souvent de les raccourcir donc on dialogue, il demande plus de rênes, puis se redresse, de fil en aiguille le paresseux s'avère inquiet (terrain de sport à côté avec des palets bien bruyants, hockey sur gazon je crois) et je me rends compte que plus je lui demande des micro gestes, mieux il est, très attentif et rassuré quand je l'inonde de petites sollicitations. Grégaire, il me force à entamer des EED pour faire des belles courbes en bout de carrière et ne pas le laisser couper pour rattraper les copains. Le peu que Jo nous dit c'est: respirez, sentez votre cheval (feeling, breathing, feeling sont ses leitmotiv), voyez comment il évolue, captez son rythme, ensuite seulement on essaie de l'influencer.


Elle ne m'a jamais demande de changer mes mains, mais voudrait que je sois plus stricte sur la mise en avant (je pense à Marie Tango, moi aussi j'anesthésie mes montures!) et que cheval soit devant mes jambes.

Pause à nouveau pour nous demander nos attentes de ces cours et nos défauts de position, ce qu'on veut améliorer, comment on pense le faire. Ensuite on repart pour 10' de travail sur transitions pas trot arrêt: la clé est la respiration et le bassin. Elle nous observe sans trop parler, veut vraiment nous voir a l’œuvre au naturel, nous jauger. Je m'étonne de la facilité du départ au trot qui, bien que mou, se fait sur la base respire, énergie, assiette et enfin jambes enveloppantes. Le retour au pas est paresseux et l'arrêt aussi mais je réussis à faire passer tout ça par l'assiette et le dos, mes mains ne font que fermer les doigts ou soutenir le poignet, et j'aime ça. Oxo mâchouille de temps en temps, ne s'ouvre guère que quand une chose l'inquiète, quand il s'enferme un brin d'énergie et de jambe et c'est mieux, pour l'incurver par contre rêne d'ouverture inutile, donc on fait pas mal de débuts d'EED pour redresser et assouplir le bateau.


Une fois les transitions bien, on a l'autorisation de bosser des courbes plus serrées, Jo me demande de rapprocher mes mains et d'être moins coulante, mais a part ça tout va bien. Nouvel arrêt discussion, on va tous en cercle autour d'elle et elle nous aide à bosser.

Une des filles a du mal à se tenir droite, elle se cambre:
#l'exo genial 1: tenir les rênes dans une main, poser l'autre sur le ventre, le diaphragme, inspirer profondément en ressentant ce que ça génère dans notre buste, dos et tout, et en expirant, maintenir la même posture. Juste magique, ça place la colonne, on garde la posture sans se crisper, ni cambré ni vouté. Puis on recherche la même sensation les deux mains sur les rênes.
#Elle nous fait ensuite réfléchir aux ischions: sont-ils stables, y en a-t-il un qui appuie plus que l'autre? Elle vise une meilleure répartition de notre poids dans la selle et veut vraiment qu'on le sente. Depuis le début je me sentais de traviole, et quand j'ai juste obéi pour me concentrer sur mes ischions au lieu de sur toute mon assise, miracle, j'ai capté le pb et il s'est envolé tout seul.
#Puis on s'arrête au milieu et elle nous explique qu'on va galoper chacun son tour, on marche en reprise, le premier galope pour rejoindre le dernier. On a toute la carrière pour ce faire, en partant du trot. Devant moi y a Sally et sa jument (qui revient de loin apparemment, c'était le démon incarné, ils ont passe l'été à faire de l'extérieur et bosser la franchise et la sérénité), ensuite Caroline et Freddy. Vient mon tour, l'angoisse monte mais je respire et prends les choses une à une, au trot, Jo demande plus de "forward", je dynamise comme je peux, et elle me dit quand tu es prête galop. Oxo a entendu le mot donc je reste encore au trot 10 mètres, je veux demander moi-même au cas où je sois incapable de l'obtenir, mais le fait est que, même si c'était pas propre et calme, il est parti au galop quand je l'ai demandé (je sais même pas comment j'ai demandé honnêtement, énergie, bassin et jambes mais pas très orthodoxe). Galop mou mais très vertical, donc au début genre 3 foulées je suis juste pour m'imprégner, puis j'essaie de dynamiser sans m'agiter (dur!), je pense arbre et en avant, Oxo reste un peu derrière mes jambes mais ma position me semble pas dégueu. On repasse au trot et là c'est pas propre, l'appel des copains est fort, mais Jo me dit que c'était très "neat" (propre!) et qu'il manque juste du mouvement en avant, il reste derrière. Je suis ravie, le moment dur est passé et c'était bien!

#Ensuite on discute encore, elle vise le saut tranquillou MAIS elle répète encore que tant qu'elle nous trouvera limite en posture et qu'on ne saura pas bien suivre le cheval sans heurts, on ne passera pas aux étapes suivantes, donc peut-être, dit-elle, qu'à Noël on sautera un petit obstacle isolé. Elle a direct vu à ma tête que le saut m'angoisse, pourtant j'essayais d'être discrète mais elle m'a dit "oh, anxious face?" donc j'ai dit vite fait que j'avais toujours été nulle en saut lol elle a dit qu'on allait justement améliorer tout ça tranquillement.

#Mise en selle: on jog (leurs chevaux sont vraiment top pour ça, des fauteuils, un trot très lent sans tomber au pas), elle insiste sur la souplesse de notre bassin, respirer, laisser les jambes descendre et envelopper "softly" le cheval sans serrer les genoux, respirer encore, toujours respirer, garder le rythme. Je n'ai pas eu de remarque pour ça, si, les mains à rapprocher et au début attention à la souplesse du bassin, ensuite que des compliments. Faut dire qu'Oxo est un fauteuil... Du coup j'ai continué mon taf d'incurvation, assouplissement et variation de taille du cercle pour lui montrer l'indépendance, et il m'a fallu 10' de trot assis en continu pour commencer à fatiguer (mes jambes commençaient à remonter et se crisper).


Bon ensuite on marche en discutant, puis arrêt au centre et deux exos pour les articulations:

#Etriers chaussés, à l'arrêt, ceinture pelvienne bien stable et neutre, on place les mains en mode prière contre notre poitrine et on pivote le buste sans bouger le pelvis, aussi loin qu'on peut sur les deux côtés, sans forcer et en douceur. L'essentiel n'est pas d'aller loin mais de rester détendu et de voir que la ceinture pelvienne peut rester en place si on pivote le haut du corps.

#Pour les épaules à ouvrir: assis ou debout d'aplomb, on présente les mains devant soi comme si on portait un plateau, rapprochées et coudes au corps. En laissant les coudes au corps on écarte les mains de chaque cote, toujours paume vers le ciel. Quand on ne peut plus les écarter sans laisser les coudes au corps, on écarte les coudes doucement et on lève les mains comme dessiner un cerce avec, vers le ciel, bras tendus. Et on refait. Mes épaules ont craque trois fois, la quatrième elles étaient bien.


Jo nous recommande du yoga, du pilates et du fitness.

Donc on descend et rediscute, Jo est principalement cavalière de dressage, sauter ne la dérange pas mais fondamentalement elle veut nous donner des outils de travail qui nous aideront à nous adapter à chaque cheval, et nous amener progressivement à une meilleure assiette, indépendance des aides etc.

Contrairement à la semaine dernière, Jo ne nous a pas poussées dehors mais elle est allée voir chacune de nous pour discuter, a contrôlé tous les chevaux pendant qu'on dessellait (entrant dans chaque box en parlant aux chevaux). On a nourri nos chevaux (ils ont du foin merveilleux avant, et après on dirait du mash avec des fibres et autre chose), discute encore, et selon Jo je peux juste venir directement pour voir Sue et lui dire que je veux aider, mais en tout cas ils m'ont tous dit que je serais la bienvenue aux écuries.


En descendant de cheval j'avais mal aux adducteurs et aux jambes, ce matin aucune courbature, je dois dire que j'ai été tellement relax, détendue et "fonctionnelle" comparé à d'habitude, et mon cheval était si confortable, que franchement mon corps n'a pas souffert du tout, à peine si j'ai sué...


What else, next week elle va ajouter les figures de manège (cercles, diagonale etc) toujours en veillant à nos postures et notre utilisation de la ceinture pelvienne, du dos et de la respiration.

Je retrouve une belle équitation et j'adore ça, c’était juste magique et ça réconcilie avec le club et le mors tout ça!! Et si je reste dans le cours du lundi j'aurai Jo toutes les semaines (le mardi apparemment correspond mieux a mon niveau mais ils ont une fois Jo, une fois C, donc je veux pas!).

Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMer 25 Avr - 21:12

Première visite d'un après-midi pour aider: le 30 septembre

Citation :
Alors stap après ma dernière leçon (j'ai été photographiée pour être dans le magazine de l'école avec un élève, par l'autre élève qui rédige un article sur les cours de langue... le garçon mesure 15 bon cm de plus que moi! et j'avais mes plus hauts talons... lol) je me change (jean, tee-shirt du camping, baskets pourries, le pied!!!) et zou aux écuries. Je commence par des photos (que vous aurez plus tard...), puis un cheval m'interpelle, grande tête fine et grise, donc câlins filmés tant bien que mal, mais Oxo m'a reconnue et m'appelle à grands renforts de grimaces et agitations de tête!!! Trop choupi, moi qui croyais l'avoir laissé indifférent! Donc il a aussi eu ses 10 minutes de papouilles à la demande, ensuite Jim.

Donc j'ai appris que les deux chevaux dans les grands boxes ouverts sur l'extérieur (Jim et un autre) y sont pour: Jim parce qu'ainsi il ne voit pas la distribution de bouffe (il est au régime drastique), parce qu'il cogne dans sa porte du genou (au point de s'être brisé la rotule une fois, depuis il est là). L'autre s'est fracturé la phalange distale et la 2e phalange, donc même s'il est remis, ils le mettent là pour qu'il marche plus. Avant ça ils avaient un emphysémateux qui était là.


Sinon j'ai aussi appris que tous les chevaux ont du foin 4 fois par jour (8h30, 11h30, 16h30, 21h), leurs boxes sont nettoyés 3 fois par jour (bande de copeaux au fond, sol couvert de caoutchouc), les chevaux de proprio sortent au pré à tour de rôle individuellement par demi-journées, quelques uns sortent en troupeau parce qu'ils se connaissent, une parcelle est réservée aux deux étalons qui y passent l'un la matinée, l'autre l'aprèm', les chevaux de club vont au pré tous les WE entiers, hiver comme été, et pré intégral l'été pendant les vacances (entrecoupé de randonnées). Je comprends mieux qu'ils ne soient pas agressifs, ils ont quand même une belle vie! Là en renouvelant le foin (j'ai aidé à nettoyer 5 boxes - chaque groom en a 5 et j'étais avec Jo) avec Flora, la plupart des chevaux en avaient encore du midi, donc c'est top.


Bref ça c'est mes infos du jour. Pour mémoire j'ai rencontré Sue, Jo et Claire pour la 2e fois, Flora, Kirsty, Tania pour la première fois, et la manager assistante dont j'ai oublié le nom. Je suis la bienvenue quand je veux pour dire bonjour, cajoler les chevaux et donner des coups de main. Ils m'ont prêté des boots car j'avais que mes baskets, et donc je commence par suivre Jo pour nettoyer les boxes et faire des lits bien propres, ensuite je file aider Flora à distribuer le haylage (qui est du foin enrubanné) (certains chevaux sont au hay qui est le foin classique mais ils le mouillent quand même toujours pour la poussière, et leur repas semble être un mix mash-céréales toutes prêtes, très appétissant!), ensuite on a vidé tous les pots à crottins (y en a partout pour que ça reste propre), là j'ai dû insister pour aider, elles m'ont toutes dit plusieurs fois que je pouvais aussi arrêter là et aller regarder la leçon de saut, mais j'étais venue pour aider, je voulais pas m'arrêter pour le crottin. Ensuite j'ai visité la laundry où ils ont une énorme machine à laver pour les tapis de selle, couv', manteaux, bandes... Génial, quelqu'un avait laissé un amoncellement emmêlé de 12 bandes, donc on s'y est attelées à trois avec Tania et Kirsty en discutant.


J'ai bien papoté avec du monde, et en partant j'ai croisé un élève dont j'ai oublié le nom, un Y11 (16 ans je crois, à peu près, équivalent de la seconde), qui m'avait déjà croisée plusieurs fois dans la journée et souri chaque fois mais sans parler puisque j'étais occupée. Là il m'a donc demandé si j'aimais les chevaux, on a papoté, il a son propre cheval à l'écurie et il a partagé deux pommes avec lui en discutant. Il m'a demandé si je comptais amener Nello, mais 145£ la semaine ça épuiserait les 4/5 de mon salaire par mois lol. C'était sympa.


Voilà je suis ravie, j'ai enfin eu ma dose quotidienne de cheval - 2h - en papotant avec des gens sympas, je me rends compte que même si y a des points qui continuent à me faire un peu tiquer, en fait ce centre est top.

J'oubliais, Claire m'a aussi demandé de doucher Oxo après son cours car il était un peu humide. Ben leurs douches sont chaudes!!! Un tuyau chaud, un frais. C'est juste trop top, et Oxo était tout content. En rentrant j'ai hésité devant son box et il a forcé le passage sur 50cm, mais je l'ai repris, et il a reculé pour que j'entre d'abord, non mais! Ensuite, sauf pendant son repas, à chacun de mes passages il me demandait un mini câlin...
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptyMer 25 Avr - 21:18

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptySam 28 Avr - 19:38

Donc leçon du 3 octobre:

Citation :
Ce soir j'ai monté Jim, un gros Cob (Welsh cob?) bai à la crinière rasée qui vit en "paddock" (deux boxes assemblés ouvrant sur un troisième énorme "box" extérieur avec l'eau à un bout, la litière à un autre et le foin au milieu. Oxo a encore semblé content de me voir mais j'ignore si c'est moi ou s'il est juste très sociable (ou gourmand et qu'il attend des friandises?). Jim m'a d'abord accueillie avec une indifférence royale, les postures le laissent de marbre, mais au premier kiss avec interpellation vocale, bim les oreilles font tilt et il vient direct. Tous leurs chevaux semblent comme ça, beaucoup réagir à la voix et aux smacks, peu au corps seul. Ils leur parlent beaucoup, même au concours hier on entendait des "good boy", "thank you", "come on".


Bref on commence par la queue puis étrille, Jim gigotille un peu, il perd des tonnes de poils et est crados, et puis je trouve un point G sur l'encolure. Lorsque les deux monos sont passées (Jo et Sue) en parlant elles se sont toutes les deux interrompues quelques secondes avec des "oh look" attendris en le regardant savourer son massage lol c'est cool qu'une écurie si intensément occupée ait des monos et grooms qui prennent le temps de s'attendrir devant les grimaces d'un cheval content.


Bon le reste du pansage est pas exceptionnel, sellage il commence par fuir comme Oxo mais pas besoin de le poursuivre, il y a un collier de chasse et je mets du temps à piger son bridon pour mettre la muserolle droite. Il a fait genre "non je prendrai pas le mors" mais à peine j'ai posé un doigt sur la commissure des lèvres qu'il ouvrait la bouche en grand lol.


Go. Sur le trajet on patiente un peu et il confirme qu'il est prêt à faire du rentre-dedans si je mets pas le hola direct, donc je lui explique la vie selon Steph et ça roule. On marche en manège puis montoir cool, je règle mes étriers et ressangle, il est juste énormément rond, Oxo à côté est slim, du coup la selle tourne un peu et mes jambes sont loin d'êtres descendues.


On détend au pas, Jo aborde l'échelle de progression mais j'étais concentrée sur Jim en même temps donc j'ai juste retenu l'importance 1e du mouvement en avant, 2e de la relaxation-souplesse (physique ET psychologique), 3e tempo régulier, et après j'ai pas écouté ça se corsait et Jim faisait des blagues. Il vient relativement bien aux jambes mais côté impulsion c'est pas ça, il trace vers les copains, traîne ailleurs. Par contre il vient vite se placer sur son mors en douceur. Je regrette après au fil de la séance j'ai parfois eu la main dure et n'ai pas su rallonger les rênes pour m'en excuser ne serait-ce que deux secondes... Bref pour tourner incurvé ça passe mais c'est mou donc je finis par axer sur l'impulsion au détriment de l'incurvation... Transitions pas-arrêt-pas un peu lourdes, mais ça ira en s'améliorant, Jim semble être un diesel.


On passe au trot, on recherche du rythme, de l'activité et de l'attention (il est grégaire), ça va pas mal ma foi mais sur ce tonneau mes jambes sont tout sauf fixes, par contre mon buste est mieux que d'hab' (il y a 4 grands miroirs). Jo me dit de l'envoyer plus devant mes jambes, mais à part ça pas de commentaires sur ma posture donc je pense que ça passe au trot. Transitions trot-pas-trot, j'essaie d'inclure le souffle comme aide, et me concentre de mon mieux sur souffle et bassin pour les transitions, au début il reste bien lourd et j'ai besoin de toujours résister dans mes mains (je crois que je commence à piger le "soutenir les poignets" et non "tirer même légèrement sur les rênes", ça fait du bien et ça change tout), mais pareil au fil de la séance ça vient mieux et à la fin sur la partie dressage on a les transitions au souffle uniquement 50% des fois, souffle+assiette 30% et le reste avec un peu de main et jambe.


Pour le galop ce fut comique... Jo m'a ensuite expliqué que Jim est conformé comme ça et a toujours eu beaucoup de mal à galoper, que même l'instructeur en chef quand il le monte a du mal à le tenir au galop, donc en gros je dois pas paniquer sur mon piètre niveau parce que j'ai pas réussi à faire un seul cercle complet au galop. Déjà pour le lancer misère, alors déjà que je doute des aides du galop, ensuite il part dans un trot très bouncy avant de basculer dans un galop de ouf où je décolle de ma selle à chaque foulée, et le moindre relâchement des jambes résulte dans un effondrement latéral de la bête et retour au grand trot mal foutu. Awful!!! J'ai mal aux reins là d'avoir tant essayé de suivre ses mouvements démesurés. Besoin de plus de jambes mais mon "footing-walking" d'hier m'a achevée lol. On fait une main individuellement et l'autre en reprise mais on attend que les autres aient pris de l'avance pour galoper de sorte que nous sommes bien supposés demander et non laisser partir.


Bref ensuite on entame le thème du jour: rectitude. Bah c'est pas de la tarte mais je m'en suis moins mal tirée que ce que je pensais. But du jeu: au pas d'abord, on marche sur la piste, arrivé sur la largeur on quitte la piste aux 3/4 de la largeur pour entamer une ligne droite dans la longueur assez loin du mur pour ne pas tricher, et on marche droit vers la piste opposée, tout bêtement. Importance des jambes, des ischions, de l'assiette, du regard, tout. Elle ne m'a jamais rien dit à part de tourner plus tôt pour être plus loin de la piste, et d'après les miroirs on est allés en s'améliorant, les 1e passages on flottait et mes réactions disproportionnées entraînaient bien sûr des déviations disproportionnées, donc je me suis forcée à respirer et tenter de moduler sans mains ni fortes jambes, juste par des souffles, et de visualiser, et ma foi Jim était très réceptif. Quand on commence à s'y faire on change de main pour faire pareil. On arrive à bien incurver avant la ligne, je suis contente et je commence à me sentir droite (Jo précise que souvent nous sommes nous-mêmes asymétriques et causons le manque de rectitude en le transmettant au cheval via notre bassin, notre buste, nos épaules).


Quand on gère ça au pas, on fait pareil au trot, aux deux mains. Ca s'avère dur au trot enlevé car Jim me donne toujours l'impression de tortiller, de s'effondrer fort d'un côté et pas de l'autre. Point positif, au début je me retrouvais toujours à trotter sur le bipède droit, et au fur et à mesure j'ai réussi à être sur le bon bipède à chaque départ aux deux mains sans regarder, je sens pas si je suis pas sur le bon, enfin pas consciemment, mais il a dû y avoir un tilt dans mon cerveau parce qu'après j'étais toujours automatiquement sur le bon. Bref donc on fait au trot, ça se corse car Jim accélère pour rattraper, s'effondre en tournant, ralentit quand il est en tête... Donc beaucoup de voltes pour essayer de redresser, et on commence à savoir bien revenir droit sur la fin de la volte, il se prend au jeu et connaît le but.


Maintenant on complique encore, on bosse les transitions trot-pas-trot sur la ligne droite en gardant la même rectitude, sans étriers. Jo me dit que je devrais pas avoir de souci vu mon trot sans étriers sur Oxo last week, et que ça m'aiderait à allonger mes jambes sous moi (pas facile sur une barrique!). Effectivement mes jambes viennent mieux. Au début Jim se fait prier, mais en continuant mon travail de respiration-avertissement et mains douces il me fait les transitions super légèrement, ce qui fait qu'on peut assez vite bosser sur l'incurvation dans le tournant vers la ligne droite et juguler les parasitages latéraux pour aller droit. J'étais assez contente de nous deux, je trouve qu'on s'en est bien tirés, malgré quelques accrochages mains-bouche que j'aurais pu mieux gérer.
Ensuite retour au pas et on continue sur la ligne, cette fois, en marchant droit, on demande trois foulées avec pli à droite, trois foulées tête droite, trois foulées pli à gauche, etc. Juste le pli, en veillant bien à la rectitude du corps. Pas facile car je dois apprendre à n'utiliser que mes doigts légèrement car Jim désormais répond au moindre décalage de mes épaules et de mon regard! On s'en sort mais je sais pas compter mes foulées (une chose à la fois) et si j'y arrive j'oublie de respirer donc gros point de côté lol.


Ouf, leçon finie!!! On finit en parlant mise en main, elle demande ce que nous voyons dans l'expression "sur le mors", Caro répond un cheval flexible dans sa nuque et son cou, j'avance un état psychologique de décontraction où le cheval vient discuter via le mors avec le cavalier, elle me coupe assez vite, et pour elle un cheval sur son mors est tout bêtement (mais pas simplement car c'est dur à obtenir) un cheval confiant (qui "trust its rider and his/her hands") qui se livre sur la main du cavalier, et cela vient d'un état psycho mais aussi du fait que le dos et l'arrière-main fonctionnent harmonieusement: en gros rien ne sert de jouer dans les doigts, si l'on commence par l'impulsion, qu'on relaxe et régularise le tempo et qu'on fait des exercices justes adaptés à la morphologie du cheval, il viendra seul sur son mors (ce que Jim a fait plusieurs fois). Elle est aussi revenue sur les morphologies, par exemple Jim aux lourdes ganaches bien remplies ne peut pas donner un gros pli contrairement à Ben qui est tout fin, donc il faut que nous, cavaliers, observions nos montures avant la séance pour déjà savoir quels exos seront faciles, difficiles, bénéfiques... et l'aider (le cheval) à progresser en tenant compte des spécificités de son corps. Ainsi pour elle Jim ne peut ni donner de fort pli, ni avoir un joli galop comme Oxo ou Ben, simplement parce que sa race et son modèle le prédisposent à la force dans le pas et le trot et le mouvement en avant mais calme.



Bref encore une excellente séance, j'ai l'impression de venir aux vraies bases du dressage pour la 1e fois de ma vie, et c'est géant d'avoir une mono qui nous fait passer 1/2h à réfléchir à la rectitude sur plusieurs allures en augmentant progressivement la difficulté.


Soins post travail Jim impatient de manger, je lui ai passé une éponge d'eau tiède sur le passage de sangle et les membres et bye bye...

Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptySam 28 Avr - 19:39

Je suis allée aider le 5 octobre:

Citation :
Stap j'y ai passé 2h, balayer les boxes pour faire des lits "propres", nettoyer les abreuvoirs, puis aider à seller un cheval, distribuer l'enrubanné, et ensuite j'ai regardé Clare (prononcer Claire) donner un cours particulier, ce qui me fait dire que vraiment le 1e cours que j'ai eu elle devait pas être dans un bon jour, car là c'était pas mal du tout, la gamine débutait apparemment, et elle venait souvent au centre pour des explications à grands renforts de gestes et d'imitations, de mimes de la bonne posture, et dès que Clare n'avait pas besoin d'imiter, elle papouillait Oxo, le grattait, le massait, le titillait sur la tête...

La groom avec qui j'ai commencé a pris le temps avec un cheval qui le réclamait de lui faire des câlins (Kirsty elle s'appelle), ensuite j'ai aidé aussi à balayer le marcheur. Tout le monde semble vraiment prendre le temps de savourer aussi les moments simples où les chevaux demandent du contact - ce qui explique sûrement leur sociabilité. Sans doute est-ce lié à leur nombre, il doit bien y avoir 15 grooms dont 5-6 qui sont aussi instructrices, du coup les tâches sont bien réparties.
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptySam 28 Avr - 19:43

Vendredi 7 octobre:

Citation :
Je commence à être une figure connue aux écuries je crois. Hier je suis arrivée tôt. Je commence par dire bonjour à tous les chevaux qui le souhaitent, regarde Flora tondre son Jaffa, tient les antérieurs tendus quand elle a besoin, puis Clare passe et me demande si je peux aider à installer les parcours pour l'exam interécoles de lundi. Donc j'y vais, ça me réchauffera!!!

Du coup pour la 1e fois je vois vraiment le vrai directeur, Danny, et donc je vais lui demander ce que je peux faire pour aider. Il m'a explosé de rire au nez, donc j'ai souri et redemandé, et là il m'a fait "Oh, you're kidding, aren't you?" et moi, "no I am not", lui "You want to help??" "Yes I do". Il y a eu un blanc, court, puis "Oh it's so kind!!!!" and then "you can go there, do this, that". C'était bien marrant, il avait pas préparé de parcours sur papier donc il changeait d'avis tout le temps, il a sorti quelques mots de français qu'il connaissait, dit que je parlais très bien anglais, testé notre coordination quand on a dû déplacer toutes les barrières blanches qui séparent la carrière en un coin dress un coin saut (elles sont encastrées donc chacun une barrière et faut bouger ensemble!), bref j'ai bien ri et souri devant cette ambiance joviale et souriante alors que j'en connais plus d'un qui aurait explosé devant les multiples changements (tu viens de monter un triple et finalement on va le changer de sens et le décaler à droite ou gauche, ah en fait le vertical étroit on va le bouger de 50m maintenant qu'il est monté lol). Et Danny toujours à faire des blagues, à jouer le grand chef orgueilleux à moitié mort de rire. Et son chien un lévrier il joue tout seul à la balle, il la prend, la lance loin, court la chercher, la relance, feint de pas voir où elle est, recommence, Danny tout fier "My dog is self-sufficient, good dog!!".


Bon ensuite on a balayé le marcheur, et Clare m'a dit en passant que si je continuais à venir deux fois/semaine il faudrait qu'ils voient pour m'inscrire pour des balades et randonnées histoire que je m'amuse aussi!!! J'y compte pas trop trop mais ça fait plaisir car j'avoue que je vais aider en espérant une ristourne sur mes cours ou autre, donc qu'une des instructrices propose ça fait plaisir, peut-être qu'elle en parlera. Flora m'a aussi dit qu'elle adorait quand j'étais là pour aider, que c'était trop bien, les élèves me saluent quasi tous comme quelqu'un qui est toujours là, ça fait trop plaisir, ils sont si riches, si chanceux, et pourtant pas pète-cul... Et encore une fois les chevaux sont bien traités, l'un d'eux méga impoli a fait mine de mordre Kirsty au passage, elle l'a chassé au bout du box avec énergie et bond en avant, mais elle l'a pas touché, et s'est contenté de grommeler "grrr naughty horse!!!", ils se prennent pas de mandales. Parfois ils sont sollicités assez fort (tapes) pour bouger, mais c'est en phase 2, après avoir demandé au son+posture. La plupart des chevaux, quand on fait leurs boxes, cherchent les câlins, veulent sortir mais un geste et smack les fait reculer, ils bougent pour qu'on puisse manoeuvrer les pelles tout seuls... Le pied quoi!!!


Et j'en reviens toujours pas de tous les WE au pré pour les chevaux de l'école. C'est quand même cool!!!


Ensuite on a reçu un mail interdisant les visites aux écuries lundi pour faciliter l'exam, Clare m'a demandé si j'avais du temps lundi, j'ai dit oui j'ai que le 1e et le dernier cours à donner, après je suis libre, mais je lui ai parlé de l'e-mail, et elle m'a dit "oh oui mais si tu viens pour "aider" y a pas de soucis, t'inquiète, alors tu viens?" ah ben plutôt deux fois qu'une!!! Sûr que je vais aider et bouger, mais j'aurai peut-être l'occasion de grapiller quelques instants pour regarder les tests... Il y aura "cross", SO, dressage. Donc je suis ravie!!!
Revenir en haut Aller en bas
steph_nello
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
steph_nello

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 438

Localisation : Dunkerque(France)//Street(UK) l'an prochain

Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître EmptySam 28 Avr - 19:47

Lundi 10 octobre:

Citation :
Leçon d'équit' annulée cause journée examens fédéraux chargée, et rider conditioning annulé cause la seule personne présente était ... moi! Donc next week si toujours que moi Dave a dit qu'il me ferait bosser quand même, mais cette semaine non. Donc du coup toute déprimée la Steph j'avais mis ma tenue de sport et tout!!!

Bon sinon C (directrice du département de langues) m'a ajouté une leçon imprévue en P2 donc je suis arrivée au CE seulement à 11h30 au lieu de 10h15, mais y avait pas grand chose à faire. J'ai un peu balayé, regardé et écouté parler, nettoyé 5 bridons, et on est allées toutes ensemble manger au dining hall avec les grooms et monos (presque toutes, certaines restaient aux écuries pour le lunchtime et mangeraient après). J'ai pas parlé beaucoup mais essayé d'écouter, mais ils ont tous un accent différent, parlent vite et bas dans une cantine, autant dire que j'ai pas capté grand chose!!

Après j'ai dû retourner en cours, puis j'ai appris que le rider conditioning était annulé donc retour aux écuries, les exam' sont finis, du coup j'erre devant les chevaux, l'un d'eux, petit poney gris, me fait des farces, et m'enchaîne plein de flehmens, on dirait que quelqu'un lui a appris ce tour parce qu'il le faisait quand j'avais un certain geste du doigt. Il l'a fait 3 fois "sur demande", la 4e il me regarde sans rien faire, du coup je lui ai dit "no more? Ok boy, see ya!" et il m'en a ressorti un quand il a vu que je partais! mdr Après j'ai aidé je sais plus quelle groom à préparer les rations, 50 chevaux = 50 repas * 2.5 car on préparait fin d'aprèm', 21h et breakfast demain, certains chevaux n'ont pas de ration à 21h mais tous ont 18h et 7h, c'est individualisé, la bouffe sent méga bon, par contre ils sont nombreux à avoir des médoc', dont deux naviculaires. On a papoté et la groom m'a dit qu'ils regrettaient tous que l'école ne possède pas ses prés car du coup ils peuvent pas mettre les chevaux au pré autant qu'ils le voudraient, on a parlé du bien-être de leurs chevaux, elle a dit qu'elle trouvait que tout le monde aux écuries (le staff) avait un vrai horsemanship, elle m'a dit qu'elle a dû faire un break au bout d'un moment à bosser cheval car le stress du taf l'avait conduite à en vouloir aux chevaux, alors quand elle a senti que la rancoeur prenait le pas sur l'envie, elle a pris un an pour voyager en Australie, elle travaillait dans un hôtel. De là les chevaux ont fini par lui manquer beaucoup et quand c'est devenu trop fort elle est revenue, elle dit que c'était mieux pour elle de faire ce break, comme ça elle revient fraîche aux chevaux. Elle m'a expliqué qu'aux écuries elle ne voyait pas l'intérêt d'aller malmener des chevaux, que c'était des êtres vivants qu'on doit traiter avec respect, d'où le fait que personne ne les baffe ou quoi. par contre au travail ils doivent répondre présents et là le personnel peut se montrer intraitable, mais pour tous les soins quotidiens c'est douceur, fermeté et amour qui priment. Et au travail ma foi ils bossent 2 à 3 fois grand max par jour, sortent au champ souvent, au rond de longe, et je vois régulièrement des grooms emmener deux chevaux marcher dans le campus, ce qui explique la convivialité et la politesse de la plupart de leurs chevaux.


Bref j'ai bien apprécié!!! Après j'ai regardé Jo et Clare, Jo donnait un cours de plat, Clare d'obstacles, et si la cavalière de Clare avait quelques défauts, j'ai trouvé le cours génial. Limite ça donne envie de sauter!!! Clare la stoppait chaque fois qu'il y avait un détail à régler, le but était d'enchaîner, mais elle a répété le 1 jusqu'à bien le faire, entre le 1 et le 2 fallait faire un cercle pour rééquilibrer, et elle l'a refait jusqu'à faire un beau cercle, ensuite 1-cercle-2-courbe et si la courbe est bof on revient au début avec les conseils, etc, c'était réellement bien mené et calme. Jo pareille à elle-même explications gestes mimes. Bref, je n'en reviens toujours pas de ce que je vois...


Peut-être que mon cours sera reporté à vendredi (je serai courbaturée du yoga...) sinon il nous sera remboursé. Voilà!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty
MessageSujet: Re: Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître   Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chevaux de club ou de proprios... et moi! Rencontre avec Arki le Maître
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chevaux de club ou de proprios... et moi!
» irrégularité au trot
» Le club CARPEUST de Joinville en animation avec l'APN
» contrat en pension club, besoin de conseil....
» Construction d'un abri pour chevaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Relation et travail :: Travail à pied :: Côté relation-
Sauter vers: