Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pour nos anges, Lola et Emeline...

Partagez | 
 

 Restaurer un champ laissé à l'abandon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arya15
poulinou
poulinou
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 17

Localisation : Lorient

MessageSujet: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Dim 18 Jan - 11:15

Bonjour tout le monde,

Je suis face à une voire plusieurs grandes interrogations concernant la mise en place d'une prairie pour chevaux, donc je me permets de les partager avec vous pour avoir des pistes de réponses.

Voilà la problématique :
Je possède un champ d'un peu plus d'1,5ha avec une petite partie boisée. Jusqu'ici ce champ était un peu "livré à lui même", cela fait des années qu'il y a seulement quelques vaches qui viennent pâturer un court laps de temps dessus, et qu'il est broyé une fois par an. (A proximité directe de ce champ il y a donc un bois, et sur un des côtés un champ de culture de maïs, je préfère préciser, ça peut peut-être avoir son importance).
Seulement voilà, maintenant il n'y a plus personne pour mettre ses vaches sur cette "prairie" et ça devient vite l'anarchie.

L'objectif, ce serait de rendre ce pré "idéal" pour mettre 2 chevaux dessus (dont ma jument, qui a une activité très légère et tendance à l’embonpoint Rolling Eyes ). Je voudrais faire ça bien et les chevaux ne vont pas forcément y être dans un futur proche, mais je me doute qu'il faut du temps pour rendre une pâture digne de ce nom, et là il faut qu'on fasse quelque chose sinon tout va se transformer en bois...Auriez-vous donc des pistes pour "restaurer" ce pré ?

- Actuellement, on y trouve beaucoup de ronces, et des fougères qui commencent à vraiment progresser sur le pré, mais sont localisées à l'orée du bois. Comment s'en débarrasser ?

- Faut-il envisager de "traiter" (pas forcément au sens "produits chimiques", si on peut s'en passer ça m'arrangerait d'ailleurs) et de travailler la terre (si oui, comment ?) pour redonner un peu de vigueur au sol (j'ai aperçu quelques posts sur la gestion de pâture inspirée par la permaculture, ça m'intéresse j'irai jeter un coup d’œil) ?

- Faut-il songer à totalement ressemer ou faut-il seulement traiter (dans le sens aider la terre à se refaire une santé), entretenir, attendre, et quitte à enrichir la prairie ensuite ?

Je vous remercie d'avance pour vos conseils et retours d'expérience !
Revenir en haut Aller en bas
vviioo
poulinou
poulinou
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 45

Localisation : Aube

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Dim 18 Jan - 11:40

Un article intéressant sur la permaculture et les prés ici : clic

Tu peux peut être dans un premier temps, mettre tes chevaux dans la partie boisée, comme ça, ils nettoieront la forêt (et les ronces ect...) sans avoir trop à manger s'ils ont tendance à l’embonpoint ? Quitte à ouvrir progressivement sur l'herbe si la nourriture est insuffisante.

Je suis en ce moment en train de lire pas mal de chose aussi sur les prés et la permaculture, l'idée n'est pas de tout retourner pour tout ressemer, mais plutôt de tondre / faucher régulièrement pour laisser de la lumière et donc favoriser les graines déjà en dormance dans le sol à s'épanouir.
En tout cas, je trouve ça très intéressant, et j'ai envie de suivre ce post et ton projet

Aussi, pour la tendance à l'embonpoint, tu peux t'inspirer du principe du paddock paradise, et créer un couloir qui délivrera sur différentes parcelles d'herbe, que tu ouvriras en fonction.
(même si, dans le principe strict du paddock paradise, on ne nourrit qu'au foin, mais si tu peux diversifier ta prairie, l'accès à l'herbe me parait intéressant !).
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6140

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Dim 18 Jan - 12:10

Ouf, heureusement que tu demandes des renseignements avant de te lancer !!!!

Une piste de réflexion préalable : pourquoi crois-tu que ta prairie n'est pas bonne pour tes chevaux ? Qu'elle a besoin de ton aide ? La Nature et la Terre n'ont pas besoin de l'aide de l'homme... Elle se débrouille très bien sans nous ! Attention à cette vision anthropocentrée selon laquelle l'homme enrichirait les milieux, que les friches sont à éradiquer et que seuls les milieux ouverts présentent un intérêt...
Pourquoi vouloir l'"""enrichir""", la rendre plus productive, alors que ta jument a tendance à grossir rapidement ? Laisse ta pâture telle quelle !!! Elle est parfaite comme ça. J'imagine que la prairie idéale dont tu parle, c'est de l'herbe verte jusqu'aux genoux et pas de "mauvaises herbes" ? En tout cas, ce n'est pas le pré idéal de ta jument Ce que tu appelles "l'anarchie", j'imagine que c'est une friche. Attention, ce sont des milieux très riches, c'est loin d'être négatif !! Profites d'avoir une belle parcelle préservée et protège la...

Ta parcelle telle que tu la décris paraît belle (pas tassée, pas eutrophisée, vivante, hétérogène, diversifiée...) et tu ferais bien plus de mal à essayer de la "travailler". Tu auras déjà bien assez de soucis avec les traitements venant du champ de maïs...
Quelques remarques : 1,5 ha pâturé ponctuellement par quelques vaches + broyé une fois par an = une parcelle qu'on maintient ouverte, pas trop enrichie, pas trop épuisée. C'est très loin d'être laissé à l'abandon !! Ca représente déjà de grosses perturbations pour un milieu. Laisse tomber l'idée des traitements et du travail de la terre ou même de resemer !!!

D'un point de vue plus pratique... La proximité avec un bois favorise l'arrivée d'espèces pré-forestières (les fougères et les ronces par exemple). Les chevaux ne les mangeront pas, les ânes ou les chèvres à la limite oui. Difficile de donner un avis sans voir ou connaître les recouvrements mais de ce que tu décris, pas besoin de restaurer quoi que ce soit, profites au contraire d'avoir une prairie riche et vivante pour y mettre tes chevaux sans craindre la fourbure ! Laisse les passer en premier pour qu'ils débroussaillent le gros, il te restera nettement moins de zones à ouvrir après.
Pour les ronces et les fougères : chèvres, débroussailleuse ou rouleau, à recommencer tous les ans.

En bref, si j'avais la chance d'avoir une parcelle comme ça, déjà je serais contente
Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6140

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Dim 18 Jan - 12:18

Je rebondis de nouveau pour enfoncer le clou

arya15 a écrit:
je me doute qu'il faut du temps pour rendre une pâture digne de ce nom
Effectivement...... et c'est bien la raison pour laquelle elle est riche aujourd'hui ! Parce qu'elle a manifestement eu le temps d'évoluer sans être trop embêtée...
Il faut redéfinir ton objectif : soit tu retournes tout, tu sèmes du ray grass, et tu as une prairie verte, uniforme, riche en nutriments, mais quasiment désertée par la vie...
Soit tu laisses ça en place, tu retires les ronciers, et tu conserves une flore variée (donc variété des nutriments, des goûts, ce qui est important et stimulant pour le cheval), de la vie dans et sur le sol (qui en retour favoriseront la diversité de la flore)...

Pour des chevaux de loisirs, pour lesquelles tu as une surface très correcte (1 cheval à l'hectare par an c'est très bien) et en plus si tu as un intérêt pour la biodiversité (tu parles de permaculture), quel est l'intérêt de la productivité à tout crin ?
Revenir en haut Aller en bas
arya15
poulinou
poulinou
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 17

Localisation : Lorient

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Dim 18 Jan - 13:09

@Vviioo merci pour le lien vers l'article, je l'ai déjà lu, il est justement sur le blog du podologue de ma jument
Et oui, comme tu dis l'option paddock paradise peut être intéressante, c'est quelque chose que j'ai dans le coin de la tête pour les années à venir.

@Nuts, oui effectivement, n'y connaissant pas grand chose je préfère demander avant de faire n'importe quoi. Et justement, jusqu'ici la seule option qu'on m'a donnée c'est tout retourner et semer du ray-grass. C'est pour moi hors de question.
Je n'ai pas voulu développer plus sur ma vision des choses, pour la simple et bonne raison que ça commençait déjà à faire un beau pavé et que je voulais avoir un maximum d'avis et d'options. Mais pour éclaircir les choses, ma volonté c'est plutôt d'aller dans le sens de ce que tu décris ! Donc non, ma vision du pré idéal n'est pas un pré avec de l'herbe bien verte et grasse qui monte jusqu'aux genoux, mais plutôt une belle prairie "naturelle" (dans la mesure du possible), avec pleins d'espèces différentes où je pourrais laisser ma jument apprécier sans craindre les grosses carences et la fourbure assurée.

Du coup pour répondre à tes questions et être plus précise, par enrichir, j'entendais plutôt "diversifier", parce que là (il faudrait que je te trouve une photo), pour moi la prairie n'a pas l'air au top de sa forme, justement je trouve (mais après je me trompe peut-être) qu'elle n'a pas l'air très diversifiée et la présence de ronces partout (pas seulement à proximité du bois) me dit qu'il y a peut-être quelque chose qui cloche ? Par ailleurs, l'hiver dernier en Bretagne nous avons eu de grosses pluies, et les vaches étaient dans ce pré à ce moment, et même si il est en pente douce et plutôt bien drainé, il s'est trouvé engorgé. Là je ne sais pas comment t'expliquer mais c'est comme si le sol s'était figé avec pleins de trous dedans et très dur.

De toute façon les chevaux ne vont pas aller dans cette prairie dans l'immédiat, donc ma question c'est surtout comment la garder en milieu "ouvert" ? Broyer une à 2 fois pas an ? (Sachant qu'il n'y aura plus la possibilité de mettre des vaches dessus).

Et sinon je te rassure, j'ai vraiment conscience de la chance que j'ai d'avoir cette parcelle

En tout cas, merci pour vos pistes, ça me permet déjà d'y voir un peu plus clair !

Revenir en haut Aller en bas
Nuts
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 6140

Localisation : Rennes (35)

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Dim 18 Jan - 14:24

Citation :
Et justement, jusqu'ici la seule option qu'on m'a donnée c'est tout retourner et semer du ray-grass.
Pas étonnant... mais les choses changent !!! c'est un peu le sens de mes messages (sortir de cette vision productiviste)

Pour le garder ouvert, mets-y les chevaux... Pour le cas particulier des ronciers, la première fois, le broyeur ne passera pas (enfin encore fois ça dépend de leur taille...), mais la débroussailleuse oui . Après, les ronces poussent très vite, mais il faut quand même quelques années pour qu'un roncier se reconstitue, surtout si entretemps les chevaux piétinent un peu. Et si tu passes un coup de broyeur une fois par an sur les refus des chevaux, tu le passes en même temps sur le "début" de ronces, ça suffit à les contenir... Ou tu achètes une chèvre Razz
Pour les fougères, tu peux tenter le broyeur, ce qui marche bien sinon c'est le roulage quand il gèle (tu peux même le faire avec tes chevaux)

Je vois bien les trous que peuvent faire les vaches sur un terrain un peu humide. Pas de problèmes, ça va revenir +/- de niveau avec le temps...

Citation :
parce que là (il faudrait que je te trouve une photo), pour moi la prairie n'a pas l'air au top de sa forme, justement je trouve (mais après je me trompe peut-être) qu'elle n'a pas l'air très diversifiée et la présence de ronces partout (pas seulement à proximité du bois) me dit qu'il y a peut-être quelque chose qui cloche ?
Arf, la plus belle prairie de Bretagne n'aura peut être rien de séduisant pour qui est familier d'autres milieux plus exubérants... mais ça n'empêche pas ces milieux d'être très riches avec des espèces plus discrètes
Ronces et fougères témoignent de la fermeture naturelle du milieu (qui deviendra une forêt dans des dizaines d'années, comme tu le précise), et il y a sûrement beaucoup d'autres espèces pré-forestières. C'est normal... En Bretagne, les milieux évoluent naturellement vers la forêt de feuillus, le maintien à un stade prairie c'est un blocage voulu par l'Homme. Rien d'anormal à ça, c'est la succession naturelle de la végétation...
Revenir en haut Aller en bas
Festiva
c'est l'heure du débourrage!
c'est l'heure du débourrage!
avatar

Féminin Age : 45
Nombre de messages : 658

Localisation : Namur

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Lun 19 Jan - 15:42

J'ai une prairie en bordure d'un bois. Elle n'avait plus été utilisée depuis plusieurs années. La première année, j'y ai mis tôt mes chevaux, début avril, comme cela, elles ont pu attaquer la végétation qui était encore basse.

J'ai aussi un peu de ronces et de fougères que mon mari débroussaille et j'exporte les fougères car toxiques.

Le plus gros du boulot a été fait par les chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Jiji
cheval actif
cheval actif
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 853

Localisation : Maine et loire

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Lun 19 Jan - 19:11

Et si cela peut aider, tu peux alterner par des périodes vaches - chevaux, car ce que mange les vaches, les chevaux ne touche pas et vice versa

Et si tu as l'occasion de prendre une photo on se rendrait mieux compte

Mais assez d'accord avec les filles, laisse la nature renouveller tout ça après tu peux toujours prendre la faucille pour les ronces légères et du gros sel sur les tiges coupées qui étouffe
Revenir en haut Aller en bas
mirza
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 38
Nombre de messages : 6137

Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Sam 24 Jan - 12:54

Je reviendrai lire plus tard parce que je n'ai pas le temps tout de suite mais ça m'intéresse beaucoup ! (surtout que j'aime beaucoup les points de vue qui sont développés ici en général, sur ces sujets)

Un peu de lecture pour commencer :
Sur une gestion raisonnée des pâtures : http://alter-equus.org/gestion-herbe1/ (et le 2e aussi, sur le même site)
Sur le Paddock paradise (qui me semble être une super idée pour ce genre de surface avec différents types de terrains) : http://alter-equus.org/paddock-paradise/

Et je reviendrai lire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ecuries-du-grand-vallat.fr
arya15
poulinou
poulinou
avatar

Féminin Age : 26
Nombre de messages : 17

Localisation : Lorient

MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   Ven 30 Jan - 21:55

Encore merci pour vos réponses et merci @mirza, je ne connaissais pas le site alter-equus.org, je me régale !!!
Sinon j'ai enfin eu le temps d'aller prendre quelques photos, si ça peut vous aider à visualiser. Quasiment tout le champ est dans cet "état de recouvrement" avec les ronces. Sinon la dernière photo date, elle, de l'été dernier, et on voit que les fougères sont bien présentes un peu partout elles aussi... (je ne me rappelais pas que c'était à ce point là) :





Merci d'avance pour vos conseils avisés !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restaurer un champ laissé à l'abandon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restaurer un champ laissé à l'abandon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Restaurer un champ laissé à l'abandon
» Un cheval vagabond laissé à l'abandon (fin de l'histoire)
» Voitures d'exception à l'abandon !!!
» [30][vend]Golf cab gto gti 16s a restaurer
» Vend Cox 1300 à finir de restaurer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Habitat/Alimentation/Gestion des pâtures-
Sauter vers: