Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pour nos anges, Lola et Emeline...

Partagez | 
 

 Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
melodydu774
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 27
Nombre de messages : 20999

Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Dim 24 Mar - 9:14

C'est clair que toutes les infos sont bonnes a prendre! Je viens de recevoir son livre sur la nutrition moi, j'ai pas encore commencé, je termine un autre bouquin et je dévore le sien ensuite

Le truc de la paille c'est marrant que certains chevaux l'apprécient pas trop et d'autre vraiment bien Pretty a été a la paille a volonté pendant 3 ans, elle est passé au foin a volonté en décembre cet hiver, et vous s'avez quoi, y'a aussi un ballot de paille dans les rateliers pour les chevaux et tous ils se jètent sur la paille en premier avant de manger le foin! C'est fou, ils préfèrent quasi tous la paille au foin et mangent le ballot de suite sans trainer dès qu'il y est !
Revenir en haut Aller en bas
Ptibou1.3
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 35
Nombre de messages : 2436

Localisation : Tarn-et-Garonne

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 13:28

 

Pour éviter de polluter le topic de Parodie.

Je veux donc complémenter Suerte qui a bien décollé avec l'arrivée de l'hiver.

Je peux commencer par combien de quantité pour l'orge ?

Il a environ 9/10 kgs de foin par jour.

Je vais commander les algues.
Revenir en haut Aller en bas
Peinture
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 3258

Localisation : Près de Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 15:41

Tu donnes maxi 500g sec mis à germer. Là en litres je ne sais plus trop ce que ça donne, pour Roxane en ce moment elle a 2L (de trempé à germé en fonction des jours).

Revenir en haut Aller en bas
http://equitation-ethologique-gironde.jimdo.com/
Sakayawa
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 10358

Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 16:30

Je profite de la remontée (et de la découverte) du poste pour du coup demander un résumé de l'évolution pour vos chevaux : Elise, Peinture, Mirza et Mélo ?

Que mangent-ils en aliment fibreux, quelles quantités et en combien de repas ?
Oligo E ? Minéraux ? Cures diverses ?
Résultats de dernières copro ?
Evolution poids ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6060

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 18:10

Alors pour ma part :

Arpad a mangé pendant longtemps 2L de floconné par jour, là on réduit petit à petit, il en est à 1L/jour, ensuite on descend à 0,5L et stop. Pour le reste il mange du foin (à volonté autant que possible... on est en train de se fabriquer un truc pour mettre une balle ronde dans le parc pour qu'ils mangent à volonté sans que ça soit trop de manutention).
Je lui ai fait une cure de GermTonic (heu, cet été je crois), ça lui a fait le plus grand bien.
Je viens de le vermifuger au Panacur (pas eu le choix, le temps que je dise à la nénette que je voulais commander un truc aux plantes elle avait déjà commandé les Panacur... mais elle est partante pour la prochaine fois) et vu ce que j'ai vu dans son crottin lundi ça a eu son petit effet !
Mais pas encore trouvé où faire de copro ici... :( :( :(
Il a très bien pris question poids, en ce moment il est magnifique, poil de nounours tout doux, il a super grandi (il est plus grand que Birbante donc il a pris plus de 5cm depuis que je l'ai), il avait le foie un peu limite au début et là je le sens beaucoup mieux. Il est vraiment bien actuellement.

Birbante est arrivé fort maigre. Il était au foin à volonté uniquement, on l'a laissé à ça. Il faut qu'il mange surtout des fibres parce que quand il est arrivé il avait des ulcères à l'estomac. Du fait qu'il y a eu quelques couacs sur le foin *à volonté* je pense qu'il n'a pas vraiment mangé autant qu'il aurait dû, mais là il commence à reprendre quelques rondeurs, et il a enfin sorti un très beau poil d'hiver avec l'arrivée des premiers froids (c'est son premier hiver ici mais il vient du nord de l'Ardèche donc il doit bien connaître quand-même).
Je lui ai fait une cure de bourgeons de figuier (en gemmothérapie) pour son estomac, et là je trouve que ça va bien mieux.
Et des shiatsu évidemment... (à Arpad aussi bien sûr !)
Question harper, il y a eu un très grand mieux et là depuis une semaine, le matin quand il fait bien froid il harpe à fond, et dès que ça se réchauffe ça disparaît. A noter que d'après ce que j'ai réussi à apprendre depuis, on ne sera jamais certains mais il est port possible que ça soit un harper dit "australien", c'est-à-dire dû (entre autres) à une intoxication à une plante. Il y a pas mal d'indices qui concorderaient en ce sens.
J'attendais d'avoir fini la cure de gemmo. et le vermifuge (là j'ai pris volontairement du Panacur Equine Guard question de remettre les compteurs à zéro le temps de trouver où faire ces satanées corpos), pour lui faire une cure de GermTonic à lui aussi.

Voili voilou m'dame
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6060

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 18:12

Ah oui j'oubliais : j'ai un sac d'orge, dans le but de la faire germer, mais comme je ne suis pas sur place il faudrait que je m'organise à la maison, mais j'ai peur de ne pas m'en sortir vu que je n'y vais pas tous les jours... Enfin je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Elise
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 21:14

Chez moi c'est compliqué de faire des vraies conclusion sur l'orge germée pour le moment car mes juments sont toujours complémentées (beaucoup trop) en floconnés, je leur donne donc entre 3 et 4 fois par semaine de l'orge trempée ou germée en fonction de la production lol.
Je peux juste dire que Blue qui avait perdu de l'état à différents moments de l'année a a chaque fois bien repris suite à plusieurs jours/semaines d'orge germée.

Après je rajoute toujours des choses dedans pour ne pas le servir tout seul (car visiblement ça n'est pas super appétant) peu importe la saison je rajoute vinaigre de cidre (ça apporte des vitamines et des minéraux) et des orties entre autre. Ca c'est ma base.

Par contre je trouve qu'elles manque tout de même de bonnes fibres dans leur alimentation, l'herbe est trop gorgée d'eau. Je voudrais leur essayer du foin compacté dépoussiéré plutot qu'un apport supplémentaire en amidon... Mais faut d'abord que je termine mon sac d'orge.
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Sakayawa
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 10358

Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 22:40

oki merci
Revenir en haut Aller en bas
Peinture
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 3258

Localisation : Près de Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 22:42

Alors de mon côté :

Roxane (celle avec laquelle j'ai eu le plus de soucis) :

- en février piro + suspicion de sur-parasitisme donc carbesia et vermifuges +++. Puis je passe au 100% Ancelet (AlgOhm et plus de vermifuge chimique, j'ai vermifugé à l'ArOhm 6). Reprise de poids, et bonne forme

- vermifuge naturel (pas Ancelet) au printemps, je continue l'orge germée + AlgOhm

- cet été re-baisse de forme, seau de vermifuge naturel à dispo mais bof bof... PDS pour voir et de nouveau sur-parasitisme, donc là Panacur sur 5 jours. Reprise de l'orge germée + AlgOhm

- à l'automne (juste avant le sevrage) j'ai refait un chimique (Eqvalan) puis elle est partie sur des prairies non patûrées depuis plusieurs années.

- Depuis le sevrage : super forme et bon état donc on continue comme ça. Là pour le prochain vermifuge je ferai surement un chimique je pense. Mais je ferai une cure de Symbiotonic ensuite.

Je n'ai toujours pas fait de copro, faut que je me penche sérieusement sur la question mais là pas trop le temps.
Là pour cet hiver comme je ne peux pas passer tous les jours je vais investir dans du St Hippolyt pour que ce soit plus simple vu que ce n'est pas moi qui nourrit tous les jours.

Come On :
Ancelet m'avait dit de faire un premier vermi naturel au sevrage. J'ai fait un peu avant (je le trouvais gonflé). Pas grand effet, seau de vermi naturel en libre accès aussi...
Après le sevrage toujours aussi bof bof, poulain fatigué, ventre gonflé et côtes apparentes, j'ai fait un Eqvalan. Là je vais re-vermifuger en chimique dans pas longtemps (surement Equest) et Symbiotonic après.
Là orge germé + AlgOhm depuis juillet.

Undo & Bernadette :
Panacur 5 jours à son arrivée (automne 2012), puis plus rien à part le seau de vermi naturel en libre accès cet automne. Depuis cet automne pulpe de betterave ou 2 poignées d'orge (pour le fun quoi) + AlgOhm.
Undo va super, comme d'hab, Bernadette a eu un pic de croissance, RAS pour les deux

Conclusion de cette presque année : je vais au plus simple, ou à l'essentiel comme on veut. Pour l'instant je fais en fonction, là je compte essayer le Symbiotonic en renfort des vermifuges chimiques puis en remplacement. Une fois qu'on sera installés à la pension je compte bien commencer les copros, et surtout on aura les capacités techniques de ramasser les crottins et d'avoir des pâtures propres.

Ancelet j'aime beaucoup l'approche mais sincèrement devoir à chaque fois l'appeler pour X ou Y dosage et produit, pour moi c'est pas pratique, donc je garde le principe d'alimentation etc, mais les produits je cherche de la qualité mais surtout une plus simple utilisation. Cela dit j'ai eu des élèves avec des résultats impressionnants sur leurs chevaux après leur avoir conseillé Ancelet.
Revenir en haut Aller en bas
http://equitation-ethologique-gironde.jimdo.com/
Sakayawa
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 10358

Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 22:50

Comment tu peux savoir pour le sur-parasitisme de roxane si tu n'as pas fait de copro ?

Et en vermifuge naturel vous donnez que du thym toutes ? ya quoi dans ce fameux seau de vermifuge nat ?
Ce qui me tracasse avec ce système c'est qu'un vermifuge doit être ciblé et précis. Donc molécules différentes et biensur utilisées que si besoin (même principe que l'usage des antibio). Du coup comment choisissez vous vos vermifuges naturels, et qui plus est si vous ne faites pas de copro et que vous ne connaissez pas les parasites présents ?

Pour la paille de mon côté je me suis renseignée. Nourriture qui apporte du volume mais rien de nourrissant ni apports particuliers. La paille d'orge est irritante, la paille de blé est utilisée en litière et parfois mangée quand les chevaux veulent s'occuper, et enfin c'est la paille d'avoine qui est la plus nourrissante et utilisée pour les bétails  
Source journal agro pour ceux qui veulent
Revenir en haut Aller en bas
Peinture
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 3258

Localisation : Près de Bordeaux

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 27 Nov - 23:01

Parce qu'elle a eu une PDS qui l'a confirmé (éosinophiles).

En vermifuge naturel j'ai donné un vermifuge d'une revendeuse de mon coin (Equi'deux), dans le seau il y avait un mélange de différentes herbes vermifuges (je les ai plus en tête). Pendant un moment ils n'y ont pas trop touché, mais là ils ont quasiment fini. Là c'est surtout Undo, Bernadette et Come On qui en ont mangé, Roxane pas du tout.
Mais je ne pense pas que je renouvellerai l'expérience, c'est un peu trop "vague". Idem pour les vermifuges naturels. J'en ai discuté avec une ostéo, elle m'a conseillé le Symbiotonic en complément/remplacement des vermifuges chimiques. Donc ce sera la prochaine expérience.


Pour la paille le but c'est pas de nourrir avec des apports qualitatifs mais d'apporter de la fibre et pas de calories justement
Revenir en haut Aller en bas
http://equitation-ethologique-gironde.jimdo.com/
amelie79
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 133

Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 28 Nov - 22:59

Punaise le seau vermifuge mon fournisseur me le fait moitier prix ! et c'est le meme
Revenir en haut Aller en bas
lecat
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 53
Nombre de messages : 1527

Localisation : Villeneuve sur Lot (47)

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 12 Déc - 20:50

Pour ce qui concernent les matières organiques, j'ai re-consulté la personne qui me livre mes CMV + huile de foie de morue (organique!).

La société TMCE travaille justement avec des produits naturels et non de synthèse, (de surcroît le coût du CMV est infime = 0,61 ct HT livré le kilo).

La vitamine de synthèse est hermétique à la digestion car seulement digérée au niveau de l'estomac et ne descend pas vers les intestins qui libèrent les nutriments.

La matière organique elle permet cela.

Cf les vitamines payées une fortune en pharmacie... de synthèse.... pour un effet très moyen.
Revenir en haut Aller en bas
amelie79
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 133

Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Ven 13 Déc - 12:02

Tres interessant merci
Revenir en haut Aller en bas
amelie79
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 133

Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Lun 10 Mar - 8:46

Je remonte le post
j'ai un poulain qui a eu une grosse maladie, les soins et maladie on fusillé son foie
les veto me conseil une alimentation speciale a vie de de donner les mineraux a coté pour equilibré et des soutien hepatique 4fois par ans (donc 4mois par ans)

Je pense appeller Ohm aujourd'hui pour avoir un protocole de remise en etat apres maladie

est ce que vous etes contente de votre contacte avec eux ?
des produits ?
vous avez vu des resultats ?
Revenir en haut Aller en bas
amelie79
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 133

Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 15 Oct - 22:39

Je remonte le post, j'utilise actuellement les produits de Ancelet
pur le moment j'ai remarqué que la gale de boue que mon poulains traine depuis son arrivée chez moi est partie sans que je le soigne
je pense que c'est soit un concours de circonstance soit le traitement vitabiol qui a agie dessus

et vous vous utilisez toujours les produits ?
toute l'année ou en cure ?
Revenir en haut Aller en bas
Emeline2
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 336

Localisation : Gironde/Dordogne

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 16 Oct - 15:44

Moi j'utilise toute l'année l'algom et je vermifuge en partie avec arhom 6.
Revenir en haut Aller en bas
http://vivresapassion.jimdo.com/
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 42
Nombre de messages : 10343

Localisation : 66

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 16 Oct - 20:59

J'utilise Alghom depuis que Ravel est en transition pieds nus. Conseillé par le pareur (pas spécialement ce produit là, mais un complément minéral).
Revenir en haut Aller en bas
amelie79
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 133

Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 29 Oct - 21:09

Vous en ete contante ?
en quantité une cuilliere a café tous les jours ?

Emeline2 tu utilise quoi d'autre en vermifuge ?
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 42
Nombre de messages : 10343

Localisation : 66

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Mer 29 Oct - 21:49

Ravel a été un peu étonné par le goût au début (je mets la poudre dans une pomme), mais maintenant, ça ne lui pose plus de problèmes.

Est-ce que j'en suis contente ?
Je ne peux pas dire non, facile d'utilisation. Par contre, est-ce que ça apporte un plus, je serais bien incapable de le dire...

Je donne une cuillerée chaque fois que je viens (pas tous les jours donc).
Revenir en haut Aller en bas
Emeline2
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 336

Localisation : Gironde/Dordogne

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 30 Oct - 8:40

J'ai l'impression qu'il s’efflanque un peu moins qu'avant (c'est mon gros soucis avec le miens il perd vite) mais difficile à dire parce qu'il faut voir sur le long terme...

Pour le vermifuge je fais aussi du Distri'Vern. ça fait 3 ans à peu près que je suis en vermifuge "naturel", pour le moment pas de pb (mais il vit sur de grands espaces, je n'ai pas de pb de surpaturage).
Revenir en haut Aller en bas
http://vivresapassion.jimdo.com/
amelie79
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 133

Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 13 Nov - 19:58

Merci pour vos avis

j'ai craqué je passe mes 5 cheval a algohm
Revenir en haut Aller en bas
Elise
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Jeu 13 Nov - 21:20

Moi je mets de l'algohm depuis peu 1 ou 2mois environ, et pas régulièrement malheureusement, étonnamment le gout n'a dérangé personne, alors que Blue a une horreur de tout ce qui est algue ! Heureusement que l'odeur n'y ressemble pas.
Pour les effets je peux vraiment rien dire pour le moment !
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Super-Canard
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 22
Nombre de messages : 3449

Localisation : Gironde à 30 minutes du bassin d'Arcachon (Salles)

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Ven 14 Nov - 18:26

Suite au problème de foie de Uno, pour le reminéraliser avant drainage je lui ai donné Vitabiol pendant 10j et également Algohm en ce moment même.
Il a repris du poids mais comme il a changé de pension depuis un peu moins de 3 semaines je pense que c'est un tout

Pour Algohm je le met dans la ration tous les jours et ça passe nickel !
Revenir en haut Aller en bas
Randi
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 20
Nombre de messages : 12455

Localisation : Haute Loire (43100)

MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   Ven 20 Nov - 22:46

Je rentre de stage avec Eric sur le même thème !

C'était troooop de la balle! Le monsieur est génial, trop content de l'avoir rencontré

J'ai pris des notes, que j'ai écrit en vrac sur l'ordi, alors je vous les copie/colle ici, mais je pense que le CR de Peinture est bien mieux structurer et simple que mes notes qui partent dans tous les sens lool !
Là où y'a des espaces il y normalement des schémas mais Peinture les a en partie fait ! Puis ca fait gros paté, bon courage mdr !!!

Stage Eric Ancelet Novembre 2015

Trouver une autonomie du cheval plutot que rentrer dans le truc de la médecine alternative, c'est différent.
Ce qu'il y a de plus difficile : enlever les anciennes croyances, c'est ça le plus gros problème. Les véto nous mettent dans le doute pour nous maintenir dans la peur et nous diriger. C'est une question d'autorité.
Processus de domestication : processus d'infantilisation.
Arriver à la responsabilité, passer au dessus de la culpabilité. Le monde visible est un pur miroir de notre société.
Eric est là pour bouger des choses dans la tête pas pour donner des recettes.
But : ne plus avoir besoin de traitements (même à base de plantes), tout gérer par le mode de vie/les besoins fondamentaux.
Autorité/pouvoir des véto/pension
Aller en amont, c'est le concept de la permaculture, ouvrir pleins de pistes positives. Médecine alternative : renforcer l'immunité plutot que détruire le problème. Immunité = relation au monde.
On a des problèmes avec des tics/tiques.
Les chevaux ne boivent pas parce que l'eau n'est pas bonne (nous non plus). Les prés ne sont pas fait pour les chevaux mais pour les vaches.
Espaces, biodiversité, dénivelés ⇒ NICKEL
Le cheval est fait pour être dans le mouvement. Guérir une structure qui est fait pour être dans le mouvement en mettant le cheval à l'arrêt = aberration.
Permaculture = idée globale, + de biodiversité.
Vieillissement du cheval : phénomène culturel (n'existe pas dans la nature, il se fait bouffer), syndrome de cushing=vieillissement.
2 clés : locomotion et alimentation
Autorité médical : confronté par l'affectif, dur de résister, procède à l'entretien des peurs/culpabilités.
Ne pas rester agrippé au cheval quand il est malade, sinon ça amplifie la maladie. Les actes routiniers sont dévastateurs, il faut être courageux pour les arrêter.
Aujourd'hui, les structures que nous proposons au cheval pour vivre sont un mélange d'un asile, d'une prison et d'un camp de concentration.
Le cheval est un animal qui S'EXPRIME.
Chaque mot a une résonance (ex : propriétaire, pension, etc.). Les choses doivent se faire dans le coeur avant de passer par la tête. La GLOBALITE.
Il faut de plus en plus arrêter de faire (permaculture : observation du milieu naturel)
Docteur Boutoney
Au naturel, le cheval ne s'intoxique jamais (avec des plantes). Le lien cheval/végétal est très puissant, le cheval est né du monde végétal est inversement. A travers des secrétions/synthèses, le monde végétal stoppe le cheval dans sa consommation. Mais souvent, le cheval domestique n'a pas activé sa mémoire du monde végétal, c'est pour ça qu'il s'intoxique. Quand chaque cheval nait, il doit réactiver sa ces mémoires. Insémination artificielle = séquences pas activées. Les herbes coupées (le foin), sont différentes des herbes plantées (l'herbe), elles n'ont pas les mêmes énergies, ne transmettent pas la même chose. L'herbe plantée est meilleure pour ça.
Exemple des 5 chevaux morts sur 10. S'intéresser aux vivants plutot qu'aux morts. Pourquoi ils ont survécu à l'intoxication ?
Il y a des plantes toxiques qui apparaissent, le monde végétal réagit, il y a un retour du monde végétal sur le cheval. Pourquoi ? Les plantes régénèrent le sol, c'est à dire que ce qu'on peut appeler les mauvaises herbes/plantes peuvent par exemple avoir un gros pivot/de grosses racines qui vont aérer le sol, créer des espaces que le cheval avait tassé à force de piétiner le sol.
Il n'y a rien qui ne sert à rien, rien n'est bon, rien n'est mauvais, c'est.
Notion de cheval fusible ; goutte d'eau qui fait déborder le vase. Un cheval qui a déjà un mauvais terrain (pollution, ondes électromagnétiques, vaccin, vermifuges, mal nourris, etc.), qui est plus fragile qu'un autre, tombera malade avec la goutte d'eau, alors qu'un autre cheval avec un meilleur terrain ne tombera pas malade.
Processus de transformation profonde, nous faisons partis de la transition, des choses porteuses, créatrices, apparaissent.
Même avec des conditions de vis idéales, le cheval à envie d'être avec nous, il évolue auprès de l'homme ⇒ coévolution cheval/homme. Nous sommes tous reliés (nos énergies). Les chevaux sont hyper sensibles à ça, ce sont d'excellents témoins de ce qu'il se passe dans le monde. Nous sommes sur la même planète et elle est petite (nous sommes tous reliés). Mémoire du futur ⇒ intuition, permet de capter quelque chose qui va arriver, changement électromagnétique peut permettre ça.

Besoins fondamentaux
Le bien être découle de la satisfaction des besoins fondamentaux ⇒ pyramide. Si les besoins fondamentaux ne sont pas satisfaits, il y mal être puis pathologie.
L'éloignement représente pour le cheval un risque mortel. La grégarité est une solution de survie.
Il y a une coévolution cheval/humain, une satisfaction mutuelle des besoins.
2 piliers : la locomotion et la nutrition.
Morphologie : absence de rumination, c'est important. C'est le seul herbivore qui n'a ni corne ni défense.
Anatomie : absence de vésicule biliaire, petit estomac.






Quand l'environnement bouge, la forme et les instincts devraient bouger, mais ils ne bougent pas.
L'herbe et le cheval se sont forgés l'un par l'autre, ils ne représentent quasiment qu'un seul être. Un changement sur l'un entraîne un changement sur l'autre.





Le cheval est adapté parfaitement à son milieu, il est par conséquent pas adaptable dans un autre milieu.
Ils ont choisi la voie de la non rumination. Ils ont alors une beaucoup plus importante disponibilité pour le mouvement rapide, ils économisent du temps qu'ils passent à manger, du fait de leur digestion fragile, complexe. On monte sur les chevaux et pas sur les bovins parce qu'ils ont plus de moteur.
Le pied est particulier : il n'a qu'un seul doigt. C'est un organe parfait dans sa structure, il apport de la vitesse, de l'agilité, mais il est très fragile. Le pied est en bonne santé que dans le mouvement et sur des terrains variés.
Il n'a pas de valvule veineuse parce qu'il est en mouvement permanent (il doit donc être en mouvement permanent). Dans le pied, il a une structure qui permet le retour du sang qui remplace les valvules : le coussinet plantaire.
Tout est adapté au mouvement continu.
La morphologie et l'anatomie sont parfaites pour le mouvement. Il n'y a pas de retour en arrière possible, il est très adapté donc pas adaptable.
Quelque soit le poids, tout fonctionne de la même façon. Il y a une adaptation tellement poussée que les organes disparaissent.
Absence de vésicule biliaire : formation de la bile en permanence, doit manger tout le temps, jamais à jeun (sans dans les abattoirs).

Quand il y a trop de stress (par exemple le froid), il y a un arrêt de l'ovulation, ils ont traversé de longues périodes de froid mais ont toujours pu procréer, ils sont supportent le grand froid sans stress  s'ils ont le terrain adapté. Tout est basé sur le besoin de manger sur une longue période des éléments grossiers, cela leur a permis de survivre mais ils en sont maintenant indépendants.
2 choses importantes : les dents et les secteurs microbiens.
Les dents poussent en continu parce que les éléments grossiers usent les dents. Les dents sont faites pour consommer en permanence des éléments grossiers.  On a créé le dentiste équin parce qu'on ne leur pas ce qu'il faut à manger. Elément grossier = fibreux, carbone, tige, reste de la plante avant qu'elle ne disparaisse. Arbre = hotel à tous les étages.
La satiété vient du fait d'avoir donné 10 à 12000 coups de mâchoire (16h). Ceci est important pour équilibré le psychique, sinon un stress arrive puis un comportement avide.
Migration Est Ouest dans la zone tempérée dans le monde entier.
Colique de paille = colique de stase, connerie, due à cause du stress, de ne pas avoir de mouvement (boxe), de l'ennui.
Le pas est l'allure qui sollicite le plus de muscles. Le cheval est un athlète né, il a une capacité de stockage de réserve énorme, il n'a 0 besoin en amidon.
La graine excite (elle excite l'homme aussi ⇒ les douleurs/tensions). Tout est fait pour qu'il consomme des aliments grossiers. Un cheval ne doit pas avoir de graisse sous la peau. Graine = excédant d'énergie.
La raréfaction de la nourriture provoque l'envie de manger.
Facteurs limitant:l'électrolyte (sodium, potassium), l'eau, les oligoéléments.
L'assimilation est plus rapide et intense que l'élimination.
Les aliments passent un très court séjour dans l'estomac.
1er secteur microbien : le sécum, 50 litres, très important, puis 2ème intestin.
Les microbes se trouvent dans les cavités creuses ⇒ pure symbiose. S'il n'y avait pas de flore intestinale, les herbivores n'existeraient pas. La flore est capable de digérer la cellulose. ⇒ foncement de l'existence du cheval.
Les bactéries donnent de l'énergie au cheval, elles fabriquent des protéines, des hormones, des vitamines. Quand elles meurent elles servent aussi au cheval. Il s nourrit de ses flores/microbes. Andosymbiose. On les agresse tout le temps, par l'alimentation, les anti biotiques, les vaccins, les vermifuges, le stress… alors qu'elles sont la base de la vie.
On élèves des microbes, il faut les entretenir. Les herbivore et la flore ne sont presque qu'un seul être vivant.
Il faut RESPECTER toute cette flore.
Le cheval a une grande faculté d'assimilation. Tout est assimilé, le bon comme le mauvais, ça reste dans les cellules/sites actifs. Tout ce qui est rentré doit resortir. L'azote et le sucre fermentent ⇒ fermentation, putréfaction, gonflement du ventre.
Les fruits sont très bons. Ils apportent de l'eau, des oligoéléments, du fructose (sucre du fruit). C'est de l'eau biologique, créé par un être vivant, c'est de l'eau très assimilable. On ne sait pas enlever les médoc de l'eau, on en boit pleins.










Intestins = 2ème cerveau voir 1er cerveau. Il y a une intelligence, une mémoire, un apprentissage du système nerveux. Tout est en interaction, rien n'est isolé.
IMPORTANCE DU LANGAGE
Grégarité = solution de survie. En tas, ils sont invisibles pour le prédateur. Notion de compétences plutot que de dominants/dominés.
On nait avec un capital d'énergie vitale.









C'est très important de laisser reproduire au moins une fois le cheval (n'importe quel animal), pour le laisser atteindre sa maturité, accomplir ce pour quoi il est fait : procréér. La castration induit un stress (donc un déséquilibre).
Fourbure ⇒ equipalazone etc. fait qu'on évite la crise aigue mais on installe une phase chronique (c'est pareil pour les vaccins). Entre 2 crises aigues, on est pas guéris, on est malades sous une autre forme.
La muqueuse intestinale absorbe toutes les informations (la nourriture mais aussi les émotions, etc.)
Les huiles essentielles régulent, harmonisent l'écosystème (=vers, microbes, bactéries), elles remplacent les vermifuge. C'est l'alopathie = s'oppose à/anti.

1 er principe : ne pas nuire. Arrêter certaines choses est une part énorme du travail à faire.
Ne rien faire, c'est trop compliqué, les placebos viennent de là (vermi naturels, etc.). Eric est là pour accompagner les propriétaires dans le processus de guérison, alors il propose des sortes de placebo, parce que ne rien pour le propriétaire est trop compliqué. Les huiles essentielles sont détoxiées par le foie pour les rendre solubles (les huiles essentielles sont des substances très complexes).

Oligoéléments : ils font fonctionner le système enzymatique (milliers de réactions à la seconde dans chaque cellule ⇒ réactions métaboliques).











Pour être absorbés dans les bonnes proportions, il faut que ça vienne de l'eau de mer désalée(parce que c'est le milieu originel, de là que la vie vient) ou des algues (à la base, l'eau de mer n'était pas désalée).
Vitabiol : c'est fait à base d'eau de mer dynamisée. Booste, relance la machine enzymatique. C'est bien de le donner avant/après l'hiver, ca fait monter le niveau vibratoire.
Les oligi sont compatibles avec tout, pas comme les huiles essentielles ou l'homéopathie. Spiruline = super algue, espoir pour la nutrition mondiale. Aujourd'hui on vit dans un monde tellement pollué qu'on ne sait même plus ce qu'est la bonne santé, on oublie qu'on a mal.
Rétablir le statut minéral c'est la base. Préparer l'hiver avec des oligoéléments (reins), au printemps donner les drainages. Préparer le vieillissement, maintenir en équilibre toutes les fonctions.
Le métabolisme produit des déchets à éliminer. Chaque organe a son émotion : chaque stress épuise un organe ⇒ drainage pour évacuer l'émotion.
Organe émonctoire = organe d'élimination, ne pas l'épuiser, ne pas essayer de le fermer , laisser sortir ce qu'il faut. Ex : gale de boue, évacue une émotion/un stress, ca va de l'intérieur vers l'extérieur, c'est positif, ca sort.
Algue concentre BEAUCOUP d'oligoéléments.
Ortie : protéines de très bonne qualité, fer, acides aminés essentiels, très bon.
Plusieurs filets à foin avec différentes plantes/foin.
Pierre à minéraux industrielle = minéraux pas assimilable, parce que pas d'origine organique.
Manger de la terre pour trouver mycellium, pas minéraux. Tout doit passer par une forme organique pour être assimilable, sauf le sel.
Pierre à sel : censée optimiser le métabolisme de l'eau des laitières. Les larmes chez les animaux marins sont faites pour évacuer le sel. Le sel est donné pour le goût et pour l'émotionnel. Le sel conserve, manger salé c'est vouloir rester au même niveau vibratoire.
Idéalement donner du sel de guérande. On rend les chevaux addicte au sel.

On observe, après on respecte ce qu'on a observé.
Donner des oligoéléments = optimisation, économie, assurance.

La 1ere raison de donner des vermifuges naturels est d'occuper le propriétaire plutot que de le laisser faire des bêtises.

Dans un bon environnement, besoin de rien donner, le cheval se gère tout seul (accès à plantes variées, à écorces, feuilles, etc.)

Le cheval est un athlète né, il peut stocker des globules rouges dans la rate. Il peut alors s'autotransfuser lors d'un effort = compression de la rate pour éjecter les globules rouges (= point de côté chez l'humain).
Apprendre à avoir des chevaux en bonne santé plutôt qu'apprendre à les soigner.
Changer la vision du monde pour changer tout le reste.
Changer de relation avec le monde vermineux.
Le pu = globule blanc chargé de déchets, il nettoie.
Un asticot ne mange que les tissus morts/nécrosés, il évite la gangrène.

On observe : les chevaux hébergent des vers, ceux ci sont utiles au cheval. Ils régulent le fonctionnement immunitaire. Toutes les maladies proviennent d'un problème immunitaire.
Système immunitaire = dialogue avec le monde extérieur et intérieur, ce n'est pas un système de protection. Il faut permettre à ce système immunitaire de contrôler l'écosystème (virus, vers…).
Facteurs qui génèrent l'immunodépression : NOUS (stress, vaccin, vaccin …)
Vermifuge alternatif = substances qui vont ponctuellement aider le cheval à contrôler ces population (en fonction des saisons). Les moments de transitions sont délicats (intersaison, pleine lune …) au niveau énergétique, magnétique.
Avant, dans les restaurants chinois, ont nous disait ce qu'il fallait manger en fonction de notre état de santé. La diététique est à la base de la médecine traditionnelle chinoise. Ce qu'on met dans notre ventre = énergie vitale qui nous porte. On entretient cette énergie vitale par l'énergie digestive et respiratoire = principe de base en médecine alternative.

Erreur fréquente : dans la médecine alternative, les gens attendent le même résultat que dans la médecine traditionnelle. Exemple avec le vermifuge chimique : on cherche la norme, on cherche à réduire le nombre de vers. En médecine alternative, on va chercher à rétablir un bon terrain (= une bonne santé), plutôt que d'aller éliminer le problème (= les vers).
Après la médecine alternative, on a un nouvel équilibre.

Dans les écoles/les chercheurs, il y a une sonnette d'alarme pour les vermifuges chimiques, ils se rendent des dégâts que ceux ci occasionnent, mais l'information n'est pas encore passée sur le terrain. Les vétérinaires sont de bons petits soldats des usines à médicaments.

La PREVENTION. Le réel travail du naturopathe commencera quand tout le monde sera en bonne santé, accompagner dans la santé et pas quand la maladie s'est installée.

Quand les poulains naissent, ils ont les intestins vides. Au fil du temps, le poulain va s'implanter une flore en partie en mangeant les crottins maternels.

Le cheval est excessivement sensible et empathique. Il absorbe les émotions, ce qui provoque du stress, et le stress provoque une immunodépression. La capacité surrénale (gérer le stress) est propre à chaque individu.

Les vers qui pondent le plus sont les plus inoffensifs. Quand on vermifuge on tue les moins agressifs en premier. Les plus agressifs pondent peu. Dans « petits strongles », il y a pleins de familles différentes, donc on les tue toutes. Pendant 18 mois les crottins de chevaux vermifugés tuent tous les sols (et bien sur le ventre du cheval). Si la prise en charge du crottin avec l'environnement n'est pas immédiate, il ne se décomposera pas. Ex : mettre une cloche au dessus d'un crottin qui vient d'être fait pendant 24h et la retirer. Le crottin ne se désagrégera pas. Il y a eu une rupture énergétique dans le processus.

La maternité humaine est faite avec la tête. L'amour avec la tête, il est beaucoup moins puissant que   quand il est fait avec le coeur.

Vermifuger c'est aberrant : c'est comme prendre un efféralgant tous les jours pour prévenir le mal de crâne.

Les coliques dues aux vers = connerie, comme les coliques due à une grande consommation de paille.

Les vers sont un témoin d'un mauvais état général : moche poil, grattage de queue… Ils ne sont pas responsables de ce mauvais état, ils profitent d'une mauvaise santé pour s'installer, ils ne sont pas le problème. Le problème, c'est le mauvais état (dû à l'alimentation, aux vermifuges, aux vaccins, au stress..)

Quand on n'est pas dans l'urgentisme : observer, maintenir en équilibre, plutôt qu'agir. Sinon, bien sur, quand on est dans l'urgentisme, faire ce qu'il faut !

Les médecins vaccinent les gens, mais en général ils ne vaccinent pas leur enfant…

Examens complémentaires : on trouve des choses tellement on a envie d'en voir.
C'est de la psychologie de propriétaire : enlever les croyances.
Allergie : expression émotionnelle, trop de vermifuge, les fers (perdre un contact avec la terre crée un déséquilibre, surtout pour le cheval qui vit dans un monde d'émotion).

Avorter = émonctoire

Epidémie : montre qu'il y a un déséquilibre quelques part, elle est là pour réguler.
Un bon thérapeute doit développer son empathie, donc prendre de la distance (sinon il se fait bouffer). Pour vivre avec ça (l'empathie), il faut être insensible, mais si le thérapeute est insensible, il ne peut pas soigner…

Maladie infantile : rencontre avec le monde microbien.

Utiliser la médecine alternative n'est pas la solution, il faut résoudre le problème en profondeur (dans nos têtes).
Cheval en bonne santé = pas de vermi, pas de vaccin, pas de médicaments…

Il faut accepter la douleur ! (mais pas en étant extrémiste…)

L'anti dépresseur maintient l'état dépressif acceptable, mais ne l'enlève pas. Tout ce qui commence par « anti » est utilisé pour soigner, rend la maladie chronique.

Il faut accepter de laisser vivre le cheval avec ses vers.
Il faut avoir l'esprit très ouvert pour laisser venir toutes les hypothèses (pour comprendre pourquoi il y a eu une maladie et la soigner en profondeur). Emettre une hypothèse peut suffire à résoudre le problème (physique quantique). Il faut réhabiliter les circuits électromagnétiques. Parler au cheval, cela nous libère, enlève des tensions, et diminue le stress du cheval. Effet placebo très important : je crois que je vais guérir avec ça alors je guéris effectivement avec ça.

LE cheval n'existe pas. UN cheval, qui « appartient » à quelqu'un dans un certain environnement, EXISTE.

Recette vermifuge standard : mois d'entrée de saison (février, aout, novembre), ce sont les grandes portes celtes au niveau électromagnétique, au moment des pleines lunes, donner Arohm6n 6ml matin et soir par cheval pendant 6 jours, c'est un régulateur de la présence vermineuse. Le traitement est donné en fonction de la réaction du propriétaire. Tout fonctionne sous forme d'onde partout dans l'univers. On n'accepte pas de voir le magnétisme, pourtant il est bien là !








Le cheval ne fait pas qu'éponger, il renvoie aussi. Il y a une différence entre prendre conscience et régler le problème.
Ils nous parlent. Le cheval est un ambassadeur puissant.
Dans toute relation, il faut être ancrée individuellement, ne pas avoir de béquilles, pour tenir debout tout seul.
Le seigneur des anneaux = monde symbolique des celtes.
On refait émerger à travers l'art l'inconscient collectif. Emergence du principe féminin, qui est fort en ce moment.

Il n'y a jamais un facteur unique pour une maladie.

Irruption de la verticalité, on bloque (par exemple avec les clotures). Les inondations sont dues à la déforestation, l'eau ne rentre plus dans le sol.

2 grandes familles : graminées qui apportent ?et légumineuses (=fabacées), apportent l'azote.
Si on laisse l'accès à un maximum de biodiversité même sans connaître les plantes, le cheval couvrira tous ses besoins lui même.
Faire germer toutes les graminées. A donner tout de suite après la germination pour utiliser son énergie.

Excès d'azote = petits crottins plus foncés qui puent, nervosisme, rougeur sur les muqueuses. Donner du foin au printemps quand l'herbe est trop azotée pour que le cheval se régule (fibre), ou mettre une plante qui fait évacuer l'azote (le chardon mari).

STRESSED DESSERT (jeu de mots pour dire que le sucre est mauvais)

Herbe = excès de sucre et d'azote
Fibre = satiété et entretien la mastication
Point limitant = le minéral (soit pauvreté naturelle du sol, soit terre trop acide, soit agriculture). Le minéral est accessible à l'animal qu'à travers la plante. Globalement, en moyenne, les chevaux sont en situation de carence au niveau des minéraux. 1Ère chose à faire artificielle : apporter des minéraux (vitabiol = liquide qui contient des minéraux directement assimilable par le cheval et qui rend perméable sa muqueuse intestinale ou leur donner accès à un terrain riche en minéraux). Optimiser le passage au niveau émotionnelle (chercher ce qui bloc le cheval, ce qui nous bloc, et travailler là dessus).

Ecume blanche quand transpiration = mauvaise santé, pas bien minéralisé.
Quand ça fonctionne bien, les choses changent = OBSERVATION (durée de la mue, longueur du poil, épaisseur du poil, etc.)

Graisse = protection au monde, stocke les toxines.

Les chevaux ne boivent pas assez, ils sont déshydrater. Mettre de l'argile verte dans l'eau la purifie et donne pluss envie de boire au cheval.

La structure de l'eau de fruit est différente de l'autre eau. Cristallisation sensible. L'eau en bouteille est morte, elle n'est plus dynamisée. Il faut boire de l'eau la moins minéralisée possible car ces minéraux ne sont pas assimilables parce qu'ils ne sont passés par le monde végétal(la contrexe est du poison parce qu'elle est ultra minéralisée).
La bonne eau, pas morte, qui est dynamisée, permet de guérir. Elle créée une montée du niveau vibratoire, ce qui est excellent pour les cellules. Si le minéral est assimilable par l'eau, c'est que l'eau est à un niveau vibratoire très élevé.

Tout ce qui suroxyde amène à la mort. Le mouvement est très important. Lumière + non mouvement = mort de l'eau.

Les lunettes de soleil donnent de mauvaises informations au corps : elles disent qu'il y a peu de lumière, les cellules ne se préparent pas à recevoir autant de lumière et brûlent.

Dans le corps, une molécule sur 100 n'est pas de l'eau.

Les enfants et les animaux qui accueillent beaucoup de parasites ont un problème de minéralisation.

Pour les tiques, utiliser Prepohm13, TicToxe, racine de cardère. Ne pas savoir pour la borréliose est là ne veut pas dire qu'elle ne sert à rien ! Elle est là pour faire évoluer. C'est une maladie de nettoyage, rien n'arrive au hasard. La vie utilise les phases, comme les chevaux. Les signes les plus forts que donnent la vie sont super violents mais en général il n'y a pas de conséquence, ça fait très peur.

Fourbure = maladie du cheval à l'herbe. Excès pondéral. Insulinorésistance.  Problème de diabète ⁼ trouble circulatoire périphérique. Les plexus sanguins ne fonctionnent plus correctement. Tremper le foin pendant 2h pour enlever le sucre. Signes = chignon, boules de graisse. Donner phytohm drainage pour enlever le sucre et l'azote, et encore et toujours faire une minéralisation, donner pleins de fibres.

Fourbure = trouble vasculaire dans le pied, maladie à récidive. Une fois que le cheval l'a eu, les cellules la garde en mémoire et il y a besoin de moins facteurs pour la relancer.

Abcès = tissus nécrosés qui s'éliminent.
Parage = réhabiliter le système vasculaire.

Pour les vétérinaires, n'importe quel problème de respiration = emphisème, ils posent le diagnostic final, comme ça il n'y a rien à faire.

Tous les chevaux qui ont eu de la cortisone sont plus difficiles à soigner. Médecine conventionnelle = on enfonce le problème jusqu'à ne plus le voir. Médecine alternative/chinoise = faire sortir le problème de l'intérieur vers l'extérieur.

Au centre de l'asthme il y a la peur.

Si le gars est bleu, en train de crever, donner de la cortisone !!! C'est de l'urgentisme, il ne faut juste pas l'utiliser à tord et à travers.

Ulcères = stress

C'est SIIIIIIMPLE une fois qu'on a les bases.

L'assistance génère la fragilité. Il faut réduire la fragilité pour avoir une meilleure santé.

Le ramassage de crottin n'est pas naturel. Il ne sert à rien pour les vers, si le cheval a un bon terrain, même au milieu de crottins infestés, il sera en bonne santé.

Jus de citron = super anti inflammatoire de l'oeil.

Problème de peau = contexte d'allergie.

Le miel est excellent, tartiner la plaie et c'est tout. Propolys = bien pour désinfecter la bouche.

Ne pas fermer les boutons, les furoncles sont un bon signe = ça fait sortir les choses plutôt que de les garder à l'intérieur.

Ne pas soigner la gale de boue de l'extérieur mais de l'intérieur, c'est un émonctoire.

Cancer des os/ganglions = humiliation, dévalorisation.

La mort est une façon de guérir.



Pour conclure, il faut retenir de toujours revenir à la base de la pyramide. Le sommet de la pyramide, c'est notre problème particulier, la base de la pyramide, c'est l'environnement. Toujours dézoomer, prendre du recul, et se rendre compte que c'est toujours la même chose : pour n'importe quels problèmes/maladies, c'est que le "terrain" du cheval n'est pas bon. Il a une défaillance de son immunité due à un stress (nous, mauvaise nourriture, etc...). Il faut donc comprendre pourquoi ce stress est arrivé, régler ce stress, et les choses rentreront dans l'ordre...
Il faut prendre ses responsabilités vis à vis du cheval. C'est quasiment toujours NOUS la base du stress, il faut en être conscient, accepter ça.
Le cheval est notre miroir, il nous renvoie ce que nous sommes, ce qu'il ne va pas chez nous. Il vit dans un monde émotionnel, il est donc très sensible aux émotions, il faut en être constamment conscient !
Une prise de conscience est attendue. Il faut se rendre compte que les vermifuges, les vaccins, les anti biotiques, la cortisone etc ... sont là pour nous faire peur, c'est devenu la norme mais ce n'est certainement pas avec ça que le cheval sera en bonne santé. Il faut être capable de dépasser notre culpabilité fasse aux vétérinaires (entre autres hein....)pour trouver plus de liberté dans nos choix et ECOUTER notre cheval. On sait ce qui est bon pour lui, mais nous n'avons en général pas le courage de faire ce qu'il faut VRAIMENT pour lui, c'est à dire pour la plupart des cas ... RIEN ! Si on respecte la nature du cheval en lui proposant une alimentation et un environnement adaptés, qui répond à ses besoins, il sera en bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
https://capucinecanteri.wixsite.com/ccphoto
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stage Eric Ancelet - les Besoins fondamentaux du cheval, vers une médecine équine alternative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 14 besoins fondamentaux!
» Stages de dressage avec son cheval ?
» J'ai les épaules trop en avant
» Le rappel
» Stage avec Romuald Poard à Le Cheval Autrement, à ROMBAS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Santé générale-
Sauter vers: