Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Dessins de Noël !!! saison 2016 c'est parti !!!! Vous avez jusqu'à dimanche 6 novembre pour vous inscrire RDV dans le blabla

Partagez | 
 

 Nourrir à l'herbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Napo
Eléphant du forum


Féminin Age : 46
Nombre de messages : 31406

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 13:49

Dans ma tête, c'était simple au début : un cheval, ça doit manger de l'herbe, essentiellement. En moyenne, on compte un hectare par cheval à l'année, plus dans les régions sèches (chez moi : compter minimum 1,5 à 2 ha par cheval), moins dans les régions bien arrosées. On sait aussi que le cheval n'est pas une vache, qu'il n'est pas bon de le laisser sur de verts pâturages, et qu'il a besoin de beaucoup de diversité pour pouvoir choisir les plantes en fonction de ses besoins, donc plutôt en prairie naturelle qu'en prairie semée.

Dans la réalité, c'est loin d'être aussi simple que ça. Moi je me heurte au problème d'une jument coliquarde, qui supporte difficilement
- la repousse de printemps
- l'herbe humide de l'hiver (et pire qu'humide : l'herbe pleine de givre)
- et de façon générale l'herbe trop grasse.
En ce moment sur le forum, les cas de fourbure sont préoccupants. Sans parler des intoxications, puisque Crimson a failli y passer, foutus samares...

Bientôt trois ans que je gère une alimentation presque exclusivement à l'herbe (chevaux complémentés au foin de janvier à avril cette année, mais l'herbe reste quand même leur aliment principal), et je me rends compte que c'est quand même la galère. Le foin, c'est pratique : on estime assez rapidement sa qualité, on peut savoir après un temps d'observation ce dont les chevaux ont besoin, éventuellement réajuster, ou bien s'ils ne sont pas trop voraces, les laisser se gérer eux-mêmes avec du foin en libre accès. Sur l'herbe, on est toujours dans le doute. On est tributaire de la météo (capricieuse par chez moi... une année de sécheresse et tout est décalé dans ma gestion des prés), de l'organisation des parcelles, de ce qui pousse dessus... Tenez, cette année par exemple, j'ai découvert le phénomène de la dormance. Copy-past Wikipédia :
Citation :
La dormance est un terme qui regroupe toutes les formes de vie ralenties. Elle correspond à la période où, dans le cycle de vie d’un organisme, la croissance, le développement et/ou l'activité physique (chez les animaux) sont temporairement arrêtés. Cela réduit l'activité métabolique et aide donc l’organisme à conserver de l’énergie.
Certaines plantes détiennent des records qui font pâlir. Exemple : les graines de lotus sacré peuvent survivre 1300 ans ! Ces graines sont dans la terre donc, et en fonction des conditions climatiques, de l'évolution du terrain en matière de ph, de composition, d'humidité etc., vont se réveiller ou non.
Problème concret pour moi : chaque année au printemps, c'est ZE BIG surprise. Qu'est-ce qui va sortir cette année dans mon pré ? Est-ce que ce sera comestible pour les chevaux ou pas ? Si une année, mon pré se retrouve colonisé par des plantes non mangées par les chevaux, c'est la grosse galère (les carottes et le fenouil sauvages de l'année dernière, ça a été l'enfer : les chevaux ne mangeaient que les fleurs, et ont laissé d'immenses tiges qui empêchaient la végétation intéressante pour eux de se développer correctement).

Bref, j'aimerais avoir ici le témoignage de ceux qui nourrissent intégralement ou presque à l'herbe.
- Quel type de prairie, semée ou pas, pâture entretenue ou pas, et si oui, comment ?
- Quelle surface par cheval ?
- Quels compléments vous paraissent absolument nécessaires ?
- Que faites-vous en hiver ? vous faut-il du foin ou l'herbe suffit-elle ?
- Comment limitez-vous les dégâts quand il y a risque de fourbure ou simplement surpoids (ma question du moment... ggrrr) ?
- Comment arrivez-vous à estimer les qualités nutritives de l'herbe à chaque période de l'année ?
Et encore plein de questions qui me viendront plus tard sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 4752

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 14:05

Bon, je ne sais pas si ma réponse sera utile, mais je réponds quand même  

Les deux juments sont sur une prairie semée (je crois, ça j'suis pas sûre en fait, on ne resème pas, mais c'est un pré à vache quoi). Le pré est entretenu dans le sens où on vire les chardons et on herse deux fois par ans. 

En été, Perle et Natia ont une surface de 1 hectare pour elles deux. En hiver, elles ont accès à toute la pature (celle où il y a les vaches en été aussi). Cette pature doit faire environ 3 hectares. Le complémentaire de mon pré (les deux hectares des vaches) est engraissé en azote chaque année, puisque pré à vache. Les vaches y sont à la bonne saison, et les juments y vont en hiver, quand l'herbe n'a plus rien de riche. 

Ainsi, cette année, elles sont sorties tous les jours d'hiver dans ce pré et l'herbe leur a suffit, elles n'ont pas eu un gramme de foin cet hiver. 

Pour les compléments, elles rentrent au boxe la nuit (essentiellement pour garder Natia en état) et elles ont donc des granulés le soir, avec carottes et pommes parfois. Pour Perle, le happy hoof de spillers (conçu pour chevaux fourbus) et Natia a un mélange d'un moulin local. Une fois par jour, 1/2 litre pour Perle (je parle ici en volume mais ça doit pas faire 200g en vrai) et j'alterne entre 1l et 1,5l pour Natia (au maximum 1 kg). Perle n'en aurait pas besoin, mais Natia a besoin de ça pour garder la forme en hiver. 

A chaque intersaison, cure de sédochol pour les deux. Pour limiter les dégats de la fourbure, y a le sédochol et le panier. A la saison le plus à risque (tout le mois passé) elle a eu le panier la nuit (de 21h à 8h) et 3 heures l'après midi (de 13h à 16h). En ce moment, je pense qu'on est dans une période risquée mais pas over risquée, donc panier uniquement la nuit. Je précise que pas de panier si on annonce des orages ou de fortes pluies, faut pas déconner non plus. 

Et pour estimer la richesse de l'herbe, ici c'est assez facile : pissenlit ou pas, herbe très verte ou herbe jaunie, poney qui grossit ou pas (relativement facile pcq si Natia grossit aussi, c'est que l'herbe est riche), ...
Revenir en haut Aller en bas
Ptibou1.3
cheval d'école
cheval d'école


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 2351

Localisation : Tarn-et-Garonne

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 14:08

Déjà un hectare par cheval c'est un mythe pour moi !
Au printemps c'est trop et en hiver c'est pas assez. De toute façon il faudra rationnaliser.

Type de prairie > semée avec mélange type prairie normande mais la compo a du évoluer depuis avec des plantes plus locales, de l'engrais tous les 5 ans environs, pas d'autre entretien.
Surface par cheval > 1,250 ha pour 5 équidés (3 poneys, 2 ânes nains)
Compléments > pierre à sel et rien d'autre
Que faites-vous en hiver > du foin, environ 8/10 kgs par jour et par équidés
Comment limitez-vous les dégâts en période à risque > paddock très ras la journée et ouverture d'une parcelle la nuit de 21h00 à 6h30 le matin - Panier pour l'ancien fourbu quand il est à l'herbe.
Comment arrivez-vous à estimer les qualités nutritives > Quand c'est bien vert, c'est très riche et quand c'est cramé, y'a plus rien à bouffer ptdr
Nan, à la repousse de printemps, c'est clairement trop riche / en hiver quand tout est détrempé, c'est pas assez nutritif, même chose en été quand l'herbe est trop sèche.
Je le vois à leur poids sinon.
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 4752

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 14:18

Ah oui, j'ai oublié la pierre de sel et minéraux à dispo toute l'année
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum


Féminin Age : 37
Nombre de messages : 6005

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 18:46

Je vais suivre avec beaucoup d'intérêt ce sujet

Bon sinon, donc ici pour la présentation on part sur 6 ou 7ha de base pour 5 chevaux (dont deux gros et un fourbu), ce "camp de base" est plein de végétation (donc ils n'ont pas 6ha d'herbe, quoi !) et très pauvre, strictement aucun risque de surconsommation.

Ensuite y'a les champs autour, et là... c'est très variable (ce sont des champs en jachère, en général depuis plusieurs années). En gros, en ce moment c'est encore un peu trop riche. Ça dépend des champs, mais je suis la même (super) règle que Ptibou : quand c'est très vert c'est trop riche, quand ça sèche c'est OK

Ensuite je me balade dedans pour voir un peu ce qu'il y pousse, c'est un peu au feeling en fait. Je crois que j'ai une sacrée veine parce qu'on a vraiment une très grande diversité végétale et ça a plein d'avantages.

J'ose espérer (soyons fous !) qu'entre le camp de base où ça va repousser tranquillou vu que l'herbe ne subit pas trop de pression et les champs autour, on va arriver à vivre quasiment sans foin. Et le foin de toute façon... ben, il va venir des champs en jachère autour que le paysan ramasse !!! Donc ça restera la même herbe, en version séchée.

Mais quand-même, on a du foin. Les miens n'en ont plus depuis que je les ai mis à l'herbe dans un champs, mais B. veut que les siens en aient tout le temps. Dont acte, on a 3 grands filets à petites mailles dans le parc de base remplis quotidiennement. Je trouve que ça fait beaucoup de logistique pour pas grand-chose personnellement, mais je comprends que ça soit important pour les chevaux de B. (ce sont les siens, les deux gros et le fourbu). Je sais que pour la mise à l'herbe elle souhaite attendre encore quelques jours/semaines (?) et les lâcher uniquement quelques heures par jour. Les miens par contre sont actuellement dans une petite clairière herbue (avec des hautes herbes qui jaunissent et dont ils raffolent) depuis dimanche, là cet aprème j'ai préparé un nouveau parc pour eux, plus grand, avec une partie en clairière (mêmes herbes hautes) + une partie en bois (avec plein de dénivelés, des rochers, des trous... enfin, rien à voir avec l'alimentation mais j'adooooore). Je les y mets demain pour... je ne sais pas, en fonction de la vitesse à laquelle ils mangent. Je ne veux pas qu'ils ratiboisent les herbes, juste couper proprement, sans les stresser.

Bref, ce n'est pas encore très clair pour moi, mais j'espère que l'un des avantages de leur camp de base, c'est que lorsque l'herbe repousse grasse (genre au printemps), ils n'y ont pas accès tout en gardant de quoi manger. Et là, je ne compte pas semer a priori (en fait nulle part, juste les faire tourner sur les multiples champs qu'il y a par ici et auxquels on aura accès d'une année sur l'autre).

Bon, c'est pas très clair tout ça... désolée je suis un peu crevée. Mais l'idée est là : trouver un endroit avec une très très grande diversité (ça pour moi c'est essentiel pour espérer rester à l'herbe), et de quoi avoir une bonne surface utilisable où "tu sèmes du blé il te pousse des cailloux" pour assurer la période de la repousse sans risquer de surpoids et autres joyeusetés. Et ensuite ouvrir au besoin en fonction des doudous (à mon avis l'option panier est vraiment intéressante).


Dernière édition par mirza le Ven 23 Mai - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
mirza
Eléphant du forum


Féminin Age : 37
Nombre de messages : 6005

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 18:47

Ah oui, et sinon sur FB on a ouvert un groupe sur les "structures équestres alternatives", et ce genre de question pourrait trouver des réponses vraiment riches et expérimentées dessus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Randi
Eléphant du forum


Féminin Age : 20
Nombre de messages : 12222

Localisation : Haute Loire (43100)

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 18:59

Super intéressant ce post et les situations de chacun

Didi et Kéké sont au foin à volonté l'hiver + herbe. Ils ont eu 4 hectares pour 5 chevaux cet hiver, et tous étaient juste bien. Ils ont perdu du poids avec l'hiver, mais perte de poids normal, on apercevait quelques fois les côtes quoi.
Et curieusement Kéké n'a pas gonflé malgré le foin à volonté de novembre à avril !

Pierre à sel et à minéraux à volonté toute l'année.

Là (à mon grand désespoir mdr) ils sont (étaient jusque la semaine dernière) 2 dans un parc de un hectare, comestible au 3/4. Y'a beaucoup de mauvaises herbes ! Mais l'herbe du printemps étant bien riche (heuu comme les autres, elle est bien verte et les chevaux sont tout beaux ) ca leur suffit largement, et justement ça les limite! En 2 mois l'herbe est vraiment rase on voit la terre presque partout là où ils mangent, mais ils sont parfaits niveau poids, rond là où il faut comme il faut, en sentant les dernières côtes.
Du coup, niveau bouffe, ce parc est idéal à 2, parce qu'ils peuvent se gérer seuls, enfin ils se régulent du fait que le pas est petit. Après le parc pourri pour toutes les autres choses, tout plat, pas d'arbre, carré...

Le poulain est arrivé la semaine dernière, du coup on a remis du foin à volonté, mais ils n'y ont encore pas touché et le poulain se remet en état !

Je suis toujours impressionnée de voir comme l'herbe peut être aussi rase et aussi nutritive! Ils commencent à avoir les lèvres rapeuses tellement l'herbe est rase (du coup ils touchent la terre avec les lèvre quand ils mangent lool Razz) mais ne perdent pas un kg, du moins pour l'instant.
Après ce sont des parcs à vaches, d'où le fait qu'ils soient hyper nourrissants toute la belle saison (les belles saison même, tout le temps sauf en hiver quoi), donc peu de diversité, beaucoup trop protéinés et pauvres en éléments minéraux.
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum


Féminin Age : 46
Nombre de messages : 31406

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 22:35

Merci de vos témoignages. Ça représente pour l'instant des réalités très différentes, parce qu'on est dans des régions différentes, avec une herbe sans doute très différente (c'est ce que je me dis en tout cas quand je regarde les photos des uns et des autres...), donc la synthèse ne va pas être simple à faire, mais on va essayer...

Citation :
Nan, à la repousse de printemps, c'est clairement trop riche / en hiver quand tout est détrempé, c'est pas assez nutritif, même chose en été quand l'herbe est trop sèche.
C'est là où j'ai un problème de compréhension, moi... (ouais, la biologie, ça manque cruellement dans ma formation de littéraire...). Chez moi c'est la sécheresse depuis avril, donc tout est grillé et jaune comme en plein été. Et mes chevaux sont des baleines énormes... comme en été, quoi. C'est là où ça fait des sacs de nœuds dans ma tête : l'herbe sèche n'est pas nutritive, mais fait énormément grossir... Si c'est pas nutritif, c'est donc qu'il faudrait rajouter autre chose pour compenser les éventuelles carences, mais que rajouter sans risque de faire grossir encore plus ???

Autre question : on dit généralement que l'herbe, une fois qu'elle est montée, n'est plus intéressante pour les chevaux. Récemment, j'ai eu l'avis inverse de l'ostéo qui, du moins dans le cas d'Unica, m'avait conseillé de ne la passer au pré intégral que quand l'herbe aurait bien monté. Moins nutritive certes, mais plus de fibres, ce qui est important dans son cas. Vous en pensez quoi ?

Et enfin, dernier point technique concernant le foin, celui qu'on fait venir d'ailleurs ou qu'on coupe directement dans le pré (ce que j'avais dû faire la première année où les prés étaient vraiment trop trop fournis, du moins par endroits) : le foin, c'est de l'herbe qui a eu un peu le temps de monter. Est-ce le fait qu'il ait été coupé avant de sécher qui lui permet de garder sa valeur nutritive, à l'inverse d'une herbe qui va sécher en été dans un pré si on l'a laissée monter ?
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 4752

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 22:46

Tout ce que tu dis est vrai. On fait des abus en disant herbe nutritive. 

Quand l'herbe est bien montée, elle est encore tout à fait capable de nourrir nos chevaux. Cependant, elle est bien plus faible en fructanes, ce qui fait qu'elle peut nourrir mais n'est pas dangereuse (au sens fourbure s'entend). Donc avec plein d'herbe bien haute, on a toujours autant de risque de grossir, mais beaucoup moins de risques de fourbure. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de rajouter quoi que ce soit. 

Une fois l'herbe est montée, l'herbe n'est plus qu'une source de fibre. Plus d'amidon, plus de fructane. Donc en gros, c'est comme du foin pas encore coupé. Surtout que vu comme il fait sec chez vous, l'herbe montée est presque aussi séchée que le foin.. 

Certains foins sont plus riches de d'autres, selon les régions, la température qu'on a eu, ... Donc si tu coupe ton foin sur une herbe bien riche, ton foin sera riche. Si tu coupe ton foin sur une herbe toute séchée, t'aura nettement moins de pouvoir nutritif
Revenir en haut Aller en bas
Elise
Eléphant du forum


Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Ven 23 Mai - 23:25

Très très intéressant tout ça A-H ! Je note !
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
mirza
Eléphant du forum


Féminin Age : 37
Nombre de messages : 6005

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 8:02

Oh oui c'est super intéressant AH, merci !

Citation :
Je suis toujours impressionnée de voir comme l'herbe peut être aussi rase et aussi nutritive! Ils commencent à avoir les lèvres rapeuses tellement l'herbe est rase (du coup ils touchent la terre avec les lèvre quand ils mangent lool) mais ne perdent pas un kg, du moins pour l'instant.

Ma podologue (enfin, celle de mes chevaux, lol !) m'avait expliqué que c'est parce que l'herbe rase est stressée, et du coup elle est blindée en sucres. Alors les prés ras c'est mauvais pour les chevaux du coup.

Napo a écrit:
Autre question : on dit généralement que l'herbe, une fois qu'elle est montée, n'est plus intéressante pour les chevaux. Récemment, j'ai eu l'avis inverse de l'ostéo qui, du moins dans le cas d'Unica, m'avait conseillé de ne la passer au pré intégral que quand l'herbe aurait bien monté. Moins nutritive certes, mais plus de fibres, ce qui est important dans son cas. Vous en pensez quoi ?

Moi j'suis de l'avis de l'ostéo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 9:20

Ici nous avons 30 ha de pâturages (+ 20 autres). En général on fais passer les vaches avant les chevaux, sauf sur nos pâtures estivales qui sont en coteaux, on met vaches et chevaux ensemble.
Niveau herbe je surveille attentivement le poids de mes chevaux. En ce moment ils sont en paddock ras pour certains. Avec 4 poulinières pleines je privilégie plus qu'elles soient en pâture un peu plus riche, surtout l'année prochaine où il y aura les poulains en plus, c'est clair que l'apport d'herbe sera différent pour elles que pour mes autres chevaux.

Après ça va aussi dépendre de chaque région. Pas simple à gérer parfois quand on a des terres riches.
Revenir en haut Aller en bas
Ptibou1.3
cheval d'école
cheval d'école


Féminin Age : 35
Nombre de messages : 2351

Localisation : Tarn-et-Garonne

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 9:34

Napo a écrit:

Autre question : on dit généralement que l'herbe, une fois qu'elle est montée, n'est plus intéressante pour les chevaux. Récemment, j'ai eu l'avis inverse de l'ostéo qui, du moins dans le cas d'Unica, m'avait conseillé de ne la passer au pré intégral que quand l'herbe aurait bien monté. Moins nutritive certes, mais plus de fibres, ce qui est important dans son cas. Vous en pensez quoi ?

Et enfin, dernier point technique concernant le foin, celui qu'on fait venir d'ailleurs ou qu'on coupe directement dans le pré (ce que j'avais dû faire la première année où les prés étaient vraiment trop trop fournis, du moins par endroits) : le foin, c'est de l'herbe qui a eu un peu le temps de monter. Est-ce le fait qu'il ait été coupé avant de sécher qui lui permet de garder sa valeur nutritive, à l'inverse d'une herbe qui va sécher en été dans un pré si on l'a laissée monter ?

*A-h* a écrit:
Tout ce que tu dis est vrai. On fait des abus en disant herbe nutritive. 

Quand l'herbe est bien montée, elle est encore tout à fait capable de nourrir nos chevaux. Cependant, elle est bien plus faible en fructanes, ce qui fait qu'elle peut nourrir mais n'est pas dangereuse (au sens fourbure s'entend). Donc avec plein d'herbe bien haute, on a toujours autant de risque de grossir, mais beaucoup moins de risques de fourbure. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de rajouter quoi que ce soit. 

Une fois l'herbe est montée, l'herbe n'est plus qu'une source de fibre. Plus d'amidon, plus de fructane. Donc en gros, c'est comme du foin pas encore coupé. Surtout que vu comme il fait sec chez vous, l'herbe montée est presque aussi séchée que le foin.. 

Certains foins sont plus riches de d'autres, selon les régions, la température qu'on a eu, ... Donc si tu coupe ton foin sur une herbe bien riche, ton foin sera riche. Si tu coupe ton foin sur une herbe toute séchée, t'aura nettement moins de pouvoir nutritif

ok avec tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Napo
Eléphant du forum


Féminin Age : 46
Nombre de messages : 31406

Localisation : Mèze (34)

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 13:00

Aaahhh ! Voilà qui m'éclaire un peu ! Merci pour toutes ces réponses !
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum


Féminin Age : 37
Nombre de messages : 6005

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 21:30

*Avel* a écrit:
Ici nous avons 30 ha de pâturages (+ 20 autres). En général on fais passer les vaches avant les chevaux, sauf sur nos pâtures estivales qui sont en coteaux, on met vaches et chevaux ensemble.
Du coup tu fais le contraire de ce qui est préconisé par les HN (vaches avant chevaux, eux disent chevaux avant vaches). C'est à cause de la richesse de l'herbe, justement, que tu fais ça, ou est-ce que tu as d'autres raisons ? (parce qu'il me semble que les vaches par contre ont besoin de manger plus riche, ou j'me gourre ?)

Et question cohabitation du coup tant qu'on y est : les moutons, avant ou après les chevaux, et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Elise
Eléphant du forum


Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 21:32

Ouais je crois aussi qu'en Mayenne les éleveurs faisaient la même chose, vaches puis chevaux, puis vaches pour les refus, bref tout ça tournait tout le temps
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Elise
Eléphant du forum


Féminin Age : 30
Nombre de messages : 14128

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 21:33

Et oui les vaches doivent manger bien riche pour le lait (j'espère ne pas dire de bêtises   se sont mes restes de ma maigre expérience en bovin lol)
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Sam 24 Mai - 22:01

Toutafé Elise

On est obligés de faire pâturer les vaches avant car elles ont besoin d'herbe plus riche que les chevaux, sachant que les miens ça reste quand même du Haflinger, du bon poney rustique qui grossit au moindre brin d'herbe, mais qui nous coûte peu à entretenir
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 4752

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Dim 25 Mai - 14:02

Oui, tout à fait Avel, ici aussi c'est vaches avant chevaux  

Et par contre, niveau refus, c'est les chevaux qui te rasent plus une prairie que les vaches  Mes prés ont toujours été plus propres avec des chevaux qu'avec des vaches
Revenir en haut Aller en bas
Clemclem
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 27
Nombre de messages : 264

Localisation : Basse Normandie

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Dim 25 Mai - 14:15

Ce que j'ai compris du foin, c'est qu'il vaut mieux le faire avant que l'herbe ne soit trop montée à graine, pour que le foin soit le plus riche possible dans les différents éléments (en minéraux aussi, j'imagine, puisque que lors de la montée à graine, la plante donne tout dedans afin de pouvoir se reproduire). Mais je crois que c'est assez compliqué de pouvoir faire le foin à ce moment là, parce que souvent à ce moment là les périodes de secs sont trop peu longues pour laisser le temps de faner, d'endainer et de presser. Enfin, je parle pour la Normandie... qui rime avec pluie!! En tout cas, le système tout herbe est ce qu'il y a de mieux je pense. Petit parallèle avec une ferme vers chez moi. C'est une élevage laitier, et les vaches sont nourris 100% à l'herbe, pas de concentrés, donc pas de soja OGM... Mais ça demande une grande connaissance des végétaux, et aussi ce qu'on appelle un séchage en grange (bon ça nous on peut pas le faire, c'est vraiment trop cher). En gros, l'herbe est coupée et mise à sécher en grange, ainsi, elle garde une haute valeur nutritive, car il y a contrôle du moment de fauche, et elle ne crame pas au soleil..
Et rotation cheval -mouton, quand je vivais encore à Bolbec, on faisait passer les chevaux avant les moutons.. qui n'aiment pas trop manger l'herbe trop haute si j'ai bien compris, et les moutons rasaient les refus des chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
*A-h*
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!


Féminin Age : 23
Nombre de messages : 4752

Localisation : Belgique - Berloz

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Dim 25 Mai - 16:03

Oui, fin perso, un foin riche, c'est pas toujours ce dont on a besoin pour nos gentils poneys un peu trop ronds... Razz
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum


Féminin Age : 37
Nombre de messages : 6005

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Dim 25 Mai - 20:23

Citation :
Et rotation cheval -mouton, quand je vivais encore à Bolbec, on faisait passer les chevaux avant les moutons.. qui n'aiment pas trop manger l'herbe trop haute si j'ai bien compris, et les moutons rasaient les refus des chevaux.

Ah ok, super, merci
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
Clemclem
Jeune cheval
Jeune cheval


Féminin Age : 27
Nombre de messages : 264

Localisation : Basse Normandie

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Lun 26 Mai - 11:05

*A-h* a écrit:
"Oui, fin perso, un foin riche, c'est pas toujours ce dont on a besoin pour nos gentils poneys un peu trop ronds... Razz"

Je découvre ça cette année aussi, ayant maintenant deux poneys... en forme facilement. Mais avant, j'avais que mon trotteux, et, avec lui, c'est toujours l'angoisse du "trop maigre"... il va sur ses 22 ans l'an prochain ! Et puis, je me dit qu'il vaut mieux du foin riche, que de devoir complémenter à côté... (ce que je fais de toutes façons  pale )

Ah et puis pour les mout'mout', je laissais bien reposer les pâtures avant d'y remettre les chevaux (enfin dans la mesure du possible), car un peu la trouille des parasites : les moutons disséminant partout les parasites des chevaux (selon un véto)
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!


Féminin Age : 44
Nombre de messages : 605

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Lun 26 Mai - 11:42

Je suis en surpaturage quasiment toute l'année, l'hiver mes 3 chevaux (2 grands et 1 poney 1,05 m) sont sur 30 ares et au printemps, elles ont un pré de 30-40 ares puis un second qui communique qui est seulement ouvert après la fenaison (après le 15 juillet), elles sont à ce moment là sur 70 ares.

En été, j'ai encore un autre petit pré où elles peuvent aller une semaine (2 à 3 fois sur la saison d'été) pour raser le terrain.

J'ai un poney cushing soigné mais qui peut me développer une fourbure. J'ai résolu cela en ne mettant plus d'azote comme engrais mais uniquement de la scorie potassique et de la chaux pour remonter le pH.

Nous ne sommes pas sur le même type de sol, ni dans le même climat mais juste éviter l'épandage d'azote doit normalement régler le problème de fourbure. L'herbe rase et les nuits froides avec temps plus chaud en journée (printemps et automne) favorise aussi un taux de fructane élevé de l'herbe et donc la fourbure.

Cohabitation avec les moutons, il ya un parasite (la douve du foie) dont le mouton est intermédiaire, bien surveiller le programme de vermiguation des chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!


Féminin Age : 44
Nombre de messages : 605

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Lun 26 Mai - 11:47

en été, je donne uniquement un complément de chez PAvo, Summerfit (pas d'énergie, uniquement vitamines)

en hiver, foin à volonté et complément Fiber Force de Cavalor pour les sensibles à la fourbure car sans sucres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nourrir à l'herbe   Aujourd'hui à 6:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Nourrir à l'herbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nourrir à l'herbe
» Nourrir au foin à l'année (et garder l'herbe pour le moral)
» nourrir son poulain?
» Maladie de l'herbe
» Quelle est la valeur nutritive de l'herbe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Habitat/Alimentation/Gestion des pâtures-
Sauter vers: