Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 14:27

Je récapitule.

Mi-novembre, Billy et moi, au sortir de la pension, nous sommes faits foncer dessus par un chauffard en utilitaire. Il a eu très peur, moi aussi, mais nous sommes tout de même partis en promenade ce jour-là sans autre incident, et les autres voitures croisées n'ont pas eu d'effet.

Avant cela, aucune peur des voitures ou autres véhicules - seules les voitures avec une remorque attelée suscitaient une réaction, mais qui se limitait à un froufrou de naseaux.

Deux ou trois autres sorties ont suivi, sans peur particulière.

Depuis cette date, il a eu trois semaines d'arrêt à cause d'un abcès, puis a repris le travail.

Début décembre, phase de travail en rond de longe grâce à un sol miraculeusement sec, peu d'extérieur. Je l'ai remis en extérieur mi-décembre, à partir de ce moment-là il s'est mis à avoir peur des utilitaires. Demi-tour galop étant sa principale réponse (c'est sa réponse classique quand il a peur, son petit côté RB qui va bien).

Lorsqu'on sortait accompagné, pas de problème particulier. Puis fin décembre, on part moi à cheval, une copine en vélo, on croise deux utilitaires ce jour-là, d'ordinaire il se cale sur le vélo, là non, ça ne suffit plus, même réaction de demi-tour, mais il s'arrête immédiatement car on est loin de l'élevage.

Vendredi dernier, une grosse berline nous fonce dessus, demi-tour, j'arrête illico, je maîtrise, je mets pied à terre, je rassure, je remonte, je repars.
Samedi, en promenade, d'abord seuls : on croise un tracteur attelé d'une remorque, je mets pied à terre, il se cale sur moi. Puis d'autres voitures surviennent, à chaque fois je ne tente pas le diable, pied à terre, réassurance, félicitation, je me remets en selle. On rejoint une copine avec sa jument, on croise plusieurs voitures, à chaque fois la jument passe en tête, il suit sans problème.

Ce matin, je mets pied à terre pour passer une Twingo dont la conductrice ralentit très gentiment, méga panique, demi-tour, arrachage de rênes, retour au galop à la pension. Je le rejoins, il est vraiment paniqué et ne redescend pas en pression. Les voitures qui passent de l'autre côté de la barrière le font fuir. Tout bruit de moteur le rend complètement fou. Je raconterai la suite de la séance d'aujourd'hui après, mais là tout de suite maintenant, c'est l'incompréhension la plus totale.

Comment a-t-il pu monter le truc en graine comme ça, et en si peu de temps, et surtout si longtemps après le traumatisme initial? Qu'est-ce que j'ai loupé? Sachant que chaque voiture croisée a toujours été suivie de vives félicitations, d'une récompense. Que jusqu'à ce matin, le simple fait d'être au sol avec lui l'aidait à prendre sur lui. Et là d'un coup, même ça ne suffit plus, zéro respect, j'ai tout perdu.

Avez-vous déjà été confrontés à ce problème? si oui, comment l'avez-vous réglé?
Revenir en haut Aller en bas
RegLaCrevette
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 33
Nombre de messages : 754

Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 14:58

C'est vrai que c'est super étrange qu'après un moment de mieux ça s'empire.

Au début de ton récit, je me dis qu'une peur initiale + la non-mise en contact pendant un certain temps (blessure + travail RDL) = augmentation de la peur. ça, c'est carrément possible.

Mais par contre la suite de l'évolution est plus difficile à saisir.

Est-ce que toi tu as commencé à te méfier à ce moment là ? changement d'attitude de ta part ?

Est-ce que tu as un endroit où tu pourrais aborder a route en perpendiculaire, pour qu'il puisse voir arriver et repartir les voitures ? en t’approchant de plus en plus de la chaussée ?

Refaire une série de désensib tous azimuts à des bruits et des mouvements rapides ? pour que sa bibliothèque environnementale grandisse ?
Revenir en haut Aller en bas
dinou
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 4333

Localisation : 21

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 15:13

Est ce que le fait qu'il t'ait échappé et qu'il soit rentré tout seul à la pension (dans un état de stress important, on l'imagine) ne pourrait pas expliquer cette sur-réaction une fois arrivé à la pension?

Tsé, une fois qu'on s'est pris un bonne grosse décharge d'adré dans la tronche, ça met forcément du temps à retomber. Et le simple fait d'être sous l'effet du stress (hormonal, cette fois) peut déclencher des comportements pétosh' puisque ça te maintien en alerte ++ avec tachycardie et hypertension.

Mais en fonction de la suite de la séance, ça va coller plus ou moins.
Racontes!
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4753

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 15:35

Chez moi, quand elles ont eu peur et fait une connerie, elles deviennent complètement tarées, queues en panache, allures de malade, à ronfler comme des timbrées et plus vouloir se laisser approcher par d'autres que moi. J'ai toujours interpréter ça comme "Merrrrrrde j'ai fait une bétise, j'veux pas me faire sermonner" (et en y allant tout doucement en leur disant que c'était pas grave, que j'leur en voulait pas, je les ai toujours récupérées illico)

Donc à mon avis (qui n'est que ce qu'il est), sa réaction excessive une fois rentré à la pension, pas grave du tout  Par contre, la réaction par rapport aux voitures, c'est bizarre. Enfin, vu que l'utilitaire lui a foncé dessus, c'est pas strange qu'il ait peur. Par contre, la progression de la peur, ouais c'est perturbant. 

Pour moi, faut absolument régler le souci sinon il va te faire des demi tours galop à la moindre source de peur et c'est méga dangereux (on la veut en un seul morceau, notre Fifik internationnale  )... Pour ça, je vois pas 40 000 solutions, faudrait désensibiliser (ou re-désensibiliser plutôt) aux voitures d'abord à l'arrêt, puis ensuite en mouvement lent, en mouvement rapide, puis changer de modèles de voitures pour en arriver à désensibiliser aux camions,tracteurs, ... 
Tu dis que Billy est plus calme avec un copain, t'a pas la possibilité de partir sur de petits tours avec un copain hyper calme  devant et toi à côté (summum de la situation sécure pour lui visiblement) ?
Revenir en haut Aller en bas
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 41
Nombre de messages : 2571

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 17:31

D apres tes derniers post miss, tu t es pris une sacree claque aussi non? une grosse perte de confiance en toi, de gros questionnements, puis ta chute... Meme si tu te sens prete, et capable, Billy lui le ressent peut etre differemment, et du coup se retrouve avec peu etre trop de "responsabilite" sur les epaules
J aurais plutot tendance a prendre un break pour reprendre mes reperes a moi une confiance en moi pour ne pas mettre justement le cheval a defaut et avec une trop grosse charge sur les epaule, et qu il puisse justement s appuyer sur ton "leadership" et ta rassurance en cas de probleme...
Encore une fois, c est ma demarche perso et ce genre de cas est tellement personnel, d un point de vue de l humain et d un point de vue du cheval...
Regler le soucis immediatement, oui et non, parfois je me demande si l evitement le temps de resoudre d autre problemes qu il y a derriere, ca va plus vite, mais encore une fois c est ma facon de faire. Cependant je me demande si il n y a pas autre chose derriere son comportement, un inconfort, qui le ferait pencher dans le stress plus rapidement... et comment tu geres ca toi, son stress et ton stress (perso quand ma juju stress a mort, limite a sauter la cloture, je suis la premiere a avoir mega les boules...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 17:38

Comme Reg je pense qu'il serait bien que tu puisses le réhabituer aux voitures tout en douceur afin qu'il reprenne confiance ...
Et puis ensuite reprendre avec un copain calme ouais, ça te faciliterait la vie!

Bon courage en tout cas et j'espère quu'on aura vite des nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Virginie
Eléphant du forum


Féminin Age : 44
Nombre de messages : 11306

Localisation : 66

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 18:31

Ca ne me choque pas tant que ça le fait qu'il explose plus tard. Ca donne l'impression d'une accumulation de stress, que jusqu'à présent il avait pris sur lui, et qui sort d'un coup. Type RBI (même si le tien n'en est pas un à priori).

Donc ça veut pas forcément dire que ça va continuer à mal se passer. Mais bon.

J'avais pensé aussi au contrecoup émotionnel pour toi, avec ce que tu as vécu récemment.

Sur les solutions, je ne sais pas. Désensibiliser ? Oui, mais en vraie situations alors, genre une copine qui conduit un utilitaire sur un chemin, et toi à pied avec Billy. Prendre encore un peu plus d'ascendant sur lui ?

Décidément Elfik, c'est pas une super passe en ce moment. Courage. Peut-être qu'il faudrait vous reposer un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4753

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 20:05

Oui dis Elfik, je repense à ça  Dans ta séance avec Billy juste avant la chute avec Sépia, tu avais dit que le poney avait beaucoup pris sur lui parce que toi t'étais pas au top émotionnellement et qu'en gros, il avait géré pour deux. Ca pourrait avoir fait augmenter son stress et maintenant que t'es là et bien là, il te balance tout sur les bras et démerde toi ainsi, parce que c'est à toi de gérer pour deux  Non ?
Revenir en haut Aller en bas
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 41
Nombre de messages : 2571

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 20:33

C est ce que j ai pense aussi en conduisant pour rentrer du boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 20:40

Bon, du coup je vais vous raconter comment j'ai géré la suite de la session du jour.

A un moment où il m'a arraché la longe, il m'a bousculée. J'ai réagi du tac au tac en désengageant très violemment les hanches, avec un vrai coup de cravache, et j'ai gueulé. Fort. Avoir peur oui, me bousculer non. Là, c'était sa peau contre la mienne.

Sauf qu'évidemment, rétrospectivement c'était une méga connerie puisque j'ai augmenté son niveau de stress à un point non atteint depuis... peut-être bien jamais. Au point que quand j'ai enlevé la selle pour le travailler à pied (sous la pluie), il est parti au galop en faisant tomber ma selle neuve dans la boue, je l'ai rattrapée au vol par un sanglon... grrrr!

Du coup j'ai pris la décision de faire quelque chose que je m'étais promis d'éviter au maximum avec lui (avec tout cheval, d'ailleurs), un join-up. Tant pis pour le rond archi-boueux et labouré. A ce stade-là, je n'avais pas le choix, j'étais dépitée, agacée, bouleversée, mais je ne pouvais surtout pas le lâcher maintenant. Donc il a couru comme jamais. En fait ce salopiaud galope très très bien dans le rond de longe, il a un équilibre du tonnerre, et m'a confirmé que d'ordinaire il est splendidement flemmard. Mais passons. J'ai fait du chuchoteur de base, bête et méchant. Il a galopé, changé de main, galopé, et tant qu'il n'avait pas cédé un tant soit peu, j'ai continué. J'en étais malade.

Mais ça a fonctionné. Quand il est revenu à lui, il avait toujours son air apeuré, mais l'air apeuré du petit poney disant "môman? protège-moi" et pas fou de panique à ne plus reconnaître personne et prêt à tuer pour sauver son cul. Justine est arrivée avec Quastor sur ces entrefaites, j'ai récupéré Billy en longe, et je l'ai fait travailler un peu à pied, souplement, sur le désengagement des hanches, le changement de main par aspiration, des exercices faciles qu'il connaît. A un moment, il s'est barré à nouveau, mais moins violemment quand même. Il était plus réceptif.

Alors j'ai commencé à lui donner des carottes sur le capot de ma voiture et sur celui du Berlingo de Valérie. Puis Justine a mis le moteur de ma voiture en marche, et il a mangé ses carottes au-dessus d'un moteur d'abord ronronnant, puis vrombissant. Puis Etienne est parti avec sa voiture, et il a ronflé, mais ne s'est pas sauvé. Puis Justine a mis la voiture en marche arrière, et Billy a mangé ses carottes sur le capot de la voiture qui reculait. Puis on a joué à croisé la voiture sur le chemin, et il est resté sage et a eu son quota de carottes pendant qu'on faisait ça. Puis on a fait la même chose avec le Berlingo.

Et puis on l'a laissé là-dessus, je l'ai libéré, et au lieu de brouter dans le jardin comme d'hab, il a filé dans son pré, il n'en pouvait plus de nous voir. Je crois que c'est la première fois qu'il se barre de lui-même sans demander son reste.

La séance a été extrêmement dure, pour lui et pour moi. On est jamais allé aussi bas dans le manque de confiance, mais je crois qu'il a fallu que je sois vraiment inflexible pour qu'il accepte de revenir ensuite.

Du coup les prochaines séances se dérouleront comme aujourd'hui, d'abord dans la cour de l'élevage avec tous les véhicules que l'on pourra trouver, puis sur la route devant, puis avec des chevaux sages et confirmés en extérieur. Des séances beaucoup plus brèves qu'aujourd'hui, qui a été le déclencheur, mais par contre, tous les jours pendant une semaine, 10 jours s'il le faut. Je ne le ressortirai plus seul sous la selle tant qu'il aura encore une once de peur.

Quant au pourquoi de la chose :
1. il y a mon état à moi, depuis les événements récents, très clairement.
2. il y a l'arrivée de Sépia, enfin mon début de boulot avec elle, qui a coïncidé avec sa reprise de boulot à lui après son abcès. Et je me demande s'il n'est pas jaloux de l'attention que je lui porte, sachant qu'avec lui j'étais prête à passer au stade suivant du travail, et qu'il n'est pas tout simplement en train de me dire "hé ho! je suis pas prêt moi! donc passe du temps sur les fondamentaux au lieu de rêver!"
J'ai pensé à ça en repensant à hier, quand j'étais en train de la surveiller dans le couloir d'herbe entre les prés, j'étais à côté de lui, mais lui était dans son pré boueux, l'air malheureux que ce soit elle et pas lui qui soit en train de se faire plaiz dans le couloir... peut-être que j'extrapole de façon complètement anthropomorphe... mais pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 48
Nombre de messages : 34684

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 22:01

Hum... te polarise pas sur les voitures. Pense à la célèbre phrase d'Andy que tout le monde aime citer : "Le problème n'est pas le problème".
Je ne l'ai pas raconté sur mon journal faute d'avoir le temps de mettre à jour, mais Unica m'a fait elle aussi un épisode de "peur panique" dernièrement, un peu dans les mêmes conditions que Billy. Elle, sa grosse frousse, ce sont les chevaux qui galopent et font les tarés, surexcités quand on longe une clôture. C'est une peur que je connais chez elle depuis le début (voir les première pages de notre long journal), et sur laquelle on a pas mal bossé.
Je l'ai raconté, mais lors de la dernière balade avec Uruguay, Unica n'a vraiment pas fait la fière en passant devant les paddocks des voisins. Passage et regard stressé, prête à sauter en l'air. Ok... C'est monté d'un cran la dernière fois, parce qu'il n'y avait plus grand frère Uruguay pour assurer ses arrières. On était en solo, on a commencé gentiment par faire un bisou aux voisins, jusque là pas de souci, et puis ils ont littéralement pété un câble, prêts à se jeter dans les barbelés pour aller eux aussi en balade avec la fiiiiillle, la seule fille du quartier.
Résultat : peur panique de la part d'Unica... je l'ai rarement vue comme ça, statufiée dans une position qui disait clairement "je suis prête à exploser", et si je n'avais pas eu beaucoup d'énergie ce jour-là, clairement elle ne serait pas restée à sa place et aurait très bien pu me bousculer vu que le chemin n'est pas large. Le passage m'a demandé une énergie de fou.

Est-ce qu'il faut que je bosse plus sur ce genre de passages délicats ? Je n'en suis pas certaine. En revanche, tu donnes toi-même un élément de réponse :
Citation :
Et là d'un coup, même ça ne suffit plus, zéro respect, j'ai tout perdu.
Sans aller jusque là, jusqu'à dire qu'on a tout perdu, je pense qu'il y a des moments où, pour diverses raisons, on néglige un peu le travail de fond sur le respect. Dans ton cas, parce que tu as commencé à demander un peu plus d'autonomie à Billy et qu'en plus, tu t'es mis Sépia sur les bras, donc d'autres soucis pédagogiques en tête ; dans mon cas parce que j'ai une énorme tendance à ménager Unica, à lui éviter toute situation de stress, à la laisser notamment se reposer sur les copains qui l'apaisent etc. Peu importe les raisons... mais la vérité, elle est quand même là, même si ça ne fait pas toujours plaisir à entendre : si un cheval réagit par une peur panique, c'est qu'il n'est pas totalement certain de pouvoir s'en remettre à son bipède. Pour ma part en tout cas, je ne règlerai pas la petite crise de panique d'Unica en faisant les cent pas le long des clôtures de tous les chevaux barjots du voisinage, mais en reprenant plutôt quelques exercices de bases... l'essentiel, ce qu'on a tendance à négliger parce qu'on se dit que c'est acquis depuis longtemps, mais qui malheureusement mérite parfois un petit rappel.
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Lun 13 Jan - 22:27

Napo, la voix de la sagesse... effectivement le coeur du problème est là, et j'y ai bien pensé!
Maintenant, la cristallisation du problème se fait autour des voitures, j'ai pas du être assez rassurante les fois où il m'a dit "euuuuh là j'ai peur" donc j'ai malgré moi laissé empirer le souci, mais c'est effectivement un symptôme d'un problème plus fondamental que ça. Donc je pensais travailler le problème de fond via des exos autour des voitures?
Bref : ne pas délaisser le travail à pied, aussi, ça fait un mois que j'en ai pas fait... c'est quand même là, la base.
Revenir en haut Aller en bas
yuna
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 1346

Localisation : brabant wallon, belgique

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 0:01

Je partage l'avis de napo, on ne peut pas les de sensibiliser à tout, le but c'est qu'ils se remettent à nous quand ils ont un doute.

Par exemple si sur un parcours d'obstacle ton cheval refuse les palanques bleues, tu pourras l'habituer avec une palanque bleue à la maison, mais le jour où tu tombes sur une verte fluo, il se passe quoi ? Il faut enchaîner coûte que coûte.

Je suis la première à descendre à pied quand je ne le sens pas, mais je me demande si à descendre à chaque voiture tu ne l'as pas un peu conforté dans sa nouvelle peur.

Alors c'est sur l'extérieur est dangereux, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais si tu pars du principe "mon cheval ne va rien faire" même s'il stresse un peu il va redescendre en pression, la méthode coué en quelques sortes.

Sur un autre topic quelqu'un parlait de la différence entre le jeu de l'amitié et la désensibilisation façon la cense, il y aurait peut-être une piste pour toi dans le sens, ça partait justement dans l'idée que le jeu de l'amitié apprenait au cheval à se fier à l'humain s'il reste zen alors que par opposition la désensibilisation apprenait au cheval à ne pas avoir peur d'un truc précis même sans son humain.

Enfin voilà, mon cheval Tim est très peureux, on a fait comme si de rien n'était, ça nous a valu quelques crises cardiaque quand il sursaute pour une feuille qui tombe mais il s'est fait à l'idée et il passe partout maintenant. Il a même eu une phase ou il avait peur de son tapis parcequn jour il s'était envolé avant que je ne pose la selle...

Le fait de monter en parallèle un cheval inébranlable nous a aidé à prendre confiance en nous. Si je n'avais monté que Tim au début ça aurait fini par me tendre tout ça. On perd vite confiance quand on n'a pas d'expérience positive pour contrer les passages à vide.
Revenir en haut Aller en bas
mp3
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 50
Nombre de messages : 9297

Localisation : 41/37

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 8:51

Attention y'a 2 choses.
Napo en a très bien parlé, je vais le redire, de façon peut être un peu différente.

1/ (dans la mesure du possible) ne jamais négliger une grosse peur.
Ce n'est jamais anodin, ça te pétera à la figure un jour ou l'autre.
Billy s'est fait peur avec une voiture, je crois que quand on le peut, il faut "reformater" le disque dur TOUT de suite.
C'est ce que je retiens avec les chevaux. Un truc s'est mal passé, si tu peux y revenir tout de suite, tu as une chance de solutionner le pb (pas le régler, mais éviter qu'il prenne des proportions absurdes). Sinon hem.... Donc y revenir dans la journée, ou le lendemain. Après, c'est trop tard, c'est ancré.
J'aimerais me tromper en écrivant ça, mais pour l'instant c'est mon expérience.
Donc tu croises un chauffard... ben faut que tu trouves dans la journée ou le lendemain une voiture à croiser et recroiser, à pied puis en selle.
Sinon tu gardes dans un coin de ta tête "souci potentiel...."


2/
Napo a écrit:
Pense à la célèbre phrase d'Andy que tout le monde aime citer : "Le problème n'est pas le problème".
Là maintenant, t'es dans cette situation. A mon avis, tu peux désensibiliser autant que tu veux aux voitures (ce qui n'est pas non plus superflu hein), le jour où tu rajouteras un stress, cette peur profonde resurgira. C'est tout, tu dois t'y attendre. Et le combat, c'est pas les voitures, c'est le leadership.

Je m'en veux de ne pas avoir tilté... mais Billy a pris beaucoup sur lui pour te rassurer quand tu étais mal.
Et c'est l'effet boomerang classique. Il prend sur lui, il prend sur lui (et tu te dis "super cheval", et c'est vrai), mais il a montré tellement de courage qu'il est émotionnellement cuit. Alors sur un truc anodin, PAF.
D'autant qu'en ayant à te rassurer.... tu as perdu ton leadership.
C'est ce qui s'est passé avec Tyty et le sanglier. Je n'étais pas tranquille avec mon fiston sur Leko, j'ai ressenti une peur là.... Tyty l'a senti, s'est montré fort... jusqu'à ce qu'on croise le sanglier. Non là c'est trop, je reprends les rênes moi le gros ponitos....

Bref. On en revient au TAP, lol.


Une 3e remarque. Attention, quand ils sont dans cet état d'esprit (peur panique, RBE), je rappelle qu'ils n'ont plus de cerveau. Donc cool, zen, il n'y a rien à leur apprendre sur ce moment là, parce que rien ne sera retenu  Razz ...
Tu as choisi le join-up. Why not. Le lâcher simplement dans le RDL, attendre qu'il se calme tout seul, aurait peut être été une autre option. Et là après tu reprends du TAP. Mais attention toi de ne pas trop monter en pression...
(ça été longtemps mon piège avec Devise...).


Je pense que tous les deux faut bien tout repositiver, reprendre tout tranquillement   .
Sa peur est expliquée par ce qui s'est passé il y a longtemps (le chauffard) ET par ton état d'esprit actuel. Le passé tu n'y peux rien, le moment présent, tu peux tout   .
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 9:23

Merci pour vos retours. Donc : travail à pied, retour aux basiques pour lui, et pour moi, redescendre la pression, retravailler le centrage émotionnel, et laisser le temps à la confiance de revenir.

J'ai juste une question, Yuna : c'est quoi ce distinguo jeu de l'amitié / désensibilisation? je l'ai loupé je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 46
Nombre de messages : 867

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 9:40

Avec ma jument retraitée, jusqu'à un stupide accident, j'étais le leader. Le cheval devant moi a rué dans ma jambe suite à un coup de cravache de sa stupide cavalière qui n'a pas réfléchi qu'on ne cravache pas son cheval quand vous avez quelqu'un derrière vous. Enfin, passons ce détail qui m'a fait réfléchir à ne plus partir qu'avec des cavaliers qui savent monter correctement à cheval et qui connaissent les codes de bonne conduite.

Résultat, fracture et immobilisation totale pour moi et puis l'envie de remonter à cheval alors que je n'étais pas bien rétablie. Je savais monter sur mon cheval au départ de l'écurie. Petit tas de pierres sur le bas côté, impossible de faire passer ma jument, et pas possible pour moi de descendre pour marcher à côté et donc je fais 1/2 tour, l'erreur à ne pas commettre.

Je la montais en hackamore et à partir de ce moment là, elle voyait un truc qui lui faisait un peu peur, elle me tapait un 1/2 tour et galop dans l'autre sens. J'ai appelé Pierre D. Et là : le verdict, j'avais perdu mon leadership, elle fuyait dans l'autre sens. Elle sentait que je n'avais pas le parfait contrôle avec mon hackamore, je pensais qu'il allait m'orienter vers le travail là dessus et bien non, il m'a recommandé de changer son embouchure. Elle n'a même plus essayé le 1/2 tour et le galop à fond dans l'autre sens.

Pour dire, dès le montoir, elle sentait qu'elle avait le dessus avec le hackamore, si elle bougeait, je ne savais pas la plier car ça tirait sur le nez et elle reculait et je devais attendre son bon vouloir de s'arrêter alors qu'avec le mors en caoutchouc en bouche, elle se savait pliée et elle s'arrêtait.

Pour la petite histoire, cette jument avait 20 ans à l'époque, j'étais sa propriétaire depuis 1 an, avis d'un dentiste qui conseillait de passer au hackamore ou au mors en caoutchouc pour un problème dentaire, c'est pour cela que son ancienne propriétaire me l'avait donnée (il aurait fallu 1 an de revalidation et reprise de compet de dressage). Et donc après une vie de mors en bouche, elle avait compris la limite du hackamore dans son cas. Il était pourtant bien réglé.
Revenir en haut Aller en bas
RegLaCrevette
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 33
Nombre de messages : 754

Localisation : Savoie (73)

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 11:21

Fifik a écrit:
Donc : travail à pied, retour aux basiques pour lui, et pour moi, redescendre la pression, retravailler le centrage émotionnel, et laisser le temps à la confiance de revenir.

yeeaahhh, ça c'est du plan d'action !
Gooooo !

(Allez, p'tite séance de yoga offerte par la maison la semaine prochaine si tu veux :p )
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 48
Nombre de messages : 34684

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 12:57

Je reviens encore sur des pistes d'analyses par le biais d'Unica, non pas par égocentrisme mais parce qu'il y a quelques points similaires dans l'historique.

Dernièrement, nous avons demandé l'une et l'autre à nos U d'aller de l'avant. Avec Billy, tu as beaucoup insisté sur la mise en avant en extérieur, avec pas mal d'allures et en tolérant souvent de bons gros galops qui défoulent. Moi je ne monte pas Unica, bien sûr, mais j'étais dans cette même problématique de mise en avant, en faisant la majeure partie de nos balades en longues rênes, et pratiquement toujours en tête. J'avais réussi à déclencher une vraie grosse impulsion comme ça, j'étais ravie de la voir me prendre des trots de malade même si je faisais un peu cerf-volant derrière parfois.
Quand on est en selle ou en longues rênes, pour le cheval, c'est du pareil au même : nous, le bipède, on est derrière. Même si tu es sur son dos, tu es derrière le cheval, c'est sa tête qui passe la première, et c'est lui qui va affronter les monstres s'il y en a. Bref, on leur colle une grosse responsabilité. S'ils l'assument, c'est parfait.

Parfois, ils se font des frayeurs, à juste titre ou non, peu importe. On gère comme on peut quand on est en solo, le mieux à mon avis étant de mettre pied à terre et de repasser clairement DEVANT le cheval, pour lui rappeler que les monstres, c'est l'humain qui les affronte, car lui il sait, il peut juger si c'est dangereux ou pas.

Mais dans le cas de Billy comme dans celui d'Unica, je pense qu'on a commis une petite erreur. On a profité de la présence d'un congénère plus assuré. Tu dis que tu as déjà collé Billy derrière un copain pour gérer une frayeur, de même qu'il m'est souvent arrivé, quand je sentais Unica un peu trop survoltée en tête, de laisser passer Uruguay devant, ce qui a effectivement un effet très apaisant pour elle... hum... effet très pervers aussi, je m'en rends compte aujourd'hui.

En gros, depuis quelque temps, le message que je lui ai fait passer est le suivant : "allez go, tu avances, tu mènes la balade en tête, tu affrontes les monstres. Et si tu n'y arrives pas, pas grave, tu pourras te fier à ton pote, un congénère". Très mauvaise habitude... le jour où le congénère n'est plus là, le jour où le congénère n'est pas très fiable, le cheval qu'on a laissé s'en remettre à quelqu'un d'autre qu'à nous va forcément bugguer.
Revenir en haut Aller en bas
josette
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 41
Nombre de messages : 2571

Localisation : in ze uk

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 14:02

+1000 avec Napo, surtout sur les longues renes.
quand je descend de selle car damz a une frousse que je ne saurais pas gerer d en haut, je descends, la rassure, prends un peu la tete et lui demande ensuite de marcher au devant de moi... pas de beaucoup, mais je prends autant de recule que je peux.
Part contre, sur la sortie avec le congenere rassurant, c est pareil: si le cheval en manque de confiance se colle derriere juste pour suivre, effectivement ca ne va pas. Par contre marcher cote a cote et "affronter" ensemble, ca marche tres bien. On a fiat de tres gros progres comme ca avec le SM que l on commence tout juste a sortir en ballade. S il a peur de quelque chose, je passerais devant avec Damz pour lui montrer qu il n y a pas de probleme, et de la il repasse a cote voir en tete. Les progres on ete vraiment impressionnant (mais encore une fois c est du cas par cas). D autre part, quand Damz passe devant, malgres la peur, elle ronflera, sursautera mais ne partira pas en live: du coup il a arreter aussi de se cabrer/vouloir partir en vrille... il a appris a plus observer et a moins fuir... On avait fait cette experience avec le hafli de notre amie (lui partait direct au triple galop des qu un truc faisait peur... il ne se posait pas du tout de question) ca avait ete tres benefique aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 19:25

OK je vais tenter ça comme ça. Je peux pas y aller d'ici jeudi, donc on verra jeudi après quelques jours de cogitage comment ça a décanté dans son petit cerveau, et moi j'aurai refait une séance de karaté donc ça me remettra quelques idées en place...
Revenir en haut Aller en bas
Sakayawa
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 10361

Localisation : Hérault

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Mar 14 Jan - 21:26

Festiva : tu me fais bondir là avec ton histoire d'embouchure ! Tu n'as pas réglé le vrai problème qui est effectivement le leadership, juste tu as un contrôle "physique" plus important, mais tu n'as toujours pas plus de contrôle psychologique et de partenariat avec ton cheval.

Elfik : pareil, je travaillerais des trucs tout bêtes d'envoi à partir des différentes zones du cheval donc jeu de la conduite à fond
Revenir en haut Aller en bas
Alyss
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 27
Nombre de messages : 1014

Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Jeu 16 Jan - 13:42

Allez, pour le débat d'idées, je rajoute ma "lecture" de l’événement, si on peut dire ^^ :

Du poulain fatigué par sa croissance, pas forcément hyper à l'aise dans son corps, on est quand même passé à un poney puissant et avec de l'influx, et vu vos dernières sorties, qui a probablement déjà pris un peu de fond, et compris que la balade ça n'était pas forcément que tranquillou au pas !

Du coup, c'est peut-être pas un hasard si ces grosses peurs soudaines arrivent maintenant : moi typiquement la jument que je monte, les jours où elle est "gaillarde", le moindre truc est prétexte à avoir peur et à bouger ++ (en avant ou en l'air !^^). Et je dis pas qu'elle a pas peur, je pense juste que d'être en forme, elle est plus attentive, et face à une inquiétude, plutôt que de ronfler ou marquer un arrêt quand elle est plus "mollasse", bah ça sera tout de suite une réaction plus importante.

Voilà, je ne sais pas trop ce que ça vaut, ça ne correspond peut être pas du tout à ton vécu ;)C'est surtout cette montée en puissance des réactions de peur, alors que je vois pas à quel moment ça a pu déraper tant que ça, qui me paraît bizarre.
Peut-être que la « crise d'ado » que traversent beaucoup de chevaux de cet âge, c'est leur prise de conscience de cette énergie nouvelle, et qui les pousse aussi à tester les limites.

Ceci dit, pour moi il ne s'agit pas du tout de ne plus « exploiter » ce côté énergique de Billy, au contraire, cette énergie elle est là maintenant, donc il faut lui proposer des moyens de la dépenser et lui montrer les nouvelles limites. Et le programme que tu t'es fixé avec désensibilisation (parce que tout ce que j'écris ne remet pas en cause le fait que la peur soit réelle hein ) + reposer les règles simples au travail à pied (d'ailleurs je pense que ça, comme je ne sais plus qui le disait sur l'eed, c'est le premier et le dernier exercice à faire avec un cheval ^^), ben ça me paraît tout à fait adéquat. Mais peut être te dire que les changements de Billy ont forcément aussi un retentissement (surtout positif mais possiblement négatif) sur la situation, et que ce n'est pas que de ton fait !
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Jeu 16 Jan - 21:08

Non en effet. Ca a décanté un peu, je suis restée 2 jours sans le voir et j'y suis retournée aujourd'hui. J'y ai pas mal réfléchi, j'avais peur de ma propre réaction suite à ces "retrouvailles", mais ça s'est plutôt bien passé, même s'il a encore eu des réactions de panique complètement bizarres (cette fois-ci pas à cause des voitures, on a retravaillé avec le Berlingo et RAS ; c'était plutôt à cause des bruits de vent aujourd'hui...)
J'en ai parlé avec Valérie, qui a déjà vu ce phénomène sur des chevaux de cet âge. Elle m'a recommandé d'arrêter de travailler en RP avec friandises, d'arrêter de le laisser brouter pour se rassurer, mais de toujours me poser moi en point de référence, genre dès que son attention est monopolisée par quelque chose d'autre, le rappeler en lui demandant un truc, et enchaîner les micro-demandes pour qu'il n'ait pas le temps de réfléchir, ne lui laisser aucun pouvoir décisionnaire puisque toutes ses décisions sont catastrophiques. C'est vrai qu'en le gérant de la sorte j'ai obtenu de bons résultats, donc on va voir.
Le plus important c'est que je reste ultra-centrée, que je ne me laisse absolument pas influencer par quoi que ce soit, et que ce qui passe (une bâche, une voiture, peu importe) N'EST PAS UN EVENEMENT. L'événement, c'est que moi je sois là, et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 48
Nombre de messages : 34684

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Jeu 16 Jan - 21:48

Elle est de bon conseil, Valérie ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Elfik
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 9060

Localisation : Gaillac / Toulouse

MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   Jeu 16 Jan - 21:50

Elle est top. Pas du tout dans la mouvance "étho" ou quoi, juste une personne qui vit avec les chevaux depuis 30 ans, les élève et les éduque depuis aussi longtemps, du coup on la lui fait plus à elle ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peur panique soudaine et (plus ou moins) inexpliquée
» Vos techniques pour la peur des véhicules rapides
» Choqué, Silure contre Humain
» target panic, peur du jaune ou pas
» peur "dangeureuse" et "soudaine"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Relation et travail :: En extérieur-
Sauter vers: