Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le souvenir du bonheur

Partagez | 
 

 Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32963

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 30 Mar - 22:00

Chez Hilton-Herbs via le site lepaturon.com.
Ah, la compote, c'est magique, ça fait tout passer. Unica en raffole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 30 Mar - 22:04

Oki !
Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Elise
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 14514

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 30 Mar - 23:26

Bon en même temps tu peux te permettre ce régime parce que tu n'a qu'un cheval a qui donner ça, si tu as une écurie tu te casses pas la tête, c'est dans la ration pour tout le monde, ya pas de raison petit a petit on peut bien le mélanger, ça va au meme endroit et meme nous on le mélange a du jus d'orange alors
Ce que je prends perso c'est du gel, donc plus épais qu'un jus, mais pas non plus super épais. Ca sent en effet le medoc.
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Ask
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 3343

Localisation : Pyrénées-Atlantiques (64)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Sam 31 Mar - 11:11

Bienvenue à toi et toute ta troupe !
Revenir en haut Aller en bas
http://luckymeli.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 13 Avr - 17:52

Bienvenue! ........arf je pense connaitre ce fameux Mr Sanchez
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 13 Avr - 20:33

Lyli je serais intéressée de connaître ton opinion sur M. Sanchez, évidemment MP si tu souhaites!

Personnellement ce qui m'avait le plus perturbé c'est qu'il avait insisté à plusieurs reprises pour repartir avec mon Fringant (retraité CCE) pour ne pas faire le voyage à vide et m'allouer dans les 700 euros d'achat de "viande".

J'avais l'impression d'une plaisanterie.... mon Gougoune à moteur transformé en protéines, on rêve non!

M'enfin, c'est son métier et autant il est rationnel autant je suis dans l'émotionnel, même si, durant des années j'ai menacé mon p'tit crack du congélateur (énorme) d'une amie quand il me pourrissait mes séances de travail!

Total pour ne pas être tentée j'ai moi-même investi dans un congélateur à tiroir.... ça rentre pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Sam 14 Avr - 17:52

oh ton dadou a eu beaucoup de chance de te rencontrer car je pense malheureusement qu'il aurait fini en steack hachée pale
J'ai eu l'occasion d'aller voir des chevaux chez ce messieur avec la proprietaire de mon ancien club car elle lui acheté des chevaux ...moi émerveillée de voir autant de chevaux (certains trés gras d'ailleurs confused )elle fait donc son petit marché et lorsque ils ont fait affaire le messieur lui dit que si les chevaux ne convenaient pas ,il reviendrait les chercher et qu'ils seront pas perdu pour tous le monde .......une semaine aprés les chevaux arrivent au club et bien sur sont directement mis entre les mains de jeunes cavaliers et bien sur il y a eu problemes!! et donc retour pour certains a la case depart et j ai su bien plus tard que les pauvres etaient partis direct tu sait ou... il essaye d'en caser quelques uns mais si ca marche pas....(aprés c'est son metier,il faut de tous pour faire un monde mais bon ... )
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Sam 14 Avr - 20:12

Oui c'est une loterie qui demande du temps et un minimum d'expérience.

Je suis convaincue qu'avec un peu de travail pour que les chevaux s'apaisent, hormis problème physique grave, ils seraient tous de formidables compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Lun 22 Oct - 18:18

Bonjour lecat, comme tu as parlé d'étiopathie dans ton post, j'aimerais savoir en quoi diffère-t-elle de l'ostéopathie. Merci


Dernière édition par ste-phanie le Mar 23 Oct - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Lun 22 Oct - 19:35

Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Mar 23 Oct - 21:01

Merci Emeline, d'autant que nous avons appris récemment faire appel à la même... ostéo.... qui agit.... en bonne étio... a été chirugien de l'urgence (humaine) etc...

Donc parfois les étiquettes sont trompeuses, l'individu fait LA DIFFERENCE.... c'est ça la vie, ne pas s'arrêter à l'étiquette de présentation.

Merci la vie pour toutes les rencontres enrichissantes qui contribuent à notre propre évolution cheers
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Mer 15 Jan - 22:18

.


Dernière édition par lecat le Jeu 12 Oct - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Jeu 18 Mai - 13:12

.


Dernière édition par lecat le Jeu 12 Oct - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Dim 28 Mai - 15:02

Comme j'ai réfléchi, suite à mon échange avec Mirza sur le JDB des 4ha de Napo, que rien ne vaut de visualiser plutôt que d'échanger dans le vent... chaque situation étant tellement particulière : région, nature du terrain etc, j'ai sélectionné des clichés pris hier pour expliquer pourquoi :

a/ les zones de refus, si tu n'interviens pas mécaniquement (à la main ce serait ingérable) leur développement diminuerait considérablement les surfaces de broutage.

Cela comprend les plantes invasives rumex, boutons d'or et autres dont j'ai oublié le nom - dont certains trèfles - qui étouffent en qq semaines tout ce qui pousse dessous.

b/ les OE : j'ai affaire à la société TMCE, qui sont des spécialistes du sol et de l'élevage. Leurs techniciens, tous formés agro, sont des conseillers formidables qui militent et proposent des journées de démonstration en vue d'une agriculture respectueuse : moins de labours grâce à des apports (non phyto), incitation aux engrais verts. D'ailleurs une revue les concernant est mensuellement éditée CULTIVAR.

Grâce, depuis 3 ans, à mon épandage d'OE, j'ai observé avec étonnement combien des zones arides reprenaient vie, combien d'endroits à boutons d'or n'en comprennent plus qu'une quantité raisonnable, combien de diversité d'herbes et graminées pointent leur nez.

Comme tu le soulignes, le lessivage ralentit leur efficacité à certains endroits, mais quelle transformation.

c/ Après, sur seulement 3,6ha je ne vois pas comment un humain peut gérer manuellement (sans intervention mécanique) les coupes, tailles (arbres, haies, plantes colonisatrices).

Cela doit sans doute être possible chez certains, lorsque la nature est disciplinée. Chez moi, c'est tout à mon image.... la nature n'en fait qu'à sa tête!

Rien que l'abattage des robiniers que j'ai eu la bêtise de laisser monter depuis 12 ans, je m'y suis attelée un peu cet hiver et les urgences des urgences ne m'ont pas permis d'aller au bout de cet éclaircissement.

Moi qui rêve de dizaines d'hectares de prés, ça me fait bien réfléchir...

Alors voilà donc les photos de mes surfaces fofolles et pourquoi je dis à Napo, gare, ce qu'on voit tout joli et qui nous émeut (buissons, arbustes) quand ça pousse, il ne faut jamais oublier de se projeter plus tard en regardant en l'air.

Les bois et forêt ça naît de la sorte, seulement autant il faut encourager une diversité dans nos pâtures, rien que pour les bienfaits dans le sol, autant ce n'est pas le souhait d'une majorité de propriétaires équins du fait de surfaces d'herbes qui disparaîtront au fil du temps et tout ce dont je parle, c'est vécu et observé.

Les refus :

Pourquoi je les broie, ben parce qu'à part des zones de crottinoirs, si dès le printemps et qq semaines avant d'incorporer les chevaux dans chaque parcelle je ne les broie pas, ils n'ont plus grand chose à manger.

Depuis qu'ils ne sont plus que 4 je suis passée d'une rotation toutes les 3 semaines à toutes les 6 semaines, et chacun des 3 prés doit faire au mieux environ 1ha.

Cher rumex (grr)



Autres types de plantes bien envahissantes :



dont le régal des abeilles



les hautes herbes qu'ils boudent tout le long de la clôture









Les ronciers : ici vers la carrière c'est une zone vigoureusement envahie et dès qu'elles sont un peu hautes, mes chevaux n'y broutent plus

- vue de loin



- vue de près :



zone colonisée par les boutons d'or, sur qui les OE, à cet endroit, n'ont pas eu d'effet (c'est une sacrée surface perdue si je ne broie pas 4 semaines avant de faire entrer les chevaux)



Mes 6.000m² de bois

Soit il n'y pousse plus rien, tant du fait de l'ombrage, de la prééminence des arbres - leur alimentation -, que du fait que c'est devenu une zone uniquement toilettes, soit les plantes se développant ne sont consommées qu'au mieux à 10%.

Bon l'avantage c'est qu'il y a plein de grenouilles sous les feuilles et comme une mare y a été creusée il y a qq années....





gros plan un peu flou :



****

Ici (ouest) 13ha qui appartenaient à mes vendeurs paysans (prise depuis la limite de mon terrain)



Les acquéreurs belges (désormais succession) n'entretiennent plus depuis 3 ans = 5 HA de prés (sur 13ha) sont devenus totalement boisés avec massifs de ronciers



*****

Un bois voisin à l'Est

Après avoir laissé pousser chênes, robiniers etc, voilà pourquoi j'ai déjà abattu des arbres cet hiver, parce qu'en qq années - et ce après avoir levé la tête vers le bois de mon voisin - ma prairie ne tardera pas à devenir ce même bois touffu que l'on observe derrière la clôture :



Initialement j'avais laissé croître ces robiniers avec l'idée que cela constituerait des abris naturels pour les chevaux, seulement ils ne s'y tiennent jamais longtemps parce que ça grouille d'insectes qui piquent





Observez les vigoureuses repousses depuis les troncs tronçonnés :





Et parmi tout ce que j'ai laissé croître, peupliers, pruneliers et autres, je perds entre 1,5m à 2m au moins de surface de pré :



(gros plants de la myriade de pousses de peupliers impossibles à éradiquer autrement que par la tonte)







efficaces pruneliers....





Et eux aussi, question dissémination de pousses, ça grouille à environ 5 m de jeunes plants tout le long de la longue haie naturelle que j'ai laissée s'épanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32963

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Lun 29 Mai - 18:39

Citation :
Après, sur seulement 3,6ha je ne vois pas comment un humain peut gérer manuellement (sans intervention mécanique) les coupes, tailles (arbres, haies, plantes colonisatrices).

Cela doit sans doute être possible chez certains, lorsque la nature est disciplinée. Chez moi, c'est tout à mon image.... la nature n'en fait qu'à sa tête!
Hélas, je le constate quotidiennement :-( Là j'ai trouvé un copain qui m'a passé un coup de gyro-broyeur dans le pré où ils devraient aller en juin, car c'était déjà devenu une jungle, j'en parlerai très prochainement. Et les arbres, comme tu dis, ça devient très vite la forêt, c'est impressionnant. La lutte contre les repousses, c'est mon combat quotidien.
Finalement, on a une végétation assez proche, peut-être juste un peu plus humide chez toi, mais pas mal de variétés communes.

Tu aurais dû ouvrir un post spécial dans la rubrique alimentation etc., histoire qu'on le retrouve facilement ;-)

En tout cas merci : je me nourris de l'expérience des autres ;-)
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Jeu 1 Juin - 15:01

Tu as raison de rappeler de distinguer les différents sujets parce que je me rappelle que j'avais transmis des liens des HN que tu m'avais recommandés d'ouvrir distinctement... je ne l'ai pas fait.

Aujourd'hui lorsque l'on consulte l'IFCE si tu ne connais pas exactement ce que tu veux consulter, il est quasi impossible de retrouver les articles passionnants qu'ils éditent.

Heureusement j'avais, il y a longtemps, imprimé tout ce qui m'intéressait.

Un jour d'hiver, où j'aurais un lumbago (passque le travail à la maison il n'a pas de saison) je m'y attellerai. Il y a une telle source de connaissances basiques dont nous avons tous besoin et que les HN se sont donnés la peine de transmettre!
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 2 Juin - 17:26

Merci Lecat !
Bon, je vais avoir du mal à répondre à tout sans que ça me prenne des heures, je vais tâcher de commenter quelques trucs par ci par là

lecat a écrit:
a/ les zones de refus, si tu n'interviens pas mécaniquement (à la main ce serait ingérable) leur développement diminuerait considérablement les surfaces de broutage.

Cela comprend les plantes invasives rumex, boutons d'or et autres dont j'ai oublié le nom - dont certains trèfles - qui étouffent en qq semaines tout ce qui pousse dessous.

En fait, je n'ai pas dit de ne pas intervenir dessus (hum, je crois !). Par contre une autre gestion que celle que tu fais est possible, par contre ça demande de repenser le fond du système je pense par rapport à ce que je vois que tu fais.
Mais si tu es une adepte de l'IFCE tu trouveras des indices de base là-bas. Même si leur approche ne résout pas tout et n'est pas forcément celle qui convient dans tous les cas (en fonction des lieux mais aussi des moyens de chacun), ça donne une idée générale de comment limiter le boulot.

Citation :
b/ les OE : j'ai affaire à la société TMCE, qui sont des spécialistes du sol et de l'élevage. Leurs techniciens, tous formés agro, sont des conseillers formidables qui militent et proposent des journées de démonstration en vue d'une agriculture respectueuse : moins de labours grâce à des apports (non phyto), incitation aux engrais verts. D'ailleurs une revue les concernant est mensuellement éditée CULTIVAR.

Grâce, depuis 3 ans, à mon épandage d'OE, j'ai observé avec étonnement combien des zones arides reprenaient vie, combien d'endroits à boutons d'or n'en comprennent plus qu'une quantité raisonnable, combien de diversité d'herbes et graminées pointent leur nez.

Comme tu le soulignes, le lessivage ralentit leur efficacité à certains endroits, mais quelle transformation.

Faut voir dans le temps ce que ça donne, si c'est investissement qui vaut le coup ou qui est trop bref. À mon sens, bosser sur la remise en état du fonctionnement du sol serait plus efficace à long terme (même si ça y participe probablement, ce n'est pas une solution de fond si le reste ne change pas : ça reste une béquille sur une jambe de bois je pense, ce serait à voir dans le détail).

Citation :
c/ Après, sur seulement 3,6ha je ne vois pas comment un humain peut gérer manuellement (sans intervention mécanique) les coupes, tailles (arbres, haies, plantes colonisatrices).

Cela doit sans doute être possible chez certains, lorsque la nature est disciplinée. Chez moi, c'est tout à mon image.... la nature n'en fait qu'à sa tête!

Rien que l'abattage des robiniers que j'ai eu la bêtise de laisser monter depuis 12 ans, je m'y suis attelée un peu cet hiver et les urgences des urgences ne m'ont pas permis d'aller au bout de cet éclaircissement.

Tout dépend de quoi on part et de ce qu'on a fait jusqu'à présent, aussi

Citation :
Moi qui rêve de dizaines d'hectares de prés, ça me fait bien réfléchir...

C'est pas forcément une solution pour 4 chevaux. Tu n'as pas besoin de 10ha, tu aurais trop de boulot pour aucun bénéfice supplémentaire (à moins de partager avec d'autres p.ex. ?).

Citation :
Les bois et forêt ça naît de la sorte, seulement autant il faut encourager une diversité dans nos pâtures, rien que pour les bienfaits dans le sol, autant ce n'est pas le souhait d'une majorité de propriétaires équins du fait de surfaces d'herbes qui disparaîtront au fil du temps et tout ce dont je parle, c'est vécu et observé.

Alors, juste deux choses à ajouter sur ce point, avec une idée générale qui est de ne jamais généraliser ce qu'on constate chez soi à toutes les situations ailleurs : d'une part, dans une bordure de forêt entretenue, il y a plein de végétation très intéressante pour les chevaux, et sans aucun doute essentielle au bien-être des chevaux. D'autre part, sous les bois il pousse aussi de l'herbe... certes ce n'est pas la verte prairie à laquelle on est habitués dans notre image d'Epinal, mais ça peut être justement très intéressant pour certains chevaux. Mais là aussi c'est comme tout, on parle de bois entretenus, et surtout pas d'improvisation ou de laisser-faire absolu sinon on s'en sort pas plus que dans une prairie quand on ne fait rien.

Citation :
Depuis qu'ils ne sont plus que 4 je suis passée d'une rotation toutes les 3 semaines à toutes les 6 semaines, et chacun des 3 prés doit faire au mieux environ 1ha.

Très vite : tes parcelles sont trop grandes, et le temps de présence est trop long (avec des rotations de 6 semaines pour tourner sur 3 parcs).

Autre chose : rapidement à la vue des photos il y a plein de plantes intéressantes et nutritives pour les chevaux. Là, je manque cruellement d'info pour avoir une idée de quoi ça peut venir qu'ils n'y touchent pas !

Citation :
Les ronciers : ici vers la carrière c'est une zone vigoureusement envahie et dès qu'elles sont un peu hautes, mes chevaux n'y broutent plus

Ronciers : à force de les raser et de faire passer les chevaux dessus ça finit par les calmer. Mais c'est un travail de longue haleine.

Citation :
zone colonisée par les boutons d'or, sur qui les OE, à cet endroit, n'ont pas eu d'effet (c'est une sacrée surface perdue si je ne broie pas 4 semaines avant de faire entrer les chevaux)

A priori j'dirais que c'est parce que la zone est déjà trop abimée...

Citation :
Soit il n'y pousse plus rien, tant du fait de l'ombrage, de la prééminence des arbres - leur alimentation -, que du fait que c'est devenu une zone uniquement toilettes, soit les plantes se développant ne sont consommées qu'au mieux à 10%.

Là encore j'ai pas assez d'info pour répondre.
Par contre, il faut que je te mette des photos de ce qui peut pousser sous des bois relativement denses, histoire que tu voies ce que je veux dire quand j'affirme qu'il peut pousser de l'herbe en sous-bois (les photos sont sur mon téléphone, dès que je trouve le temps je te les mets)

Citation :
Les acquéreurs belges (désormais succession) n'entretiennent plus depuis 3 ans = 5 HA de prés (sur 13ha) sont devenus totalement boisés avec massifs de ronciers

Bien sûr que ça évolue vers du taillis puis du bois, c'est la logique des choses (et puis je n'ai pas dit que le tout-bois était OK, hein )

Citation :
Après avoir laissé pousser chênes, robiniers etc, voilà pourquoi j'ai déjà abattu des arbres cet hiver, parce qu'en qq années - et ce après avoir levé la tête vers le bois de mon voisin - ma prairie ne tardera pas à devenir ce même bois touffu que l'on observe derrière la clôture :

Juste en passant : attention tout de même parce que le robinier, c'est très toxique pour les chevaux (bon tu vas me dire, vu que les tiens mangent rien ça risque pas grand-chose, mais sait-on jamais ^^)

Par ailleurs le robinier c'est une plante envahissante qui produit des substances inhibitrices pour les autres arbres... bref, j'suis pas à fond sur le choix de l'espèce conservée, là

Citation :
Et parmi tout ce que j'ai laissé croître, peupliers, pruneliers et autres, je perds entre 1,5m à 2m au moins de surface de pré :

...et tu gagnes en biodiversité animale et végétale, en régulation du vent, en régulation de l'humidité de l'air, des températures,... et en précocité et en productivité de l'herbe. Alors laisse donc tes 1,5 à 2m "perdus", va

Citation :
(gros plants de la myriade de pousses de peupliers impossibles à éradiquer autrement que par la tonte)

Trop fou que tes chevaux les dévorent pas, d'ailleurs. Ici les peupliers (hyper riche en protéines, soit dit en passant) c'est une vraie gourmandise pour eux, les jeunes poussent n'y résistent jamais

Bon j'arrête là déjà, je ne peux pas tout développer malheureusement, ça nécessiterait de tout mettre à plat et tout reprendre du début. Ça pourra se faire petit à petit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Sam 3 Juin - 18:08

Justement Mirza, les grands principes que ce soient lus dans les livres ou relevés chez soi, ça n'est pas un indice de réponse absolue, il faut s'adapter à l'existant.

Les OE, justement les professionnels de TMCE les préconisent pour relancer la symbiose sous-sol et sol, ce qui répond absolument, quel que soit le terrain, à une reprise d'équilibre des terrains.

C'est une solution de fond à mon avis et qu'entends tu par si le reste ne change pas? Quel reste?

Quand au bois, je n'ai pas de bordure de bois et ensuite le sous-bois, il y pousse un peu d'herbe mais réellement ils la boudent plutôt, alors réellement c'est justement le fait que les grands principes ne peuvent se retrouver dans chaque cas particulier.

En réalité le carotage par zone serait la réponse pour connaître ce qu'il faudrait entreprendre pour encourager la pousse souhaitée.

Avec 12 ans de recul ce que j'ai observé ici reste fondamentalement identique.

Rien que l'herbe, tu peux avoir dans tes prés des zones que les chevaux apprécient peu. Sans que cela ne devienne des refus, ils ne la broutent qu'un peu par obligation, lorsqu'ils ont rasé le reste.

C'est avec des experts sur place que l'on a une réponse la plus proche.

Tout cela pour dire que la théorie, et question documentation je potasse, ça n'est pas facile à appliquer à la réalité observée.

Ce sont nos chevaux qui sont les indicateurs. Après il faudrait creuser, dans le sens littéral du terme.

Lorsque j'ai eu Fringant en pension dans le Var, il était sur plus de 4.000m² et je n'ai jamais observé de refus.

Et je suis certaine que rien que chez des voisins de ma maison, leurs animaux se comporteraient différemment.

Je te rejoins sur le fait que c'est un facteur général que de constater la biodiversité générée par le fait de laisser des haies, variétés d'arbustes divers et arbres pousser.

Là où j'ai eu tort c'est de ne pas mieux gérer dès le départ.

Le facteur temps est une aide précieuse, lorsque l'on sait observer et écouter sa nature. Je ne désespère pas!

Quant aux ronces, alors clairement non, tu peux les broyer tant que tu veux, j'ai même les premières années travaillé à la pioche pour tenter d'enlever le maximum de racines : elles ressortent toujours et encore. Une fois qu'elles ont envahi un espace, tintin pour résilier leur bail.

Il me revient même qu'un été j'avais déplacé les chevaux et répandu du Garlon pro. J'ai cru à un cauchemar lorsque 3 semaines plus tard j'ai constaté que des pousses remontraient le bout de leur nez.

Un fléau!
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Dim 4 Juin - 10:24

PS : lorsque j'évoquais ma rotation toutes les 3 semaines lorsqu'ils étaient 5 à toutes les 6 semaines depuis qu'ils sont 4, je ne suis absolument pas d'accord avec ce que tu écris.

C'est justement parce que mon sol reprend vie, du fait d'être moins agressé par 5 piétinements et 5 broutages intensifs, que je peux aller à 6 ou 7 semaines avant de les changer de pré.

Les HN, en évoquant le parasitisme, proposent idéalement une rotation toute les 2 ou 3 semaines. Seulement c'est lorsque l'on a une surface très importante permettant de laisser chaque pré se reposer au moins 3 mois. Ils précisent que si l'on peux laisser un sol respirer 1 an, ça contribue à lutter contre les invasions de refus.

D'ailleurs, encore une fois, je recommande la lecture du "sol la terre et les champs de Claude et Lydia Bourguignon".

Il y a une telle marge entre le fait de connaître les plantes et ressentir, analyser grâce à des années de pratique comment aider son sol.

Ce livre est l'outil indispensable de l'amateur parce qu'il résume tout ce qu'on doit connaître sur la biodiversité, les animaux (de la poule au cheval) et le fonctionnement de la terre.

J'ai adoré un passage de leur livre :

"on est en droit de se poser des questions sur notre niveau de développement, car nous ne domestiquons plus aucune espèce nouvelle terrestre. Seuls les poissons et les mollusques marins sont étudiés en vue de créer les fermes marines, mais ces essais restent timides.

De plus, incapables de retenir la leçon de la vache folle, les ingénieurs d'aquaculture ont décidé de rendre les saumons et les truites végétariens afin d'économiser les farines de poissons. Les ingénieurs avaient voulu rendre les vaches carnassières pour augmenter la production de lait et ils les ont rendues folles et maintenant ces mêmes brillants ingénieurs vont rendre les saumons fous en le rendant végétariens. Ne savent-ils donc pas qu'il existe des poissons végétariens comme les Tilappia qui sont délicieux et que les hommes pêchent depuis des temps immémoriaux.

Peut-on imaginer, un jour, de civiliser ces ingénieurs barbares qui passent leur journée à réinventer le fil à couper le beurre."

J'adore....
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32963

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Dim 4 Juin - 14:09

Du coup, tu m'as convaincue : je viens de commander le bouquin de Claude et Lydia Bourguignon.
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Dim 4 Juin - 20:16

Justement, en parlant du sol, j'ai pris tout à l'heure qq clichés parce que j'aimerais savoir si chez toi, Napo, ce sont à peu près les mêmes variétés qui poussent en zones boisées.

D'ores et déjà je voulais te faire part de mes essais de pousse d'herbe sur du crottin avec ou sans graines de foin (puisque vers les parcs de foin où ils stationnent et crottinent à la mauvaise saison).

J'ai fait à la fois le même essai que toi en laissant le crottin posé et, comme l'avait suggéré Mirza, en le retournant.

Certes il pousse de l'herbe bien verte et grasse mais j'ai dû me résoudre à comprendre qu'ils n'aimaient pas du tout la consommer.

Cecilio et Fringant en chiquent qq brins, seulement même lorsque le pré est totalement tondu, ils n'y touchent pas.

2 photos (la première un peu floue)





Il me semble que cette plante qui pousse quasi uniquement dans ma zone boisée, je l'ai aperçue chez toi (fleurs jaunes)



Ensuite voilà donc ce qui pousse comme herbe et plantes (dans mon bois) et je confirme que cette herbe ils ne la consomme pas, sinon 2/3 brins :





(vue de près)



Est-ce que ça ressemble à ton environnement?

Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Ven 9 Juin - 7:41

lecat a écrit:
Justement Mirza, les grands principes que ce soient lus dans les livres ou relevés chez soi, ça n'est pas un indice de réponse absolue, il faut s'adapter à l'existant.

Bah, c'est juste très précisément le coeur de mon travail ça, ma bonne dame :p :p :p
S'il y avait des solutions miracle on ne me demanderait pas de venir aider à trouver des solutions à des problèmes particuliers de gestion de l'environnement

(Après, là en l'occurrence c'est sûr que je suis sur un forum et pas sur ton terrain, donc justement je ne peux pas t'apporter —ni moi ni quiconque— de réponse de terrain )

Citation :
C'est une solution de fond à mon avis et qu'entends tu par si le reste ne change pas? Quel reste?

Le reste du mode de gestion, je veux dire.
Basiquement, si c'est une personne qui a déséquilibré un système par ses actions, elle pourra rajouter plein d'intrants (je ne parle pas forcément de produits chimiques bien ^sur mais d'éléments qui ne sont pas produits sur place), ça ne réglera pas le problème de fond tant qu'elle ne modifiera pas son mode de gestion.

Citation :
Quand au bois, je n'ai pas de bordure de bois et ensuite le sous-bois, il y pousse un peu d'herbe mais réellement ils la boudent plutôt, alors réellement c'est justement le fait que les grands principes ne peuvent se retrouver dans chaque cas particulier.

Oui, comme je disais je ne peux pas t'apporter de réponse de terrain ici. Par contre je rebondissais sur ton affirmation générale que "sous un bois il ne pousse rien de consommable".

Citation :
Rien que l'herbe, tu peux avoir dans tes prés des zones que les chevaux apprécient peu. Sans que cela ne devienne des refus, ils ne la broutent qu'un peu par obligation, lorsqu'ils ont rasé le reste.

Bien sûr, alors là pour le coup c'est assez généralisé comme observation, ça Et ce n'est pas valable que pour les chevaux, tous les herbivores font ça, d'où p.ex. les différentes techniques de parcours qu'on peut faire en ovin et caprin p.ex. selon le résultat qu'on veut obtenir sur le milieu.

Citation :
Tout cela pour dire que la théorie, et question documentation je potasse, ça n'est pas facile à appliquer à la réalité observée.

C'est à ce genre de cas que peuvent être utiles les professionnels qui se déplacent et t'apportent leur expertise pour trouver une solution à tes problèmes particuliers. C'est comme tout le reste en somme, c'est pas pour rien que c'est un métier

Citation :
Lorsque j'ai eu Fringant en pension dans le Var, il était sur plus de 4.000m² et je n'ai jamais observé de refus.

Remarque trop générale : ça peut venir de plein plein plein de raisons, la première hypothèse qui revient immédiatement à l'esprit (modulo le fait que je suis très loin d'avoir tous les éléments en main, là), c'est qu'il avait peut-être juste super faim. Ne pas faire de refus sur une telle surface en libre, c'est pas forcément un gage de bon fonctionnement.

Citation :
Et je suis certaine que rien que chez des voisins de ma maison, leurs animaux se comporteraient différemment.

Logique, oui

Citation :
Quant aux ronces, alors clairement non, tu peux les broyer tant que tu veux, j'ai même les premières années travaillé à la pioche pour tenter d'enlever le maximum de racines : elles ressortent toujours et encore. Une fois qu'elles ont envahi un espace, tintin pour résilier leur bail.

Encore une fois, n'étant pas chez toi j'ai fait une réponse générale, je ne peux pas faire mieux sur un forum. Il y a plein de petites choses, de techniques, de possibilités qui peuvent aider selon chaque cas particulier... mais à distance je ne peux pas trouver TA solution.

C'est exactement comme quand Eugénie a annoncé qu'elle arrêtait de donner des conseils de fitting à distance : non seulement elle y passait des tonnes de temps au lieu de s'occuper de ses clients, mais en plus les gens qu'elle aidait gracieusement autant qu'elle le pouvait sans tout avoir sous la main n'étaient jamais contents de ce qu'elle pouvait répondre parce que c'était jamais assez précis... Ben là c'est tout à fait pareil.

lecat a écrit:
PS : lorsque j'évoquais ma rotation toutes les 3 semaines lorsqu'ils étaient 5 à toutes les 6 semaines depuis qu'ils sont 4, je ne suis absolument pas d'accord avec ce que tu écris.

C'est justement parce que mon sol reprend vie, du fait d'être moins agressé par 5 piétinements et 5 broutages intensifs, que je peux aller à 6 ou 7 semaines avant de les changer de pré.

Les HN, en évoquant le parasitisme, proposent idéalement une rotation toute les 2 ou 3 semaines. Seulement c'est lorsque l'on a une surface très importante permettant de laisser chaque pré se reposer au moins 3 mois. Ils précisent que si l'on peux laisser un sol respirer 1 an, ça contribue à lutter contre les invasions de refus.

En vrai c'est encore plus compliqué que ça, pour tout te dire (et honnêtement, vu ce que tu réponds, je pense qu'il y a eu un décalage entre ce que j'ai écrit et ce que tu as compris)
C'est le contenu d'une des journées de niveau 2 de mon atelier d'agro-écologie et y'aurait de quoi en faire une semaine d'atelier en fait tellement y'a de paramètres à observer si on veut être précis ! Donc y'aurait des tonnes de choses à dire rien que sur tes trois phrases, là

Citation :
D'ailleurs, encore une fois, je recommande la lecture du "sol la terre et les champs de Claude et Lydia Bourguignon".

...qui disent, notamment (pas dans leur livre je crois) que de toute façon les chevaux ça se gère en stabul l'hiver parce que c'est absolument pas possible de les garder dehors (opinion que je ne partage pas, expériences de terrain à l'appui !)

Citation :
Il y a une telle marge entre le fait de connaître les plantes et ressentir, analyser grâce à des années de pratique comment aider son sol.

C'est ça

Citation :
"on est en droit de se poser des questions sur notre niveau de développement, car nous ne domestiquons plus aucune espèce nouvelle terrestre. Seuls les poissons et les mollusques marins sont étudiés en vue de créer les fermes marines, mais ces essais restent timides."

Et les lamas et les autruches qu'on élève pour la viande ? et les escargots ! Je ne sais pas si c'est ancien sur leurs terres d'origine mais il ne me semble pas (en tout cas l'élevage d'escargots c'est assez récent dans les proportions d'aujourd'hui — et d'ailleurs ça ne répond pas vraiment à un besoin de s'en nourrir...). Cela dit, techniquement on n'en a aucun "besoin", c'est sûr.

Attention, j'admire évidemment ce qu'ils font, ce n'est pas la question. Mais ils sont comme tout le monde : ils n'ont pas réponse à tout.

Citation :
D'ores et déjà je voulais te faire part de mes essais de pousse d'herbe sur du crottin avec ou sans graines de foin (puisque vers les parcs de foin où ils stationnent et crottinent à la mauvaise saison).

J'ai fait à la fois le même essai que toi en laissant le crottin posé et, comme l'avait suggéré Mirza, en le retournant.

Certes il pousse de l'herbe bien verte et grasse mais j'ai dû me résoudre à comprendre qu'ils n'aimaient pas du tout la consommer.

C'est normal, il faudra le temps que les crottins finissent de se dégrader avant qu'ils consomment ces zones. Demande à Napo, la première année qu'elle avait épandu ses crottins elle était dégoûtée parce qu'elle avait plein de "belles" herbes qui poussaient que ses chevaux délaissaient, et l'année suivante ils se sont jetés dessus

[ Et là, encore une fois, j'ai pris le temps de répondre en détail au lieu de préparer le nécessaire pour aller faire mes analyses de sol chez un client ce matin, argh !! ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Sam 10 Juin - 16:35

Mais MIrza je je demandais pas de conseils, en fait je réponds à tes propres réponses.

Tu me renvoies régulièrement que je réponds des généralités, et c'est exactement ce que tu fais. Donc on pourrait poursuivre à l'infini.

Et encore une fois quand tu évoques "changer le reste" puis "changer le mode de gestion", pour moi c'est une généralité parce qu'un mode de gestion c'est vague ça veut tout dire et rien à la fois.

Mais bref, moi je décortique jusqu'à plus soif, alors c'est la raison pour laquelle - et d'ailleurs comme tu l'évoques - seul un pro sur place peut ou pas résoudre la majorité des questions.

Mon expérience n'est pas la tienne et vice-versa, donc on ne résout rien par internet. Et puis retravailler un sol ça demande une sacré compétence avec le recul de nombreuses années.

Evidemment les Bourguignon, comme chaque être humain, ont leurs limites et leur propre endoctrinement, seulement leur niveau de compétence amène à rester humble pour les remettre en question.

Je suis hostile aux clics internet de la connaissance, il se lit un peu tout et son contraire, de même qu'un savoir uniquement forgé par des lectures ne suffit pas.

Toutefois je m'appuie foncièrement sur les compétences - parfois divergentes - d'études "scientifiques".

A force de rapprocher les différents écrits de personnes comme les Bourguignon, les HN, les ouvrages INRA et tout ce que l'on trouve chez l'éditeur QUAE + des personnes qui ont acquis une compétence hors norme grâce à une transmission de savoir comme Oskarnika ou mes techniciens TMCE, comment ne pas trouver de réponses.

Sans omettre les expériences des forumeuses, parce que région différente d'accord, mais le fond reste, seul change le climat.

Quant à Fringant pas de refus sur 4.000m², j'y était tous les jours et vraiment rien à voir avec une faim qui le poussait à tout manger.

Tous les chevaux en pension avaient quasi la même surface - au PUGET SUR ARGENS et les prés étaient impeccables, quasi pas de zone rasée ni de volumineux refus malgré le fait qu'il n'y avait pas de rotation.

Philippe se contentait de broyer assez régulièrement et c'est tout.

Il doit y avoir un sous-sol en or!
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Dim 11 Juin - 9:22

Citation :
Mais MIrza je je demandais pas de conseils, en fait je réponds à tes propres réponses.

Tu me renvoies régulièrement que je réponds des généralités, et c'est exactement ce que tu fais. Donc on pourrait poursuivre à l'infini.

(...) Mon expérience n'est pas la tienne et vice-versa, donc on ne résout rien par internet. Et puis retravailler un sol ça demande une sacré compétence avec le recul de nombreuses années.

Je ne vais pas répéter ce que j'ai déjà écrit plus haut
"Mon" expérience ne se limite pas à "mon" terrain vu que je suis appelée à bosser sur des terrains un peu partout dans la francophonie... d'où la différence de perspective sans doute. Mais ça ne change pas ce que j'ai dit plus haut, ce avec quoi tu es d'accord d'ailleurs puisque tu me réponds la même chose :p

Pour Puget, un jour il faudra que j'aille voir comment cette personne réalise de manière pérenne un truc que personne n'arrive jamais à faire ailleurs : des chevaux en continu sur des parcs qui ont de l'herbe qui repousse sans cesse et ne font jamais de refus, le tout sans temps de repos, sans re-semer et sans arroser (cela dit il est peut-être en bordure de l'Argens ?), vraiment, faut absolument que j'aille voir ça (sérieusement, si tu as le nom de l'endroit, je veux le voir !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1871

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   Dim 11 Juin - 21:30

Bah je chercherai parce que j'ai oublié le nom mais effectivement ils sont au bord de l'Argens sur plus de 14ha.

Ton expérience est très récente, et tu surlignes des commentaires style "et alors" "tu en dis trop ou pas assez" "c'est évident".... sans apporter le moindre éclaircissement. à l'ensemble de tes "quotes".

Alors ça n'apporte rien sinon donner l'impression de la maîtresse d'école maniaque du stylo rouge.

Dans tout ce que tu découvres, ce qui m'intéresse ce sont des faits relativement développés, je répète pas des généralités vagues. Ca n'apporte rien à l'échange et il n'y a pas besoin de pavés pour en faire part.

Et mes 12 ans sur le terrain me permettent, même si je ne suis pas technicienne, de comprendre dans l'ensemble ce qu'il se passe à la maison.

Voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Illustration pour Mirza des propos s/entretien chez Lecat
» Pour ne pas dépenser trop de fric en entretien chez Mercedes
» Entretien chez Feu Vert
» chero le grand entretien chez porsche
» Entretien chez Chrysler ! ! !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Case départ :: Présentations-
Sauter vers: