Un forum pour améliorer notre relation avec les chevaux par le jeu et le travail
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Lola

Partagez | 
 

 Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 18:52

Coucou tlm!
comme promis voici mon travail de fin d'étude sur ce sujet.

J'ai choisi ce sujet... pas pour flicka comme vous le pensez mais... pour voltée
Je ne vous en avais pas parlé par peur de polémique. mais qd j'ai achetée la bichette, mon VT a insisté pour me racheter son premier poulain. En gros je retomberai sur mes frais, je remtabiliserai un peu l'achat puisqu'il me le rachetera au même prix. D'un autre coté ça permettra un poulinage, que voltée le fasse jeune pour ne pas avoir de problème plus tard.

je me questionne fort sur l'impact d'une gestation a 3,4 ou5 ans... qd la croissance n'est pas finie quoi! du coup au début je voulais faire mon TFE la dessus. Mais AUCUNE étude n'existe! pale
du coup mon sujet est plus large, je parle de toutes les conséquences(eleveur, fertilité, sport, croissance) a tous les ages! en gros je parle des jeunes, des adultes en combinant avec la carrière sportive, les vieilles, et le cas des juments nullipares, qui n'ont jamais pouliné( la catégorie de flicka

du coup j'ai envie de faire saillir flicka... et voltée! mdr
Mais mon bilan sur voltée a changé... au départ je voulais la faire saillir a 3ans pour qu'elle pouline a 4... actuellement ça me parrait vachement trop jeune, dc je pense qd meme la faire saillir a 4 pour pouliner a 5ans... mais j'ai encore le temps!

en gros, le travail se fait sur deux ans. cette année c'étaut recherche doc. avec peu d'infos intéressantes
l'année prochaine encore recherche+ sur le terrain. je vais dc envoyer des questionnaires( que je vais vous mettre) pour les éleveurs! d'ailleurs si vous en connaissez vous pourrez m'aider Rolling Eyes

c'est parti!



OBJECTIF DU TRAVAIL
L'objectif de ce travail est d'évaluer les différentes caractéristiques et conséquences du choix de l'âge de la jument lors de la mise à la reproduction.

RESUME
Le travail se divise en 4 chapitres, reprenant tous un point sur l'impact de l'âge lors de la gestation:
- Avantages et inconvénients pour l'éleveur
- Effets sur la jument
- Effets sur le poulain
- Transfert d'embryons

Dans chaque chapitre, les différentes classes d'âges sont classées comme suit: jument juvénile, adulte et âgée. Chaque catégorie sera détaillée en fonction de ses principales caractéristiques.
Ainsi, la jeune jument offre l'avantage d'avoir un environnement génital sain, une fertilité optimale avec des chances élevées de mener à terme la gestation. Avec comme éventuel problème une gestion étroite de sa croissance et un léger retard de sa carrière sportive.
La jument adulte, malgré une fertilité moindre, a aussi toutes les prédispositions pour pouliner. Le problème survient avec les juments de sport qui ne sont plus cyclées correctement et qui doivent s'arrêter dans leur carrière sportive pour pouliner.
La jument âgée, quant à elle, connait une diminution de sa fertilité et de la santé de ses différents organes. Il faudra donc avoir un programme de reproduction efficace, en faisant pouliner une fois plus tôt par exemple, puisque nous verrons que la question de nullipare entre en jeu.
Pour terminer, les effets sur le poulain ainsi que la question du transfert d'embryons seront analysés.


la suite arrive
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 18:54

Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?


1 L'impact de l'âge lors de la gestation: avantages et inconvénients pour l'éleveur
Le choix de l'âge de la jument lors du premier poulinage n'est pas aussi anodin qu'on pourrait le croire. Plusieurs facteurs entrent en jeu, pour l'éleveur et pour la jument, et il faut considérer toutes les facettes qu'implique un poulinage à tel ou tel âge. Nous allons passer en revue les avantages et les inconvénients selon les différentes classes d'âge.

1.1 Jument juvénile
Le terme juvénile s’adresse aux juments ayant atteint leur maturité sexuelle tout en étant toujours en croissance. Les auteurs n'adoptent pas tous la même limite d'âge concernant cette classification.
Dans ce travail, toute jument poulinant entre 3 et 5 ans sera considérée comme juvénile.

1.1.1 Avantages
Faire pouliner jeune, c'est raccourcir l'intervalle entre générations et donc augmenter la descendance, améliorer l'économie de son élevage. Ce principe se fait d'ailleurs souvent avec des juments de forte valeur génétique (très bonnes origines) (Bruyas and Siliart, 2000).
Un des problèmes de l'élevage équin est justement cet intervalle de génération très long, ce qui peut freiner l'évolution et les progrès d'une race. En effet, quand un poulain naît, il faut 3 ans d'attente avant que l'entraînement commence, puis il faut encore 1 à 3-4 années, ou plus, pour connaître la vraie valeur de la progéniture! Dans le cas d'une jument poulinière, on ne connaîtra la valeur de ses poulains que lorsqu’elle aura au moins 7-8 ans ... (3 ans de développement de la mère, qui pouline à 4 ans, et il faut encore 3-4 ans pour connaître la valeur de son poulain...).
Une autre raison principale de faire pouliner jeune, surtout dans le milieu du sport, est de préserver la carrière sportive, sans avoir d'interruption. En effet, en faisant pouliner sa jument à 3 ou 4 ans, on retarde le débourrage d'une année, puis la jument peut commencer le travail et avoir une longue carrière sportive sans interruption (Bruyas and Siliart, 2000).
Pour terminer, plus la jument est jeune, plus la fertilité est élevée et on augmente les chances de mener à bien la gestation, en minimisant les risques.

1.1.2 Inconvénients
Une jeune jument est encore en croissance ; il faut donc faire tout particulièrement attention à son développement, avec une alimentation adaptée et un suivi régulier.
Un autre problème peut survenir si l'éleveur veut commencer les compétitions destinées aux chevaux de 4 ans. Alors, il ne pourra pas faire pouliner sa jument avant l'entraînement.
Pour continuer, la jument n'aura pas "fait ses preuves" en compétition, on ne peut donc pas évaluer toutes les qualités sportives de la jument, se contentant de ses qualités de mère. Mais est-ce vraiment un problème? De plus, si l'éleveur tient vraiment à connaître les capacités de sa jeune jument, rien ne l'empêche de l'emmener à des concours de modèle et allures, ainsi que des épreuves de saut en liberté, épreuves ouvertes pour chevaux de 2 et 3 ans. Un système de label pour poulinières sur base de leurs résultats sportifs peut être intéressant pour augmenter la valeur financière de leurs poulains.
Pour terminer, ces jeunes pouliches ne sont souvent pas encore débourrées, ce qui peut occasionner des difficultés à la manipulation pour les juments un peu vives.

1.2 Jument adulte
Dans ce travail, une jument d’âge compris entre 5 et 13-15 ans sera considérée comme adulte. Il faut différencier les juments adultes destinées uniquement à la reproduction des juments destinées aussi à une carrière sportive.

1.2.1 Avantages
Globalement, les juments adultes sont dans la force de l'âge, ont fini leur croissance et présentent une fertilité raisonnable, quoique inférieure à celle des juments juvéniles.
Pour l'éleveur qui ne doit pas combiner l'élevage et la carrière sportive, c'est une bonne période, avec un bon rapport fertilité-gestion de la jument, l'âge idéal étant de 5-6 ans (Davies Morel, 2002).
La jument est souvent débourrée, et plus calme qu'une jeune pour les manipulations.
Si la jument a été entraînée avant sa carrière de reproductrice, l'éleveur connaît ses capacités et peut choisir l'étalon de façon plus précise pour corriger ses défauts.

1.2.2 Inconvénients
Le principal inconvénient est l'arrêt de la carrière sportive pour la mise bas.
Pour l'éleveur, le cavalier professionnel ou même le propriétaire qui veut perpétuer sa monture par sa descendance, il faut arrêter la jument, le temps qu'elle se recycle à intervalle régulier, réussir l'insémination le plus vite possible et attendre jusqu'au sevrage, ce qui fait une très longue pause dans une carrière sportive. Avec une reprise de l'entraînement parfois fastidieuse si la jument a perdu sa condition, sa motivation, sa souplesse ...
Le transfert d'embryon peut être une option qui permet de perdre moins de temps.

1.3 Jument âgée
La notion de jument âgée dépend fortement des individus! Certaines juments sont encore en pleine forme à 19 ans, alors que d'autres rencontreront des problèmes dès 13-14 ans ... Dans les textes, il apparaît souvent qu'à partir de 13 ans les juments commencent à rencontrer des problèmes liés à la vieillesse.

1.3.1 Avantages
Qui n'a jamais pensé faire saillir sa vieille jument, fraîchement mise à la retraite après de longues années de loyaux services? C'est en effet très tentant. La jument a fini sa carrière sportive, et c'est un bon moyen de la "recycler".
Dans un autre domaine, certains éleveurs sont intéressés par des vieilles juments dont la progéniture est prometteuse, qui se reproduisent bien, régulièrement, depuis plusieurs années (Merkt, Klug et al., 2000).

1.3.2 Inconvénients
La vieille jument est beaucoup moins fertile (faible taux d'ovocytes fécondés) et moins féconde (taux de poulains nés vivants/jument mise à la reproduction). Ceci diminue les chances d'avoir un poulain (Bruyas and Siliart, 2000).
L'éleveur devra être attentif et surveiller attentivement ces juments.
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 18:56


1 L'impact de l'âge lors de la gestation: effets sur la jument

1.1 Juvénile

1.1.1 Fertilité et gestation
D'un point de vue purement pratique, la fertilité est maximale chez ce type de juments (Merkt, Klug et al., 2000). En effet, les ovulations sont régulières et de qualité, avec un taux d'ovulations simples successives supérieur à celui des juments plus âgées. L'incidence des ovulations multiples augmente avec l'âge, diminuant les chances de gestation puisque l'utérus n'est pas prévu pour deux fœtus (Davies Morel and O'Sullivan, 2001).
Chez les juments jeunes, l'environnement de l'utérus et de l'oviducte est propice au développement correct de l'embryon, les juments ayant ainsi un taux de poulinage élevé (Hemberg, Lundeheim et al., 2004). Après le poulinage, les organes se régénèrent plus vite, diminuant le retard d'involution utérine qui est une cause majeure d'échec de reproduction. De plus, il est préférable, lors d'une deuxième gestation, que le développement se fasse dans la corne contra-latérale à celle de la gestation précédente. Chez les jeunes juments, c'est en effet ce qu'il se passe, augmentant la chance de mener à terme le poulinage (Davies Morel, Newcombe et al., 2009).
La jeune jument a tous les atouts pour présenter une bonne fertilité, un bon environnement génital et une bonne récupération des organes après la gestation.

1.1.2 Développement corporel et pronostic sportif
La jeune jument est plus apte à mener à terme sa gestation qu'une jument plus âgée ... Mais qu'en est-il de sa croissance? Il existe peu (ou pas) d'études sur les conséquences d'une gestation pendant la période de croissance. Dans l'élevage, il existe deux théories empiriques sur le sujet:
- La gestation bloquerait la croissance de la jument, qui ne pourrait rattraper son retard. Certains éleveurs profiteraient de ce phénomène pour mettre à la reproduction des pouliches bien développées et trop grandes pour le standard, en observant, selon leurs dires, une nette atténuation de la croissance.
- La gestation ralentirait la croissance mais la jument n'en souffrirait pas, rattrapant ensuite son développement et une taille similaire à celle des juments n'ayant pas pouliné. Cette règle pourrait s'appliquer aux juments ayant pouliné jeunes mais ayant fait une carrière sportive de haut niveau, avec une morphologie tout à fait harmonieuse et développée! Un très bon exemple est la jument Ratina Z, très bonne jument de CSO, ayant pouliné avant sa carrière sportive (Bruyas and Siliart, 2000).
Ces deux théories contradictoires ne font malheureusement pas l'objet d'une étude sérieuse, laissant la place aux expériences de chacun.
Il est tout de même important de ne faire reproduire que des juments déjà bien développées pour leur âge, avec un excellent suivi alimentaire.
D'un autre côté, le travail intensif n'est pas conseillé chez les jeunes chevaux. Le fait de ne pas faire pouliner sa jeune jument en vue de l'entraînement peut être préjudiciable à sa santé. Encore une fois, aucune étude vraiment sérieuse ne démontre les méfaits d'un travail précoce, mais on peut imaginer que les chevaux participant aux cycles classiques en sauts d'obstacles doivent être débourrés et entraînés relativement tôt, ce qui peut créer des dommages dans leurs articulations et leur squelette pas entièrement développé, sans parler des chevaux de course, débourrés et réformés très tôt.
C'est pourquoi il est bon de se poser la question: quel est le plus avantageux pour la santé de la jument, le travail ou le poulinage?

1.1.3 Composante éthologique
Voici un autre aspect de la reproduction chez les jeunes juments qui vivent en liberté ou qui ont des contacts avec d'autres chevaux. Ce sont des animaux extrêmement grégaires qui s'organisent avec une hiérarchie précise, en général un étalon pour 4-5 juments. Le rang de dominance augmente de façon linéaire avec l'âge. Les juments âgées ont donc une place bien établie dans le troupeau, alors que les jeunes restent soumises et dominées.
Ce rang de dominance joue un rôle dans la vie de la jeune jument gravide. Ainsi, il est démontré que les rencontres entre juments de moins de 5 ans sont plus agressives, ces juments n'ayant pas encore de rang établi (Rho, Srygley et al., 2004). Les actes agressifs sont à leur maximum au moment de la mise bas et diminuent au fur et à mesure de la croissance du poulain.
Cependant, la dominance n'est pas seulement influencée par l'âge ; d'autres paramètres entrent en ligne de compte; parmi ceux-ci: la taille, la condition physique, la taille du groupe ainsi que la hiérarchie des parents. Une jeune jument, en forme, bien développée et dont la mère est dominante, a plus de chance d'être dominante à son tour et donc d'éviter des agressions.
Quant à l'effet maternel, il est aussi développé chez les jeunes puisqu'elles défendent deux fois plus leur poulain que leurs aînées (Rho, Srygley et al., 2009).
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 18:57

1.1 Adulte

1.1.1 Fertilité et gestation
La fertilité va en décroissant lentement et les juments de cet âge présentent encore de très bonnes prédispositions pour le poulinage. Le débat sur les ovulations multiples est assez mitigé selon les auteurs. Le nombre d'ovulations multiples augmente lentement (Davies Morel and O'Sullivan, 2001) et est lié, en fonction de l'âge, à la gestation multiple. Toutes catégories d'âges confondues, la MO (ovulation multiple) donne une gestation dans 63 % des cas:
- Gestation multiple dans 25 % des cas avec une moins bonne viabilité et mortalité fréquente avant J13.
- Gestation simple dans 38 % des cas.
Figure 1: la fréquence de différents embryons ( 0,1,2 ou +) résultant de MO dans chaque groupe. Une association significative est évidente entre l'âge et le taux de gestation (p< 0,001) et entre l'âge et le taux de gestation multiple (p<0,001)(Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
Ce tableau nous montre les répartitions des différentes gestations en fonction des âges.
Ainsi, les juments d'âge moyen ( 6-8ans) ont le plus haut taux de gestation multiple (Davies Morel, Newcombe et al., 2005). Les juments de 2 à 5 ans ont le plus haut taux de gestation simple.
Les juments entre 16 et 19 ans ont le taux le plus faible en gestation simple (29,7 %) et les juments de plus de 20 ans présentent le taux le plus faible de gestation multiple (Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
En conclusion, ce tableau résume bien la situation des différentes catégories d'âge:
- Les jeunes juments sont très fécondes avec un taux de non-fécondation très bas, et un taux élevé de gestation simple.
- Les juments adultes ont une fécondité intermédiaire ; par contre, elles ont un taux plus élevé de gestation multiple, qui équivaut presque au taux de gestation simple. C'est donc la catégorie qui a le plus de chance d'avoir des gestations gémellaires.
- Les jument âgées ont une fécondité qui chute fortement.

1.1.2 Carrière sportive
Un propriétaire de jument de concours sera souvent tenté de la mettre à la reproduction. S'il attend la fin de sa carrière sportive, il diminue la chance qu’elle ait une bonne fertilité et une bonne reproductivité (Burger, Wohlfender et al., 2008). Il faut prendre en compte que la jument qui travaille régulièrement peut être déréglée sexuellement, avec un temps de ré-adaptation nécessaire avant de retrouver une cyclicité normale. Trois options s'offrent donc à lui en fonction du passé de la jument:
- si la jument a déjà pouliné (avant sa carrière sportive par exemple), il peut plus raisonnablement attendre la fin de sa carrière, une jument multipare étant plus facile à gérer qu'une jument primipare (voir ci-dessous).
- si la jument n'a jamais pouliné, il peut faire une pause dans sa carrière.
- si la jument a une forte valeur génétique et que le propriétaire en a les moyens, il peut recourir au transfert d'embryons (technique détaillée plus loin ci-dessous).
Actuellement, une jument doit souvent avoir une carrière sportive, faire ses preuves, avant d'être admise à la reproduction. Mode ou nécessité? Une bonne mère ne doit pas forcément avoir fait ses preuves sportives, ou en tout cas ce n'est pas le plus important! Il faut aussi rechercher une bonne transmission des gênes, un comportement maternel ainsi que des organes reproducteurs sains et fonctionnels.
Dans le sport, on s'attache à la technique, à la santé, au mental. Alors que dans l'élevage, la santé des organes reproducteurs prime (Burger, Wohlfender et al., 2008). C'est pourquoi il n'est pas toujours si simple de jongler entre l'élevage et le sport.
De plus, à l'entraînement, on veut supprimer les manifestations de comportement sexuel, surtout pendant l'œstrus, car ils diminuent les performances des juments. Celles-ci perdent leur cyclicité, avec un œstrus différé, un long dioestrus ... (Davies Morel, 2002).
C'est pourquoi il faudra un temps d'adaptation aux futures mères pour "oublier" leur ancienne vie sportive et reprendre une vie sexuelle normale ; ce temps sera de l'ordre de 6 à 18 mois selon les juments. De manière idéale, elles seront en pâture, en groupe (Davies Morel, 2002).
Si ce temps ne peut être utilisé, les résultats seront décevants et peut-être plus difficiles à obtenir. Dans cette optique, il sera judicieux de ne pas stresser la jument ; pour ce faire, il faudra la laisser dans son environnement habituel et continuer un travail léger pour qu'elle garde une certaine routine sécurisante. De même, pendant la gestation, il faudra essayer de garder un maximum de routine en travaillant régulièrement, en évitant les longs transports et certaines compétitions.
Une règle empirique préconise de laisser au repos 6 semaines après la saillie (Burger, Wohlfender et al., 2008), avec comme programme de faire saillir tôt au printemps, avant la saison de compétition. Cependant, aucune étude sérieuse n'a été faite sur le sujet.
Concernant le travail et la compétition avec une jument pleine, tout dépend de la discipline et des individus; ainsi, le saut d'obstacle et le dressage sont autorisés, de même que les courses de galop qui n'interdisent pas l'accès aux juments pleines!
Au contraire, les courses de trot sont interdites après 4 mois de gestation, ainsi que les courses d'endurance (Burger, Wohlfender et al., 2008).
A partir de 5 mois, l'utérus gravide passe en position abdominale ; à ce stade, les muscles de l'abdomen et donc la condition générale de la jument entrent en jeu. De plus, il y a pression sur le diaphragme, compromettant la respiration optimale. A chacun de surveiller attentivement la jument et de travailler en conséquence.
Pour finir, la question du retour au sport après le poulinage est importante. Le sevrage se fait généralement vers 6 mois. Certains auteurs pensent même 4 mois (Burger, Wohlfender et al., 2008).
Avant cette date, l'entraînement intensif et la compétition sont bien sûr inenvisageables. C'est une bonne chose, pour permettre à la jument de se remettre doucement en état. Puis vient le sevrage, où il faudra faire attention au stress pour éviter les accidents et trop d'agitation du poulain et de la mère.
Après le sevrage, une remise en route progressive impliquera de muscler (dos, abdominaux) et d'assouplir la jument. Pour une jument un peu plus âgée, il faudra surveiller attentivement une bonne adaptation du métabolisme, ainsi que sa motivation (Burger, Wohlfender et al., 2008).
Comme nous pouvons le constater, sortir une jument du sport pour une pause "poulinage" n'est pas chose si aisée.
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 18:57

1.1 Âgée

1.1.1 Fertilité, gestation et problèmes
La fertilité des vieilles juments est un réel problème! Après 13 ans, 10% des juments sont réformées pour cause d'infertilité (Merkt, Klug et al., 2000).
Certains auteurs considèrent que c'est surtout à partir de 20 ans que les compétences reproductrices chutent fortement, avec un moindre taux de gestation et une augmentation de la mortalité embryonnaire (Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
Dans le même registre, le taux de poulains vivants est plus bas pour les juments de plus de 13 ans, et l'incidence des avortements augmente considérablement après 8 ans (Hemberg, Lundeheim et al., 2004).
Les organes reproducteurs subissent des lésions dégénératives, une moins bonne fertilisation et les ovules ont une moins bonne viabilité (Davies Morel, 2002), la présence de kystes augmente (Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
Le risque d'infection est lui aussi augmenté, ainsi que les endométrites chroniques et le retard d'involution utérine (Davies Morel, 2002).
Pour illustrer cette infertilité, une expérience de transfert d'embryons a été menée par Carnevale et ses collaborateurs en 1995. "Dans cette étude, les ovocytes matures d'un lot de juments de moins de 10 ans et d'un lot de jument âgées (plus de 20 ans) ont été récoltés dans des follicules préovulatoires quelques heures avant leur ovulation naturelle. Ces follicules ont ensuite été transplantés chirurgicalement dans l'oviducte de juments de moins de 4 ans qui étaient au même stade du cycle œstral que les donneuses. Ces receveuses avaient au préalable subi une ponction folliculaire afin d'éliminer leur propre ovocyte et avaient été inséminées. Les taux de gestation des receveuses étaient respectivement de 92 % (11/12) et de 31 % (8/26) selon que les ovocytes provenaient des jeunes ou des vieilles juments, prouvant que la qualité ovocytaire dépend bien de l'âge des juments." (Bruyas and Siliart, 2000).
Un autre problème concerne les cornes utérines. Nous avons vu que les jeunes juments ont plus de chances de mener une gestation dans la corne contra-latérale que dans la corne précédemment gestante. Chez les juments âgées, c'est le contraire, le nombre de gestations dans la corne ipsilatérale augmente, diminuant ainsi les chances de mener à terme leur gestation. De plus, la période entre poulinages entrerait en jeu dans ce phénomène, une période trop courte entraînant une gestation dans la corne ipsilatérale! En effet, l'utérus de la vieille jument reste épais et dur plusieurs semaines après le poulinage ; il lui faut plus de temps pour s'involuer. Un moyen de contrer ce phénomène serait de faire pouliner les vieilles juments en alternant les années pour maximiser l'intervalle de conception (Davies Morel, Newcombe et al., 2009).
Concernant les ovulations multiples, l'incidence de celles-ci augmente considérablement avec l'âge. Malheureusement, il existe plusieurs études contradictoires sur le sujet. En 2001, il a été conclu que les vieilles juments ont un taux de 35,1 % à 20 ans contre un taux de 15 % à 4ans (figure 1).
De plus, une jument ayant eu une ovulation multiple a plus de chances d'en présenter lors du deuxième cycle ; un cercle vicieux ... (Davies Morel and O'Sullivan, 2001)
Mais selon le même auteur, grâce à une nouvelle étude en 2005, l'incidence des OM augmenterait en effet jusqu'à l'âge de 20 ans, pour décroître par la suite (Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
Figure 2: association entre l'âge de la jument et le pourcentage d'ovulations multiples, résultat significatif ( p<0,001)(Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
La raison de cette augmentation de MO n'a pas encore de réponse claire. La cause serait une augmentation de la sensibilité des follicules aux hormones LH-FSH ou une diminution de l'inhibition des autres follicules par le follicule dominant. Malheureusement, cette étude n'explique pas les raisons de cette diminution de MO après l’âge de 19 ans.
De plus, la logique voudrait qu'une augmentation de MO augmente le risque de gestation multiple. C'est le cas pour les juments "adultes" mais pas pour les juments de plus de 20 ans.
En effet, dans cette étude, les vieilles juments présentaient premièrement un taux de gestation beaucoup plus bas, et deuxièmement un taux de gestation multiple plus bas lui aussi, malgré une MO à 20-22 ans encore relativement élevée (voir figures 1 et 2).
Ceci s'explique par de nombreux facteurs impliquant la mortalité embryonnaire chez les vieilles juments: risques d'infections, d'endométrites chroniques, diminution de la taille du follicule, anomalies des ovocytes. Cette étude suggère que l'augmentation de MO avec l'âge est compensée par une diminution de gestation multiple suite aux MO, avec un risque moindre d'avoir une gestation multiple avec l'âge (Davies Morel, Newcombe et al., 2005).
Cet auteur reste cependant optimiste et pense que si la jument a déjà pouliné toute sa vie, elle a plus de chance de reproduire correctement (Davies Morel, 2002).
Pour terminer avec cette catégorie de juments, un auteur portugais tente une approche plus génétique de la diminution du taux de poulinage, liée à des facteurs biologiques impliquant l'ovocyte tels que: la non-disjonction de chromosomes bivalents, la séparation prématurée de chromatides sœurs, l'aneuploïdie, la dysfonction de l'ADN mitochondrial, la diminution de la capacité des mécanismes enzymatiques (Souza and Canisso, 2008).

1.1.2 Impact corporel

1.1.3 Réforme Ces deux points seront abordés ultérieurement, selon les recherches auprès des éleveurs. La littérature ne fournit malheureusement pas de données correctes sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 18:58

1.1 Cas particulier de la jument nullipare
Parallèlement à l'âge de la jument, il faut prendre en compte son passé ; il existe ainsi des différences entre les juments n'ayant jamais pouliné (nullipares) et les juments ayant déjà pouliné (primipares ou pluripares).
Nous avons vu les caractéristiques et les problèmes inhérents aux différentes classes d'âge. Pour la première catégorie, il est bien sûr sous-entendu que les juments sont nullipares. Pour les deux catégories suivantes, le pronostic sera différent si la jument est nullipare ou pas!
Tout d'abord, concernant les prédispositions psychiques, si une jument n'a jamais pouliné, a vieilli, a eu une carrière sportive ..., il y a des chances qu'elle rejette l'étalon si la monte est naturelle (Davies Morel, 2002).
Un autre exemple concerne le taux de conception et le taux de poulinage de juments d'âges différents. Une étude a été faite ; il a été démontré que l'âge n'influençait pas de manière significative le taux de conception, mais qu'il aurait de l'effet sur le taux de poulinage. Les juments plus âgées ont donc du mal à mener à bien leur gestation, leur embryon étant moins viable (moins bonne fertilisation, environnement défectueux, comme vu dans la catégorie juments âgées). Il a aussi été démontré lors de cette étude que les juments de plus de 13 ans avaient un taux de perte plus élevé lors de la première gestation, avec une mortalité fœtale avant les jours 14-15. Mais il n'y aurait pas d'influence de l'âge lors de la gestation suivante! (Hemberg, Lundeheim et al., 2004). Ceci peut être intéressant à prendre en compte dans une gestion de reproduction : faire pouliner assez jeune pour, lors de la deuxième gestation, en récolter les bénéfices avec un taux de gestation similaire entre juments d'âges différents.


la suite après je vous laisse digérer ça! il reste les effets sur le poulain et le transfert d'embryons. j'arrive pas a mettre les schémas par contre!
Revenir en haut Aller en bas
Aquilae
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4882

Localisation : 84

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 20:24

C'est peut-être un peu maigre mais voici le point de vue de l'éleveur de Minidou :

En accord avec l'association française du Lipizzan elle même ayant décidé de cette mesure avec les haras de Piber et Lipica, les juments Lipizzan ne sont pas autorisées à produire avant l'âge de cinq ans. Ce choix est non seulement justifié par un souci de bonne santé de la jument dont les conditions de poulinages sont assez proches des conditions naturelles : les juments poulinent en plein champs sans aucune surveillance hormis celle de l'éleveur qui jette un oeil tous les matins. Il est d'autre part justifié par un souci de caractère des juments. A cinq ans elles ont un mental plus stable, une place établie dans la hiérarchie du groupe des poulinières depuis au moins deux ans, donc le poulain aura un environnement plus stable et une mère mûre.

Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 20:26

merci aqui!!! d'ailleurs si ça ne te dérange pas je te passerai un questionnaire a donner à l'éleveur? ça ce pourrait tu crois?

pour le caractère ça rejoint ma recherche doc
Revenir en haut Aller en bas
Aquilae
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4882

Localisation : 84

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 20:33

Oui je pense que ca peut se faire j'allais te le proposer ! Je te garantis pas qu'il y réponde vite mais j'essaierai de le coincer Razz
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 20:34

ah mais t'inquiète c'est pour l'année prochaine dc j'aimerais envoyer mes questionnaires vers l'été on a le temps! merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
claire
cheval d'école
cheval d'école
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 2204

Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 20:34

C'est très intéressant comme sujet !
A mon avis pour être représentatif et avoir assez de réponses, faudrait que tu te fasses une liste des éleveurs de france et belgique par exemple, et ensuite que tu fasses un tirage au sort de ceux à qui t'envoies le questionnaire (au sein des éleveurs de chevaux de sport par ex, j'imagine que pour les chevaux de course tu sais à quoi t'en tenir...).
Je peux te donner quelques noms d'éleveurs, mais il te faudra à mon avis un vrai échantillon pour en tirer des infos intéressantes !
Revenir en haut Aller en bas
Aquilae
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4882

Localisation : 84

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 20:51

Bah moi je les tirerais pas au hasard.. Par exemple chez nous c'est plutôt un élevage qui propose des conditions de poulinage très proches du naturel, mais il faudrait aussi demander à des éleveurs qui placent leurs juments sous haute surveillance à l'abord du poulinage, qui accordent beaucoup d'importance aux échographies etc.. Comme ça tu es à peu près sûre d'avoir des points de vue différents sur le poulinage et se recouper à travers ça leur avis sur l'âge minimal de la jument !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 21:17

Je pourrai te donner les coordonnées de l'éleveur de Penny si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Aquilae
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4882

Localisation : 84

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 22:17

En tout cas ton étude m'intéresse vachement ! Beaucoup d'éleveurs commencent à faire pouliner les juments à 2 ans, je trouve ca incroyable !
Revenir en haut Aller en bas
Elise
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 31
Nombre de messages : 14448

Localisation : 49

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Sam 12 Mar - 22:55

J'ai une bonne adresse d'élevage si tu veux pour le questionnaire, là où j'aimerais amener Blue a la saillie L'éleveuse est très pro.

En tout cas hâte de lire la suite, c'est très intéressant.

Est-ce que tu parles des poulinages sur les juments qui ont eu elles meme des carences étant petites... enfin jsais pas comment formuler Embarassed ?
Revenir en haut Aller en bas
http://retouraupre.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Dim 13 Mar - 7:15

Je prendrais le temps de lire tout ça plus tard, en tout cas super intéressant, sachant que Kenya a eu son premier poulain à 4 ans, je ferait part de ce qui été ressortie au niveau de son physique suite à cela d'ailleurs (ce qu'on en avait conclu avec les vétos vu que je ne l'avais pas encore)
Revenir en haut Aller en bas
Lam
Equin'éthique attitude!
Equin'éthique attitude!
avatar

Féminin Age : 23
Nombre de messages : 5568

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Dim 13 Mar - 9:41

Super intéressant LN, merci merci ! En ce moment avec l'éleveuse de Jawad on réfléchit beaucoup à refaire pouliner la vieille, à voir quand prendre un poulain de Maleiki etc. donc c'est top à lire
Revenir en haut Aller en bas
http://Jaw-Lam.skyblog.com
Maelyn
Conseil d'Administration Assoc'
avatar

Féminin Age : 34
Nombre de messages : 8929

Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Dim 13 Mar - 20:36

je connais aussi quelques elveurs (PSA) hesite pas a me filer ton questionnaire pour que je fasse passer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Dim 13 Mar - 22:57

Très intéressant LN, merci!!
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Lun 14 Mar - 19:59

merciiiiiii
d'avoir lu, d'avoir eu le courage mdr! et merci à toutes celles qui proposent de m'aider c'est extrèmement gentil, ça me touche!

je ne vous mets pas encore le questionnaire, je termine d'abord avec mon travail.
d'ailleurs pour le questionnaire, je vous demanderai ds un premier temps de me donner votre avis, si vous pensez a des autres questions n'hésitez pas! comme ça le travail sera le plus complet possible!

mais j'aimerais vraiment que je finisse bien les questions avant de les proposer aux éleveurs, je pense que vous comprenez

clair : je pense essayer de pas tirer au sort mais d'envoyer au plus de monde possible! pq il y en aura qui ne répondrons pas je pense!

elise: non je sais rien la dessus, enfin pas de doc quoi

dc mici ça fait plaisir!

la suite arrive
Revenir en haut Aller en bas
LN
Eléphant du forum
avatar

Féminin Age : 29
Nombre de messages : 9025

Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Lun 14 Mar - 20:00

1 L'impact de l'âge lors de la gestation: effets sur le poulain

1.1 Poids et développement du poulain
L'âge de la jument influence peu le développement futur du poulain. C'est surtout la primiparité de la mère qui est importante. Plusieurs paramètres entrent en jeu; parmi ceux-ci, le contact foeto-maternel (lié au développement des micro-cotylédons).
Ainsi, une étude a été faite sur des juments primipares et multipares d'âges différents, et il a été démontré que l'âge et la parité influencent le développement des micro-cotylédons.
La jument primipare (moins de 16 ans dans l'étude) a une densité micro-cotylédonnaire plus basse due à la virginité de son endomètre. La masse et le volume de l'allantochorion, l'aire du placenta ainsi que la surface foeto-maternelle sont diminués.
Le développement corporel du poulain est directement lié à l'aire du placenta, la masse et le volume de l'allantochorion (au contact foetomaternel en général). C'est pourquoi le premier poulain est plus petit que les suivants, à cause du manque de place intra-utérine, parce que l'utérus est moins capable de se plier, de s'étirer.
Pour une jument pluripare, la densité micro-cotylédonnaire augmente à l’âge de 10 à 15 ans, avec une amélioration conséquente du poids du poulain à la naissance.
La densité micro-cotylédonnaire ne reste pas élevée chez les vieilles juments (après 16 ans). Elle finit par diminuer à cause des lésions dégénératives de l'endomètre, donnant de nouveau des poulains plus petits, et une forte variation individuelle entre les poulains, le volume de l'allantochorion restant par ailleurs élevé (Wilsher and Allen, 2003).
Figure 3: moyenne des paramètres maternels et fœtaux mesurés chez 11 juments à la fin de leur première et de leur deuxième gestation (Wilsher and Allen, 2003).
L'utérus doit donc être "amorcé" par une première gestation pour atteindre son vrai potentiel concernant le placenta et la croissance du fœtus. Le paramètre le plus significatif est la surface totale de contact foeto-maternel. En pratique, le premier poulain sera très souvent plus petit, plus frêle que les poulains suivants, ce qui peut être utile à prendre en compte dans un élevage.
Un autre aspect intéressant concernant le volume placentaire a été étudié lors d'un transfert d'embryons entre des juments pur-sang et des ponettes. Cette étude à montré que le génotype fœtal est un facteur important pour déterminer la surface de l'allantochorion.
L'embryon de poney, implanté dans l'utérus d'une jument pur-sang, n'a pas besoin d'énormément de place pour son développement ; par conséquent, il réduit le volume des fluides fœtaux et n'étire pas l'utérus à son potentiel maximum. Au contraire, l'embryon de pur-sang qui se trouve dans l'utérus d'une petite ponette a besoin de place et augmente la surface de l'allantochorion à son maximum!
Dans cette même étude, il a été démontré qu'il n'y avait pas de corrélation entre le poids de la jument et le poids du poulain.
De plus, il semblerait qu'il n'y ait pas de corrélation entre l'âge de la mère et le potentiel sportif du poulain (Merkt, Klug et al., 2000).

1.2 Composante éthologique
Comme nous l'avons vu pour les juments juvéniles, l'âge joue un rôle dans la place hiérarchique. Il a été démontré que les poulains de juments de 3 ans sont plus harcelés que ceux des juments plus âgées, même si leur mère les défend et intervient plus dans leurs relations avec les autres membres du groupe.
Heureusement, ce phénomène disparaît après 30 jours et il n'y a plus de différences avec les autres poulains (Rho, Srygley et al., 2009).

2 Le transfert d'embryons
Le transfert d'embryons est une technique récente et de plus en plus utilisée pour les juments d'élite, avec comme principe "Par dessus tout, ne pas nuire". D'une manière générale, plusieurs avantages y sont associés:
- Obtenir des poulains de juments ne parvenant pas à mener leur gestation à terme (ayant des problèmes au niveau reproducteur, ou un problème général, musculosquelettique par exemple) (Brinsko, Blanchard et al., 2011).
- Obtenir des poulains de juments âgées sans les risques associés.
- Avoir un poulain de haute valeur génétique avec un environnement maternel optimal (utérin et extra-utérin (production laitière maximale).
- Permettre aux juments de sport de pouliner sans arrêter leur carrière sportive.
- Augmenter le nombre de poulains par jument sur une année (Davies Morel, 2002).
Le principal problème reste l'investissement économique, qui est élevé, avec les frais du transfert proprement dit et la gestion de la jument porteuse.
Plus précisément, l'âge de la jument donneuse d'embryon peut avoir un rôle important dans cette démarche.

2.1 Juvénile
Une jument devient fertile entre 12 et 16 mois (Panzani, Rota et al., 2007). A cet âge, elle est capable de concevoir mais pas de donner vie à un poulain. En effet, elle n'est pas mâture pour mener à terme une gestation (ovocytes et environnement immatures).
Une étude a été faite sur des juments de 1 an, de 2 ans et des juments plus âgées. Ces juments ont été utilisées comme "donneuses" d'embryons. Les résultats montrent qu'il n'y a pas de différence significative entre les différents âges lors de transfert d'embryons, contrairement à la gestation naturelle où les taux de poulinage sont respectivement de 47,7 %, 75 % et 84,6 % pour les juments d'un an, de deux ans et les juments mâtures (Panzani, Rota et al., 2007).
Les juments de 2 ans présentent un taux inférieur à celui des juments mâtures, puisqu'elles aussi ont un environnement encore immature et sont propices aux avortements, mais, comme les juments d'un an, elles sont de très bonnes donneuses (Samper, 2000).
Figure 4: taux de gestation après transfert chez des juments de 1 an, de 2 ans et des juments mâtures (P>0,1)(Panzani, Rota et al., 2007).
Cette étude s'est aussi intéressée aux effets néfastes éventuels engendrés par toutes ces manipulations. Aucun effet à court terme n'a été démontré. Certaines juments utilisées à un an sont devenues juments receveuses l'année d'après avec succès!
Il est très important, d'un point de vue éthique et économique, de surveiller l'apparition d'effets secondaires sur le long terme (Panzani, Rota et al., 2007).

2.2 Adulte
Actuellement, le transfert d'embryons est une technique clé pour concilier carrière sportive et reproduction. Il faut cependant relativiser ; la jument devra tout de même retrouver sa cyclicité si celle-ci a été perturbée, ce qui implique un arrêt plus ou moins long de l'entraînement.
De plus, toutes les manipulations nécessaires, synchroniser la jument donneuse et la receveuse, mener à bien la saillie, puis la récolte de l'embryon, sont autant de causes de chute de performance.
Ainsi, il a été prouvé que le taux de récupération d'embryon était réduit de moitié pour les juments de sport, comparativement à celles au repos. De plus, les embryons de ces dernières seraient moins endommagés (stress thermique, effet direct de l'exercice) (Burger, Wohlfender et al., 2008).
Pour concilier au mieux la carrière sportive avec la reproduction, un management d'élevage serait de programmer le transfert d'embryon 3 à 4 mois avant la saison de compétition (Samper, 2000).

2.3 Âgée
La jument âgée est prédisposée à toutes sortes d'infections et de problèmes qui entraîneront une mort embryonnaire précoce ou un avortement. Dans ce cas, le transfert dans un utérus sain augmente considérablement les chances de succès (Samper, 2000).

2.4 Jument receveuse
La jument receveuse est le point critique déterminant le succès de l'opération. En règle générale, on recherche comme qualités chez la receveuse:
- une bonne santé et une bonne condition corporelle
- qu'elle soit manipulable
- une taille similaire à celle de la jument donneuse
- âgée de 4-10 ans pour une fertilité maximale
- une bonne cyclicité (Samper, 2000; Burger, Wohlfender et al., 2008).



3 Conclusion
Le choix de l'âge de la jument pour le poulinage est compliqué et varie énormément selon les individus. Il n'y a pas de règle générale ; le mieux est de fonctionner au cas par cas, selon la jument et les objectifs de l'éleveur. Il faut veiller à rester aussi attentif que possible, en pesant le pour et le contre, pour chaque catégorie d'âge. Le manque d'études sur le sujet reste un problème réel.
Un schéma de reproduction intéressant peut être retenu, combinant le bien-être de la jument et un impact économique relativement correct: mettre la jument assez tôt à la reproduction, pour qu'elle pouline à 4 ou 5 ans. Puis la mettre doucement au travail et profiter ainsi d'une belle carrière sportive. A l'heure de la retraite, la reconversion en poulinière se fera plus facilement que si la jument n'avait jamais pouliné, avec plus de chances d'avoir un poulain. Ce schéma offre l'avantage de ne pas « arrêter » la carrière sportive de la jument à son apogée, avec les problèmes que cela entraîne (reprise de la cyclicité et de l'entraînement post-poulinage).
Revenir en haut Aller en bas
zaude_c
Jeune cheval
Jeune cheval
avatar

Féminin Age : 32
Nombre de messages : 170

Localisation : lyon

MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Jeu 17 Mar - 13:29

C'est passionnant...

Une question sur une de tes phrases :
Citation :
Un moyen de contrer ce phénomène serait de faire pouliner les vieilles
juments en alternant les années pour maximiser l'intervalle de
conception (Davies Morel, Newcombe et al., 2009).

cela signifie faire pouliner un an sur 2 c'est ça?

A priori dans ton étude doc, les contraintes liées à la jument agée sont surtout une plus faible probabilité que la jument prenne puis garde un embryon viable à plus de 15j, c'est ça?

Qu'en est il des risques de santé de la mère? (du poulain tu as l'air de dire rien, pas comme tout ce qu'on nous promet pour les rejetons des mamans de plus de 40ans chez les zhumains alors...)

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   Jeu 17 Mar - 14:36

Très intéressant, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reproduction: quel est l'impact de l'âge de la jument?
» Montage Leupold + Aimpoint H34 + Benelli ARGO
» Quel modèle en "Impact Vest"...?Casque?
» Quel âge 1ere saillie pr un étalon?
» l'age de la reproduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Equin'éthique :: Leur mode de vie :: Santé générale-
Sauter vers: