Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le souvenir du bonheur

Partagez | 
 

 vermifuge... que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10683

Localisation : 66

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Lun 25 Avr - 13:04

Question vermifuge

J'ai fait une copro à Ravel récemment (en même temps que celle de Feli) : il est supra parasité (2700 oeufs de strongles par gramme - pas plus de précisions sur le type de strongles).

Ca faisait longtemps que je n'avais plus fait de copro, mais du temps où j'en faisais régulièrement, Ravel a toujours été très parasité, avant ou après vermi. Pour autant, il est en forme, mange bien, beau poil brillant, a le moral, il ne maigrit pas.

Il va être vermifugé, mais ma question est : Eqvalan (comme les autres chevaux du troupeau) ou Panacur ?
(J'ai vu sur d'autres posts que le Panacur était préconisé en cas de grosse infestation).

Merci d'avance pour vos avis !
Revenir en haut Aller en bas
Snurfygirl
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 7663

Localisation : belgique/stoumont

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Lun 25 Avr - 13:20

D'autres pourront certainement répondre plus précisément mais clairement le panacur est très souvent recommandé quand l'infestation est plus forte.

L'eqvalan ne traitant pas tout si c'est pour partir sur de l'eqvalan je prendrais le duo (ivermectine et praziquantel

Au printemps je passe en général un equest pramox qui traite vraiment à large spectre (Jalinéa a d'ailleurs eut son premier praziquantel donc equest pramox)

Je ne sais pas si ça peut t'aiguiller (j'avoue que j'ai tendance à suivre le peu que j'en connais mais je ne suis pas spécialiste du tout )

Et Feli tu as eut les résultats?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aracri.org
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10683

Localisation : 66

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Lun 25 Avr - 13:22

Oui, Feli : 800 oeufs de strongles.
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10683

Localisation : 66

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Lun 25 Avr - 13:23

J'avais une fiche qui récapitulait tous les vermifuges, avec les molécules et les parasites ciblés, mais je ne la retrouve pas, ça me saoûle...

Edit : ça y est, je l'ai retrouvée, cool !
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32957

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Lun 25 Avr - 14:48

Comme je le disais sur le post d'Utrillo, Ravel fait visiblement partie de ces chevaux constamment surparasités, mais il semble parfaitement s'en accommoder. Il est beau, il n'a jamais fait de colique... bref, pas de panique. En fait, les HN, dans leur petite vidéo sur les risques de résistance des parasites (je ne sais plus où je l'ai mise, mais je l'ai mise quelque part... lol) disent bien qu'il est important d'avoir, dans un troupeau, des chevaux "réservoirs" à parasites... ceux qui se sacrifient pour les autres, quoi... S'ils arrivent à bien vivre avec leurs parasites, hé bien c'est tant mieux pour les autres chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10683

Localisation : 66

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 26 Avr - 13:26

Pauvre Ravel ! Voilà qu'il fait fonction de réservoir à parasites... Razz

Bon, n'empêche que je vais traiter quand même et que pour lui, ce sera Panacur sur 5 jours. Pour changer de molécule déjà et pour essayer de tuer le max de vers.
Revenir en haut Aller en bas
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 40
Nombre de messages : 2558

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 26 Avr - 13:38

pour info: le laboratoire qui a developpe le test de salive pour la detection de tenia (tres efficace, plus efficace que le test sanguine), est en train de travailler sur un test equivalent pour les "encisted red worms" (les vers qui se mettent dans la parois de l'instestin en dormance)
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 26 Avr - 18:35

Ohhh, super intéressant ça josette ! Tu nous tiens au jus hein

Citation :
En fait, les HN, dans leur petite vidéo sur les risques de résistance des parasites (je ne sais plus où je l'ai mise, mais je l'ai mise quelque part... lol) disent bien qu'il est important d'avoir, dans un troupeau, des chevaux "réservoirs" à parasites... ceux qui se sacrifient pour les autres, quoi... S'ils arrivent à bien vivre avec leurs parasites, hé bien c'est tant mieux pour les autres chevaux.

Je n'ai pas vu de vidéo à ce sujet sur le site des HN mais ils ont un article sur la question, où personnellement je n'ai pas compris qu'il "est bien" qu'il y ait un cheval qui capitalise la majorité des parasites... juste que c'est un état de fait : 20% des chevaux concentrent 80% des parasites dans un troupeau, en gros. Mais je n'ai pas compris pour autant que c'était "bien" pour le porteur, ni même pour le troupeau d'ailleurs. Je serais fort curieuse que tu retrouves ça Napo, du coup !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 40
Nombre de messages : 2558

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 3 Mai - 0:00

info interessante en discutant avec notre podologue (enfin celle des chevaux :-D): les chevaux sur parasite (vers, poux etcc etc) sont souvent des chevaux avec d enorme carence en cuivre...
le doc en anglais qu'elle a ecrit sur justement les carences en cuivre...

Copper

Copper (Cu) is a micro-nutrient that is needed in very small amounts, but it is nevertheless very important to good health. In the UK, copper is frequently depleted in our soils, causing a deficiency in our grasses. If grass is significantly lacking in copper, it becomes brown at the tips like this:


Often this is not noticed on grazed pasture because those tips will have been eaten off, so look at ungrazed areas near your field to get a good idea of whether you have a deficiency in your area.


What is Copper needed for?

Copper is an essential trace mineral (meaning it is only needed in small quantities, but the horse cannot maintain good health without it).

It is needed for normal metabolic functions
It has anti-inflammatory properties
It is needed for the formation of strong bones, joints, blood vessels and connective tissue
It helps with creation of red blood cells and mobilisation of iron in the blood
It is needed for the blood clotting process
It is needed to make melanin, which maintains hair and skin colour
It acts as a strong fungicide and bactericide
It is essential for young horses to enable them to grow and develop properly
It regulates Selenium, increasing uptake if it is depleted, but inhibiting absorption if Selenium is excessive. Sue Kempson gives a good example of a horse suffering from Selenium toxicity due to a long spell of rainfall depleting Copper and allowing the high levels of Selenium in the soil to create toxicity in the horse. This is what Selenium toxicity does to a hoof. It causes structural breakdown in the coronet band, significantly reducing the quality of the hoof horn it produces.

What has Copper got to do with hooves?

A Copper-deficient horse will become prone to White Line Disease – an infection of the inner wall of the hoof that can either be localised to one area (Seedy toe) (shown here to the left:

or it can attack the white inner wall (see below):

After a while, more generalised growth rings will start to appear :












Copper deficiency is also indicated in production of poor quality frog material making it prone to thrush. Thrush is a fungal infection that looks like white powder and attacks the frog, leaving black, dead frog material in its wake. In healthy horses it rarely presents a problem, but when the quality of the frog material is poor, or the mechanics of the foot don’t keep the frog healthy, it can eat its way through to sensitive tissues causing lameness.











Copper deficiency has also been linked to increased incidences of hoof abscesses.



Other Symptoms of Copper Deficiency

If you look closely at the fur of a copper deficient horse, you will see that not only are the tips much lighter in colour, but they also curl at the ends, giving the coat a rough appearance. With severe deficiency, the whole coat can change colour. Black horses become more reddish or brown and bay horses often develop a chestnut sheen. Black manes develop reddish streaks or sometimes just the tips of the mane become red. When deficiency becomes severe, some horses have been known to begin to lose pigment around the eyes and/or muzzle.

The picture on the left is the mane of a bay pony. As the copper deficiency became apparent, his black mane began to fade to a coppery colour.

Because copper plays a part in pigmentation of the skin and hair, darker horses have a greater copper requirement than lighter coloured horses, and deficiencies will affect their coat colour much more than, for instance, grey horses.

As well as a change to the horse’s coat colour and texture, other illnesses are linked to deficiency:

Copper is needed to mobilise iron in the blood, so copper deficient animals frequently become anaemic in spite of overly high iron in the diet.
Fungal diseases become more common in copper deficient animals.
Copper deficiency will suppress the immune system.
Skin photo-sensitivity has been linked to a lack of copper.
Copper deficiency can cause poor cartilage development in the joints of young horses.
Deficient mares can fail to come into season properly.
It is suggested that mud fever and rain scald can be linked to lack of copper.
Horses who have heavy worm burdens are usually found to be copper deficient.
Repeated and unexplained scouring has been linked with low copper.
In less severe cases, the coat just becomes itchy and scurfy.


What Causes Copper Deficiency in Grass?

Lots of things cause copper uptake by plants to be inhibited:

The pH balance of the soil must not be too acid or too alkaline
A prolonged spell of wet weather will often create copper deficiency in grass as it is washed into the deeper layers
Grass must not be too short – copper is washed deep into the soil substructure and when grass is short, it has short roots which cannot reach
Chemical fertilisers that contain urea and ammonium nitrate will suppress uptake of copper by anything up to 100%
Exposure to mercury from pollutants and vaccines will also inhibit copper absorption
Copper deficiency is more common in sandy soil because the nutrients are washed down further, or chalky soil because the high calcium inhibits uptake. However, the grass in the photograph on the right is on heavy clay soil.
Zinc and copper need to be balanced. If Zinc is fed in excess it will suppress copper. It was believed that zinc deficiency would also suppress copper but there is little evidence of this.
The way we manage our horse pastures nowadays does not help. Because we are so worried about creating grass that isn’t too rich for our horses, we do not add nutrients back into our soils – particularly if we pooh pick as well to help control parasites - so as copper gets washed into the deeper layers of the soil, it becomes depleted in the upper layers.

Hays are usually much higher in copper and there is a very good reason for this. As grass is grown longer, the root systems also grow longer, allowing access to nutrients that are much deeper within the soil.


How to Supplement for Copper Deficiency

Current guidelines state that a 500 kg horse in no work or light work will require 100mg of Copper daily. However, some of that copper will already be provided in his feed.

Although you can buy copper supplements for horses, I do not advise it to be fed on its own for the following reasons:

A copper excess will inhibit absorption of Phosphorus and Zinc

And any excess of any of these minerals will inhibit absorption of copper:

Calcium, Iron, Zinc, Molybdenum, Cadmium, Sulphur

Zinc needs to be balanced with Copper. Too much Zinc will inhibit copper, and too much copper will inhibit Zinc. According to Eleanor Kellon, an Equine Vet with a particular specialism in equine nutrition, copper needs to be fed alongside Iron, Zinc and Manganese in the following ratios for optimum absorption:

Fe : Cu : Zn : Mn Iron : Copper : Zinc : Manganese 4 : 1 : 3 : 3

Currently iron levels in the equine diet are very high. Manganese can also be high, but not always, and where there is a deficiency of copper, there is often a zinc deficiency too. So how can we safely increase copper uptake without creating a large imbalance in the other minerals?

In recent years, horse pasture has been tested for nutrients much more frequently, and a pattern has emerged where almost all soils were much too high in certain nutrients (potassium, manganese and iron), but badly depleted in other minerals – Copper, Zinc, Magnesium, Selenium and Sodium.

Progressive Earth has come up with a supplement (Pro Mineral) that provides balanced levels of the minerals that are usually deficient, while making sure they do not add in any more of the minerals that are already being fed in excess.

The feed company, Horse First, has also cottoned on to the need to feed balanced levels of copper for healthy hoof growth and has produced a supplement called “Hoof First” which is effective.

If feeding either of these supplements, make sure you are not feeding any other feed balancers or vitamin/mineral supplements to avoid over-supplementation.

Natural sources of copper

Grasses are generally quite poor in copper - Cocksfoot is the richest. Red clover is also a good source, although it will not thrive in areas where copper is depleted. Yarrow, chickweed and dandelion root are also good sources. Seaweed tends to be rich in copper, but sadly it is usually also rich in iron and other minerals which can inhibit its absorption. Rose hips can be a very good source of copper, as well as being rich in Vitamin C which will help with absorption, but you would need to feed 50g daily to a 500kg horse to make a difference.

Increasing copper levels in your soil

The best way to improve overall nutrient status of your soil is to add well rotted manure or compost to your field. This will not only add in copper, but all of the other nutrients in an organic form that will help to correct imbalances. Horse owners who have begun adding a regular top dressing of compost to their fields have seen a huge improvement in their soil pH and nutrient balance. If you do spread compost it is best to leave the grass ungrazed for a while until the rain and dung beetles have dragged most of it down into the soil substructure.

If, however, you would like to take a more targeted approach by only adding in copper, you must take great care.

Firstly, test the grass to confirm that you are indeed copper deficient and by how much. You notice I said test the grass and not the soil. You need to know how well the plants that your horse is eating are taking up the copper from the soil.
If the soil is too acid or alkaline, correct this first before adding copper, as copper uptake will be inhibited if the pH balance of the soil is wrong (it should be between 6 and 7.5). Acid soil will respond well to a top dressing of lime, whereas granular sulphur tends to be the easiest way to combat alkaline soils. However, if you do add a top dressing you will need to keep your animals off the grass for 3 months to allow the lime to wash into the soil. Both dressings can cause burns and blistering on the horse’s lips and when ingested they can severely upset the delicate pH balance of the gut.
Once you are happy with the soil pH, then you can add in some copper. The most commonly used dressing is copper sulphate, but again, this is a very caustic chemical that must be applied carefully and responsibly. Too much copper will not only be bad for the horses but it will damage the grass and soil too. It is a powerful antibacterial and will kill off soil microbes that are needed to keep the soil healthy. It has also been found to affect worms and dung beetles, so do your research before you begin.

Chelated copper is more expensive and has been found to be taken up by the plants in much smaller amounts than copper sulphate. Copper oxides have also been used on horses but are found to be far less effective at correcting deficiency, even though they are twice as strong.

What about Copper Excess?

Excess copper is rare, because horses can tolerate large amounts, but it does happen, usually because it has been supplemented to excess. Too much dietary copper will create an increase in excretion and a decreased rate of absorption, but it also causes problems with the liver, leading quickly to jaundice and ultimately death. If caught quickly enough, you can reverse the effects of copper toxicity by feeding Magnesium, sodium ascorbate (vitamin C powder) and an injection of Vitamin B15.

There are three plants which contain copper in high enough volumes to cause life threatening jaundice:

St John’s Wort (Hypericum)

As well as having powerful properties used in herbalism (including treating depression and helping nerves to regenerate), the deep roots of the hypericum plant enables it to thrive in copper deficient soil. They are usually unpalatable to the horse and will only be eaten if there is nothing else available.

Heliotrope (Heliotropium Amplexicaule)

This is much more likely to be found growing in a garden than a field, so unless you allow your horse to graze the shrubbery, it is unlikely they would come across it. It also has deep root systems which allows it to pull up large amounts of copper.


Paterson’s Curse (Echeum Plantaginium)

This plant prefers warmer climates than ours, although it has been found growing in Southern England. It does not have deep roots and will only thrive in places where calcium and magnesium are low, but copper levels are adequate, but it will hang onto toxic levels of copper in its leaves.


If the horse has been found to have eaten any of these plants, treat them as if they have copper toxicity and do it quickly.

Revenir en haut Aller en bas
yuna
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 1126

Localisation : brabant wallon, belgique

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mer 4 Mai - 13:32

Suite à la copro que j'ai effectuée, il en est ressorti que mon cheval était également infesté de strongle en grosse quantité (je ne sais plus trop laquelle) et la vétérinaire a simplement prescrit un vermifuge de base (horsemint) estimant que ce n'était pas forcément très compliqué à déloger. Je referai une copro dans quelques semaines pour voir si ça a marché.
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Jeu 5 Mai - 20:55

Houlala j'ai pas le temps de lire tout ça josette, mais ça m'interpelle le fait que ta podologue fasse un lien entre surparasitisme interne (vers) et surparasitisme externe (poux). Ici mes deux "gros porteurs" de parasites internes n'ont pas spécialement de problèmes de parasites externes...

Et sur le cuivre, si je ne dis pas de bêtise, c'est la carence en cuivre qui provoque l'anémie chez le cheval. Et toujours si mes souvenirs sont bons, quand on donne trop de fer aux chevaux (ce qui est vite le cas) ça bloque l'assimilation du cuivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 40
Nombre de messages : 2558

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Jeu 5 Mai - 21:33

Oui c'est bien possible Mirza, ce qu'elle disait en plus c est que la plus part des supplements sont trop riches en fer, mais pas en cuivre.
pour les parasites externes/internes indie est exactement comme ca (c est pour ca qu'on en est venu au cuivre, en plus comme il est gris clair/blanc on ne voit pas a son poil la tournure cuivree): il est actuellement blinde de poux dans la criniere et la queue (sur 10 chevaux a la pension c est le seul!) - on a d ailleur commence a traiter les poux avec du quassia (de la poudre d'ecorce de quacia amara - j en sais absolument rien de ce que c'est exactement): on la fait tremper (en fait une tisane) et on enduit Didi avec. ca repulse les poux adultes, et a priori stop le cycle larvaire... on lui a fait une premiere platree ca a pas trop mal marche!
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Jeu 5 Mai - 21:54

Citation :
Oui c'est bien possible Mirza, ce qu'elle disait en plus c est que la plus part des supplements sont trop riches en fer, mais pas en cuivre.
Oui ça colle tout à fait avec ce que j'ai lu alors (désolée mais je n'arrive pas à lire tout le texte, j'y reviendrai sans doute mais pas tout de suite !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 40
Nombre de messages : 2558

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Jeu 5 Mai - 22:06

Mirza, passes moi ton email et je t enverrais el doc d'origine (avec les photos) - ou qui que ce soit d'autre que ca interess ;-)

Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Ven 6 Mai - 8:27

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 40
Nombre de messages : 2558

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Ven 6 Mai - 8:39

envoye :-)
Revenir en haut Aller en bas
Randi
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 21
Nombre de messages : 12752

Localisation : Haute Loire (43100)

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Sam 26 Aoû - 0:09

Coucou !
Désolée, je n'ai pas envie de tout lire !
J'ai reçu les copro pour les 4 chevaux, et ils sont tous surparasités en strongles gastro intestinaux dans la catégorie divers. Le reste, c'est 0 partout.
Je donne quoi comme vermi chimique ???
Revenir en haut Aller en bas
https://capucinecanteri.wixsite.com/ccphoto
Snurfygirl
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 7663

Localisation : belgique/stoumont

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Sam 26 Aoû - 7:29

je me base sur ce type de tableau quand je vermifuge
http://le-cheval-une-passion.webnode.fr/news/les-vermifuges-equins/

J'ai juste évité l'ivermectine tant que je n'avais pas fait tester Hélios sur le gêne MDR1 (Shakya l'est depuis petite) car ça peut être très critique si ils mangent les crottins contenant encore du vermifuge donc fait peut être attention avec Zaina (c'est un gêne muté chez les chiens notamment border etc) ou fait la tester pr etre tranquille ensuite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aracri.org
Randi
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 21
Nombre de messages : 12752

Localisation : Haute Loire (43100)

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Sam 26 Aoû - 13:12

Yes je suis tombée sur ce tableau en farfouillant sur le net.

Mais bon, je trouve qu'ils font tous plus ou moins la même chose...

Pfiou c'est chauuuud !

Parce que la copro dit gastérophiles intestinaux à fond pour les 4, mais ils ont aussi pleins d'oeuf de mouche, donc pleins de gastérophiles, mais il faut attendre l'automne pour eux.
Sauf que là, vu le nombre d'opg qu'ils ont, je ne peux pas attendre...

Merci pour Zaïna !
Revenir en haut Aller en bas
https://capucinecanteri.wixsite.com/ccphoto
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32957

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Sam 26 Aoû - 14:10

Je répète ici tout ce que j'ai dit par MP, parce que ça peut servir à d'autres :
- les poulains construisent très progressivement leur immunité, d'où surparasitisme fréquent.
- les gastérophiles ne se voient pas à la corpo, mais s'il y a des oeufs de mouches, il y a des gastérophiles, c'est obligatoire. Les mouches gastérophiles disparaissent avec le froid, et seule l'ivermectine peut les atteindre.
- Donc tu fais tout de suite n'importe quelle molécule qui touche les strongles, par exemple un Panacur (et là, c'est vraiment dommage que tu aies fait une copro quantitative, et pas qualitative, qui aurait permis de savoir quel type de strongles est présent => Cyathostomes (petits strongles capables de s'enkyster : Panacur guard ; grands strongles : Panacur normal)
- Ensuite, fin novembre, quand tu seras sûre qu'il n'y a plus de mouches gastérophiles, tu fais une ivermectine, qui traitera à la fois les gastérophiles à tous les stades, et le reste de strongles s'il y en a (et il y en aura : soit parce que certains sont enkystés et ont résisté au vermi, soit parce qu'en trois mois un cheval a le temps de se réinfecter).
- entre temps, au moins un vermi naturel.
- Après l'ivermectine et jusqu'à la prochaine copro, tu les aides au maximum à développer leur immunité, avec : un vermi naturel bien choisi, MENSUEL, varié (ouais, je sais, Verm-x c'est très pratique... mais il ne contient peut-être pas toutes les plantes qui aident. Mieux vaut tourner et donner autre chose régulièrement), et un maximum d'hygiène dans le pré (allez, un petit coup de râteau de temps en temps pour rassembler les crottins dans un coin... Perso je n'enlève plus systématiquement tous les crottins maintenant qu'Unica va mieux : je les rassemble aux pieds des arbres. Les arbres adorent, mon dos aussi...).
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6452

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Sam 26 Aoû - 22:55

Tiens c'est marrant, justement je me posais la question en ce moment...
Les chevaux ici ont tous un bidon un peu gros, un peu la queue en chou fleur, bref y'a des vers. Mais ça m'embêtait de traiter maintenant alors qu'on aura les gastérophiles à refaire bientôt... mais c'est vrai que ça peut attendre fin novembre, donc un p'tit panacur maintenant... ça serait pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 29 Aoû - 12:59

Je plussoie ce qu'a dit Napo mais je prends le plaisir de détailler un poil

Napo a écrit:
Je répète ici tout ce que j'ai dit par MP, parce que ça peut servir à d'autres :
- les poulains construisent très progressivement leur immunité, d'où surparasitisme fréquent.
- les gastérophiles ne se voient pas à la corpo, mais s'il y a des oeufs de mouches, il y a des gastérophiles, c'est obligatoire. Les mouches gastérophiles disparaissent avec le froid, et seule l'ivermectine peut les atteindre.

La moxidectine aussi (qui est une avermectine mais pas une ivermectine... aaaatchoum !).

Citation :
- Donc tu fais tout de suite n'importe quelle molécule qui touche les strongles, par exemple un Panacur (et là, c'est vraiment dommage que tu aies fait une copro quantitative, et pas qualitative, qui aurait permis de savoir quel type de strongles est présent => Cyathostomes (petits strongles capables de s'enkyster : Panacur guard ; grands strongles : Panacur normal)

Carrément
Moi je déteste les copros avec si peu de détail, c'est plus frustrant qu'autre chose ^^

Citation :
- Ensuite, fin novembre, quand tu seras sûre qu'il n'y a plus de mouches gastérophiles, tu fais une ivermectine, qui traitera à la fois les gastérophiles à tous les stades, et le reste de strongles s'il y en a (et il y en aura : soit parce que certains sont enkystés et ont résisté au vermi, soit parce qu'en trois mois un cheval a le temps de se réinfecter).

Donc tu ferais deux ivermectines coup sur coup ?

Juste un truc Capu : quoi que tu fasses, refais une copro après pour vérifier ce que ça a donné. J'ai vu des cas avec zéro résultat post vermifuge, faut vraiment vérifier quand il y a urgence comme ça. Les chimiques sont faits pour ce genre de situation, quand on est dépassé par la situation et qu'il faut agir vite, mais faut tout de même passer derrière pour être sûr que c'est OK.

Citation :
- entre temps, au moins un vermi naturel.
- Après l'ivermectine et jusqu'à la prochaine copro, tu les aides au maximum à développer leur immunité, avec : un vermi naturel bien choisi, MENSUEL, varié (ouais, je sais, Verm-x c'est très pratique... mais il ne contient peut-être pas toutes les plantes qui aident. Mieux vaut tourner et donner autre chose régulièrement), et un maximum d'hygiène dans le pré (allez, un petit coup de râteau de temps en temps pour rassembler les crottins dans un coin... Perso je n'enlève plus systématiquement tous les crottins maintenant qu'Unica va mieux : je les rassemble aux pieds des arbres. Les arbres adorent, mon dos aussi...).

VermX ou pas, ça dépend plus des conditions de vie des chevaux (ensemble très très général) que des plantes elles-mêmes. En principe le mélange est vraiment bien fait et se suffit à lui-même... MAIS ça ne marchera pas à tous les coups, parce que justement il faut être dans le contexte-qui-va-bien, et que ce qui pêche dans ces vermifuges aux plantes, c'est qu'on n'a pas de retour précis sur les paramètres importants :/

Par contre à mon avis pour arriver à une telle variété que ce qu'on trouve dans le VermX, en donnant des plantes seules, faut proposer des petits mélanges à la fois (sinon on a le temps de faire le tour du calendrier ^^). Et ma foi, pourquoi pas ? Reste à savoir si au final ça revient pas plus cher aussi, je n'ai jamais étudié la question.

Et ne pas oublier, aussi, que les plantes tanniques, bien qu'elles fassent super peur dans les chaumières, ont aussi des effets antihelmintiques démontrés sur les chevaux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10683

Localisation : 66

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 29 Aoû - 21:51

Merci Napo ! Et Mirza

L'automne arrivant, la question du vermifuge se pose. Un Equest (moxidectine) ne peut pas suffire ? Plutôt que deux chimiques.

Y'a la question du ténia aussi. Les duos se donnent à l'automne plutôt, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 6452

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mar 29 Aoû - 22:53

mirza a écrit:
Napo a écrit:
Je répète ici tout ce que j'ai dit par MP, parce que ça peut servir à d'autres :
- les poulains construisent très progressivement leur immunité, d'où surparasitisme fréquent.
- les gastérophiles ne se voient pas à la corpo, mais s'il y a des oeufs de mouches, il y a des gastérophiles, c'est obligatoire. Les mouches gastérophiles disparaissent avec le froid, et seule l'ivermectine peut les atteindre.

La moxidectine aussi (qui est une avermectine mais pas une ivermectine... aaaatchoum !).
Nope ! La moxi ne traite que les stades L2 et L3, et pas toutes les espèces de gastérophiles. L'ivermectine traite tout. Je suis malheureusement bien placée pour le savoir puisque Caprior a fait des ulcères buccaux alors que je traitais à la moxi :( ça a disparu avec l'ivermectine. Ca ne m'amuse pas, mais aux grands maux...


Virginie : tout dépend du parasitisme de ton cheval dans le meilleur des cas, ton cheval n'est pas trop parasité à l'heure actuelle, il peut attendre le début de l'automne, et là tu peux faire un chimique si nécessaire, pourquoi pas avec praziquantel (ténia). La question se pose plutôt pour les chevaux qui traînent déjà une grosse charge parasitaire fin août et qui vont se dégrader au lieu de préparer l'hiver :(
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6199

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   Mer 30 Aoû - 11:26

Nuts a écrit:
mirza a écrit:
Napo a écrit:

Je répète ici tout ce que j'ai dit par MP, parce que ça peut servir à d'autres :
- les poulains construisent très progressivement leur immunité, d'où surparasitisme fréquent.
- les gastérophiles ne se voient pas à la corpo, mais s'il y a des oeufs de mouches, il y a des gastérophiles, c'est obligatoire. Les mouches gastérophiles disparaissent avec le froid, et seule l'ivermectine peut les atteindre.
La moxidectine aussi (qui est une avermectine mais pas une ivermectine... aaaatchoum !).
Nope ! La moxi ne traite que les stades L2 et L3, et pas toutes les espèces de gastérophiles. L'ivermectine traite tout. Je suis malheureusement bien placée pour le savoir puisque Caprior a fait des ulcères buccaux alors que je traitais à la moxi :( ça a disparu avec l'ivermectine. Ca ne m'amuse pas, mais aux grands maux...

Yep, fort juste !
La moxidectine ne chope pas tous les stades, et j'avoue que j'ai trop vite généralisé parce que j'ai jamais eu jusqu'ici de problèmes buccaux avec les gastérophiles, qui y sont en stade L1 alors qu'en effet la moxi ne les touche pas à ce stade, tu as tout à fait raison.

Et oui, c'est le principe des vermifuges chimiques, le "aux grands mots les grands remèdes", c'est tout à fait comme ça que les vois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vermifuge... que faire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
vermifuge... que faire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» vermifuge... que faire ?
» Vermifuge qu'on fait soit même
» Vermifuge & Vaccin
» HELP trop de vermifuge pour mon shetland.
» Là, c'est pour faire plaisir aux amoureux de la HAYABUSA !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Santé générale-
Sauter vers: