Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le souvenir du bonheur

Partagez | 
 

 Le dressage : pour quoi faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mp3
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 49
Nombre de messages : 8935

Localisation : 41/37

MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   Ven 2 Nov - 10:15

Bah je suis d'accord avec toi Napo, pourquoi j'aime autant dressouiller, parce que j'adore cette sensation de communication "intime".
Mais pour en arriver là, sur un jeune au débourrage, tu vas devoir passer par une phase de contrôle, non ? Et tu n'es pas obligée d'être brutus, et tu peux d'emblée affiner....
Volty, avant de traverser des sous bois en selle, il me fallait un minimum de direction, parce que naturellement il ne prend pas en compte mes genoux qui font saillie.... Et je prends beacoup plus de plaisir s'il s'enroule autour des troncs plutôt que de l'avoir raide comme un bout de bois...
Ce n'est pas du tout le même niveau de dressage, mais c'en est quand même, non ?
Cette première phase de dressage peut être une phase un peu ingrate, après, quand ils sont plus avancés dans le boulot, oui c'est beaucoup plus plaisant.

Quant à utiliser le dressage pour pouvoir mieux "contrôler" dans le sens strict du terme, c'est un terme que j'appliquerais plus au chevaux qui ne sont pas à moi... Type le cheval de mon homme qui treuille en balade, met 100m pour s'arrêter en te faisant les biceps... Pour moi c'est direction carrière....
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 47
Nombre de messages : 32963

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   Ven 2 Nov - 13:51

Citation :
Et je prends beaucoup plus de plaisir s'il s'enroule autour des troncs plutôt que de l'avoir raide comme un bout de bois...
Pour moi, c'est vraiment une idée fausse et fortement ancrée dans la tête de pas mal de cavaliers que le dressage est là pour assouplir un cheval, notamment un jeune, qui serait "raide comme un bout de bois". On en parlait avec Steph lors de sa dernière visite aux 2U, et il trouvait qu'on avait tendance à leur demander un peu trop de latéral, de flexions (latérales, encore), d'incurvation et tout ça. Pour lui, c'est totalement contre-productif, dans la mesure où le jeune cheval est entièrement souple, notamment du fait de tous les cartilages de croissance encore présents. Y'a qu'à les voir se gratter derrière l'oreille avec un postérieur pour comprendre... Un jeune, ça se plie dans tous les sens. Les miens, c'est vraiment du chamallow en tout cas, de l'avis de mon ostéo.
Quand le jeune cheval donne malgré tout une impression de "raideur", c'est dans la tête et uniquement dans la tête que ça se passe. Il ne comprend pas qu'il doit s'enrouler autour du tronc d'arbre, c'est-à-dire tourner autour en rentrant les flancs pour que ton genou ne touche pas l'arbre, parce que d'une part, pour un jeune, on est en balade pour explorer, s'amuser, avancer, pas pour se tortiller autour d'un arbre, et d'autre part, il n'a pas encore tout son schéma corporel bien clair, alors intégrer l'ensemble "Moi + le cavalier qui est sur mon dos", c'est pas forcément naturel. Même Shagghia a eu besoin d'un certain temps pour estimer la hauteur des branches basses et faire en sorte que je ne me les prenne pas dans la figure. Unica et Uruguay sont encore bien loin de cette perfection : ils mesurent la branche basse par rapport à leurs oreilles à eux, et ne tiennent absolument pas compte des 80 cm. à rajouter pour que nous, cavalières, on passe sous la branche.

Citation :
Mais pour en arriver là, sur un jeune au débourrage, tu vas devoir passer par une phase de contrôle, non ?
Tout dépend de ce qu'on entend par contrôle. Encore une fois, le contrôle au sens "sécurité", je pense que c'est surtout à bosser en extérieur : cheval aux ordres parce qu'en extérieur, il le faut souvent, pour traverser une route, un passage délicat, croiser un véhicule etc., direction, respect de l'allure, et surtout le "marcher droit" et ne pas se tortiller à la vue de la moindre flaque d'eau ou d'une touffe d'herbe.
Mais dans les séances de "dressage" (les séances de plat en carrière) avec un jeune, justement, le but c'est avant tout de mettre en place les codes de communication. Autant je veux avoir du contrôle en extérieur parce que c'est hyper-important pour notre sécurité à tous, autant en carrière, je ne me soucie pas trop de l'aspect sécuritaire, vu qu'on est en carrière justement. Le fait de travailler en lieu clos est déjà une sécurité (même si la carrière n'est qu'un bout de pré). Avec Unica, une séance de "dressage" pour l'instant, c'est plutôt de lui faire ressentir certains mouvements que je fais, et qu'elle essaye petit à petit de trouver une réponse qui y corresponde. Donc on est plus dans la recherche de communication que de contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 9004

Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   Ven 2 Nov - 15:50

Suis d'accord sur la souplesse des jeunes, et trop souvent, quand on démarre un jeune avec le souvenir des vieux chevaux de club raides, on se focalise sur "faut que je l'assouplisse". Je me rends compte avec Billy que non. C'est d'abord "calme, en avant et droit". Si on a le calme et l'en avant, on pourra aller au droit, sachant que droit = rectitude = travail latéral pour y arriver. Sauf qu'on cherche la rectitude avant l'en avant, du coup... et ça c'est le mal. J'ai vu pas mal de chevaux hyper souples qui n'avaient pas un pet d'activité, donc c'était de la fausse souplesse. Donc : délié d'abord dans le mouvement en avant, puis s'attacher à la recherche des divers mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
mp3
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 49
Nombre de messages : 8935

Localisation : 41/37

MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   Ven 2 Nov - 15:52

Citation :
Citation:
Et je prends beaucoup plus de plaisir s'il s'enroule autour des troncs plutôt que de l'avoir raide comme un bout de bois...

Pour moi, c'est vraiment une idée fausse et fortement ancrée dans la tête de pas mal de cavaliers que le dressage est là pour assouplir un cheval, notamment un jeune, qui serait "raide comme un bout de bois".

Heuh Napo, en fait je prends le problème complètement par l'autre bout lol! ..........
Le dressage est là pour conserver la souplesse naturelle du cheval (et l'aider à la conserver avec le poids du cavalier et ses aides)...
Quand tu as un cheval "raide comme un bout de bois", il est bien évident dans ma tête que, hormis un problème physique majeur, le souci est mental.
On n'a pas demandé poliment au cheval de tourner, pour reprendre ce problème, mais on lui a imposé la direction, amenant ainsi des résistances.... que tu vas mettre des mois à "réparer".

Devise et Obépine que j'ai eu après débourrage tournaient comme des paquebots, l'horreur.
Que Tyty s'enroule dans un tournant n'est pas le but de mon "dressage", je vérifie juste ainsi qu'il a compris la direction sans blocage.
Je crois qu'en dressage on en est souvent à réparer les erreurs de débourrage.
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 43
Nombre de messages : 10688

Localisation : 66

MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   Dim 4 Nov - 18:13

mp3 a écrit:
Citation :
Citation:
Et je prends beaucoup plus de plaisir s'il s'enroule autour des troncs plutôt que de l'avoir raide comme un bout de bois...

Pour moi, c'est vraiment une idée fausse et fortement ancrée dans la tête de pas mal de cavaliers que le dressage est là pour assouplir un cheval, notamment un jeune, qui serait "raide comme un bout de bois".

Heuh Napo, en fait je prends le problème complètement par l'autre bout lol! ..........
Le dressage est là pour conserver la souplesse naturelle du cheval (et l'aider à la conserver avec le poids du cavalier et ses aides)...
Quand tu as un cheval "raide comme un bout de bois", il est bien évident dans ma tête que, hormis un problème physique majeur, le souci est mental.


Je suis bien d'accord avec ça. Sauf qu'à mon avis, quand un cheval est pataud pour tourner, ou raide, ça peut être mental ou bien c'est qu'il y a une réelle gêne physique dûe au cavalier (gêne, poids).

Napo a écrit:
Tiens... Je vais peut-être un peu me démarquer sur ce post : Pour moi le dressage, c'est juste pour le plaisir des belles choses. Pas du tout pour les notions de sécurité et de contrôle du cheval, ni même pour son bien-être physique. Ces derniers points, je pense que c'est surtout la balade, le travail en extérieur et en terrain varié qui les amènent.

J'aime bien cette idée aussi.
Cependant, je pense que le travail en extérieur, s'il est bon pour le souffle, la confiance, la mise en muscle, ne suffit pas à apprendre à un cheval à se mouvoir avec un cavalier sur le dos, qui change son équilibre, qui l'alourdit, en particulier sur des trajectoires courtes.
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 9004

Localisation : Valence

MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   Dim 4 Nov - 19:04

Ben si... ça dépend comment tu montes en extérieur, mais perso, beaucoup de montées / descentes, des virages serrés aux allures vives, utiliser les troncs d'arbre comme piquets de slalom... tout ça, tu peux l'utiliser pour dresser ton cheval ;-) d'ailleurs pour l'équilibrage mieux vaut faire du terrain varié dehors que du croise-papattes en bac à sable ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dressage : pour quoi faire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dressage : pour quoi faire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le dressage : pour quoi faire ?
» Pour ceux / celles qui ne savent pas quoi faire le 22/09/12
» Débourrage ?......euh, pour quoi faire ????
» Oui, mais pour quoi faire?
» je ne sais plus quoi faire pour travailler ma jument

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Relation et travail :: Travail monté :: Questions technique-
Sauter vers: